Dictionnaire Biblique de Top Bible

PRISON, PRISONNIER

La peine de l'emprisonnement n'était pas prévue par la législation mosaïque, et ce n'est qu'après le retour de l'exil qu'on la trouve mentionnée comme châtiment punissant les délits d'ordre religieux (Esd 7:26). Dans Le 24:12 et No 15:34, il s'agit non d'une peine répressive infligée à un coupable après condamnation, mais de sa surveillance avant jugement ; nous disons aujourd'hui : prison préventive. Au reste, l'antiquité pratiquait l'emprisonnement sous bien des formes différentes, dont témoignent les sept ou huit mots hébreux distincts pouvant le désigner. Joseph le subit en Egypte (Ge 39:20) ; Samson à Gaza, chez les Philistins (Jug 16:21) ; Osée, roi d'Israël, à Ninive (2Ro 17:4) ; Sédécias, roi de Juda, à Babylone (Jer 52:11). Les despotes condamnaient à la prison suivant leurs caprices, souvent sous des prétextes futiles (Ge 40:3 42:17), et les prisonniers pouvaient être oubliés fort longtemps (Ge 40:14-23 41:1). Les rois israélites aussi recoururent à la prison contre leurs ennemis, en particulier contre les prophètes coupables de leur reprocher trop sévèrement leur conduite (1Ro 22:27,2Ch 16:10, Jer 20:3 32:2 37:15 etc.).

La prison de Joseph en Egypte, proprement « maison d'arrêt », était réservée aux prisonniers d'État et se trouvait placée sous la surveillance d'un personnage important, Potiphar (voir ce mot), chef des gardes ou des « exécuteurs » ; elle devait faire partie de la citadelle où habitait le chef des gardes. De même la prison où fut enfermé Michée, fils de Jimla, sur l'ordre d'Achab, faisait partie de la maison du gouverneur de la ville (1Ro 22:27) ; de même encore une des prisons de Jérémie se trouvait dans la maison d'un secrétaire (Jer 37:15). Mais parfois la prison n'était qu'une citerne sans eau, une basse-fosse plus ou moins boueuse suivant la saison, et où le captif risquait de s'enliser (Ge 37:20,24, Jer 38:6). Dans l'antique Orient comme en Occident, les cachots ont presque toujours été d'abominables réduits, sans air, lumière ni entretien, souvent pestilentiels, où l'on pouvait réunir pêle-mêle les pires malfaiteurs, les individus gênants pour l'autorité, les malades et même les fous ! La fameuse prison Mamertine, à Rome, double chambre à parois surbaissées, est le type du genre perfectionné par les anciens.

Il pouvait arriver, dans certains cas, que les prisonniers jouissent d'une liberté relative, leur permettant de communiquer avec leurs amis : ainsi Jérémie enfermé dans la cour du corps de garde (Jer 32:2). Mais le traitement était généralement plus rigoureux : Samson avait été lié d'une double chaîne d'airain et condamné à faire tourner une meule (Jug 16:21) ; Asa, roi de Juda, fit mettre aux fers le voyant Hanani (2Ch 16:10) ; Jérémie fut soumis au même supplice (Jer 20:2) ; Sédécias eut les yeux crevés (Jer 52:11). Parfois enfin, le régime du pain et de l'eau « de misère » venait encore renforcer la rigueur de la peine (1Ro 22:27). Le passage Ps 107:10-16 décrit les souffrances des prisonniers que l'Éternel a délivrés.

Après l'exil, la prison devint une peine de plus en plus fréquente, en particulier en Palestine, sous la domination étrangère (1Ma 14:3,2Ma 13:21, cf. Heb 11:38). Dans le N.T., elle est mentionnée couramment (Mt 5:25, Lu 12:58 21:12) ; c'est la peine encourue par le débiteur insolvable (Mt 18:30), et non pas seulement par les malfaiteurs (Lu 23:19). Jean-Baptiste y est jeté par Hérode Antipas (Mr 6:17,27 et suivant, Mt 11:2 14:3, Lu 3:19, Jn 3:24). Pierre se croit capable de braver prison et mort pour son Maître, et la peur l'entraîne au reniement (Lu 22:33 et suivant). Mais après la Pentecôte, il est le premier à la subir courageusement (Ac 4:3 5:18 12:4). Bientôt la persécution de Saul emprisonne les chrétiens en masse (Ac 8:3 22:4 26:10). L'apôtre Paul, à son tour, est souvent mis en prison (2Co 6:5 11:23), en particulier à Philippes avec Silas (Ac 16:23,1Th 2:2), à Césarée pendant deux ans (Ac 24:27), à Rome pendant encore deux ans (Ac 28), peut-être suivis de la libération et, plus tard, d'une nouvelle et dernière captivité romaine (voir Chronol. du N.T., II, 3 ; Paul [ses voyages], VI). A Philippes, il avait eu les pieds fixés dans des entraves (Ac 16:23 et suivant), pièces de bois comme l'indique le terme grec (xulon). A Rome, bien qu'il lui fût permis de se louer un logement, il y demeurait sous la garde d'un soldat auquel il était attaché par une chaîne, selon l'usage romain (Ac 28:16,23,30). De même Pierre, dans la prison de Jérusalem, était attaché par deux chaînes, une à chaque bras, aux deux soldats qui le gardaient, à droite et à gauche (Ac 12:6).

Les motifs d'emprisonnement pouvant donc différer d'un extrême à l'autre, il est clair qu'il faut distinguer entre les divers genres de prisonniers, entre ceux qui subissent ce qu'ils ont mérité par leur conduite et ceux qui n'ont commis aucun mal, suivant la confession du brigand repentant (Lu 23:41, cf. 1Pi 3:17). Jésus mentionne sans le condamner le châtiment par la prison de celui qui a fait tort à son semblable (Mt 5:25), et il a prévu la répression qui frapperait ses fidèles dans un monde hostile à leur Maître (Lu 21:12). Mais il apporte aux prisonniers la délivrance : prenant à son compte la bonne nouvelle du prophète de l'exil (Esa 61:1 et suivant), il l'a déclaré solennellement au début de son ministère (Lu 4:19). Cette oeuvre du Christ est spirituelle en ce sens qu'il libère l'âme humaine de la captivité de son péché (la Rédemption [v. ce mot], c'est sa rançon)  ; mais elle est aussi réelle au sens propre, en ce qu'il rend vainqueur des déchéances qui conduisent normalement à la prison, et en ce que son Évangile exclut les tyrannies persécutrices. Aux prisonniers, Jésus apportait en même temps sa sympathie : non seulement à l'honnête homme martyr de sa foi, comme le Baptiste (Mt 11:4,6), mais même au malfaiteur malheureux, abstraction faite de sa culpabilité (Mt 25:36-43, cf. Heb 13:3). Par là, le christianisme a contribué puissamment au renversement des forteresses du despotisme aussi bien que, dans ces derniers siècles, à l'amélioration du régime pénitentiaire et des traitements des prisonniers pendant et après leur détention. St Paul, voyant dans les captivités subies au service de Jésus-Christ le symbole de ce service lui-même, se réclamait volontiers du titre de « prisonnier de Jésus-Christ » (Eph 3:1, Phm 1:1-9,2Ti 1:8), comme il se proclamait aussi son esclave (voir ce mot). Aux fidèles témoins qui souffrent la prison, fût-ce jusqu'à la mort, pour le nom du Seigneur, celui-ci a promis la couronne de vie (Ap 2:10).

Pour le passage relatif aux « esprits en prison », voir (1Pi 3:19) Descente aux enfers. Jn L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 37

      20 Allons-y maintenant ! Tuons-le et jetons-le dans une des citernes. Nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré et nous verrons ce que deviendront ses rêves. »
      24 Ils s’emparèrent de lui et le jetèrent dans la citerne. Celle-ci était vide : il n'y avait pas d'eau.

      Genèse 39

      20 Il s’empara de Joseph et le mit en prison, à l'endroit où les prisonniers du roi étaient enfermés. Il resta donc là, en prison.

      Genèse 40

      3 Il les fit mettre dans la maison du chef des gardes, dans la prison, à l'endroit où Joseph était enfermé.
      14 Cependant, souviens-toi de moi quand tu seras heureux et fais preuve de bonté envers moi : parle en ma faveur au pharaon et fais-moi sortir de cette maison.
      15 En effet, j'ai été arraché au pays des Hébreux, et même ici je n'ai rien fait qui mérite la prison. »
      16 Voyant que Joseph avait donné une explication favorable, le chef des boulangers dit : « Dans mon rêve, il y avait aussi trois corbeilles de pain blanc sur ma tête.
      17 Dans la corbeille supérieure, il y avait des plats cuits au four de toute sorte pour le pharaon, et les oiseaux les mangeaient dans la corbeille au-dessus de ma tête. »
      18 Joseph répondit : « Voici l'explication. Les trois corbeilles représentent trois jours.
      19 Encore trois jours et le pharaon t’élèvera bien trop haut pour toi : il te fera pendre à un bois et les oiseaux mangeront ton corps. »
      20 Trois jours plus tard, le jour de son anniversaire, le pharaon organisa un festin pour tous ses serviteurs et il éleva bien haut le grand responsable des boissons ainsi que le chef des boulangers au milieu de ses serviteurs :
      21 il rétablit le grand responsable des boissons dans ses fonctions pour qu'il mette la coupe dans la main du pharaon,
      22 mais il fit pendre le chef des boulangers, conformément à l'explication que Joseph leur avait donnée.
      23 Le grand responsable des boissons ne se souvint pas de Joseph. Il l'oublia.

      Genèse 41

      1 Au bout de 2 ans, le pharaon fit un rêve dans lequel il se tenait près du fleuve.

      Genèse 42

      17 Puis il les mit trois jours en prison ensemble.

      Lévitique 24

      12 On le mit sous bonne garde jusqu'à ce que Moïse ait déclaré ce que l'Eternel ordonnerait.

      Nombres 15

      34 On le mit en prison car on n’avait pas reçu de directive sur ce qu'il fallait lui faire.

      Juges 16

      21 Les Philistins s’emparèrent de lui et lui crevèrent les yeux. Ils le firent descendre à Gaza et l’attachèrent avec des chaînes en bronze. Il dut tourner la meule pour le blé dans la prison.

      2 Chroniques 16

      10 Asa fut irrité contre le voyant et il le fit mettre en prison parce qu'il était en colère contre lui à cause de cette parole. A la même époque, il maltraita aussi quelques membres du peuple.

      Esdras 7

      26 Toute personne qui ne respectera pas fidèlement la loi de ton Dieu et celle du roi devra être condamnée à la mort, à l’exil, à une amende ou à la prison. »

      Psaumes 107

      10 Ceux qui habitaient dans les ténèbres et l’ombre de la mort étaient prisonniers de la misère et des chaînes
      11 parce qu’ils s’étaient révoltés contre les paroles de Dieu, parce qu’ils avaient méprisé le conseil du Très-Haut.
      12 Il a humilié leur cœur par la souffrance : ils trébuchaient, et personne ne les secourait.
      13 Dans leur détresse, ils ont crié à l’Eternel, et il les a délivrés de leurs angoisses :
      14 il les a fait sortir des ténèbres et de l’ombre de la mort, il a arraché leurs liens.
      15 Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté et pour ses merveilles en faveur des hommes,
      16 car il a mis les portes de bronze en pièces, il a brisé les verrous en fer.

      Esaïe 61

      1 *L'Esprit du Seigneur, de l'Eternel, est sur moi parce que l'Eternel m'a consacré par onction pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres ; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux déportés la liberté et aux prisonniers la délivrance,

      Jérémie 20

      2 Il frappa alors le prophète Jérémie et le mit en prison à la porte supérieure de Benjamin, dans la maison de l'Eternel.
      3 Le lendemain, Pashhur fit sortir Jérémie de prison. Jérémie lui dit : « Ce n'est plus par le nom de Pashhur que l'Eternel t’appelle, mais par celui de Magor-Missabib,

      Jérémie 32

      2 L'armée du roi de Babylone faisait alors le siège de Jérusalem et le prophète Jérémie était enfermé dans la cour de la prison qui se trouvait dans le palais du roi de Juda.

      Jérémie 37

      15 Ceux-ci se montrèrent irrités contre Jérémie et le frappèrent avant de le placer en détention dans la maison du secrétaire Jonathan, qu’ils avaient transformée en maison d’arrêt.

      Jérémie 38

      6 Ils prirent Jérémie et le jetèrent dans la citerne de Malkija, un fils du roi, qui se trouvait dans la cour de la prison. Ils y descendirent Jérémie à l’aide de cordes. Il n'y avait pas d'eau dans cette citerne, mais il y avait de la boue, et Jérémie s’y enfonça.

      Jérémie 52

      11 Puis il fit crever les yeux à Sédécias et le fit attacher avec des chaînes en bronze. Le roi de Babylone le conduisit à Babylone et le jeta en prison, jusqu'au jour de sa mort.

      Matthieu 5

      25 Mets-toi rapidement d'accord avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice et que tu ne sois mis en prison.

      Matthieu 11

      2 Or, dans sa prison, Jean avait entendu parler de ce que faisait Christ. Il envoya deux de ses disciples lui demander :
      4 Jésus leur répondit : « Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez :
      6 Heureux celui pour qui je ne représenterai pas un obstacle ! »

      Matthieu 14

      3 En effet, Hérode avait fait arrêter Jean ; il l'avait enchaîné et mis en prison à cause d'Hérodiade, la femme de son frère Philippe,

      Matthieu 18

      30 Mais l'autre ne voulut pas et alla le faire jeter en prison jusqu'à ce qu'il ait payé ce qu'il devait.

      Matthieu 25

      36 j'étais nu et vous m'avez habillé ; j'étais malade et vous m'avez rendu visite ; j'étais en prison et vous êtes venus vers moi.’
      37 Les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand t'avons-nous vu affamé et t'avons-nous donné à manger, ou assoiffé et t'avons-nous donné à boire ?
      38 Quand t'avons-nous vu étranger et t'avons-nous accueilli, ou nu et t'avons-nous habillé ?
      39 Quand t'avons-nous vu malade ou en prison et sommes-nous allés vers toi ?’
      40 Et le roi leur répondra : ‘Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait cela à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.’
      41 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘Eloignez-vous de moi, maudits, allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges !
      42 En effet, j'ai eu faim et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'ai eu soif et vous ne m'avez pas donné à boire ;
      43 j'étais étranger et vous ne m'avez pas accueilli ; j'étais nu et vous ne m'avez pas habillé ; j'étais malade et en prison et vous ne m'avez pas rendu visite.’

      Marc 6

      17 En effet, Hérode lui-même avait fait arrêter Jean et l'avait fait enchaîner en prison à cause d'Hérodiade, la femme de son frère Philippe, qu'il avait épousée,
      27 Il envoya sur-le-champ un garde, avec ordre d'apporter la tête de Jean-Baptiste. Le garde alla décapiter Jean dans la prison

      Luc 3

      19 Cependant, Hérode le tétrarque, à qui Jean faisait des reproches au sujet d'Hérodiade, la femme de son frère [Philippe], et de toutes les mauvaises actions qu'il avait commises,

      Luc 4

      19 pour proclamer aux prisonniers la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour proclamer une année de grâce du Seigneur.

      Luc 12

      58 Lorsque tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, tâche en chemin de t'arranger avec lui, de peur qu'il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice et que celui-ci ne te mette en prison.

      Luc 21

      12 Mais, avant tout cela, on mettra la main sur vous et l'on vous persécutera, on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous traînera devant des rois et devant des gouverneurs à cause de mon nom.

      Luc 22

      33 « Seigneur, lui dit Pierre, je suis prêt à aller en prison avec toi, et même jusqu'à la mort. »

      Luc 23

      19 Cet homme avait été mis en prison pour une émeute qui avait eu lieu dans la ville et pour un meurtre.
      41 Pour nous, ce n'est que justice, puisque nous recevons ce qu'ont mérité nos actes, mais celui-ci n'a rien fait de mal. »

      Jean 3

      24 En effet, Jean n'avait pas encore été mis en prison.

      Actes 4

      3 Ils les arrêtèrent et, comme c’était déjà le soir, ils les mirent en prison jusqu'au lendemain.

      Actes 5

      18 Ils firent arrêter les apôtres et les jetèrent dans la prison publique.

      Actes 8

      3 Quant à Saul, il cherchait à détruire l'Eglise : il pénétrait dans les maisons, en arrachait hommes et femmes et les faisait jeter en prison.

      Actes 12

      4 Après l'avoir fait arrêter et jeter en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune ; il avait l'intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque.
      6 La nuit qui précédait le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, attaché avec deux chaînes, dormait entre deux soldats ; des sentinelles postées devant la porte gardaient la prison.

      Actes 16

      23 Après les avoir roués de coups, ils les ont jetés en prison en recommandant au gardien de la prison de les surveiller de près.
      24 Face à une telle consigne, le gardien les a jetés dans la prison intérieure et a emprisonné leurs pieds dans des entraves.
      25 Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les écoutaient.
      26 Tout à coup, il y a eu un tremblement de terre si violent que les fondations de la prison ont été ébranlées. Toutes les portes se sont immédiatement ouvertes et les liens de tous les prisonniers ont été détachés.
      27 Lorsque le gardien de la prison s’est réveillé et a vu les portes de la prison ouvertes, il a tiré son épée, prêt à se tuer car il croyait que les prisonniers s'étaient enfuis.
      28 Mais Paul a crié d'une voix forte : « Ne te fais pas de mal, car nous sommes tous ici. »
      29 Alors le gardien a demandé de la lumière, est entré précipitamment et s’est jeté tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas.
      30 Il les a fait sortir et a dit : « Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé ? »
      31 Paul et Silas ont répondu : « Crois au Seigneur Jésus[-Christ] et tu seras sauvé, toi et ta famille. »
      32 Et ils lui ont annoncé la parole du Seigneur, ainsi qu'à tous ceux qui étaient dans sa maison.
      33 A cette heure-là de la nuit, le gardien les a emmenés pour laver leurs plaies. Il a immédiatement été baptisé, lui et tous les siens.
      34 Après les avoir conduits chez lui, il leur a servi à manger. Il se réjouissait avec toute sa famille d'avoir cru en Dieu.
      35 Quand il a fait jour, les juges ont envoyé leurs agents dire au gardien de la prison : « Relâche ces hommes. »
      36 Le gardien a rapporté ces paroles à Paul : « Les juges ont fait dire de vous relâcher. Sortez donc maintenant et partez dans la paix ! »
      37 Mais Paul a dit aux agents : « Après nous avoir fait battre en public et sans jugement alors que nous sommes romains, ils nous ont jetés en prison, et maintenant ils nous feraient sortir en secret ? Il n'en est pas question. Qu'ils viennent eux-mêmes nous remettre en liberté ! »
      38 Les agents ont rapporté ces paroles aux juges, qui ont été effrayés en apprenant que Paul et Silas étaient romains.
      39 Ils sont venus leur présenter des excuses et les ont libérés en leur demandant de quitter la ville.
      40 Une fois sortis de la prison, ils sont entrés chez Lydie et, après avoir vu et encouragé les frères et sœurs, ils sont partis.

      Actes 22

      4 J'ai combattu à mort cet enseignement, enchaînant et mettant en prison hommes et femmes.

      Actes 24

      27 Deux ans passèrent ainsi et Félix eut pour successeur Porcius Festus. Dans le désir de plaire aux Juifs, Félix laissa Paul en prison.

      Actes 26

      10 C'est ce que j'ai fait à Jérusalem. J'ai jeté en prison beaucoup de chrétiens, car j'en avais reçu le pouvoir des chefs des prêtres, et quand on les condamnait à mort, je votais contre eux.

      Actes 28

      1 Une fois hors de danger, nous avons appris que l'île s'appelait Malte.
      2 Ses habitants nous ont témoigné une bienveillance peu courante ; ils nous ont tous accueillis près d'un grand feu qu'ils avaient allumé, car la pluie tombait et il faisait très froid.
      3 Paul avait ramassé un tas de broussailles et il était en train de les mettre sur le feu quand, sous l'effet de la chaleur, une vipère en est sortie et s'est accrochée à sa main.
      4 Lorsque les habitants de l’île ont vu l'animal suspendu à sa main, ils se sont dit les uns aux autres : « Cet homme est certainement un meurtrier, puisque la justice n'a pas voulu le laisser vivre bien qu'il ait été sauvé de la mer. »
      5 Mais Paul a secoué l'animal dans le feu et n’a ressenti aucun mal.
      6 Ces gens s'attendaient à le voir enfler ou tomber mort subitement. Après avoir longtemps attendu, voyant qu'il ne lui arrivait aucun mal, ils ont changé d'avis et ont déclaré que c'était un dieu.
      7 Il y avait dans les environs des terres qui appartenaient à un dénommé Publius, principale personnalité de l'île. Il nous a accueillis et nous a logés de manière très amicale pendant trois jours.
      8 Le père de Publius était alors retenu au lit par la fièvre et la dysenterie. Paul s’est rendu vers lui, a prié, posé les mains sur lui et l’a guéri.
      9 Là-dessus, les autres malades de l'île sont venus, et ils ont été guéris.
      10 Ils nous ont rendu de grands honneurs et, à notre départ, nous ont fourni ce dont nous avions besoin.
      11 Après un séjour de 3 mois, nous avons embarqué sur un bateau d'Alexandrie qui avait passé l'hiver dans l'île et qui portait pour enseigne les Dioscures.
      12 Nous avons abordé à Syracuse où nous sommes restés 3 jours.
      13 De là, en suivant la côte, nous avons atteint Reggio. Le lendemain, le vent du sud s’est levé et en 2 jours nous avons fait le trajet jusqu'à Pouzzoles.
      14 Là, nous avons trouvé des frères qui nous ont invités à passer 7 jours avec eux. Et c’est ainsi que nous sommes allés jusqu’à Rome.
      15 Les frères de Rome, qui avaient reçu de nos nouvelles, sont venus à notre rencontre jusqu'au Forum d'Appius et aux Trois-Tavernes. En les voyant, Paul a remercié Dieu et pris courage.
Afficher tous les 134 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider