Dictionnaire Biblique de Top Bible

PÉTRA

Localité mentionnée à diverses reprises dans l'A. T, sous le nom de Séla (en hébreu =pierre, rocher).

Limite du territoire des Amoréens (Jug 1:36) et, d'après le contexte, à rechercher dans une région proche du S. de la mer Morte. C'est de ce côté qu'il faut aussi regarder à propos de la campagne d'Amatsia dans la vallée du Sel (2Ro 14:7). Esaïe pense sans doute à la même ville (Esa 16:1 42:11). Très probablement en effet, le site biblique est identique à celui qui est connu par ailleurs, à une époque plus tardive, sous le nom de Pétra (=pierre) et qui fut la capitale célèbre du royaume nabatéen, du IV e siècle av. J. -C, au II° siècle ap. J. -C.

Les Nabatéens avaient remplacé les Édomites ; leur ville, établie dans un chaos de rochers, en plein désert (90 km. au Sud de la mer Morte), était un magnifique relais de caravanes, à l'abri de tous les coups de main. Leurs rois se disaient « rois d'Arabie », et le territoire soumis à Arétas I er (2Ma 5:8) s'agrandit plus tard considérablement vers le N., arrivant même aux portes de Damas. Cette ville était sous la surveillance directe de l'ethnarque d'Arétas IV (9 av. J. -C, à 40 ap. J. -C) ; on sait que l'apôtre Paul dut en sortir d'une façon un peu mouvementée (Ac 9 25, 2Co 11:31 et suivant). En 106 ap. J. -C, le royaume nabatéen devint province romaine ; Pétra, reliée par une grande route à la Syrie et à la mer Rouge, connut des jours de grande prospérité, ne déclinant qu'à la fin du III° siècle de notre ère. Aujourd'hui, dans la ville morte, on ne voit plus guère que des tombeaux, magnifiques monuments creusés à même le roc et dont le plus merveilleux est sans contredit celui qui apparaît au débouché du Sîq, en deux étages décorés de chapiteaux, corniche et fronton, ciselés avec une étonnante finesse dans la pierre moirée de la falaise abrupte.

Les édifices ou emplacements cultuels sont nombreux : un temple périptère en ruines, un monument appelé par les Arabes « le couvent », mais surtout un haut-lieu parfaitement conservé, avec masseboth, autel des sacrifices, autel à libations, aire sacrée, dont l'ensemble constitue un document unique pour la compréhension du sanctuaire sémitique et de son rituel sacrificiel (fig. 221 à 223). Les Croisés, qui construisirent un château-fort à proximité, avaient identifié le Djebel Hâroûn (S. -O, de Pétra) avec le mont Sinaï.

Des savants ont été plus hardis, oui ont pensé retrouver à Pétra même le Sinaï traditionnel. Leur argumentation, qui s'appuie sur l'existence du haut-lieu mentionné plus haut (actuellement appelé Zibb Atouf), ne laisse pas que d'être peu probante, si ce sanctuaire en plein air date de l'époque romaine, comme l'affirment d'autres savants. On pourrait tout au plus admettre que Séia-Pétra fut une étape dans la marche des tribus israélites que Moïse conduisit à travers le désert vers le Pays promis. A. P.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Juges 1

      36 Le territoire des Amoréens partait de la montée d'Akrabbim, de Séla, et couvrait le territoire situé au-dessus.

      Esaïe 16

      1 Envoyez un bélier au souverain du pays ! De Séla, envoyez-le dans le désert jusqu’à la montagne de la fille de Sion !

      Esaïe 42

      11 Que le désert et ses villes fassent entendre leur voix, ainsi que les villages occupés par Kédar ! Que les habitants de Séla expriment leur allégresse ! Que du sommet des montagnes retentissent des cris de joie !

      Actes 9

      1 Quant à Saul, il respirait toujours la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur. Il se rendit chez le grand-prêtre
      2 et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas afin de pouvoir arrêter et amener à Jérusalem les partisans de cet enseignement qu'il trouverait, hommes ou femmes.
      3 Comme il était en chemin et qu'il approchait de Damas, tout à coup, une lumière qui venait du ciel resplendit autour de lui.
      4 Il tomba par terre et entendit une voix lui dire : « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? »
      5 Il répondit : « Qui es-tu, Seigneur ? » Et le Seigneur dit : « Moi, je suis Jésus, celui que tu persécutes.
      6 Lève-toi, entre dans la ville et on te dira ce que tu dois faire. »
      7 Les hommes qui l'accompagnaient s'arrêtèrent, muets de stupeur ; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne.
      8 Saul se releva de terre. Malgré ses yeux ouverts, il ne voyait rien ; on le prit par la main pour le conduire à Damas.
      9 Il resta trois jours sans voir et il ne mangea ni ne but rien.
      10 Or, il y avait à Damas un disciple du nom d'Ananias. Le Seigneur lui dit dans une vision : « Ananias ! » Il répondit : « Me voici, Seigneur ! »
      11 Le Seigneur lui dit alors : « Lève-toi, va dans la rue qu'on appelle la droite et, dans la maison de Judas, demande un dénommé Saul de Tarse. En effet, il prie
      12 et il a vu en vision un homme appelé Ananias entrer et poser les mains sur lui afin qu'il retrouve la vue. »
      13 Ananias répondit : « Seigneur, j'ai appris de beaucoup tout le mal que cet homme a fait à tes saints à Jérusalem,
      14 et ici il a pleins pouvoirs, de la part des chefs des prêtres, pour arrêter tous ceux qui font appel à toi. »
      15 Mais le Seigneur lui dit : « Vas-y, car cet homme est un instrument que j'ai choisi pour faire connaître mon nom aux non-Juifs, aux rois et aux Israélites.
      16 Je lui montrerai tout ce qu'il doit souffrir pour moi. »
      17 Ananias partit. Une fois entré dans la maison, il posa les mains sur Saul en disant : « Saul mon frère, le Seigneur, [le Jésus] qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu retrouves la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit. »
      18 Aussitôt il tomba comme des écailles de ses yeux et il retrouva la vue. Il se leva et fut baptisé ;
      19 après avoir pris de la nourriture, il retrouva des forces. Il resta quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas
      20 et se mit aussitôt à proclamer dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu.
      21 Tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits et disaient : « N'est-ce pas l'homme qui persécutait à Jérusalem ceux qui font appel à ce nom-là et n'est-il pas venu ici pour les arrêter et les conduire devant les chefs des prêtres ? »
      22 Cependant Saul se fortifiait de plus en plus, et il confondait les Juifs qui habitaient Damas en démontrant que Jésus est le Messie.
      23 Au bout d'un certain temps, les Juifs se concertèrent pour le supprimer,
      24 mais leur complot parvint à la connaissance de Saul. On gardait les portes jour et nuit afin de pouvoir le tuer.
      25 Cependant, une nuit, les disciples le prirent et le descendirent le long de la muraille, assis dans une corbeille.
      26 Arrivé à Jérusalem, Saul essaya de se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui car ils ne croyaient pas qu'il était un disciple.
      27 Alors Barnabas le prit avec lui, le conduisit vers les apôtres et leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur qui lui avait parlé et avec quelle assurance il avait prêché à Damas au nom de Jésus.
      28 Saul allait et venait avec eux dans Jérusalem et s'exprimait en toute assurance au nom du Seigneur.
      29 Il parlait aussi et discutait avec les Hellénistes, mais ceux-ci cherchaient à le supprimer.
      30 L'ayant appris, les frères l'emmenèrent à Césarée et le firent partir pour Tarse.
      31 L'Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ; elle s'édifiait, marchait dans la crainte du Seigneur et grandissait grâce à l'aide du Saint-Esprit.
      32 Comme Pierre parcourait tout le pays, il descendit aussi rendre visite aux saints qui habitaient à Lydde.
      33 Il y trouva un homme appelé Enée, qui était couché sur un lit depuis 8 ans parce qu’il était paralysé.
      34 Pierre lui dit : « Enée, Jésus-Christ te guérit. Lève-toi et fais toi-même ton lit ! » Aussitôt il se leva.
      35 Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent et se convertirent au Seigneur.
      36 Il y avait à Jaffa, parmi les disciples, une femme appelée Tabitha, ce qui signifie « gazelle ». Elle faisait beaucoup de bien et donnait de son argent aux autres.
      37 Elle tomba malade à cette époque-là et mourut. Après l'avoir lavée, on la déposa dans une chambre à l'étage.
      38 Or Lydde est près de Jaffa et les disciples avaient appris que Pierre s'y trouvait ; ils envoyèrent donc [deux hommes] vers lui pour le supplier de venir jusque chez eux sans tarder.
      39 Pierre se leva et partit avec eux. A son arrivée, on le conduisit dans la chambre à l'étage. Toutes les veuves l'entourèrent en pleurant et lui montrèrent toutes les robes et les manteaux que faisait Tabitha quand elle était avec elles.
      40 Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux et pria. Puis il se tourna vers le corps et dit : « Tabitha, lève-toi ! » Elle ouvrit les yeux et, quand elle vit Pierre, elle s'assit.
      41 Il lui donna la main et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves et la leur présenta vivante.
      42 Cela fut connu de tout Jaffa et beaucoup crurent au Seigneur.
      43 Pierre resta quelque temps à Jaffa, chez un tanneur qui s’appelait Simon.

      2 Corinthiens 11

      31 Dieu, qui est le Père du Seigneur Jésus[-Christ] et qui est béni éternellement, sait que je ne mens pas.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider