Dictionnaire Biblique de Top Bible

MANNE

Aliment providentiel des Israélites pendant leurs pérégrinations à travers le désert arabique (Ex 16:35, Jos 5:12), leur tenant lieu du pain dont ils étaient privés ou que, du moins, ils ne pouvaient avoir en quantité suffisante (Ex 16:3), car, outre le lait de leurs troupeaux (Ex 17:3 34:3), ils durent avoir quelques occasions d'acheter des provisions aux caravanes ou aux peuplades rencontrées en chemin (De 2:6). Les lois qui supposent abondance de farine, d'huile et de vin (Le 8:2 9:4 10:9 24:5, No 7:13) se trouvent dans l'oeuvre très tardive de P, qui reporte à l'époque du désert les conditions de la vie du temps des rois ou du retour de l'exil.

La manne se déposait sur le sol pendant la nuit, comme de la rosée (No 11:9), et fondait au soleil (Ex 16:21, Sag 16:27). C'était une substance menue, floconneuse, blanchâtre (Ex 16:14), qui ressemblait à la graine de coriandre (Ex 16:31) ou à la gomme de bdellium (No 11:7). II s'en trouvait chaque matin une quantité égale à un orner par personne (Ex 16:16). Elle ne pouvait se conserver d'un jour à l'autre, car elle s'altérait facilement (Ex 16:20). On la broyait dans des mortiers ou à la meule pour la manger bouillie au pot ou cuite au four : elle avait le goût d'un gâteau à l'huile ou d'une galette au miel (No 11:8, Ex 16:23,31). Le peuple finit par s'en dégoûter (No 11:6 21:5). Elle cessa à l'entrée d'Israël en Canaan (Ex 16:35, Jos 5:12) ; une urne devait en commémorer le souvenir dans l'arche (Ex 16:33, Heb 9:4).

Le sens du terme est incertain. Il peut y avoir, à l'origine, un jeu de mots populaire : devant l'apparition soudaine d'un produit inconnu le peuple s'étant unanimement demandé : mân hou = qu'est-ce que cela ? cette interrogation aurait été adoptée comme un moyen commode de nommer une chose dont on ignorait la nature (Ex 16:15) ; on peut aussi traduire mân hou par : « c'est de la manne ! » ; dans ce cas, en raison d'une ressemblance avec la manne naturelle connue des Égyptiens sous le nom de mannou, les Israélites auraient désigné cet aliment inattendu à l'aide d'un mot étranger dont ils avaient appris la signification au pays de Gosen.

Les détails fournis par les textes bibliques ne permettent pas d'identifier complètement la manne des Israélites avec la substance sucrée alimentaire que l'on recueille encore aujourd'hui dans l'Arabie Pétrée, en particulier dans la presqu'île du Sinaï, et à laquelle les Arabes donnent aussi le nom de manne qui, dans leur langue, signifie : don du ciel. Celle-ci provient d'un tamaris, arbre saccharifère, le tatnarix mannifera Ehrb. ; la piqûre d'un insecte, la cochenille (coccus tnanniparus), provoque la sécrétion à travers l'écorce des rameaux d'une gomme jaunâtre, d'un goût agréable, appelée tarfa, dont les bédouins font le même usage que du miel ; le phénomène ne se produit cependant que durant deux ou trois mois d'été et à condition que les brumes d'hiver aient été denses et prolongées et les pluies abondantes.

Il est également difficile de l'assimiler, comme on a tenté de le faire, à certain lichen que le vent transporte et dépose en couches épaisses à travers les steppes de l'Asie et dont on fait du pain, ce cryptogame ne répondant pas aux descriptions bibliques de la manne. Celle-ci ne présente enfin qu'un rapport lointain avec la manne utilisée aujourd'hui en pharmacie et qui est un suc du frêne. Il est certain que, dans la tradition israélite, l'apparition de la manne au désert fut considérée, non comme une simple coïncidence providentielle, mais comme un miracle au sens plein du mot : témoin ce qui en est dit, par exemple, à propos de la provision sabbatique (Ex 16:22,29), ainsi que les expressions sous lesquelles la manne est désignée par certains auteurs sacrés : grain ou pain du ciel, pain des grands ou des forts, nourriture des anges, aliment céleste (Ps 78:24 et suivant Ps 105:40, Ne 9:15,20, Sag 16:20 19:21, Jn 6:31,49,58).

Elle joue un certain rôle dans la symbolique juive : plusieurs traités rabbiniques disent qu'au troisième ciel elle est moulue pour les justes ; d'après l'Apocalypse de Baruch (29:8), le trésor de la manne devait descendre du ciel lors de l'avènement du royaume messianique, pour la nourriture des bienheureux. Il doit y avoir, dans Ap 2:17, une allusion à ces traditions : le voyant vient de comparer l'Église de Pergame aux Israélites tentés par Balaam dans le désert (verset 14), et il annonce aux chrétiens victorieux de la tentation l'aliment éternel d'une manne spirituelle, qu'il appelle « cachée », sans doute parce qu'elle découle de la communion intime avec Jésus-Christ.

Ch. K.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Exode 16

      3 Les Israélites leur dirent : « Pourquoi ne sommes-nous pas morts de la main de l'Eternel en Egypte, quand nous étions assis près des marmites de viande, quand nous mangions du pain à satiété ? Au contraire, vous nous avez conduits dans ce désert pour faire mourir de faim toute cette assemblée. »
      14 Une fois cette rosée dissipée, il y avait à la surface du désert quelque chose de petit comme des grains, quelque chose de fin comme la gelée blanche sur la terre.
      15 Les Israélites regardèrent et se dirent l'un à l'autre : « Qu'est-ce que c’est ? » En effet, ils ne savaient pas ce que c'était. Moïse leur dit : « C'est le pain que L'Eternel vous donne pour nourriture.
      16 Voici ce que l'Eternel a ordonné : Que chacun de vous en ramasse ce qu'il faut pour sa nourriture, une mesure de 2 litres par personne, suivant le nombre que vous êtes. Chacun en prendra pour ceux qui sont dans sa tente. »
      20 Ils n'écoutèrent pas Moïse et certains en laissèrent jusqu'au matin ; mais il s'y mit des vers et cela devint infect. Moïse fut irrité contre ces gens.
      21 Tous les matins, chacun ramassait ce qu'il fallait pour sa nourriture, et quand venait la chaleur du soleil, cela fondait.
      22 Le sixième jour, ils ramassèrent une double quantité de nourriture, 4 litres pour chacun. Tous les chefs de l'assemblée vinrent le rapporter à Moïse.
      23 Celui-ci leur dit : « C'est ce que l'Eternel a ordonné. Demain est le jour du repos, le sabbat consacré à l'Eternel. Faites cuire ce que vous avez à faire cuire, faites bouillir ce que vous avez à faire bouillir et mettez en réserve jusqu'au matin tout ce qui restera. »
      29 Considérez que c’est l'Eternel qui vous a donné le sabbat. Voilà pourquoi, le sixième jour, il vous donne de la nourriture pour deux jours. Que chacun reste sous sa tente, que personne ne sorte de chez lui le septième jour. »
      31 La communauté d'Israël donna à cette nourriture le nom de manne. Elle ressemblait à de la graine de coriandre, était blanche et avait le goût d'un gâteau au miel.
      33 Moïse dit à Aaron : « Prends un vase, mets-y 2 litres de manne et dépose-le devant l'Eternel afin qu'il soit conservé pour vos descendants. »
      35 Les Israélites mangèrent de la manne pendant 40 ans, jusqu'à leur arrivée dans un pays habité. Ils mangèrent de la manne jusqu'à leur arrivée aux frontières du pays de Canaan.

