Dictionnaire Biblique de Top Bible

MAMRÉ

Nom en relation étroite avec l'histoire d'Abraham. Est quelquefois celui d'un personnage, Amoréen (Ge 14:13-24), propriétaire de chênes--ou d'un chêne-- (Ge 13:18 18:1) auprès desquels Abraham vint planter ses tentes.

Il est pourtant plus généralement employé pour désigner un site (on peut prendre dans ce sens les textes Ge 13:18 18:1), très proche d'Hébron (Ge 13:18), l'imprécision des récits interdisant de dire si Mamré est un quartier, ou même un des noms d'Hébron (Ge 35:27), malgré Ge 23:19 où tous reconnaissent une glose rédactionnelle. Par contre Mamré est toujours--ou presque--mis en relation avec le champ de Macpéla (voir ce mot), en face de lui (Ge 23:17-19 26:9 49:30 50:13). Si la caverne de Macpéla est sous la mosquée actuelle d'Hébron, l'emplacement de Mamré devrait être facilement identifiable. Ce qui n'est pas, puisque à ce sujet la tradition orale tout au moins a sensiblement varié. Vis-à-vis de Macpéla, c'est strictement le versant de er-Roumeidé, où beaucoup recherchent le site de Kirjath-Arba (Hébron), mais où personne ne songe sérieusement à Mamré.

La tradition actuelle montre un « chêne d'Abraham » dans le jardin de l'hospice russe, au Nord-O, et assez loin de la mosquée du Haraméen Josèphe (G. L, IV, 9:7) connaissait un arbre identique à 6 stades d'Hébron, mais Jérôme et Sozomène signalent un chêne vénéré au Nord et à 15 stades (près de 3 km.), en un emplacement qui est très probablement celui que l'on reconnaît aujourd'hui au Râmet el-Khalll

Depuis longtemps les voyageurs (Renan, de Vogué, de Saulcy) y avaient signalé une enceinte sacrée ou les ruines d'une église chrétienne. Des fouilles entreprises en 1926-28 par E. Mader ont apporté des précisions nouvelles qui attestent tout au moins une installation prolongée en cet endroit. Les vestiges visibles avant les recherches, datés désormais avec quelque certitude de l'époque d'Hadrien (II e siècle ap. J. -C), appartenaient à un haram où Constantin fit élever, au IV e siècle, une basilique dont on peut suivre les destinées jusqu'au IX e siècle ; mais la construction romaine reposait déjà sur une autre, que l'on attribue à Hérode le Grand, le constructeur du Haram d'Hébron, succédant elle-même à une installation archaïque, sanctuaire primitif consacré, dès le VI e ou le VII e siècle av. J. -C, au souvenir du campement d'Abraham et vénérant le puits (un puits a été dégagé), le chêne (l'archéologue croit pouvoir le localiser) et l'autel du patriarche. Ces recherches, dont les résultats sont remarquables, seront très discutées, car avec elles la localisation de Mamré pourrait être facilitée. Seulement c'est tout le problème d'Hébron qui se pose à nouveau, celui aussi de la fameuse caverne de Macpéla.

Si Mamré était identifié avec le Râmet el-Khalîl, on ne pourrait plus dire que Macpéla est situé « vis-à-vis » (ou à l'Est, suivant certains traducteurs), si du moins Macpéla est à l'emplacement de la mosquée d'Hébron. Il vaut mieux, avant de se prononcer définitivement, attendre le résultat de fouilles qui s'appliquent à situer exactement Kirjath-Arba. Jusque-là, des six localisations proposées pour Mamré, c'est encore celle du Khirbet Nimra (2 km. au Nord d'Hébron) qui nous apparaît la plus plausible, ce qui n'est pas incompatible avec l'existence d'un chêne (les LXX ont le sing, et non le pluriel, qui parut préférable aux éditeurs juifs, soucieux de combattre le culte de l'arbre ; voir Ge 13:18 14:13 18:1) vénéré en souvenir d'Abraham au Râmet el-Khalîl et explique peut-être le choix de la caverne de Macpéla comme sépulture patriarcale. A. P.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 13

      18 Abram déplaça ses tentes et vint habiter parmi les chênes de Mamré qui sont près d'Hébron. Là, il construisit un autel en l’honneur de l'Eternel.

      Genèse 14

      13 Un rescapé vint l'annoncer à Abram l'Hébreu. Celui-ci habitait parmi les chênes de Mamré l'Amoréen, un frère d'Eshcol et d'Aner. En effet, ils avaient fait alliance avec lui.
      14 Dès qu'Abram apprit que son neveu avait été fait prisonnier, il arma 318 de ses plus braves serviteurs, nés chez lui, et il poursuivit les rois jusqu'à Dan.
      15 Il divisa sa troupe pour les attaquer de nuit avec ses serviteurs. Il les battit et les poursuivit jusqu'à Choba, qui est au nord de Damas.
      16 Il ramena toutes les richesses. Il ramena même son neveu Lot avec ses biens, ainsi que les femmes et le peuple.
      17 Lorsque Abram revint de sa victoire sur Kedorlaomer et sur les rois qui étaient ses alliés, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Shavé, c’est-à-dire la vallée du roi.
      18 Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin. Il était prêtre du Dieu très-haut.
      19 Il bénit Abram en disant : « Qu'Abram soit béni par le Dieu très-haut, le maître du ciel et de la terre !
      20 Béni soit le Dieu très-haut qui a livré tes ennemis entre tes mains ! » *Abram lui donna la dîme de tout.
      21 Le roi de Sodome dit à Abram : « Donne-moi les personnes et prends pour toi les richesses. »
      22 Abram répondit au roi de Sodome : « Je le jure, la main levée vers l'Eternel, le Dieu très-haut, le maître du ciel et de la terre :
      23 je ne prendrai rien de tout ce qui t’appartient, pas même un fil ni un cordon de sandale, afin que tu ne puisses pas dire : ‘C’est moi qui ai enrichi Abram.’
      24 Il n’y aura rien pour moi, sauf ce qu'ont mangé les jeunes gens et la part des hommes qui m’ont accompagné : Aner, Eshcol et Mamré. Eux, ils prendront leur part. »

      Genèse 18

      1 L'Eternel apparut à Abraham parmi les chênes de Mamré, alors qu'il était assis à l'entrée de sa tente pendant la chaleur du jour.

      Genèse 23

      17 Le champ d'Ephron à Macpéla, vis-à-vis de Mamré, le champ et la grotte qui s’y trouve, avec tous les arbres qui sont dans le champ, dans la limite de son pourtour,
      18 devinrent ainsi la propriété d'Abraham en présence des descendants de Heth et de tous ceux qui entraient par la porte de sa ville.
      19 Après cela, Abraham enterra sa femme Sara dans la grotte du champ de Macpéla vis-à-vis de Mamré, c'est-à-dire Hébron, dans le pays de Canaan.

      Genèse 25

      9 Ses fils Isaac et Ismaël l'enterrèrent dans la grotte de Macpéla, dans le champ du Hittite Ephron, fils de Tsochar, vis-à-vis de Mamré.

      Genèse 26

      9 Abimélec fit appeler Isaac et dit : « C’est certain, c'est ta femme. Comment as-tu pu dire : ‘C'est ma sœur’ ? » Isaac lui répondit : « J'ai dit cela pour ne pas mourir à cause d'elle. »

      Genèse 35

      27 Jacob arriva vers son père Isaac à Mamré près de Kirjath-Arba, c'est-à-dire Hébron, où Abraham et Isaac avaient séjourné en étrangers.

      Genèse 49

      30 dans la grotte du champ de Macpéla, vis-à-vis de Mamré dans le pays de Canaan. C'est le champ qu'Abraham a acheté à Ephron le Hittite comme propriété funéraire.

      Genèse 50

      13 Ils le transportèrent dans le pays de Canaan et l'enterrèrent dans la grotte du champ de Macpéla, achetée comme propriété funéraire par Abraham à Ephron le Hittite et qui se trouve vis-à-vis de Mamré.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider