Dictionnaire Biblique de Top Bible

LUC (évangile de) 2.

II Contenu.

Le dessein de l'évangéliste, qu'il définit donc dans sa préface (Lu 1:3), est d'exposer les faits « dans leur ordre » (grec kathexês, mot qu'il emploie encore dans Lu 8:1, Ac 3:24 11:4 18:23, au sens de : d'une manière suivie) ; il vise évidemment un ordre chronologique, car nous verrons qu'il a fort peu de préoccupations d'ordre systématique comme Matthieu. Il s'agit surtout d'un plan d'ensemble, de la « synopse », ou disposition générale des 3 évangiles synoptiques ; les lignes directrices de Luc et de Matthieu, en effet, abstraction faite de leurs deux premiers et de leur dernier chapitres, sont à peu près parallèles, et ce parallélisme concorde avec celui de Marc. Le parallélisme Marc-Luc est même beaucoup plus étroit que le parallélisme Marc-Matthieu, parce qu'à la différence de Matthieu dont le plan systématique altère le cadre de Marc par d'importants déplacements, Luc n'y fait que quelques transpositions occasionnelles ; lorsqu'il y ajoute nombre de textes nouveaux, ces interruptions parfois prolongées dans les données de Marc n'en modifient guère l'ordre historique. A cause précisément de leur grande variété, il est impossible de grouper solidement entre elles, par sujets ou par moments, les multiples sections de chacune des grandes divisions. Inutile de pousser ici leur énumération jusque dans le menu détail : elles correspondent approximativement à la série des titres de péricopes adoptées par la plupart des versions modernes (Vers. Syn., etc.).

INTRODUCTION, Lu 1:1-4:13.

1. PREFACE de l'auteur : sa dédicace à Théophile, sa méthode, son but, Lu 1:1-4.

2. ÉVANGILE DE L'ENFANCE, Lu 1:5-2:52.

(a) Les annonciations : de Jean-Baptiste (Lu 1:5-25), de Jésus (Lu 1:25-38), visite d'Elisabeth à Marie (Lu 1:39-58) ;

(b) les naissances : de Jean-Baptiste (Lu 1:57-80), de Jésus (Lu 2:1-20) ;

(c) les présentations : du petit enfant au temple (Lu 2:21-40), du jeune garçon chez son Père (Lu 2:41-52).

3. PREPARATION AU MINISTERE, Lu 3:1-4-13.

(a) Jean : prédication, baptêmes, emprisonnement (Lu 3:1,20) ;

(b) Jésus : baptême, généalogie, tentation (Lu 3:21-4:13)

I MINISTÈRE AUPRÈS DES FOULES, EN GALILÉE, Lu 4:14-9:50.

Tableau de grande activité populaire, s'ouvrant ici par une scène caractéristique, qui sous cette forme est propre à Luc.

1. JÉSUS A NAZARETH,

1re prédication à ses compatriotes, qui provoque sensation puis révolte, Lu 4:12-30.

2. JESUS LE MAITRE.

Enseignement à Capernaüm et nombreuses guérisons, puis plusieurs discussions ; entre ces éléments se placent les appels isolés à divers disciples, qui sont bientôt étroitement mêlés aux incidents, Lu 4:31-6:11.

3. CHOIX DES DOUZE, ET DISCOURS.

Le ministère s'étend en Galilée ; en contraste, la prière nocturne et solitaire avant leur désignation, et la proclamation publique du nouvel idéal, celui du Royaume de Dieu, Lu 6:12,49.

4. DIVERS ACCUEILS FAITS A L'ÉVANGILE.

Le centenier, la veuve, le Baptiste, la pécheresse ; puis, intercalées entre les compagnes fidèles à Jésus et la leçon donnée à sa mère et ses frères, la parabole du semeur et l'image de la lampe, Lu 7:1-8:21.

5. MIRACLES D'EXTREME PUISSANCE.

Sur le lac, apaisement d'une tempête ; au delà du lac, guérison d'un démoniaque ; au retour, guérison d'une femme malade et résurrection de la fille de Jaïrus, Lu 8:22-56.