      Exode 17

      3 Le peuple était là, pressé par la soif, et murmurait contre Moïse. Il disait : « Pourquoi nous as-tu fait quitter l'Egypte, si c’est pour nous faire mourir de soif, moi, mes enfants et mes troupeaux ? »

      Exode 34

      3 Que personne ne monte avec toi et qu'on ne voie personne sur toute la montagne. Que pas même le petit et le gros bétail ne broutent près de cette montagne. »

      Lévitique 8

      2 « Prends Aaron et ses fils avec lui, les vêtements, l'huile d'onction, le taureau expiatoire, les deux béliers et la corbeille de pains sans levain,

      Lévitique 9

      4 un bœuf et un bélier pour le sacrifice de communion, afin de les sacrifier devant l'Eternel, ainsi qu’une offrande pétrie à l'huile. En effet, aujourd'hui l'Eternel vous apparaîtra.’ »

      Lévitique 10

      9 « Tu ne boiras ni vin ni boisson alcoolisée, toi ainsi que tes fils, lorsque vous entrerez dans la tente de la rencontre, sinon vous mourrez. Ce sera une prescription perpétuelle pour vous au fil des générations

      Lévitique 24

      5 » Tu prendras de la fleur de farine et tu en feras 12 gâteaux. Chaque gâteau sera fait avec 4 litres et demi de fleur de farine.

      Nombres 7

      13 Il offrit un plat en argent qui pesait un kilo et 300 grammes et un bassin en argent de 700 grammes d’après la valeur étalon du sanctuaire. Ils étaient tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile pour l'offrande.

      Nombres 11

      6 Maintenant, notre gosier est desséché : plus rien ! Nos yeux ne voient que de la manne. »
      7 La manne avait la forme de la graine de coriandre et l'apparence du bdellium.
      8 Le peuple se dispersait pour la ramasser. Il la broyait avec des meules ou la pilait dans un mortier ; puis il la cuisait au pot ou en faisait des gâteaux. Elle avait le goût d'un gâteau à l'huile.
      9 Quand la rosée descendait la nuit sur le camp, la manne y descendait aussi.

      Nombres 21

      5 et parla contre Dieu et contre Moïse : « Pourquoi nous avez-vous fait quitter l'Egypte, si c’est pour que nous mourions dans le désert ? En effet, il n'y a ni pain, ni eau, et nous sommes dégoûtés de cette misérable nourriture. »

      Josué 5

      12 La manne cessa le lendemain de la Pâque, au moment où ils mangèrent du blé du pays. Les Israélites n'eurent plus de manne et ils mangèrent des produits du pays de Canaan cette année-là.

      Néhémie 9

      15 *Tu leur as donné du pain venu du ciel pour apaiser leur faim et tu as fait sortir de l'eau du rocher pour étancher leur soif. Tu leur as ordonné d'entrer en possession du pays que tu avais juré de leur donner.
      20 » Tu leur as donné ton bon Esprit pour les rendre sages, tu ne les as pas privés de ta manne et tu as continué à leur fournir de l'eau pour étancher leur soif.

      Psaumes 78

      24 il a fait pleuvoir sur eux de la manne comme nourriture, *il leur a donné le pain du ciel.

      Psaumes 105

      40 A leur demande, il a fait venir des cailles, et il les a rassasiés du pain du ciel.

      Jean 6

      31 Nos ancêtres ont mangé la manne dans le désert, comme cela est écrit : Il leur a donné le pain du ciel à manger. »
      49 Vos ancêtres ont mangé la manne dans le désert et ils sont morts.
      58 Voilà comment est le pain descendu du ciel. Il n'est pas comme [la manne que vos] ancêtres ont mangée ; eux sont morts, mais celui qui mange de ce pain vivra éternellement. »

      Hébreux 9

      4 elle abritait l'encensoir en or pour les parfums ainsi que l'arche de l'alliance, entièrement recouverte d'or. Ce coffre contenait un vase d'or rempli de manne, le bâton d'Aaron qui avait fleuri et les tables de l'alliance.

      Apocalypse 2

      17 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises : Au vainqueur je donnerai [à manger] de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc. Sur ce caillou est écrit un nom nouveau que personne ne connaît, si ce n'est celui qui le reçoit.’
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider