Dictionnaire Biblique de Top Bible

RÈGLE D'OR

Nom habituellement donné à une parole du sermon sur la montagne : « Tout ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le-leur aussi de même : car c'est là la Loi et les prophètes » (Mt 7:12, cf. Lu 6:31). Cette règle se rattache étroitement à la seconde partie du Sommaire de la Loi. (cf. Mt 22:39, Ro 13:8, Ga 5:14)

Sous sa forme négative, ce commandement se trouve chez des Israélites et chez des païens antérieurement à l'ère chrétienne. « Ce que tu hais », dit Tobit à son fils, « ne le fais à personne ! » (Tob 4:15). Hillel, le grand docteur juif, auquel un païen demandait de lui résumer toute la Loi pendant qu'il se tenait sur un seul pied, aurait répondu : « Ne fais à personne ce que tu ne voudrais pas que l'on te fît ! C'est là toute la Loi, le reste n'est qu'un commentaire ! » Une exhortation de même genre se rencontre dans Confucius, et dans un traité de morale d'Isocrate, orateur athénien du IV° siècle av. J. -C.

En ce qui concerne la forme positive de la règle d'or, on attribue à Aristote ce précepte qu'il faut « se comporter avec nos amis comme on aimerait les voir se comporter avec nous ».

Déclarer qu'à certains égards cette règle de conduite appartient au patrimoine moral de l'humanité (la Révélation divine n'a pas commencé avec le Sauveur et n'a pas été limitée au peuple élu, à l'exclusion de tout autre), ce n'est pas méconnaître le caractère original du commandement donné par Jésus-Christ. Cette règle est par lui mise en relief, et doit inspirer toute la vie du croyant. Nous ne sommes plus seulement sur le plan de la justice et de la sentimentalité, mais sur le plan de l'amour et de l'action. Les « hommes », ce sont les parents et les amis, mais aussi les étrangers et les ennemis. Ce qui distingue Jésus-Christ des moralistes les plus élevés, c'est l'exemple parfait qu'il donne de l'obéissance à la règle qu'il pose ; c'est plus encore la puissance dont il revêt ceux qui, étant par eux-mêmes incapables d'observer un commandement hors de la portée de l'homme naturel, s'unissent à lui par la foi et par l'amour. Il est tout ensemble le docteur et l'inspirateur. Il a pu dire : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 13:34), et « celui qui croit en moi fera les oeuvres que je fais » (Jn 14:12).

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...