Dictionnaire Biblique de Top Bible

MÉDITATION

La méditation, telle qu'elle apparaît pratiquée dans l'Église chrétienne, est l'effort par lequel nous portons notre attention et la maintenons sur une affirmation ou un fait tiré de l'Écriture (ou de quelque livre de piété). Tous les directeurs de conscience reconnaissent cet effort comme l'un des plus nécessaires. Il est évident qu'une lecture pieuse produit d'autant plus d'effet que nous y portons une attention plus active.

Dans l'A.T., les merveilles de la nature (Ps 8), les grands faits de l'histoire d'Israël (Ps 106), les paroles des prophètes et surtout les commandements de Dieu sont l'objet de la méditation du fidèle (Jos 1:8, Ps 1:2 19:14 119:8-20,92,105). En cela il ne fait d'ailleurs qu'utiliser les enseignements et les exemples qu'il a pu recueillir à la synagogue.

Jésus lui-même a médité les paroles des prophètes ; (voir Lu 4) des paroles empruntées aux Psaumes lui viennent spontanément sur les lèvres au moment de son agonie (Lu 23:46, Mt 27:46). Le récit des pèlerins d'Emmaüs (Lu 24:13,32) nous fournit un émouvant exemple de méditation chrétienne, les faits du N.T. éclairant les paroles de l'A.T.

Pour méditer avec fruit, il faut bien saisir le genre d'effort qui est le plus productif. Il s'agit d'aimer pour mieux comprendre et de comprendre pour mieux croire. La méditation religieuse doit être avant tout un effort de représentation, une évocation. Il faut se représenter dans les détails les faits qui nous sont seulement indiqués par quelques mots. Si, par exemple, vous méditez une guérison faite par Jésus, vous aurez à imaginer une scène dont l'Évangile ne vous fournit que quelques traits ; votre méditation devra vous rendre présent et actuel le fait qui sans elle serait resté abstrait, lointain, sans action sur votre coeur. Si votre méditation porte sur un épisode de la Passion du Christ, elle sera une représentation vive et aimante de la souffrance de votre Maître. Le coeur doit animer l'imagination. C'est lui qui agit, c'est lui aussi qui s'enrichit. En fait, votre méditation devient une véritable commémoration.

Avez-vous pris pour texte une parole de l'Écriture ? Il s'agit alors d'entendre celui qui vous parle, d'imaginer les sentiments, les certitudes qui remplissent son âme et inspirent sa parole. Car dans le domaine religieux l'autorité d'une vérité tient à celui qui la prononce. Méditer une parole du Christ doit avoir pour effet de nous replacer sous l'influence de notre Maître, de nous le rendre présent dans la parole que nous voulons entendre et recevoir de sa bouche. Il en est de même si nous méditons la parole d'un prophète, d'un apôtre, d'un éminent serviteur de Dieu ; à travers elle, nous percevons l'action de l'Esprit.

Une telle méditation met en mouvement le coeur et l'âme ; au lieu de disperser notre attention en réflexions de toutes sortes, elle nous dispose au recueillement, à la prière : on pourrait dire qu'elle est déjà une prière. --Voir Regard. Gab. B.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Josué 1

      8 Que ce livre de la loi ne s'éloigne pas de toi ! Médite-le jour et nuit pour agir avec fidélité conformément à tout ce qui y est écrit, car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras.

      Psaumes 1

      2 mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel et la médite jour et nuit !

      Psaumes 8

      1 Au chef de chœur, sur la guitthith. Psaume de David.
      2 Eternel, notre Seigneur, que ton nom est magnifique sur toute la terre ! Ta majesté domine le ciel.
      3 *Par la bouche des enfants et des nourrissons, tu as fondé ta gloire pour confondre tes adversaires, pour réduire au silence l’ennemi, l’homme avide de vengeance.
      4 Quand je contemple le ciel, œuvre de tes mains, la lune et les étoiles que tu y as placées,
      5 je dis : * « Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, et le fils de l’homme, pour que tu prennes soin de lui ? »
      6 Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu et tu l’as couronné de gloire et d’honneur.
      7 Tu lui as donné la domination sur ce que tes mains ont fait, tu as tout mis sous ses pieds,
      8 les brebis comme les bœufs, et même les animaux sauvages,
      9 les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, tout ce qui parcourt les sentiers des mers.

      Psaumes 19

      14 Préserve aussi ton serviteur du sentiment d’orgueil : qu’il ne domine pas sur moi ! Alors je serai intègre, je ne commettrai pas de grands péchés.