6. INITIATION DES DOUZE.

Cette note domine désormais tous les épisodes, par moment plus accentuée que dans Mc : mission des apôtres, inquiétudes d'Hérode sur la personnalité de Jésus, multiplication des pains qui à cet égard instruit les Douze plus encore que la foule, confession de Pierre et annonce de la Passion du Fils de l'homme, appel au renoncement, illustré par la transfiguration, guérison de l'enfant après l'échec des disciples, nouvelle annonce de la Passion et leçon sur la vraie grandeur, Lu 9:1,50. Au populaire Évangile galiléen du Royaume succède l'austère Évangile du Messie, aux tragiques destinées.

II MINISTÈRE ITINÉRANT, Lu 9:51-19:28.

On précisera plus tard dans quelle mesure cette volumineuse narration représente réellement un voyage. La rareté des données chronologiques ou géographiques, les rapprochements de sujets analogues rendent plus difficile encore que précédemment une distribution en sections qui soit autre chose qu'une table de matières. Il peut être commode, pour la répartition de matériaux aussi variés, de subdiviser le récit en trois coupures, aux mentions répétées de l'orientation vers Jérusalem (Lu 13:34 17 11 19:22), mais on ne saurait y voir trois étapes proprement dites d'un itinéraire impossible à en dégager.

1ere SERIE D'EPISODES, Lu 9:51-13:35.

1. Entrée en Samarie : Jésus, repoussé (comp, le début de la 1ere division), définit les dispositions nécessaires pour le suivre, Lu 9:51,62.

2. Mission des soixante-dix disciples ; leur joie au retour, bonheur de connaître la révélation du Fils et du Père, Lu 10:1-24.

3. Question d'un scribe et parabole du bon Samaritain ; épisode de Béthanie, Lu 10:35,42 ; le lien peut être topographique autant que chronologique, ce village se trouvant sur la route de Jérusalem à Jérico.

3. Instructions pour les disciples sur la prière. Lu 11:1,13.

4. Jésus répudie toutes accointances démoniaques, et condamne le pharisaïsme, Lu 11:14-54.

5. Instructions pour les disciples : sincérité, détachement, confiance, vigilance, signes des temps, Lu 12.

6. Appels à la repentance, avec allusions au sort d'Israël : deux faits d'actualité, parabole du figuier stérile, résistance des chefs juifs, temps nécessaire à la croissance du Royaume, image de la porte étroite, projet d'Hérode et imprécation à l'adresse de Jérusalem, Lu 13,

2 e SERIE D'EPISODES, Lu 14:1-17:10.

1. Exhortations à l'humilité, groupées autour d'incidents de repas, Lu 14:1-24.

2. Conditions indispensables aux disciples de Jésus, Lu 14:25-35.

3. La grâce de Dieu qui sauve, dans les paraboles des trois perdus : brebis, drachme, fils, Lu 15.

4. De l' emploi des richesses : deux paraboles, séparées par des instructions sur la fidélité, Lu 16.

5. Groupement d'exhortations détachées, Lu 17:1,10.

3° SERIE D'EPISODES, Lu 17:11-19:28.

1. Le lépreux samaritain, seul reconnaissant, Lu 17:11,19 (opposer l'intolérance samaritaine, lre série, Lu 9:51).

2. En réponse à une question des pharisiens, Jésus déclare le royaume de Dieu présent, et évoque le jugement futur, Lu 17:20,37.

3. Deux paraboles sur la prière, dont la première est en rapport avec ce qui précède, Lu 18:1,14.

4. Deux épisodes instructifs sur Ventrée dans le Royaume : petits enfants, jeune riche, Lu 18:15,39.

5. Troisième annonce de la Passion, Lu 18:31,34.

6. A Jérico : l'aveugle, Zachée, Lu 18:35-19:10.

7. Parabole des mines, sur l'attente active et fidèle du Royaume à venir, Lu 19:11-28.

III MINISTERE A JÉRUSALEM, Lu 19:29-24:53.

Ici Luc retrouve l'étroit parallélisme avec Marc et Matthieu ; l'équilibre avec les deux premières divisions de l'évangile nous engage à grouper en une troisième les deux dernières parties qu'on distingue généralement dans Marc et Matthieu, et qui deviennent dans ce plan les deux subdivisions de la III° partie.

1° LES SUPREMES APPELS, Lu 19:29-21 38.

La fin du libre ministère de Jésus se concentre naturellement autour du temple, dont les indignes chefs vont consommer le crime.

1. Entrée à Jérusalem, Lu 19:29-48.

(a) Manifestation messianique, dans les acclamations des pèlerins, suivie d'une lamentation sur la ville rebelle (Lu 19:29,44) ;

(b) purification du temple, suivie du complot des chefs en contraste avec l'enthousiasme populaire (Lu 19:45-48). Malgré ce dernier trait, qui ne changera rien au dénouement du drame, la III° partie de Luc commence donc comme les deux autres : après Nazareth en Galilée, après la Samarie, la Judée repousse l'apparition de son Sauveur.

2. Discussions dans le temple, Lu 20:1-21:4.

--Alternance de la défense et de l'attaque : pièges tendus à Jésus par les divers partis religieux :

(a) l'autorité,

(b) Dieu et César,

(c) la résurrection,

--et offensives du Seigneur :

(a) parabole des vignerons,

(b) le Fils de David,

(c) les scribes, en contraste avec la pauvre veuve.

3. Instructions sur les derniers temps, Lu 21:5,36.

Discours eschatologique parallèle à celui de Marc et Matthieu, avec quelques modifications, et allégé d'importants passages reproduits plus tôt. (cf. Lu 17:20-37)

4. Une brève notice résume les déplacements de Jésus les jours et les nuits de cette dernière semaine, Lu 21:37.

2° PASSION, MORT, RESURRECTION ET ASCENSION, Luc 22-24.

Luc introduit encore quelques adjonctions dans la narration de Marc commune aux trois synoptiques.

1. Complot des prêtres et trahison de Judas, Lu 22:1,6.

2. Institution de la Cène, suivie d'une discussion des Douze sur le plus grand, de la leçon de Jésus et de son avertissement à Pierre, Lu 22:7-35.

3. Gethsémané : l'agonie et l'arrestation, Lu 22:39-53.

4. Reniement de Pierre et comparution devant Caïphe, Lu 22:54-71.

5. Comparutions devant Pilate et devant Hérode, Lu 23:1,23.

6. Crucifiement et sépulture, Lu 23:28-56.

7. Résurrection, apparitions et ascension, Lu 24.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Luc 1

      1 Plusieurs ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous,
      2 d’après ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et qui sont devenus des serviteurs de la parole.
      3 Il m'a donc paru bon à moi aussi, qui me suis soigneusement informé sur toutes ces choses dès l'origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Théophile,
      4 afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus.
      5 Durant le règne d'Hérode sur la Judée, il y avait un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d'Abia ; sa femme était une descendante d'Aaron et s'appelait Elisabeth.
      6 Tous deux étaient justes devant Dieu, ils suivaient d'une manière irréprochable tous les commandements et toutes les lois du Seigneur.
      7 Ils n'avaient pas d'enfant, parce qu'Elisabeth était stérile, et ils étaient l'un et l'autre d'un âge avancé.
      8 Or, pendant que Zacharie remplissait sa fonction de prêtre devant Dieu – c'était le tour de sa classe –
      9 il fut désigné par le sort, d'après la règle en vigueur pour les prêtres, pour entrer dans le temple du Seigneur et y brûler le parfum.
      10 Toute la multitude du peuple était dehors en prière, à l'heure de l'offrande du parfum.
      11 Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie et se tint debout à droite de l'autel des parfums.
      12 Zacharie fut troublé en le voyant et la peur s'empara de lui.
      13 Mais l'ange lui dit : « N’aie pas peur, Zacharie, car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth te donnera un fils et tu l'appelleras Jean.
      14 Il sera pour toi un sujet de joie et d'allégresse et beaucoup se réjouiront de sa naissance,
      15 car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin ni boisson alcoolisée et il sera rempli de l'Esprit saint dès le ventre de sa mère.
      16 Il ramènera beaucoup d'Israélites au Seigneur, leur Dieu.
      17 Il marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Elie pour ramener le cœur des pères vers leurs enfants et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer pour le Seigneur un peuple bien disposé. »
      18 Zacharie dit à l'ange : « A quoi reconnaîtrai-je cela ? En effet, je suis vieux et ma femme est d'un âge avancé. »
      19 L'ange lui répondit : « Je suis Gabriel, je me tiens devant Dieu ; j'ai été envoyé pour te parler et pour t'annoncer cette bonne nouvelle.
      20 Voici, tu seras muet et tu ne pourras plus parler jusqu'au jour où cela arrivera, parce que tu n'as pas cru à mes paroles qui s'accompliront au moment voulu. »
      21 Cependant, le peuple attendait Zacharie et s'étonnait qu'il s’attarde si longtemps dans le temple.
      22 Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent qu'il avait eu une vision dans le temple ; il s'exprimait par signes et il resta muet.
      23 Lorsque ses jours de service furent terminés, il rentra chez lui.
      24 Quelque temps après, sa femme Elisabeth fut enceinte. Elle se cacha pendant cinq mois, disant :
      25 « C’est l’œuvre que le Seigneur a faite quand il a porté le regard sur moi pour enlever ce qui faisait ma honte parmi les hommes. »
      26 Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
      27 chez une vierge fiancée à un homme de la famille de David, appelé Joseph. Le nom de la vierge était Marie.
      28 L'ange entra chez elle et dit : « Je te salue, toi à qui une grâce a été faite, le Seigneur est avec toi. [Tu es bénie parmi les femmes. ] »
      29 Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.
      30 L'ange lui dit : « N’aie pas peur, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
      31 Voici que tu seras enceinte. Tu mettras au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus.
      32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son ancêtre.
      33 Il régnera sur la famille de Jacob éternellement, son règne n'aura pas de fin. »
      34 Marie dit à l'ange : « Comment cela se fera-t-il, puisque je n'ai pas de relations avec un homme ? »
      35 L'ange lui répondit : « Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.
      36 Voici qu'Elisabeth, ta parente, est elle aussi devenue enceinte d'un fils dans sa vieillesse. Celle que l'on appelait ‘la stérile’est dans son sixième mois.
      37 En effet, rien n'est impossible à Dieu. »
      38 Marie dit : « Je suis la servante du Seigneur. Que ta parole s’accomplisse pour moi ! » Et l'ange la quitta.
      39 A la même époque, Marie s'empressa de se rendre dans une ville de la région montagneuse de Juda.
      40 Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth.
      41 Dès qu'Elisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant remua brusquement en elle et elle fut remplie du Saint-Esprit.
      42 Elle s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie parmi les femmes et l'enfant que tu portes est béni.
      43 Comment m'est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne vers moi ?
      44 En effet, dès que j'ai entendu ta salutation, l'enfant a tressailli de joie en moi.
      45 Heureuse celle qui a cru, parce que ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s'accomplira. »
      46 Marie dit : « Mon âme célèbre la grandeur du Seigneur
      47 et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur,
      48 parce qu'il a porté le regard sur son humble servante. En effet, voici, désormais toutes les générations me diront heureuse,
      49 parce que le Tout-Puissant a fait de grandes choses pour moi. Son nom est saint,
      50 et sa bonté s'étend de génération en génération sur ceux qui le craignent.
      51 Il a agi avec la force de son bras, il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses.
      52 Il a renversé les puissants de leurs trônes et il a élevé les humbles.
      53 Il a rassasié de biens les affamés et il a renvoyé les riches les mains vides.
      54 Il a secouru Israël, son serviteur, et il s'est souvenu de sa bonté
      55 – comme il l'avait dit à nos ancêtres – en faveur d'Abraham et de sa descendance pour toujours. »
      56 Marie resta environ trois mois avec Elisabeth, puis elle retourna chez elle.
      57 Le moment où Elisabeth devait accoucher arriva et elle mit au monde un fils.
      58 Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur avait fait preuve d’une grande bonté envers elle, et ils se réjouirent avec elle.
      59 Le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l'enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, d’après le nom de son père,
      60 mais sa mère prit la parole et dit : « Non, il sera appelé Jean. »
      61 Ils lui dirent : « Il n'y a dans ta parenté personne qui porte ce nom »
      62 et ils firent des signes à son père pour savoir comment il voulait qu'on l'appelle.
      63 Zacharie demanda une tablette et il écrivit : « Son nom est Jean. » Tous furent dans l'étonnement.
      64 Immédiatement sa bouche s'ouvrit, sa langue se délia, et il parlait et bénissait Dieu.
      65 La crainte s'empara de tous les habitants des environs, et dans toute la région montagneuse de Judée on s'entretenait de tous ces événements.
      66 Tous ceux qui les apprirent les gardèrent dans leur cœur, et ils disaient : « Que sera donc cet enfant ? » Et [en effet] la main du Seigneur était avec lui.
      67 Son père Zacharie fut rempli du Saint-Esprit et prophétisa en ces termes :
      68 « Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'il a visité et racheté son peuple.
      69 Il nous a donné un puissant Sauveur dans la famille de son serviteur David.
      70 C’est ce qu’il avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens :
      71 un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la domination de tous ceux qui nous détestent !
      72 Ainsi, il manifeste sa bonté envers nos ancêtres et se souvient de sa sainte alliance,
      73 conformément au serment qu'il avait fait à Abraham, notre ancêtre :
      74 il avait juré qu'après nous avoir délivrés de nos ennemis il nous accorderait de le servir sans crainte,
      75 en marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie.
      76 » Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras sous le regard du Seigneur pour préparer ses chemins
      77 et pour donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés,
      78 à cause de la profonde bonté de notre Dieu. Grâce à elle, le soleil levant nous a visités d'en haut
      79 pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix. »
      80 L'enfant grandissait et se fortifiait en esprit. Il resta dans les déserts jusqu'au jour où il se présenta devant Israël.

