Dictionnaire Biblique de Top Bible

LUC (évangile de) 7.

Conclusion.

Évangile, en effet, écrit par un païen devenu chrétien, qui insiste donc sur l'universalisme de la Bonne Nouvelle ; par un compagnon de Paul, qui a compris à son école la gratuité du salut ; par un médecin connaissant la souffrance, homme de coeur ouvert à toutes les misères ; par un esprit instruit désireux d'assurer aux témoignages chrétiens les garanties d'une exacte méthode, mais en même temps âme simple et transparente peu disposée à suivre en leur complexité les discussions de doctrine. Si Luc n'a pas eu la pensée géniale d'un saint Paul pour embrasser dans toute leur ampleur les problèmes des temps nouveaux, il n'en demeure pas moins que, reflétant le plus pur esprit de Jésus-Christ, il a compris l'étendue infinie des compassions du Sauveur envers les petits, les parias, les épaves, le pardon de Dieu pour tous les pécheurs repentants, son salut pour toutes les âmes perdues, de toutes les nations. Son évangile est le plus humain, celui « de la mansuétude du Christ » (Dante), celui du sublime amour divin tout-puissant pour chercher et trouver, pour guérir et sauver : l'évangile de la grâce.

Quand les Pères de l'Église attribuèrent les symboles aux quatre évangiles, on comprend qu'ils aient désigne Jean par l'aigle, et Marc finalement par le lion ; mais nous ne les suivons pas dans leur attribution tout artificielle, à Luc, du taureau (sans doute parce qu'il s'ouvre par un sacrifice, Lu 1:8 et suivants) : cet emblème juif s'applique mieux à Matthieu Le symbole qui convient à Luc, c'est l'homme. Son évangile est celui de l' « Etre humain », que l'on voie dans cet emblème l'humanité tout entière, ou bien l'Être « humain » par excellence : Dieu, notre Père en Jésus-Christ.

OUVRAGES A UTILISER (en français).

--A. Sabatier, Luc (Encycl. Licht., t. VIII, 1880) ; Synopt, (Id., t. XI, 1881).

--F. Godet, Comment, de l'évangile de saint Luc, 2 vol., 3'éd., 1888.

--A. Westphal, Jés. de Naz. d'après les Tém. de sa vie, 1914 ; les Apôtres, 1918.

--M. Goguel, Intr. N.T., t. I, 1923 ; Bbl. Cent., 1918 ; M. Goguel et H. Monnier, le N.T. avec introd, et notes, 1929.

--H. Pernot, Pages chois, des Evang., 1925 ; Et. sur la langue des Évangiles, 1927.

--Le P. Lagrange, Ev. selon saint Luc, 1921 ;

--le P. Lavergne, l'Ev. selon saint Luc, pet. éd., Et. Bibl., 1933 ;

--RR. PP. Lagrange et Lavergne, Synopse des 4 év. en français, nouv. éd. 1929 (cathol.).

--On trouvera notamment dans l' Intr. de M. Goguel et le Comm. du P. Lagrange une bibliographie en langue étrangère.

Voir aussi à la fin de notre art. Evangiles synoptiques. JN L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Luc 1

      8 Or, pendant que Zacharie remplissait sa fonction de prêtre devant Dieu – c'était le tour de sa classe –
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
La Chapelle Musique J'essayerai Encore
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...