      Psaumes 106

      1 Louez l’Eternel ! Célébrez l’Eternel, car il est bon ! Oui, sa bonté dure éternellement.
      2 Qui pourra dire l’extraordinaire façon d’agir de l’Eternel et proclamer toute sa louange ?
      3 Heureux ceux qui respectent le droit, qui pratiquent la justice en tout temps !
      4 Eternel, souviens-toi de moi dans ta bienveillance pour ton peuple, interviens pour moi en accordant ton secours !
      5 Ainsi je pourrai voir le bonheur de ceux que tu as choisis, me réjouir de la joie de ton peuple et partager les louanges de ton héritage !
      6 Nous avons péché comme nos ancêtres, nous avons fait le mal, nous sommes coupables.
      7 Nos ancêtres en Egypte n’ont pas compris tes miracles, ils ne se sont pas rappelé le grand nombre de tes bontés, ils se sont révoltés près de la mer, près de la mer des Roseaux.
      8 Mais il les a sauvés à cause de son nom, pour faire connaître sa puissance.
      9 Il a menacé la mer des Roseaux, et elle s’est desséchée, et il les a fait marcher à travers les abîmes comme dans un désert.
      10 Il les a sauvés de celui qui les détestait, il les a rachetés du pouvoir de l’ennemi.
      11 L’eau a recouvert leurs adversaires : pas un seul n’a survécu.
      12 Alors ils ont cru à ses paroles, ils ont chanté ses louanges,
      13 mais bien vite ils ont oublié ce qu’il avait fait, ils n’ont pas attendu la réalisation de ses plans.
      14 Ils ont été saisis de convoitise dans le désert, ils ont provoqué Dieu dans les lieux arides.
      15 Il leur a accordé ce qu’ils demandaient, puis il a envoyé le dépérissement dans leur corps.
      16 Dans le camp, ils se sont montrés jaloux de Moïse et d’Aaron, le saint de l’Eternel :
      17 la terre s’est ouverte, elle a englouti Dathan et s’est refermée sur la troupe d’Abiram ;
      18 le feu a embrasé leur troupe, la flamme a dévoré les méchants.
      19 Ils ont fabriqué un veau à Horeb, ils se sont prosternés devant une image en métal fondu.
      20 Ils ont échangé leur gloire contre la représentation d’un bœuf qui mange l’herbe !
      21 Ils ont oublié Dieu, leur sauveur, qui avait fait de grandes choses en Egypte,
      22 des miracles dans le pays de Cham, des prodiges à la mer des Roseaux.
      23 Il parlait de les exterminer, mais Moïse, celui qu’il avait choisi, s’est tenu à la brèche devant lui pour détourner sa fureur et l’empêcher de les détruire.
      24 Ils ont méprisé le pays des délices, ils n’ont pas cru à la parole de l’Eternel,
      25 ils ont murmuré dans leurs tentes, ils n’ont pas écouté l’Eternel.
      26 Alors il a levé la main pour jurer de les faire tomber dans le désert,
      27 de faire tomber leur descendance parmi les nations et de les disperser dans tous les pays.
      28 Ils se sont attachés au dieu Baal-Peor et ont mangé des sacrifices offerts à des morts.
      29 Ils ont offensé l’Eternel par leurs agissements, et un fléau a éclaté parmi eux.
      30 Phinées s’est levé pour intervenir, et le fléau s’est arrêté ;
      31 cela lui a été compté comme justice de génération en génération, pour toujours.
      32 Ils ont irrité l’Eternel près des eaux de Meriba, et Moïse a été puni à cause d’eux,
      33 car ils l’ont exaspéré et il a parlé sans réfléchir.
      34 Ils n’ont pas exterminé les peuples que l’Eternel leur avait ordonné de détruire ;
      35 ils se sont mêlés aux autres nations et ont imité leur manière de faire.
      36 Ils ont servi leurs idoles, qui ont été un piège pour eux ;
      37 ils ont sacrifié leurs fils et leurs filles aux démons,
      38 ils ont versé le sang innocent, le sang de leurs fils et de leurs filles, qu’ils ont offert en sacrifice aux idoles de Canaan, et le pays a été souillé par ces meurtres.
      39 Ils se sont rendus impurs par leurs actes, ils se sont prostitués par leurs agissements.
      40 La colère de l’Eternel s’est enflammée contre son peuple, il a pris son héritage en horreur.
      41 Il les a livrés au pouvoir des nations : ceux qui les détestaient ont dominé sur eux,
      42 leurs ennemis les ont opprimés, et ils ont été humiliés sous leur main.
      43 Plusieurs fois, il les a délivrés, mais eux, ils s’obstinaient dans leur révolte, et ils se sont enfoncés dans leur faute.
      44 Il a vu leur détresse lorsqu’il a écouté leurs plaintes.
      45 Il s’est souvenu en leur faveur de son alliance, il a eu pitié d’eux, conformément à sa grande bonté,
      46 et il a éveillé pour eux la compassion de tous ceux qui les retenaient prisonniers.
      47 Sauve-nous, Eternel, notre Dieu, et rassemble-nous du milieu des nations ! Ainsi nous célébrerons ton saint nom et *nous mettrons notre gloire à te louer :
      48 « Béni soit l’Eternel, le Dieu d’Israël, d’éternité en éternité ! » Et tout le peuple dira : « Amen ! Louez l’Eternel ! »

      Psaumes 119

      8 Je veux respecter tes prescriptions : ne m’abandonne pas totalement !
      92 Si ta loi n’avait pas fait mon plaisir, je serais mort dans ma misère.
      105 Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.

      Matthieu 27

      46 Vers trois heures de l'après-midi, Jésus s'écria d'une voix forte : « Eli, Eli, lama sabachthani ? » – c'est-à-dire : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?

      Luc 4

      1 Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain. Il fut conduit par l'Esprit dans le désert
      2 où il fut tenté par le diable pendant 40 jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là et, quand cette période fut passée, il eut faim.
      3 Le diable lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain. »
      4 Jésus lui répondit : « Il est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement [mais de toute parole de Dieu]. »
      5 Le diable l'emmena plus haut, [sur une haute montagne, ] et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre.
      6 Puis il lui dit : « Je te donnerai toute cette puissance et la gloire de ces royaumes, car elle m'a été donnée et je la donne à qui je veux.
      7 Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. »
      8 Jésus lui répondit : « [Retire-toi, Satan ! En effet, ] il est écrit : C’est le Seigneur, ton Dieu, que tu adoreras et c’est lui seul que tu serviras. »
      9 Le diable le conduisit encore à Jérusalem, le plaça au sommet du temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi d'ici en bas, car il est écrit :
      10 Il donnera, à ton sujet, ordre à ses anges de te garder
      11 et : Ils te porteront sur les mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. »
      12 Jésus lui répondit : « Il est dit : Tu ne provoqueras pas le Seigneur, ton Dieu. »
      13 Après l'avoir tenté de toutes ces manières, le diable s'éloigna de lui jusqu'à un moment favorable.
      14 Jésus, revêtu de la puissance de l'Esprit, retourna en Galilée, et sa réputation gagna toute la région.
      15 Il enseignait dans les synagogues et tous lui rendaient gloire.
      16 Jésus se rendit à Nazareth où il avait été élevé et, conformément à son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture,
      17 et on lui remit le livre du prophète Esaïe. Il le déroula et trouva l'endroit où il était écrit :
      18 L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a consacré par onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ; il m'a envoyé [pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, ]
      19 pour proclamer aux prisonniers la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour proclamer une année de grâce du Seigneur.
      20 Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur et s'assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui.
      21 Alors il commença à leur dire : « Aujourd'hui cette parole de l'Ecriture, que vous venez d'entendre, est accomplie. »
      22 Tous lui rendaient témoignage ; ils étaient étonnés des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche et ils disaient : « N'est-ce pas le fils de Joseph ? »
      23 Jésus leur dit : « Vous allez sans doute me citer ce proverbe : ‘Médecin, guéris-toi toi-même’, et vous me direz : ‘Fais ici, dans ta patrie, tout ce que, à ce que nous avons appris, tu as fait à Capernaüm.’ »
      24 Il leur dit encore : « Je vous le dis en vérité, aucun prophète n'est bien accueilli dans sa patrie.
      25 Je vous le déclare en toute vérité : il y avait de nombreuses veuves en Israël à l’époque d'Elie, lorsque le ciel a été fermé 3 ans et 6 mois et qu'il y a eu une grande famine dans tout le pays.
      26 Cependant, Elie n’a été envoyé vers aucune d'elles, mais seulement vers une veuve de Sarepta, dans le pays de Sidon.
      27 Il y avait aussi de nombreux lépreux en Israël à l’époque du prophète Elisée, et cependant aucun d'eux n’a été purifié, mais seulement Naaman le Syrien. »
      28 Ils furent tous remplis de colère dans la synagogue, lorsqu'ils entendirent ces paroles.
      29 Ils se levèrent, le chassèrent de la ville et le menèrent jusqu'à un escarpement de la montagne sur laquelle leur ville était construite, afin de le précipiter dans le vide.
      30 Mais Jésus passa au milieu d'eux et s'en alla.
      31 Il descendit à Capernaüm, ville de la Galilée, et il les enseignait le jour du sabbat.
      32 On était frappé par son enseignement, car il parlait avec autorité.
      33 Dans la synagogue se trouvait un homme qui avait un esprit démoniaque impur. Il s'écria d'une voix forte :
      34 « Ah ! Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : le Saint de Dieu. »
      35 Jésus le menaça en disant : « Tais-toi et sors de cet homme. » Le démon jeta l'homme au milieu de l'assemblée et sortit de lui sans lui faire aucun mal.
      36 Tous furent saisis de frayeur, et ils se disaient les uns aux autres : « Quelle est cette parole ? Il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs, et ils sortent ! »
Afficher tous les 111 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider