Dictionnaire Biblique de Top Bible

NIELLE et ROUILLE

Deux maladies des céréales, toujours nommées ensemble (Am 4:9, Ag 2:17, De 28:23,1Ro 8:37 =2Ch 6:28). La racine du mot hébreu yéraqôn, ordinairement traduit par nielle, signifie : pâleur verdâtre, lividité ; celle du mot chiddâphôn, ordinairement traduit par rouille, ou charbon, signifie : flétrir sous l'influence de la sécheresse (le verbe est employé dans Ge 41:6,23,27,2Ro 10,26).

Il n'est pas sûr que ces deux termes correspondent exactement à ce que la science agricole moderne appelle soit nielle (maladie du blé provoquée par un petit ver, ou anguillule, qui donne au grain attaqué une ressemblance avec celui de la plante appelée nielle des blés), soit rouille (maladie cryptogamique de graminées, légumineuses, etc., se développant de préférence dans l'humidité et sur les variétés provenant des climats secs).

La précision scientifique n'a d'ailleurs aucune importance pour l'interprétation de ces cinq textes de l'A.T. : tous considèrent comme un châtiment voulu de l'Éternel les dégâts causés aux agriculteurs par ces maladies de leurs récoltes. Dans De 28:22, Sg. voit exclusivement des atteintes à la santé humaine et traduit, sans grande vraisemblance : jaunisse et gangrène. --Pour la plante appelée nielle, voir Nigelle.

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Les différentes versions
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Versets relatifs

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Israel and New Breed Decade
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...