Dictionnaire Biblique de Top Bible

PARADIS

Nos versions françaises n'ont ce mot que dans le N.T., en trois passages (Lu 23:43,2Co 12:4, Ap 2:7). L'hébreu pardès dérive lui-même du vieux persan pairidaêza et signifie « enclos », « jardin ». Dans la littérature juive tardive et les écrits chrétiens, ce terme est employé pour désigner le séjour des morts bénis.

I Ancien Testament.

Le mot pardès, employé trois fois (Ne 2:8, Ec 2:5, Ca 4:12), n'a d'autre sens que celui de jardin, parc ou verger. Dans Eze 31, bien que le terme de paradis ne paraisse pas, le jardin d'Éden (voir ce mot) ou jardin de Dieu, dont il est question à maintes reprises, devient le lieu où se retrouvent les défunts. Semblables allusions prouvent que, déjà à cette époque, avant même que le jardin d'Eden et le séjour des morts ne soient appelés paradis, une évolution s'est faite dans les idées sur l'au-delà.

II Littérature apocalyptique juive.

1.

Les plus anciens écrits de ce genre où il soit question du paradis sont certaines parties du livre d'Hénoch éthiopien remontant au II° siècle av. J. -C. On y voit que seuls deux hommes, Hénoch et Élie, furent admis au « paradis » (Hén. éthiop. 87:3 89:52).

2.

Au I er siècle av. J. -C, le paradis est conçu comme le séjour temporaire des justes et des élus (Hén. éth. 61:12 70:2 60:8). Dans les Similitudes du livre d'Hén. éthiop. (ch. 37-70), qui datent également de cette époque, l'auteur montre les justes passant directement du paradis au Royaume messianique.

3.

Au I er siècle de l'ère chrétienne, deux conceptions se partagent les esprits :

Le paradis est le séjour définitif des justes (Hén. slav. 8 42:3, 5, Pseudo-Esdras 7:36,123) ; parfois il est confondu avec le ciel (voir ce mot) ; c'est d'ailleurs l'idée la plus répandue.

Le paradis n'est que le séjour temporaire des justes (ainsi, semble-t-il, dans le livre des Jubilés). Dans la conception rabbinique de l'univers, on peut dire que d'une façon générale le paradis est la demeure des morts bénis. C'est là que se trouve l'arbre de vie, et les justes y vivent en fête. Là géhenne et le paradis sont, dit-on, proches l'un de l'autre et séparés seulement par une largeur de main. Certains rabbins parlent d'un paradis en deux parties, l'une dans le cheol (voir ce mot), l'autre dans le ciel, ce qui s'harmoniserait avec l'opinion que les justes monteront du paradis d'en bas au paradis céleste. En résumé, le judaïsme n'a pas formulé de théorie précise relative au paradis.

III Nouveau Testament.

D'après les trois passages où se trouve le mot gr. paradeïsos, le paradis est :

la demeure des bénis, dans le séjour des morts (Lu 23:43) ;

l'une des divisions du troisième ciel, sorte de séjour temporaire pour les justes (2Co 12:4) ;

le lieu définitif où vivront les justes (Ap 2:7).

IV La pensée protestante.

Le catholicisme romain, on le sait, donne des précisions multiples quant au sort des âmes des bienheureux. Le protestantisme, imitant en cela la discrétion des écrits du N.T., s'est généralement refusé à décrire minutieusement le paradis, estimant que ce ne serait là qu'un travail de pure imagination, sans grand profit pour la piété. Edm. R.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Néhémie 2

      8 Qu’on me donne aussi une lettre destinée à Asaph, le responsable des forêts royales, afin qu'il me fournisse le bois de charpente nécessaire pour les portes de la forteresse adjacente au temple, pour la muraille de la ville et pour la maison que j'occuperai. » Le roi m’a accordé tout cela car la bonne main de mon Dieu reposait sur moi.

      Ecclésiaste 2

      5 je me suis fait des jardins et des vergers et j'y ai planté toutes sortes d’arbres fruitiers.

      Cantique 4

      12 Tu es un jardin privé, ma sœur, ma chérie, une fontaine fermée, une source réservée.

      Ezéchiel 31

      1 La onzième année, le premier jour du troisième mois, la parole de l'Eternel m’a été adressée :
      2 « Fils de l’homme, dis au pharaon, au roi d'Egypte, et à sa foule bruyante : » A qui ressembles-tu, toi qui es si important ?
      3 L'Assyrie était un cèdre du Liban. Ses branches étaient belles, son feuillage touffu, sa taille élevée, et sa cime dépassait bien, au milieu des épais buissons.
      4 L’eau l'avait fait grandir, l'abîme l'avait fait pousser en hauteur en entourant de ses fleuves l'endroit où il était planté, puis en envoyant ses ruisseaux à tous les arbres de la campagne.
      5 Voilà pourquoi sa taille était plus haute que celle de tous les arbres de la campagne. Ses branches s’étaient multipliées, ses rameaux s’étaient allongés, grâce à l’eau abondante dont il bénéficiait.
      6 » Tous les oiseaux du ciel faisaient leur nid dans son branchage, toutes les bêtes des champs faisaient leurs petits sous ses rameaux, et de nombreuses nations habitaient à son ombre.
      7 Il était beau par sa grandeur, par l'étendue de ses branches, parce que ses racines plongeaient dans une eau abondante.
      8 Les cèdres du jardin de Dieu ne le surpassaient pas, les cyprès n'égalaient pas son branchage et les platanes n’avaient pas ses rameaux. Aucun arbre du jardin de Dieu n’égalait sa beauté.
      9 Je l'avais embelli en multipliant ses branches, et tous les arbres d'Eden, du jardin de Dieu, l’enviaient.
      10 » C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel : Parce qu'il avait une taille élevée, parce qu'il lançait sa cime au milieu d'épais buissons et que son cœur était fier de sa hauteur,
      11 je l'ai livré entre les mains du chef des nations, qui l’a traité conformément à sa méchanceté : je l'ai chassé.
      12 Des étrangers, les plus violents parmi les nations, l'ont abattu avant de l’abandonner. Ses branches sont tombées sur les montagnes et dans toutes les vallées, ses rameaux se sont brisés dans tous les cours d’eau du pays. Tous les peuples de la terre se sont retirés loin de son ombre et l'ont abandonné.
      13 » Tous les oiseaux du ciel se sont installés sur ses débris et toutes les bêtes des champs sont venues vivre parmi ses rameaux.
      14 Ainsi, aucun arbre planté près de l’eau ne s’enorgueillira plus de sa taille et ne lancera plus sa cime au milieu d'épais buissons, aucun des puissants arrosés par l’eau ne se reposera plus sur sa hauteur. En effet, ils sont tous livrés à la mort, aux profondeurs de la terre, parmi les humains, avec ceux qui descendent dans la tombe.
      15 » Voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel : Le jour où il est descendu dans le séjour des morts, j'ai proclamé un deuil, j'ai recouvert l'abîme à cause de lui et j’ai retenu ses fleuves. Les grandes eaux ont été arrêtées. J’ai attristé le Liban à cause de lui et tous les arbres de la campagne sont devenus secs à cause de lui.
      16 Par le bruit de sa chute j'ai fait trembler les nations, quand je l'ai précipité dans le séjour des morts avec ceux qui descendent dans la tombe. Tous les arbres d'Eden ont été consolés dans les profondeurs de la terre, les plus beaux et les meilleurs du Liban, tous ceux qui étaient arrosés par l’eau.
      17 Eux aussi sont descendus avec lui dans le séjour des morts, vers les victimes de l’épée, eux qui constituaient son soutien et habitaient à son ombre parmi les nations.
      18 » A qui te compares-tu en gloire et en grandeur parmi les arbres d'Eden ? Tu seras précipité avec les arbres d'Eden dans les profondeurs de la terre, tu seras enseveli parmi les incirconcis, avec les victimes de l’épée. Voilà ce qui attend le pharaon et toute sa foule bruyante, déclare le Seigneur, l'Eternel. »

      Luc 23

      43 Jésus lui répondit : « Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. »

      2 Corinthiens 12

      4 a été enlevé au paradis et a entendu des paroles inexprimables qu'il n'est pas permis à un homme de redire.

      Apocalypse 2

      7 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises : Au vainqueur je donnerai à manger du fruit de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.’
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Bethléem Batiment C 23
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...