      Luc 2

      1 A cette époque-là parut un édit de l'empereur Auguste qui ordonnait le recensement de tout l’Empire.
      2 Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.
      3 Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville d'origine.
      4 Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu'il était de la famille et de la lignée de David.
      5 Il y alla pour se faire inscrire avec sa femme Marie qui était enceinte.
      6 Pendant qu'ils étaient là, le moment où Marie devait accoucher arriva,
      7 et elle mit au monde son fils premier-né. Elle l'enveloppa de langes et le coucha dans une mangeoire parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle des hôtes.
      8 Il y avait dans la même région des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour y garder leur troupeau.
      9 Un ange du Seigneur leur apparut et la gloire du Seigneur resplendit autour d'eux. Ils furent saisis d'une grande frayeur.
      10 Mais l'ange leur dit : « N’ayez pas peur, car je vous annonce une bonne nouvelle qui sera une source de grande joie pour tout le peuple :
      11 aujourd'hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur qui est le Messie, le Seigneur.
      12 Voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une mangeoire. »
      13 Et tout à coup une foule d'anges de l'armée céleste se joignit à l'ange. Ils adressaient des louanges à Dieu et disaient :
      14 « Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes ! »
      15 Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres : « Allons jusqu'à Bethléhem pour voir ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître. »
      16 Ils se dépêchèrent d'y aller et ils trouvèrent Marie et Joseph, ainsi que le nouveau-né couché dans la mangeoire.
      17 Après l'avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant.
      18 Tous ceux qui entendirent les bergers furent étonnés de ce qu'ils leur disaient.
      19 Marie gardait le souvenir de tout cela et le méditait dans son cœur.
      20 Puis les bergers repartirent en célébrant la gloire de Dieu et en lui adressant des louanges à cause de tout ce qu'ils avaient entendu et vu et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé.
Afficher tous les 1154 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider