Dictionnaire Biblique de Top Bible

PAUVRE, PAUVRETÉ

Le paupérisme a exercé ses ravages au sein du peuple juif comme dans toutes les civilisations humaines. En Israël comme ailleurs, le contraste entre la richesse et la pauvreté a frappé l'imagination des écrivains sacrés (Pr 22:7) et suscité leur pitié ; de bonne heure le législateur s'est efforcé de combattre ce fléau, sans jamais réussir à le faire disparaître (Mt 26:11). Toutefois, selon les époques, le mal a pris une intensité plus ou moins grande, la lutte contre le paupérisme s'est développée ou ralentie, et il importe de noter les différentes étapes du mal et de la lutte.

A l'origine, la civilisation nomade et patriarcale ne laisse pas beaucoup de place à ce que nous appelons le pauvre. Tous les hommes groupés en famille, clan ou tribu participaient comme enfants, serviteurs ou esclaves aux ressources communes en même temps qu'au labeur commun. Il n'y avait pas alors, à proprement parler, des riches et des pauvres, mais des maîtres plus ou moins généreux et des serviteurs plus ou moins bien traités ; tous les membres du clan partageaient la bonne et la mauvaise fortune, et la pauvreté se confond alors avec une sorte de crise économique due à quelque catastrophe s'abattant sur le pays et ruinant la tribu. Ces causes de perturbation de la vie normale entraînant la misère et les privations sont en général : la sécheresse, compromettant les récoltes et décimant les troupeaux (Ge 12:10, Ru 1:1,2Ro 4:38), c'était alors la famine ; l'invasion redoutable des sauterelles (Joe 1) ; la grêle (Ps 78:27,48, Esa 28:2) ; les épidémies sur le bétail (Eze 32:13) ; enfin la guerre passant sur le pays et y exerçant ses dévastations.

Le pauvre, alors, c'était le malheureux exilé, que le clan rejetait de son sein et qui, en dehors de la communauté, proscrit, sans ressources, n'avait plus qu'à mourir (Ge 21:14,16). Être « étranger et voyageur » (Heb 11:13) a toujours été chez les Juifs une marque de pauvreté et de profond dénuement.

Mais la Palestine allait bientôt devenir pays de petites propriétés : la terre se morcelle, puis sous l'influence étrangère l'Hébreu s'initie au commerce ; d'un côté la richesse s'accroît, de l'autre les pauvres se multiplient. Leur situation précaire et misérable s'explique par diverses raisons. La maladie tout d'abord, qui, empêchant l'homme de travailler, tarit ses ressources et le réduit, lui et les siens, à la mendicité ; presque tous les miséreux que croisa le Christ sur les routes de la Palestine et dont la plainte ne cessa de retentir à son oreille étaient des infirmes, aveugles comme Bartimée (Mr 10:46, Lu 18:35, Mt 20:29 et suivant), estropié et boiteux (Lu 14:21), lépreux (Lu 17:12) ; Lazare le pauvre est représenté couvert d'ulcères (Lu 16:20). La mort, en enlevant le père de famille, fait tomber dans la pauvreté la veuve et les orphelins privés de soutien (De 14:29) ; la Bible a tracé deux portraits célèbres de veuves I pauvres et généreuses (1Ro 17:12, Mr 12:42). La paresse et l'incapacité conduisent l'homme à la ruine (Pr 24:30,34, Eccl, 10:18) ; mais ce qui, devant la gêne momentanée, va bientôt pousser le malheureux à la détresse complète, c'est la rapacité de l'usurier qui, profitant des circonstances, dépouillera ses frères et échafaudera sa fortune sur les ruines d'autrui (Pr 22:7, Hab 2:6). Notons aussi le fardeau écrasant de certains impôts ou tributs imposés au peuple soit par leur roi, soit par l'étranger, qui ruinent les humbles, et qui les poussent à se révolter (1Ro 12:7-18) ou à s'endetter (Ne 5:4). De là naîtra le mépris, puis la haine des contemporains de Jésus pour les péagers, avides percepteurs d'impôts accablants. N'oublions pas enfin de rappeler que certaines classes de citoyens semblent être considérées par la loi comme pauvres du fait même de leur condition sociale : ce sont les étrangers (voir ce mot), privés du droit de posséder des terres en Israël (Le 23:22), et surtout les Lévites chargés du service du temple, qui n'ont pas eu leur part dans le partage du pays et ne peuvent compter, pour vivre, que sur l'aumône des fidèles ; voir (Le 5:7 19:9,15) Prêtres et lévites.

