Dictionnaire Biblique de Top Bible

MOÏSE 3.

III Séjour en Madian.

Où faut-il chercher cette région de Madian ? La question a été discutée depuis longtemps par les critiques, qui ont abouti à des conclusions très diverses (voir Madian) ; disons seulement ici :

que, d'après les textes bibliques, Madian paraît devoir être cherché dans le voisinage de cette « montagne de Dieu » où l'on voit Moïse conduire les troupeaux de Jéthro, prêtre de Madian, et où il a la vision du buisson ardent (Ex 3:2) ;

qu'il ne peut être question que d'une région située à une distance relativement restreinte de l'Egypte, d'où Moïse s'enfuit ; 1Ro 11:17 (qui parle d'un personnage nommé Hadad, lequel, parti d'Édom, gagne l'Egypte en passant par Madian et Pâran) fait aboutir à la même conclusion.

Madian aurait été situé au Nord ou N. -E, de Pâran, puisque cette dernière région s'étendait entre Kadès et Pétra capitale des Edomites. La proximité, supposée par No 24:20 et suivant, de Moab, d'Amalek et de Madian appuie aussi cette localisation géographique de Madian dans la région S. -E, de la Palestine. Les géographes arabes situent Madian à l'Est du golfe d'Akaba, donc à une très grande distance de l'Egypte, et y placent l'histoire du séjour de Moïse. Il est fort possible que les Madianites, qui sont représentés, suivant les textes, comme un peuple de marchands, de bergers ou de pillards (Ge 37:28, Esa 60:6, Jug 6-8), aient essaimé dans d'autres régions, à diverses époques, et jusqu'à l'orient du golfe d'Akaba.

Le chef religieux que nos textes appellent, suivant les documents, soit Jéthro (J), soit Réuel, ou même Hobab (E) est mentionné comme Madianite dans Ex 3:1 et comme Kénien dans Jug 4:11. Ces Kéniens, qui faisaient corps avec Madian, dont ils auraient constitué un des clans, apparaissent maintes fois en relation avec Juda ; on les voit, à l'époque de la conquête de Canaan, s'unir aux Judéens (Jug 1:16), et ils semblent, pendant la période du désert, avoir entretenu avec les clans hébreux des rapports d'amitié auxquels 1Sa 15:5s fait nettement allusion. De ces rapprochements entre Kéniens et Madianites on est en droit de conclure que ces deux peuplades représentaient « un même concept ethnique, ou, en tout cas, un groupe de tribus de même race et de même origine » (Léon Cart, Au Sinaï et dans l'Arabie Pétrée, pp. 382-384). Or, Ge 25:1-6 (J) établit entre Madianites et Hébreux un degré de parenté éloignée, Madian y étant indiqué comme fils d'Abraham par sa femme Kétura ; il est donc permis de croire qu'il existait, entre ces divers clans ou peuplades, une origine commune, et que, en se réfugiant chez les Madianites, Moïse se trouvait entrer en relation avec des hommes de même race que lui.

Il faut maintenant faire un pas de plus et relever le fait que cette « montagne d'Élohim », auprès de laquelle Moïse fut mis pour la première fois en contact avec le Dieu des pères et où, plus tard, il eut les révélations solennelles qui sont concentrées, par nos textes, autour du nom de Sinaï, était déjà, avant le moment où Moïse y passa et où les Israélites y séjournèrent près d'une année, une montagne consacrée à un culte important ; voir l'expression de Ex 3:1: « montagne d'Élohim », qui se retrouve Ex 4:27 24:13,1Ro 19:8 ; il y aurait eu là un culte établi depuis une antiquité plus ou moins reculée et où les tribus nomades recherchaient la présence d'un dieu, peut-être un sanctuaire commun à plusieurs peuplades sémitiques du désert ; ce sanctuaire est celui vers lequel, d'après E (Ex 3:12) et sans doute aussi J (Ex 9:3), Moïse devra conduire les Israélites à leur sortie d'Egypte pour y offrir un sacrifice ; le sanctuaire et la « montagne d'Élohim » étaient donc situés sur la route entre Madian et l'Egypte, puisque Moïse, à son départ de Madian, y retrouve son frère Aaron venant à sa rencontre (Ex 4:27). On verra plus loin les conclusions que la critique a tirées, pour la religion de Moïse, de ce séjour en Madian.

Le moment historique dans lequel se produisit, à la « montagne d'Élohim », la manifestation de la divinité est rapporté par le récit de Ex 3 (E) où Moïse, berger des troupeaux de ce prêtre Jéthro dont il avait épousé une fille, nous est montré menant paître ces troupeaux au delà du steppe, dans le voisinage de la montagne sainte. Il a dû s'écouler un temps assez long entre la fuite en Madian et le retour en Egypte ; d'après Ex 7:7, Moïse a 80 ans quand il se présente devant le pharaon, et Ac 7:30 attribue une durée de 40 ans au séjour en Madian. Au cours de ces années d'absence, il a pu se livrer à bien des réflexions, ressentir avec plus de force et d'amertume la situation douloureuse des clans hébreux en Egypte et aspirer sans doute avec plus d'énergie que jamais à l'heure où sonnera pour eux la délivrance. Le patriote présomptueux et violent qu'il était lorsqu'il tua l'exacteur égyptien, a dû devenir, sous l'influence calmante des solitudes du désert, l'homme paisible et défiant de soi que nous le voyons être lorsque Dieu l'appelle à intervenir pour la libération de ses frères. On l'a dit très justement : « Toute révélation est psychologiquement préparée. Les grandes pensées ne peuvent naître que là où le terrain a été préparé pour elles dans une grande personnalité. » (Rothstein, Unterricht im A.T., I, 49).

Les expériences faites dans le passé, les réflexions faites sur l'état misérable de son peuple, les aspirations à la liberté constituent la base psychologique nécessaire, celle qui précède et prépare chez tous les grands héros religieux l'heure où se produira la révélation décisive qui leur montrera la tâche à accomplir. Le récit d'Ex 3 nous met en présence de cette révélation, rattachée au phénomène du buisson (voir art.) qui brûle sans se consumer. Le texte qui en a conservé la tradition étant d'une date de beaucoup postérieure au fait raconté (E), il n'est évidemment pas possible d'affirmer l'exactitude matérielle de tous les détails.

Diverses hypothèses ont été émises pour essayer d'expliquer ce récit. Ainsi, par exemple, on peut se représenter que Moïse aurait été mis en face d'une théophanie, c'est-à-dire d'une manifestation de la divinité se produisant sous la forme d'un phénomène extérieur, dont les conditions auraient été empruntées au milieu spécial dans lequel il se produisit : une région désertique, pauvre en végétation, et dans laquelle la divinité pouvait même faire intervenir certains éléments visuels particuliers, tels que le mirage. Les expressions toutes réalistes de : « n'approche pas d'ici... ôte tes souliers de tes pieds... », sembleraient appuyer cette manière de voir, ce mode de révélation employé par Dieu pour inculquer au héros du récit des vérités de l'ordre spirituel et lui faire entendre l'appel qui devra déterminer sa carrière. Ou bien, on pourrait voir ici un phénomène intérieur de vision, analogue à celles qui ont inauguré le ministère de plusieurs prophètes (Ésaïe, Jérémie, Ézéchiel et d'autres encore), phénomène qui se serait présenté sous une forme assez nette pour produire une forte impression sur l'esprit conscient du spectateur, et pourrait se rattacher à certaines conditions et manifestations d'ordre extérieur, matériel, qui auraient mis son esprit dans les dispositions de réceptivité favorables pour percevoir et comprendre la vision. Tel aurait été le cas pour Moïse.

Mais à quelque explication qu'on se rallie, lorsque Dieu fera retentir l'appel qu'il lui adresse : aborder le pharaon et obtenir de lui la libération des clans hébreux, alors Moïse, éprouvant un intense sentiment de frayeur et celui de toute son incapacité, cherchera à se soustraire à la mission si grave et si périlleuse que Yahvé lui confie. Il cédera pourtant ; il se montrera dès maintenant ce qu'il sera toujours au cours de sa carrière : l'homme du devoir et de l'obéissance implicite à l'ordre divin, qui s'oublie et se sacrifie volontiers lui-même pour le bien de son peuple et pour l'honneur de Dieu.

En Egypte, la situation avait changé ; le pharaon sous lequel Moïse avait dû quitter le pays était mort, « longtemps après » dit Ex 2:23, expression qui paraît faire allusion tout à la fois au long séjour de Moïse en Madian et au long règne de ce Ramsès II qui avait occupé le trône pendant 67 ans. Moïse part donc et va au-devant de ce ministère, qui sera souvent celui de la souffrance et du renoncement, et au terme duquel il ne pourra saluer que de loin cette terre de la promesse vers laquelle il aura conduit son peuple pendant 40 ans.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 25

      1 Abraham prit encore une femme du nom de Ketura.
      2 Elle lui donna Zimran, Jokshan, Medan, Madian, Jishbak et Shuach.
      3 Jokshan eut pour fils Séba et Dedan. Les descendants de Dedan furent les Ashurim, les Letushim et les Leummim.
      4 Les fils de Madian furent Epha, Epher, Hénoc, Abida et Eldaa. Tous ceux-là sont des descendants de Ketura.
      5 Abraham donna tout ce qu’il possédait à Isaac.
      6 Quant aux fils de ses concubines, il leur fit des cadeaux et il les envoya de son vivant loin de son fils Isaac, vers l'est, dans un pays d'Orient.

      Genèse 37

      28 Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph de la citerne, et ils le vendirent pour 20 pièces d'argent aux Ismaélites qui l'emmenèrent en Egypte.

      Exode 2

      23 Longtemps après, le roi d'Egypte mourut. Les Israélites gémissaient du fond de l'esclavage, ils poussaient des cris. Leurs appels montèrent du fond de l'esclavage jusqu'à Dieu.

      Exode 3

      1 Moïse était devenu berger du troupeau de son beau-père Jéthro, le prêtre de Madian. Il conduisit le troupeau derrière le désert et vint à la montagne de Dieu, à Horeb.
      2 *L'ange de l'Eternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda et vit que le buisson était tout en feu sans être consumé.
      3 Moïse dit : « Je veux faire un détour pour voir quelle est cette grande vision et pourquoi le buisson ne brûle pas. »
      4 L'Eternel vit qu'il faisait un détour pour regarder. Dieu l'appela du milieu du buisson en disant : « Moïse ! Moïse ! » Il répondit : « Me voici ! »
      5 Dieu dit : « Ne t'approche pas d'ici, *retire tes sandales, car l'endroit où tu te tiens est une terre sainte. »
      6 Il ajouta : * « Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. » Moïse se cacha le visage, car il avait peur de regarder Dieu.
      7 L'Eternel dit : * « J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Egypte et j'ai entendu les cris qu'il pousse devant ses oppresseurs. Oui, je connais ses douleurs.
      8 Je suis descendu pour le délivrer de la domination des Egyptiens et pour le faire monter de ce pays jusque dans un bon et vaste pays, un pays où coulent le lait et le miel ; c'est l'endroit qu'habitent les Cananéens, les Hittites, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens.
      9 Maintenant, les cris des Israélites sont venus jusqu'à moi, j'ai aussi vu l'oppression que leur font subir les Egyptiens.
      10 Maintenant, vas-y, je t'enverrai vers le pharaon et tu feras sortir d'Egypte mon peuple, les Israélites. »
      11 Moïse dit à Dieu : « Qui suis-je, moi, pour aller trouver le pharaon et pour faire sortir les Israélites d'Egypte ? »
      12 Dieu dit : « Je serai avec toi. Voici pour toi le signe que c'est moi qui t'envoie : quand tu auras fait sortir le peuple d'Egypte, vous servirez Dieu sur cette montagne. »
      13 Moïse dit à Dieu : « J'irai donc trouver les Israélites et je leur dirai : ‘Le Dieu de vos ancêtres m'envoie vers vous.’Mais s'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je ? »
      14 Dieu dit à Moïse : « Je suis celui qui suis. » Et il ajouta : « Voici ce que tu diras aux Israélites : ‘Je suis m'a envoyé vers vous.’ »
      15 Dieu dit encore à Moïse : « Voici ce que tu diras aux Israélites : ‘L'Eternel, le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, m'envoie vers vous.’Tel est mon nom pour toujours, tel est le nom sous lequel on fera appel à moi de génération en génération.
      16 Va rassembler les anciens d'Israël et dis-leur : ‘L'Eternel, le Dieu de vos ancêtres, m'est apparu, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Il a dit : Je m'occupe de vous et de ce qu'on vous fait en Egypte.
      17 J'ai dit : Je vous ferai monter de l'Egypte, où vous souffrez, dans le pays des Cananéens, des Hittites, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens, un pays où coulent le lait et le miel.’
      18 Ils t’écouteront. Tu iras avec les anciens d'Israël trouver le roi d'Egypte et vous lui direz : ‘L'Eternel, le Dieu des Hébreux, s'est présenté à nous. Permets-nous maintenant de faire trois journées de marche dans le désert pour offrir des sacrifices à l'Eternel, notre Dieu.’
      19 Je sais que le roi d'Egypte ne vous laissera pas partir à moins d'y être contraint par une forte intervention.
      20 J’interviendrai et je frapperai l'Egypte par toutes sortes de prodiges que j'accomplirai au milieu d'elle. Après cela, il vous laissera partir.
      21 Je gagnerai même la faveur des Egyptiens à ce peuple et, quand vous partirez, vous ne partirez pas les mains vides.
      22 Chaque femme demandera à sa voisine et à celle qui séjourne chez elle des vases d'argent, des vases d'or et des vêtements. Vous les ferez porter par vos fils et vos filles et vous dépouillerez les Egyptiens. »

      Exode 4

      27 L'Eternel dit à Aaron : « Va dans le désert à la rencontre de Moïse. » Aaron partit. Il rencontra Moïse à la montagne de Dieu et l'embrassa.

      Exode 7

      7 Moïse était âgé de 80 ans et Aaron de 83 ans lorsqu'ils parlèrent au pharaon.

      Exode 9

      3 la main de l'Eternel frappera tes troupeaux dans les champs, les chevaux, les ânes, les chameaux, les bœufs et les brebis ; il y aura une mortalité très importante.

      Exode 24

      1 Dieu dit à Moïse : « Monte vers l'Eternel avec Aaron, Nadab et Abihu ainsi que 70 anciens d'Israël, et vous vous prosternerez de loin.
      13 Moïse se leva avec son assistant Josué et commença à gravir la montagne de Dieu.

      Nombres 24

      20 Balaam vit Amalek et il prononça son oracle : « Amalek est la première des nations, mais un jour il sera détruit. »

      Juges 1

      16 Les fils du Kénien, du beau-père de Moïse, montèrent avec les Judéens de la ville des palmiers jusque dans le désert de Juda, au sud d'Arad, et ils vinrent habiter parmi le peuple.

      Juges 4

      11 Héber, le Kénien, s'était séparé des autres Kéniens qui descendaient de Hobab, le beau-frère de Moïse, et il s’était rendu jusqu'au chêne de Tsaannaïm, près de Kédesh, pour y dresser sa tente.

      Juges 6

      1 Les Israélites firent ce qui déplaît à l'Eternel et l'Eternel les livra entre les mains de Madian pendant 7 ans.
      2 La domination des Madianites fut puissante contre Israël. Pour leur échapper, les Israélites se retiraient dans les ravins des montagnes, dans les grottes et sur les rochers fortifiés.
      3 Quand Israël avait semé, les Madianites montaient avec Amalek et les nomades de l’est et marchaient contre lui.
      4 Ils campaient en face de lui, détruisaient les produits du pays jusque vers Gaza et ne laissaient en Israël ni vivres, ni brebis, ni bœufs, ni ânes.
      5 En effet, ils montaient avec leurs troupeaux et leurs tentes, arrivant comme un essaim de sauterelles ; il était impossible de les compter, eux et leurs chameaux, et ils venaient dans le pays pour le dévaster.
      6 Israël fut plongé dans une grande misère à cause de Madian, et les Israélites crièrent à l'Eternel.
      7 Lorsque les Israélites crièrent à l'Eternel au sujet de Madian,
      8 l'Eternel leur envoya un prophète. Il leur dit : « Voici ce que dit l'Eternel, le Dieu d'Israël : Je vous ai fait sortir d'Egypte et quitter la maison d'esclavage.
      9 Je vous ai délivrés de la domination des Egyptiens et de tous ceux qui vous opprimaient. Je les ai chassés devant vous et je vous ai donné leur pays.
      10 Je vous ai dit : ‘Je suis l'Eternel, votre Dieu. Vous ne craindrez pas les dieux des Amoréens, même si vous habitez dans leur pays.’Mais vous ne m'avez pas écouté. »
      11 Puis l'ange de l'Eternel vint et il s'assit sous le térébinthe d'Ophra, qui appartenait à Joas, membre de la famille d'Abiézer. Son fils Gédéon battait du blé au pressoir pour le mettre à l'abri des Madianites.
      12 L'ange de l'Eternel lui apparut et lui dit : « L'Eternel est avec toi, vaillant héros ! »
      13 Gédéon lui dit : « Ah ! mon seigneur, si l'Eternel est avec nous, pourquoi tout cela nous est-il arrivé ? Où sont tous ses actes merveilleux, ceux que nos pères nous racontent quand ils disent : ‘L'Eternel ne nous a-t-il pas fait sortir d'Egypte ?’Maintenant l'Eternel nous abandonne et nous livre entre les mains de Madian ! »
      14 L'Eternel se tourna vers lui et dit : « Va avec la force que tu as et délivre Israël de l’oppression de Madian. N'est-ce pas moi qui t'envoie ? »
      15 Gédéon lui dit : « Ah ! mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël ? Mon clan est le plus faible de Manassé et je suis le plus petit dans la famille de mon père. »
      16 L'Eternel répondit : « Mais je serai avec toi et tu battras les Madianites comme s’il s’agissait d’un seul homme. »
      17 Gédéon lui dit : « Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, donne-moi un signe pour montrer que c'est bien toi qui me parles.
      18 Ne t'éloigne pas d'ici jusqu'à ce que je revienne auprès de toi, que j'apporte mon offrande et que je la dépose devant toi. » Et l'Eternel dit : « Je resterai jusqu'à ce que tu reviennes. »
      19 Gédéon entra chez lui, prépara un chevreau et fit des pains sans levain avec 22 litres de farine. Il mit la viande dans un panier et le jus dans un pot, les lui apporta sous le térébinthe et les présenta.
      20 L'ange de Dieu lui dit : « Prends la viande et les pains sans levain, pose-les sur ce rocher et verse le jus par-dessus. » C’est ce que fit Gédéon.
      21 L'ange de l'Eternel avança le bâton qu'il avait à la main et en toucha la viande et les pains sans levain. Alors un feu s'éleva du rocher, un feu qui brûla la viande et les pains sans levain. Puis l'ange de l'Eternel disparut de la vue de Gédéon.
      22 Comprenant que c'était l'ange de l'Eternel, Gédéon s’exclama : « Malheur à moi, Seigneur Eternel, car j'ai vu l'ange de l'Eternel face à face. »
      23 Et l'Eternel lui dit : « Reste en paix, n’aie pas peur, tu ne mourras pas. »
      24 Gédéon construisit là un autel à l'Eternel, et il l’appela « L'Eternel paix ». Il existe aujourd'hui encore à Ophra, qui appartenait à la famille d'Abiézer.
      25 Au cours de la même nuit, l'Eternel dit à Gédéon : « Prends le jeune taureau de ton père, ainsi qu’un deuxième taureau de 7 ans. Démolis l'autel de Baal qui appartient à ton père et abats le poteau sacré qui se trouve dessus.
      26 Tu construiras ensuite et tu disposeras, sur le haut de ce rocher, un autel consacré à l'Eternel, ton Dieu. Tu prendras le deuxième taureau et tu l’offriras en holocauste en utilisant le bois de l'idole que tu auras abattue. »
      27 Gédéon prit dix de ses serviteurs et fit ce que l'Eternel avait dit. Toutefois, comme il avait peur de la famille de son père et des habitants de la ville, il l'accomplit de nuit, et non de jour.
      28 Lorsque les habitants de la ville se levèrent de bon matin, ils constatèrent que l'autel de Baal avait été démoli, le poteau sacré placé dessus abattu, et le deuxième taureau offert en holocauste sur le nouvel autel qui avait été construit.
      29 Ils se dirent l'un à l'autre : « Qui a fait cela ? » et ils s'informèrent et firent des recherches. On leur dit : « C'est Gédéon, fils de Joas, qui a fait cela. »
      30 Alors les habitants de la ville dirent à Joas : « Fais sortir ton fils de chez toi et qu'il meure, car il a démoli l'autel de Baal et abattu le poteau sacré qui se trouvait dessus. »
      31 Joas répondit à tous ceux qui se présentèrent à lui : « Est-ce à vous de défendre Baal ? Est-ce à vous de venir à son secours ? Toute personne qui défendra Baal mourra avant le matin. Si Baal est un dieu, qu'il se défende lui-même, puisqu'on a démoli son autel. »
      32 Ce jour-là on donna à Gédéon le nom de Jerubbaal en disant : « Que Baal se défende contre lui, puisqu'il a démoli son autel. »
      33 Tous les Madianites, les Amalécites et les nomades de l’est se rassemblèrent. Ils passèrent le Jourdain et campèrent dans la vallée de Jizreel.
      34 Gédéon fut revêtu de l'Esprit de l'Eternel. Il sonna de la trompette et la famille d’Abiézer fut convoquée pour marcher à sa suite.
      35 Il envoya des messagers dans tout Manassé, qui fut aussi convoqué pour marcher à sa suite. Il envoya des messagers dans les tribus d’Aser, de Zabulon et de Nephthali, qui montèrent à leur rencontre.
      36 Gédéon dit à Dieu : « Si tu veux délivrer Israël par mon intermédiaire, comme tu l'as dit,
      37 je vais mettre une peau de mouton avec sa laine dans l'aire de battage. Si la peau seule se couvre de rosée et que tout le terrain reste sec, je saurai que tu délivreras Israël par mon intermédiaire, comme tu l'as dit. »
      38 Et cela se passa ainsi. Le lendemain, il se leva de bonne heure, pressa la peau de mouton et en fit sortir la rosée. Elle donna une coupe pleine d'eau.
      39 Gédéon dit à Dieu : « Que ta colère ne s'enflamme pas contre moi, et je ne parlerai plus que cette fois. Je voudrais seulement faire encore une épreuve avec la peau de mouton : que la peau seule reste sèche et que tout le terrain se couvre de rosée. »
      40 Et Dieu agit ainsi cette nuit-là : la peau de mouton seule resta sèche et tout le terrain se couvrit de rosée.

      Juges 7

      1 Jerubbaal, c’est-à-dire Gédéon, et tout le peuple qui était avec lui se levèrent de bon matin et installèrent leur camp près de la source de Harod. Le camp de Madian se trouvait au nord de Gédéon, vers la colline de Moré, dans la vallée.
      2 L'Eternel dit à Gédéon : « Le peuple que tu as avec toi est trop nombreux pour que je livre Madian entre ses mains. Il pourrait en tirer gloire à mes dépens et dire : ‘C'est ma main qui m'a délivré.’
      3 Proclame donc le message suivant aux oreilles du peuple : ‘Que celui qui a peur et tremble retourne chez lui et quitte la région montagneuse de Galaad.’ » Il y eut 22'000 hommes du peuple qui retournèrent chez eux et il en resta 10'000.
      4 L'Eternel dit à Gédéon : « Le peuple est encore trop nombreux. Fais-les descendre au bord de l'eau et là je ferai pour toi un tri parmi eux. Celui à propos duquel je te dirai : ‘Que celui-ci aille avec toi’ira avec toi. Et celui à propos duquel je te dirai : ‘Que celui-ci n'aille pas avec toi’n'ira pas avec toi. »
      5 Gédéon fit descendre le peuple au bord de l'eau et l'Eternel dit à Gédéon : « Tous ceux qui laperont l'eau avec la langue comme le ferait un chien, tu les sépareras de tous ceux qui se mettront à genoux pour boire. »
      6 Ceux qui lapèrent l'eau en la portant à la bouche avec leur main furent au nombre de 300, et tout le reste du peuple se mit à genoux pour boire.
      7 L'Eternel dit alors à Gédéon : « C'est par les 300 hommes qui ont lapé l’eau que je vous sauverai et que je livrerai Madian entre tes mains. Que tout le reste du peuple reparte, chacun chez soi. »
      8 On prit les provisions et les trompettes du peuple, puis Gédéon renvoya tous les hommes d'Israël chez eux, en gardant seulement les 300 hommes. Le camp de Madian se trouvait au-dessous de lui dans la vallée.
      9 L'Eternel dit à Gédéon pendant la nuit : « Lève-toi, descends au camp des Madianites, car je l'ai livré entre tes mains.
      10 Si tu as peur d’y descendre, vas-y avec ton serviteur Pura.
      11 Tu écouteras ce qu'ils diront et après cela tes mains seront fortifiées. Descends donc au camp. » Gédéon descendit avec son serviteur Pura jusqu'aux avant-postes du camp.
      12 Les Madianites, les Amalécites et tous les nomades de l’est étaient dispersés dans la vallée comme un essaim de sauterelles, et leurs chameaux étaient innombrables, comme le sable qui est au bord de la mer.
      13 Lorsque Gédéon arriva, un homme était en train de raconter un rêve à son camarade. Il disait : « J'ai fait un rêve. J’y voyais un gâteau de pain d'orge rouler dans le camp de Madian. Il est venu heurter la tente et elle est tombée. Il l'a retournée sens dessus dessous, elle a été démolie. »
      14 Son camarade répondit : « Ce n'est rien d’autre que l'épée de Gédéon, fils de Joas, l’Israélite. Dieu a livré entre ses mains Madian et tout le camp. »
      15 Lorsque Gédéon eut entendu le récit du rêve et son explication, il se prosterna, revint au camp d'Israël et dit : « Levez-vous, car l'Eternel a livré le camp de Madian entre vos mains. »
      16 Il répartit les 300 hommes en 3 groupes et leur remit à tous des trompettes ainsi que des cruches vides, avec des torches dans les cruches.
      17 Il leur dit : « Vous me regarderez et vous ferez comme moi. Dès que je serai arrivé aux abords du camp, vous ferez ce que je ferai.
      18 Quand je sonnerai de la trompette, ainsi que tous ceux qui seront avec moi, vous sonnerez aussi de la trompette tout autour du camp et vous direz : ‘Pour l'Eternel et pour Gédéon !’ »
      19 Gédéon et les 100 hommes qui l’accompagnaient arrivèrent aux abords du camp peu avant minuit, alors qu’on venait de remplacer les gardes. Ils sonnèrent de la trompette et brisèrent les cruches qu'ils avaient à la main.
      20 Les trois groupes sonnèrent de la trompette et brisèrent les cruches. Prenant de la main gauche les torches et de la main droite les trompettes dont ils devaient sonner, ils s'écrièrent : « A vos épées pour l'Eternel et pour Gédéon ! »
      21 tout en restant chacun à sa place autour du camp. Le camp tout entier se mit à courir, à pousser des cris et à prendre la fuite.
      22 Les 300 hommes sonnèrent une nouvelle fois de la trompette et, dans tout le camp, l'Eternel fit en sorte que les hommes tournent l'épée les uns contre les autres. Les hommes du camp s'enfuirent jusqu'à Beth-Shitta vers Tseréra et jusqu'aux abords d'Abel-Mehola, près de Tabbath.
Afficher tous les 141 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider