FERMER
www.quiestleheros.com

C'EST GRATUIT !

Dieu dit dans Sa Parole : "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement !" C'est pourquoi les ressources du TopChrétien sont gracieusement mises à votre disposition. Cependant, le développement des outils a un coût… Ainsi, une fois par an, nous faisons appel à votre générosité, selon ce que le Seigneur vous met à cœur, pour permettre à cette œuvre de continuer. Votre don fait la différence. Le héros de la foi dont parle Hébreux 11, c'est vous ! Merci de tout cœur.

Dictionnaire Biblique de Top Bible

MORTIER

L'usage du mortier et du pilon--instruments qui se retrouvent aujourd'hui encore dans les pays civilisés--remonte aux premiers temps, de l'agriculture.

Leur destination était de mettre en parcelles les graines afin d'en extraire la farine. La Bible donne peu de références à leur sujet, mais les fouilles de Palestine en exhument souvent, ce qui prouve que leur usage était très commun.

Les mortiers que l'on a trouvés à Guézer, par exemple, sont constitués par une lourde pierre creusée, large de 40 à 50 cm. ; les pilons sont des pierres cylindriques dont une base est convexe ; souvent cette partie porte des traces de durs traitements. On mettait dans le mortier des graines pour les écraser au pilon ; en général, les grains étaient d'abord rôtis, ce qui facilitait leur broiement (No 11:8).

Les bédouins ont gardé cette même façon de faire. L'usage de ces deux instruments pour la mouture du froment ne dura pas longtemps ; de bonne heure, en effet, les Israélites se servirent du moulin (voir ce mot), dérivé du mortier, où le pilon était remplacé par une grosse pierre qui tournait sur une autre pierre fixe. Pour certaines graines, on continua à utiliser le mortier, comme on le fait encore aujourd'hui en Orient pour broyer la viande et les légumes. On l'utilisait aussi (comme le font nos pharmaciens) pour préparer des baumes (Ex 30:36) ou diverses offrandes rituelles (Le 2:14).

Il existait des mortiers luxueux en cuivre et en or. Un usage curieux à Babylone nous montre le vendeur d'une maison neuve tendant à l'acheteur le pilon familial, au moment de lui remettre la demeure nouvelle ; d'où la sentence juridique souvent rencontrée : « le pilon a été tendu... » C'est aux femmes ou aux esclaves qu'incombait le rôle de se servir du pilon et du mortier.

--Pour le quartier de Jérusalem appelé le Mortier, voir Mactès.

--Pour le mortier de construction, voir Maison.

Ls F.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
LANDRY GNONHANLOU LE CULTE
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...