En face de la pauvreté le peuple d'Israël va essayer de réagir par toute une série de lois, admirables de sagesse et de prévoyance mais qui ne furent, hélas ! que bien rarement et bien incomplètement appliquées. Voici les principales :

1. Lois accordant aux pauvres chaque année le droit de glane et de grappillage dans les champs après moisson, dans les vignes après vendange, dans les oliveraies ou les jardins fruitiers après cueillette (Le 19:9, De 24:19 et suivant, Ru 2:2).

2. Lois autorisant celui qui a faim à prendre dans un champ de quoi se rassasier, sous condition de ne rien emporter (De 23:21 et suivant). Si Jésus est blâmé d'avoir laissé ses disciples cueillir des épis de blé dans un champ, c'est uniquement parce qu'ils l'ont fait un jour de sabbat, car l'acte en lui-même était autorisé par la loi (Mt 12:1,8).

3. Lois instituant l'année sabbatique, pendant laquelle tous avaient libre participation aux fruits de la terre, champs, vignes et jardins (Le 25:5).

4. Lois instituant les « repas des dîmes » et demandant aux propriétaires d'inviter tous les trois ans les Lévites, les pauvres et les étrangers à un grand repas (De 14:28 26:12).

5. Lois fixant la célébration de l'année jubilaire, qui faisait rentrer en possession de leurs biens les propriétaires qui avaient dû les aliéner (Le 25:10).

6. Lois facilitant à tous le droit de rachat du patrimoine aliéné (Le 25:23-29).

Tout cela ne pouvait au reste servir que de palliatifs ; les pauvres n'en restaient pas moins pauvres ; aussi l'Écriture sainte ne cessera-t-elle de plaider leur cause, d'implorer pour eux la pitié, et de recommander l'aumône (De 15:7, Job 31:16-20, Ps 41:2, Esa 58:6,10-12, Eze 18:7-16). L'apocryphe Siracide revient souvent sur le devoir de bienfaisance envers le pauvre (Sir 4:1-10 7:32 Sir 29 etc.).

On sait combien, au temps de Jésus, l'aumône était devenue une marque de la piété juive : une des pratiques de la « justice », avec la prière et le jeûne (Mt 6:2, voir verset 5. et v. 16) ; elle se faisait soit directement dans la rue, soit dans les troncs publics (Mr 12:41), soit aux collectes faites à la synagogue en faveur des pauvres du village. L'apôtre Paul conseille cette pratique à ses amis (1Co 16:2). Jésus, sans condamner le principe de l'aumône (Lu 11:41 12:33 18:21), censure l'ostentation et la vanité de ceux qui font étalage de leurs libéralités (Mt 6:2 et suivants). L'Église chrétienne primitive pratiquera généreusement les secours aux pauvres (Ac 4:34-37 9:36 10:2-4) ; de bonne heure, par l'institution des diacres, elle apporta de l'ordre et de la méthode dans leur distribution.

La Bible ne se contente pas d'inspirer aux hommes la compassion envers les pauvres et de donner des directives pour la lutte contre le paupérisme ; elle ennoblit et exalte aussi la pauvreté. En face de la corruption que la richesse traîne à sa suite, des passions qu'elle développe, la Bible nous montre les trésors de piété et de vertu que la pauvreté bien souvent a manifestés. Il semble qu'en Israël les pures traditions de la piété juive se soient conservées surtout chez les pauvres. L'exemple des Récabites est connu (Jer 35:6). Les revendications sociales sont aussi des protestations religieuses. Élie, Amos, Habacuc sont à la fois les défenseurs des droits de Dieu et des pauvres (Am 8:4,6, Mic 2:2 3:2 et suivant, Esa 3:13,15).

Le Psautier, a-t-on pu dire (A. Causse, Les Pauvres d'Israël), a été « écrit par les pauvres et pour les pauvres... Les Psaumes et les Évangiles, deux livres populaires par excellence ». C'est pour les pauvres que sera annoncée la bonne nouvelle. (Esa 61:1,3, Lu 4:18 7:22)

C'est aux heures de détresse que l'Israélite se tournera vers ce Dieu qui seul peut l'entendre et le sauver (Ps 18:7), c'est du fond de l'abîme que montera sa prière la plus ardente (Ps 130), et c'est de ses plus douloureuses expériences que jaillira son cri sublime d'espérance messianique, faisant succéder à la période des revendications celle de l'espoir invincible au lever prochain d'une aurore. Ce sont les pauvres qui, comme Siméon, après avoir attendu la venue du Christ, l'ont accueilli et reçu (Lu 2:25 et suivants, etc.). Voir Luc (évangile), pp. 61, 62.

Le N.T. nous montre Jésus vivant lui-même dans la pauvreté, pauvreté volontaire, car « étant riche il s'est fait pauvre » (2Co 8:9), et c'est à la pauvreté qu'il donnera la première place dans l'énoncé des Béatitudes (Lu 6:20, Mt 5:3). P. B. -M.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 12

      10 Il y eut une famine dans le pays et Abram descendit en Egypte pour y séjourner, car la famine pesait lourdement sur le pays.

      Genèse 21

      14 Abraham se leva de bon matin. Il prit du pain et une outre d'eau qu'il donna à Agar et plaça sur son épaule. Il lui remit aussi l'enfant et la renvoya. Elle s'en alla et se perdit dans le désert de Beer-Shéba.
      16 et alla s'asseoir vis-à-vis, à la distance d'une portée d'arc, car elle se disait : « Je ne veux pas voir mourir mon enfant ! » Elle s'assit donc vis-à-vis de lui et se mit à pleurer tout haut.

      Lévitique 5

      7 S'il n'a pas de quoi se procurer une brebis ou une chèvre, il offrira à l'Eternel en réparation pour son péché deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, l'un comme victime expiatoire, l'autre comme holocauste.

      Lévitique 19

      9 » Quand vous ferez la moisson dans votre pays, tu ne moissonneras pas ton champ jusqu’aux bords et tu ne ramasseras pas ce qui reste à glaner.
      15 » Tu ne commettras pas d'injustice dans tes jugements : tu n’avantageras pas le faible et tu ne favoriseras pas non plus le grand, mais tu jugeras ton prochain avec justice.

      Lévitique 23

      22 » Quand vous ferez la moisson dans votre pays, tu ne moissonneras pas ton champ jusqu’aux bords et tu ne ramasseras pas ce qui reste à glaner. Tu laisseras cela au pauvre et à l'étranger. Je suis l'Eternel, votre Dieu. »

      Lévitique 25

      5 tu ne moissonneras pas ce qui proviendra des grains tombés de ta moisson et tu ne vendangeras pas les raisins de ta vigne non taillée. Ce sera une année de repos pour la terre.
      10 Vous ferez de cette cinquantième année une année sainte, vous proclamerez la liberté dans le pays pour tous ses habitants. Ce sera pour vous le jubilé : chacun de vous retournera dans sa propriété et dans son clan.
      23 » Les terres ne se vendront pas de façon définitive, car c’est à moi que le pays appartient et vous êtes chez moi comme des étrangers et des immigrés.
      24 Dans tout le pays dont vous aurez la possession, vous établirez un droit de rachat pour les terres.
      25 » Si ton frère devient pauvre et vend une portion de sa propriété, celui qui a le droit de rachat, son plus proche parent, viendra et rachètera ce qu'a vendu son frère.
      26 Si quelqu’un n'a personne qui ait le droit de rachat et qu'il se procure lui-même de quoi faire son rachat,
      27 il comptera les années depuis la vente, remboursera la différence à l'acheteur et retournera dans sa propriété.
      28 S'il ne trouve pas de quoi lui faire ce remboursement, ce qu'il a vendu restera entre les mains de l'acheteur jusqu'à l'année du jubilé ; lors du jubilé, il retournera dans sa propriété et l'acheteur en sortira.
      29 » Si quelqu’un vend une maison d'habitation dans une ville pourvue de murs d’enceinte, il aura le droit de rachat durant une année entière à partir de la vente, son droit de rachat durera un an.

      Ruth 1

      1 A l’époque des juges, il y eut une famine dans le pays. Un homme de Bethléhem de Juda partit avec sa femme et ses deux fils s’installer dans le pays de Moab.
      2 Le nom de cet homme était Elimélec, celui de sa femme Naomi, et ses deux fils s'appelaient Machlon et Kiljon ; ils étaient éphratiens, de Bethléhem en Juda. Arrivés au pays de Moab, ils s'y établirent.

      Ruth 2

      2 Ruth la Moabite dit à Naomi : « Laisse-moi aller ramasser des épis abandonnés dans un champ, derrière celui aux yeux duquel je trouverai grâce. » Elle lui répondit : « Vas-y, ma fille. »

      Néhémie 5

      4 D'autres encore disaient : « Nous avons dû emprunter de l'argent en hypothéquant nos champs et nos vignes pour payer le tribut du roi.

      Job 31

      16 » Ai-je refusé aux faibles ce qu'ils désiraient, ai-je fait languir les yeux de la veuve,
      17 ai-je mangé tout seul mon morceau de pain, sans que l'orphelin n’en ait eu sa part ?
      18 Au contraire ! Dès ma jeunesse je l’ai élevé comme un père, dès ma tendre enfance j’ai soutenu la veuve.
      19 » Si j'ai vu quelqu’un mourir par manque d’habit, le pauvre manquer de couverture,
      20 sans lui donner de raison de me bénir, sans qu'il ait été réchauffé par la toison de mes agneaux,

      Psaumes 18

      7 Dans ma détresse, j’ai fait appel à l’Eternel, j’ai crié à mon Dieu ; de son palais, il a entendu ma voix, mon cri est parvenu à ses oreilles.

      Psaumes 41

      2 Heureux celui qui se soucie du pauvre ! Le jour du malheur, l’Eternel le délivre,

      Psaumes 78

      27 Il a fait pleuvoir sur eux la viande comme de la poussière, et les oiseaux ailés comme le sable de la mer ;
      48 Il avait abandonné leur bétail à la grêle, et leurs troupeaux à la foudre.

      Psaumes 130

      1 Chant des montées. Du fond du gouffre, je fais appel à toi, Eternel !
      2 Seigneur, écoute-moi ! Que tes oreilles soient attentives à mes supplications !
      3 Si tu tenais compte de nos fautes, Eternel, Seigneur, qui pourrait subsister ?
      4 Mais le pardon se trouve auprès de toi afin qu’on te craigne.
      5 J’espère en l’Eternel de toute mon âme et je m’attends à sa promesse.
      6 Je compte sur le Seigneur plus que les gardes n’attendent le matin, oui, plus que les gardes n’attendent le matin.
      7 Israël, mets ton espoir en l’Eternel, car c’est auprès de l’Eternel que se trouve la bonté, c’est auprès de lui que se trouve une généreuse libération.
      8 C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes.

      Proverbes 22

      7 Le riche domine sur les pauvres, et celui qui emprunte est l'esclave de celui qui prête.

      Proverbes 24

      30 Je suis passé près du champ d'un paresseux, près de la vigne d'un homme dépourvu de bon sens :
      34 Voilà que la pauvreté te surprend comme un rôdeur, et la misère comme un homme armé.

      Ecclésiaste 10

      18 Quand les mains sont paresseuses, le toit s’effondre ; quand elles sont négligentes, la maison a des gouttières.

      Esaïe 3

      13 L'Eternel se présente pour plaider, il est debout pour juger les peuples.
      15 De quel droit piétinez-vous mon peuple et écrasez-vous la dignité des pauvres ? » déclare le Seigneur, l'Eternel, le maître de l’univers.

      Esaïe 28

      2 Voici qu’arrive, de la part du Seigneur, un homme fort et puissant, pareil à un orage de grêle ou une tempête destructrice, à des trombes de pluie qui inondent tout : il le jette sur la terre avec puissance.

      Esaïe 58

      6 Voici le genre de jeûne que je préconise : détacher les chaînes dues à la méchanceté, dénouer les liens de l'esclavage, renvoyer libres ceux qu’on maltraite. Mettez fin aux contraintes de toute sorte !
      10 si tu partages tes propres ressources avec celui qui a faim, si tu réponds aux besoins de l’opprimé, ta lumière surgira au milieu des ténèbres et ton obscurité sera pareille à la clarté de midi.

      Esaïe 61

      1 *L'Esprit du Seigneur, de l'Eternel, est sur moi parce que l'Eternel m'a consacré par onction pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres ; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux déportés la liberté et aux prisonniers la délivrance,
      3 pour mettre, pour donner aux habitants de Sion en deuil une belle parure au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un costume de louange au lieu d'un esprit abattu. On les appellera alors « térébinthes de la justice », « plantation de l'Eternel destinée à manifester sa splendeur ».

      Jérémie 35

      6 Mais ils ont répondu : « Nous ne buvons pas de vin, car notre ancêtre Jonadab, fils de Récab, nous a donné cet ordre : ‘Vous ne boirez jamais de vin, ni vous, ni vos fils.

      Ezéchiel 18

      7 Il n’exploite personne, il rend son gage au débiteur, il ne commet pas d’extorsion. Il donne son pain à celui qui a faim et couvre d'un habit celui qui est nu.
      8 Il ne prête pas avec intérêt et ne cherche pas à faire du profit. Il ne prend part à aucune injustice et juge conformément à la vérité entre deux hommes.
      9 Il suit mes prescriptions et respecte mes règles en agissant conformément à la vérité. Celui-là est juste, et il vivra, déclare le Seigneur, l'Eternel.
      10 » Supposons qu’il ait un fils violent, qui verse le sang et s’en prenne à son prochain.
      11 Ce fils n'imite en rien la conduite de son père mais va jusqu’à manger sur les montagnes ; il déshonore la femme de son prochain,
      12 exploite le malheureux et le pauvre, commet des extorsions, ne rend pas le gage, lève les yeux vers les idoles et s’adonne à des pratiques abominables ;
      13 il prête avec intérêt et cherche à faire du profit. Ce fils-là vivrait ? Il ne vivra pas. Puisqu’il a commis tous ces actes abominables, il mourra. Son sang retombera sur lui.
      14 » Supposons en revanche qu’un homme ait un fils qui voie tous les péchés commis par son père. Il les voit mais refuse d’agir de la même manière :
      15 il ne mange pas sur les montagnes et ne lève pas les yeux vers les idoles de la communauté d'Israël ; il ne déshonore pas la femme de son prochain ;
      16 il n’exploite personne, ne prend pas de gage, ne commet pas d’extorsion ; il donne son pain à celui qui a faim et couvre d'un habit celui qui est nu ;

      Ezéchiel 32

      13 Je ferai disparaître tout son bétail des abords des grandes eaux ; elles ne seront plus remuées par le pied de l'homme ni par le sabot des bêtes.

      Joël 1

      1 Parole de l'Eternel adressée à Joël, fils de Pethuel.
      2 Ecoutez ceci, anciens, prêtez l'oreille, vous tous, habitants du pays ! Est-il déjà arrivé quelque chose de pareil durant votre vie ou celle de vos ancêtres ?
      3 Racontez-le à vos enfants, que vos enfants le racontent à leurs enfants et leurs enfants à la génération qui suivra !
      4 Ce qu'a laissé la chenille, la sauterelle l'a dévoré ; ce qu'a laissé la sauterelle, le grillon l'a dévoré ; ce qu'a laissé le grillon, le criquet l'a dévoré.
      5 Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez ! Vous tous, buveurs de vin, lamentez-vous parce que le vin nouveau vous est enlevé de la bouche !
      6 En effet, un peuple est venu fondre sur mon pays. Il est puissant et innombrable. Il a les dents d'un lion, les mâchoires d'une lionne.
      7 Il a dévasté ma vigne, il a ravagé mon figuier, il l'a dépouillé, abattu. Les rameaux de la vigne ont blanchi.
      8 Lamente-toi, comme la jeune femme qui s’habille d'un sac pour pleurer le fiancé de sa jeunesse !
      9 Les offrandes végétales et liquides ont disparu de la maison de l'Eternel ; les prêtres, les serviteurs de l'Eternel, sont dans le deuil.
      10 Les champs sont dévastés, la terre est attristée, car les blés sont détruits, le vin nouveau est perdu, l'huile est desséchée.
      11 Les laboureurs sont consternés, les vignerons se lamentent à cause du blé et de l'orge, parce que la moisson des champs est perdue.
      12 La vigne est desséchée, le figuier flétri ; le grenadier, le palmier, le pommier, tous les arbres des champs sont desséchés. La joie a cessé parmi les hommes !
      13 Prêtres, couvrez-vous de sacs et pleurez ! Lamentez-vous, serviteurs de l'autel ! Venez, passez la nuit habillés de sacs, serviteurs de mon Dieu, car les offrandes végétales et liquides ont été retenues loin de la maison de votre Dieu.
      14 Proclamez un jeûne, une assemblée solennelle ! Rassemblez les anciens, tous les habitants du pays, dans la maison de l'Eternel, votre Dieu, et criez à l'Eternel !
      15 Quel jour terrible ! *Oui, le jour de l'Eternel est proche, il vient comme une dévastation décidée par le Tout-Puissant.
      16 La nourriture n'est-elle pas enlevée sous nos yeux ? La joie et l'allégresse n'ont-elles pas disparu de la maison de notre Dieu ?
      17 Les semences ont séché sous les mottes, les greniers sont vides, les entrepôts sont en ruine, car il n'y a pas de blé.
      18 Comme les bêtes gémissent ! Les troupeaux de bœufs sont effrayés parce qu'ils n'ont plus de pâturage, et même les troupeaux de brebis dépérissent.
      19 C'est vers toi que je crie, Eternel, car le feu a dévoré les plaines du désert et la flamme a brûlé tous les arbres des champs.
      20 Les bêtes sauvages crient aussi vers toi, car les torrents sont à sec et le feu a dévoré les plaines du désert.

      Amos 8

      4 » Ecoutez ceci, vous qui dévorez le pauvre et qui ruinez les malheureux du pays !
      6 Puis nous achèterons les faibles pour de l'argent et le pauvre pour une paire de sandales, et nous vendrons le déchet du blé.’

      Michée 2

      2 Ils convoitent des champs, et ils s'en emparent, des maisons, et ils les prennent ; ils traitent avec violence le maître et sa maison, l'homme et son héritage.

      Michée 3

      2 Vous détestez le bien et vous aimez le mal ; vous arrachez leur peau et la chair qui couvre leurs os. »

      Habacuc 2

      6 Mais tous feront de lui un sujet de proverbes, de moqueries et d'énigmes. On dira : « Malheur à celui qui accumule ce qui n'est pas à lui ! Jusqu'à quand ? Malheur à celui qui augmente le fardeau de ses dettes. »

      Matthieu 5

      3 « Heureux ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle, car le royaume des cieux leur appartient !

      Matthieu 6

      2 Donc, lorsque tu fais un don à quelqu'un, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme le font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues afin de recevoir la gloire qui vient des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense.

      Matthieu 12

      1 A cette époque-là, Jésus traversa des champs de blé un jour de sabbat. Ses disciples, qui avaient faim, se mirent à arracher des épis et à manger.
      8 En effet, le Fils de l'homme est le Seigneur du sabbat. »

      Matthieu 20

      29 Lorsqu'ils sortirent de Jéricho, une grande foule suivit Jésus.

      Matthieu 26

      11 En effet, vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m'aurez pas toujours.

      Marc 10

      46 Ils arrivèrent à Jéricho. Lorsque Jésus sortit de la ville avec ses disciples et une assez grande foule, Bartimée, le fils aveugle de Timée, était assis en train de mendier au bord du chemin.

      Marc 12

      41 Jésus était assis vis-à-vis du tronc et regardait comment la foule y mettait de l'argent. De nombreux riches mettaient beaucoup.
      42 Une pauvre veuve vint aussi ; elle y mit deux petites pièces, une toute petite somme.

      Luc 2

      25 Or il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d'Israël et l'Esprit saint était sur lui.

      Luc 4

      18 L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a consacré par onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ; il m'a envoyé [pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, ]

      Luc 6

      20 Alors Jésus leva les yeux sur ses disciples et dit : « Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous !

      Luc 7

      22 Puis il leur répondit : « Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.

      Luc 11

      41 Faites plutôt don de ce que vous avez à l'intérieur, et alors tout sera pur pour vous.

      Luc 12

      33 » Vendez ce que vous possédez et faites don de l’argent. Faites-vous des bourses qui ne s'usent pas, un trésor inépuisable dans le ciel, où le voleur n'approche pas et où la mite ne détruit pas.
Afficher tous les 114 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider