Dictionnaire Biblique de Top Bible

RÉTRIBUTION

1.

Définitions.

Plusieurs termes plus ou moins synonymes expriment cette idée ou des idées connexes ; la nuance particulière à chacun peut être précisée d'après son étymologie latine : rétribution se rattache à l'idée de tribut, d'impôt. La rémunération est la reconnaissance d'un bienfait (de munus-- le présent, le don). La récompense est l'acte de compensation par lequel on équilibre les deux plateaux de la balance (pensare =peser, examiner attentivement ; compensare = contrebalancer, mettre en parallèle). Le mérite est ce que l'on gagne ou acquiert par son travail (mereri =gagner, d'où vient aussi mercenaire ; meritum, ce qu'on mérite).

2.

Dans l'Ancien Testament.

La notion de rétribution joue un rôle de première importance dans la pensée religieuse de l'A.T. A peine l'homme est-il apparu que la rétribution fait déjà sentir ses effets comme une manifestation de la justice divine. D'après les plus anciennes annales d'Israël, Adam et Eve ayant désobéi à l'ordre que Dieu leur avait donné, « l'Éternel Dieu fit sortir l'homme du jardin d'Éden, pour cultiver la terre d'où il l'avait pris » (Ge 3:23 et suivant). Caïn ayant tué son frère, l'Éternel lui dit : « Tu seras maudit de la terre, qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère ; quand tu cultiveras la terre, elle ne te rendra plus son fruit... » (Ge 4 : et suivant). « Ton péché te trouvera ! » (No 32:23). La rétribution ne s'exerce pas seulement pour le mal, mais également pour le bien. « La parole de l'Éternel fut adressée à Abraham, dans une vision, en ces mots : Ne crains point, Abraham, je suis ton bouclier : ta récompense sera grande » (Ge 15:1). Booz dit à Ru : « Que l'Éternel te rende ce que tu as fait, et que ta récompense soit entière de la part de l'Éternel » (Ru 2:12). Quand David, à En-Guédi, a épargné Saül, celui-ci lui dit : « Quand un homme trouve son ennemi, le laisse-t-il sain et sauf ? Que l'Éternel te rende du bien pour ce que tu m'as fait aujourd'hui ! » (1Sa 24:20). Comp. : « Restez fermes et ne laissez pas vos mains défaillir, car vos efforts auront leur récompense » (2Ch 15:7 etc.).

La rétribution apparaît dans toute sa rigueur légaliste dans la loi du talion (voir ce mot), qui réalisait d'ailleurs un progrès sur l'arbitraire des représailles : (cf. Ge 4:23 et suivant) « oeil pour oeil, dent pour dent... » (Ex 21:24, Le 24:19 et suivant, De 10:21). Toutefois, si ces textes laissent à l'homme le droit d'exercer lui-même la rétribution, comme dans le code de Hammourapi, en pratiquant la vengeance, il en est d'autres qui réservent ce privilège à Dieu seul : « A moi la vengeance, à moi la rétribution... » (De 32:35).

Les livres didactiques et poétiques font également allusion à la rétribution : « Le Tout-Puissant rend à l'homme selon ses oeuvres, et il rétribue chacun selon sa conduite » (Job 34:11) ; « Grande est la récompense de ceux qui observent les jugements de l'Éternel » (Ps 19:12) ; « On dira : oui, il y a une récompense pour le juste ; oui, il y a un Dieu qui fait justice sur la terre » (Ps 58:11) ; « Tu rendras à chacun selon ses oeuvres » (Ps 62:12, 94:1 96:13 98:9 137:8, Pr 11:18-31 12:14 14:23 24:12 25:21, Ec 8:13 12:14, Sir 2:8 11:26 12:2 16:12 17:23, etc.). Comme il ne s'agit que de rétributions terrestres et que l'expérience montrait ici-bas des coupables heureux et des justes malheureux, on chercha de bonne heure à expliquer cette carence apparente de la rétribution, en disant que Dieu punit les fautes des pères sur les enfants et récompense les enfants pour la justice de leurs ancêtres (cf. Ex 20:5 et suivant, De 5:9 et suivant, comp. Os 4:6).

Dans les livres prophétiques, la notion de rétribution est affirmée aussi nettement, et le livre d'Amos est tout entier un réquisitoire annonçant la rétribution (Am 1 Am 6:1-7 7:16, etc.). « Malheur au méchant, malheur ! dit Ésaïe, car il recueillera l'oeuvre de ses mains » (Esa 2:12 3:11,34:8 35:4) ; « Je vais faire venir sur ce peuple le malheur, fruit de sa conduite » (Jer 6:19) ; « Moi, l'Éternel, j'éprouve le coeur et je sonde les reins ; je rends à chacun le salaire de ses oeuvres, et les fruits que ses actions ont portés » : (Jer 17:10,21:14 31:29 32:19 50:29 51:5-56) « L'Éternel apporte avec lui ses récompenses, et il se fait précéder de son salaire » (Esa 40:10) ; « Il rétribuera chacun selon ses oeuvres... » (Esa 59:18) ; « ... Le salaire l'accompagne et la récompense le précède » (Esa 61:2 62:11).

Dans Ézéchiel il faut consulter Eze 3:17,21, et particulièrement tout le chap. 18. Après avoir montré les deux solutions opposées, v. 4 : « l'âme qui pèche, c'est celle qui mourra », et v. 9 : « l'homme qui suit mes préceptes et observe mes commandements en se conduisant avec droiture, cet homme-là est un juste, certainement il vivra, dit le Seigneur, l'Éternel », le prophète montre la possibilité pour le pécheur de son salut par la conversion : « Rejetez loin de vous toutes les transgressions dont vous vous êtes rendus coupables. Faites-vous un coeur nouveau et un esprit nouveau, car pourquoi mourriez-vous, ô maison d'Israël ? Je ne prends point plaisir, en effet, à la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l'Éternel ; convertissez-vous donc et vivez ! » (verset 31 et suivant). La même pensée est exprimée dans Eze 33:7-20 ; si la notion stricte de rétribution se retrouve ici de même que dans les textes mentionnés des livres précédents ( « Je vous jugerai chacun selon ses voies... », Eze 18:30 33:20), il faut cependant remarquer que le prophète, en laissant entrevoir la possibilité de la conversion, prépare la voie à l'Évangile. Toutefois ce n'est pas l'idée de la grâce, nous sommes ici encore au salut par les oeuvres : le salaire du péché, c'est la mort.

Signalons aussi, dans les autres livres prophétiques : Os 4:9 5:9 9:7 10:12 Mic 3:4,12, Sop 2:8,11, Zach, 1:6, Mal 2:1,9 3:7, Da 9:12:3.

Ce coup d'oeil d'ensemble au travers des livres de l'A. T, nous montre que l'idée de rétribution est née tout naturellement de la conception du Dieu juste, Dieu-Juge, des Juifs de l'ancienne alliance. Un tel Dieu ne traite ses créatures que selon le légalisme absolu : « Je rendrai à chacun selon ses oeuvres », telle est l'expression qui résume la doctrine du salut dans l'A.T. Et, le plus généralement, la rétribution est représentée par l'anthropomorphisme qui attribue à l'Éternel la « vengeance », c'est-à-dire le châtiment (cf. entre autres De 32:35, Esa 34:8 35:4, Soph., etc.). Mais Dieu aime son peuple, et comme le dit le Ps 103 : « II est miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté. » Ce qu'il souhaite, c'est de pouvoir pardonner (Os 11:8 14:4 et suivants, Jer 31:34, Eze 18:23,32, Mal 3:17 4:2). Ici, il faut signaler les deux tendances qui se partagent l'A.T. : les pages anciennes, proprement hébraïques et prophétiques, qui font du pardon une question d'attitude morale et de grâce, et les pages récentes, plus spécialement juives, qui font dépendre la faveur divine plutôt du mérite et des sacrifices. On trouve le contraste dans Mic 6:6 et suivants, Esa 1:10 et suivants. Voir Lot dans l'A.T. ; Péché, V

Ces nombreux passages de l'A.T., et bien d'autres encore, sont presque unanimes à limiter les rétributions divines à l'horizon terrestre. Pour l'apparition graduelle des rémunérations d'outre-tombe, et l'affirmation de l'immortalité dans la Sagesse de Salomon, voir Cheol, Eschatologie, Résurrection, etc.

3.

Dans le Nouveau Testament.

Sans soulever ici le vaste problème du salut par les oeuvres et du salut par la foi (voir ces mots), notons simplement le rôle, dans la Révélation de Jésus-Christ, des notions de rétribution et de rémunération (voir aussi Loi dans le N.T.).

(a) Dans les évangiles. Nourri de la pensée religieuse de l'ancienne alliance, Jésus devait nécessairement faire une place à la rétribution dans son enseignement. C'est ainsi que dès le sermon sur la montagne apparaît l'idée d'une récompense spirituelle à ceux qui auront persévéré malgré la persécution (Mt 5:12, Lu 6:23, Mt 5:19). De même plus tard, quand Pierre dit à Jésus : « Pour nous, nous avons tout quitté pour te suivre : qu'avons-nous à attendre ? » Jésus déclare que la rétribution de ses fidèles sera la vie éternelle (Mr 10:28-30 parallèle Mt 19:27,29, Lu 18:28,30). De même encore plus tard, Mt 24:13. D'autre part, Jésus dit aussi : « Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? » (Mt 5:46, Lu 6:35). La récompense ne doit pas être un mérite que l'on cherche à acquérir ; elle est un don offert à celui qui agit avec désintéressement (Mt 6:1,2,5,6,16,18 7:21-23 10:40,42, Mr 9:41 Matthieu 25:40, Lu 14:8-14 7:40-50). L'ouvrier mérite son salaire (Lu 10:7, cf. 1Ti 5:18, Jn 4:36). Chacun recevra la rétribution de ses propres oeuvres (Mt 7:1, Lu 6:38, Mt 16:27). A noter à propos de ce dernier texte que Matthieu est le seul des trois évangiles synoptiques qui relève ici l'idée de rétribution. Les deux autres, Marc et Luc, de tendance moins judaïsante, n'ont pas, en effet, dans les passages parallèles (Mr 8:38, Lu 9:26) l'expression : « il rendra à chacun selon ses oeuvres ». La même remarque s'applique à la conclusion de la parabole du serviteur impitoyable (Mt 18:35). La rétribution est proportionnée à la responsabilité personnelle : Mr 12:40 parallèle Lu 20:47.

Plusieurs paraboles touchent aussi la question des rétributions, temporelles ou spirituelles, individuelles ou collectives : les ouvriers loués à différentes heures (Mt 20:1-16) ; les vignerons (Mt 21:33 parallèle Mr 12:1,12, Lu 20:9-19) ; la parabole des noces Mt 22:1-14, Lu 14:16-24) les talents et les mines (Mt 25:14,30, Lu 19:12,27) ; le pharisien et le péager (Lu 18:9-14) ; le jugement dernier (Mt 25:31-46) ; le grand festin (Lu 14:7-14) ; le riche et Lazare (Lu 16:19-31).

Enfin la demande des fils de Zébédée (Mr 10:35,45 parallèle Mt 20:20,28, Lu 22:24-30) est pour Jésus l'occasion de montrer que les rétributions souhaitées ne sauraient être obtenues par la faveur. En déclarant : « le Fils de l'homme est venu non pour être servi, mais pour donner sa vie pour la rançon de plusieurs », il scelle définitivement la nouvelle alliance. L'Évangile du Christ, en même temps qu'il donne aux disciples la vraie méthode, remplace par la grâce (voir ce mot) le légalisme strict de l'ancienne alliance. Voir Jn 3:16 10:10 11:51 15:13.

(b) Dans les épîtres et l'Apocalypse. L'apôtre Paul accentue cette opposition dans la formule où il oppose au salaire gagné (opsônia-- solde, paye, gages) la gratification imméritée, le don gratuit (kharisma)  : « Le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don de Dieu, c'est la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur » (Ro 6:23). Dans ses épîtres, l'idée de rédemption est d'ailleurs beaucoup plus fréquente que celle de rétribution ; et même en certains passages elle semble la faire disparaître (Ro 3:23-2 6 4:1-5 5:11-21 8:28,39). Pourtant d'autres textes n'excluent pas la pensée d'une rétribution (Ro 1:18 2:4,16 12:19 14:10-13,1Co 3:8-15 4:5 9:10,18 15:19-58,2Co 4:17 5:9, Ga 6:7,10, Eph 6:7 et suivant, 2Ti 2:3-6,11 4:7 et suivant). Dans Php 2:5-11, l'élévation du Christ au-dessus de tout nom apparaît comme la rétribution compensatrice accordée par Dieu à Jésus-Christ pour son obéissance jusqu'à la mort de la croix. (cf. Jn 12:32)

L'épître aux Hébreux est le seul livre du N.T. où se trouve le terme misthapodosia =rémunération (Heb 2:2 10:35 11:26) et misthapodotès-- rémunérateur (Heb 11:6) ; presque partout ailleurs dans le N.T. est employé le mot misthos, qui, suivant le contexte, se traduit par : salaire, mérite, rétribution ou récompense, rémunération. D'après l'auteur de l'épître aux Hébreux, Dieu est considéré comme le rémunérateur (Heb 11:6, cf. Jn 5:27, Ac 10:42). L'épître de Jacques, judéo-chrétienne, attache une grande importance à la rétribution (Jas 1:25 2 12,25 5:1,6) - La 2e ép. de Jean y fait allusion (verset 8 et suivant). Enfin l'Apocalypse présente la couronne de vie, ou la calamité, comme la rétribution finale (Ap 2 10,23 3:5 11:18 18:4,8), et rejoint la pensée dominante d'e l'A. T, dans Ap 22:12 : « Voici, je viens bientôt, et la rétribution est avec moi ; je rendrai à chacun selon ses oeuvres. »

BIBLIOGRAPHIE --DCG, art. Rétribution, Reward. --Jean Laroche, L a rétribution sous l'ancienne alliance, 1904. --Doyen R. Allier, La notion de mérite et la morale protestante (Rev. Montp., 1927). Pl B.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 3

      23 Ainsi, l'Eternel Dieu le chassa du jardin d'Eden pour qu'il cultive la terre d'où il avait été tiré.

      Genèse 4

      1 Adam eut des relations conjugales avec sa femme Eve. Elle tomba enceinte et mit au monde Caïn. Elle dit : « J'ai donné vie à un homme avec l'aide de l'Eternel. »
      2 Elle mit encore au monde le frère de Caïn, Abel. Abel fut berger et Caïn fut cultivateur.
      3 Au bout de quelque temps, Caïn fit une offrande des produits de la terre à l'Eternel.
      4 De son côté, Abel en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Eternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande,
      5 mais pas sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité et il arbora un air sombre.
      6 L'Eternel dit à Caïn : « Pourquoi es-tu irrité et pourquoi arbores-tu un air sombre ?
      7 Certainement, si tu agis bien, tu te relèveras. Si en revanche tu agis mal, le péché est couché à la porte et ses désirs se portent vers toi, mais c’est à toi de dominer sur lui. »
      8 Cependant, Caïn dit à son frère Abel : « Allons dans les champs » et, alors qu'ils étaient dans les champs, il se jeta sur lui et le tua.
      9 L'Eternel dit à Caïn : « Où est ton frère Abel ? » Il répondit : « Je ne sais pas. Suis-je le gardien de mon frère ? »
      10 Dieu dit alors : « Qu'as-tu fait ? Le sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi.
      11 Désormais, tu es maudit, chassé loin du sol qui s’est entrouvert pour boire le sang de ton frère versé par ta main.
      12 Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus toutes ses ressources. Tu seras errant et vagabond sur la terre. »
      13 Caïn dit à l'Eternel : « Ma peine est trop grande pour être supportée.
      14 Voici que tu me chasses aujourd'hui de cette terre. Je serai caché loin de toi, je serai errant et vagabond sur la terre, et toute personne qui me trouvera pourra me tuer. »
      15 L'Eternel lui dit : « Si quelqu'un tue Caïn, Caïn sera vengé sept fois » et l'Eternel mit un signe sur Caïn afin que ceux qui le trouveraient ne le tuent pas.
      16 Caïn s'éloigna de l'Eternel et habita le pays de Nod, à l'est d'Eden.
      17 Caïn eut des relations conjugales avec sa femme. Elle tomba enceinte et mit au monde Hénoc. Il construisit ensuite une ville à laquelle il donna le nom de son fils Hénoc.
      18 Hénoc eut pour fils Irad, Irad eut Mehujaël, Mehujaël eut Metushaël et Metushaël eut Lémec.
      19 Lémec prit deux femmes. L'une s’appelait Ada, l'autre Tsilla.
      20 Ada mit au monde Jabal. Il est l'ancêtre de ceux qui habitent sous des tentes et près des troupeaux.
      21 Le nom de son frère était Jubal. Il est l'ancêtre de tous ceux qui jouent de la harpe et du chalumeau.
      22 De son côté, Tsilla mit au monde Tubal-Caïn. Il forgeait tous les outils en bronze et en fer. La sœur de Tubal-Caïn était Naama.
      23 Lémec dit à ses femmes : « Ada et Tsilla, écoutez-moi, femmes de Lémec, prêtez attention à ce que je dis ! C’est que j'ai tué un homme pour ma blessure et un enfant pour ma contusion.
      24 Si Caïn est vengé 7 fois, Lémec le sera 77 fois. »
      25 Adam eut encore des relations conjugales avec sa femme. Elle mit au monde un fils et l'appela Seth, car, dit-elle, « Dieu m'a donné un autre fils pour remplacer Abel que Caïn a tué. »
      26 Seth eut lui aussi un fils, et il l'appela Enosh. C'est alors que l'on commença à faire appel au nom de l'Eternel.

      Genèse 15

      1 Après ces événements, la parole de l'Eternel fut adressée à Abram dans une vision. Il dit : « Abram, n’aie pas peur ! Je suis ton bouclier et ta récompense sera très grande. »

      Exode 20

      5 Tu ne te prosterneras pas devant elles et tu ne les serviras pas, car moi, l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux. Je punis la faute des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me détestent,

      Exode 21

      24 *œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied,

      Lévitique 18

      1 L'Eternel dit à Moïse :
      2 « Transmets ces instructions aux Israélites : Je suis l'Eternel, votre Dieu.
      3 Vous ne ferez pas ce qui se fait en Egypte où vous avez habité, et vous ne ferez pas ce qui se fait dans le pays de Canaan où je vous conduis. Vous ne suivrez pas leurs coutumes.
      4 Vous mettrez en pratique mes règles et vous respecterez mes prescriptions, c’est elles que vous suivrez. Je suis l'Eternel, votre Dieu.
      5 Vous respecterez mes prescriptions et mes règles. *L'homme qui les mettra en pratique vivra par elles. Je suis l'Eternel.
      6 » Aucun de vous ne s'approchera d’un membre de sa proche parenté pour dévoiler sa nudité. Je suis l'Eternel.
      7 Tu ne dévoileras pas la nudité de ton père, ni celle de ta mère : c'est ta mère, tu ne dévoileras pas sa nudité.
      8 Tu ne dévoileras pas la nudité de la femme de ton père : c'est la nudité de ton père.
      9 » Tu ne dévoileras pas la nudité de ta sœur, fille de ton père ou fille de ta mère, qu’elle soit née dans la maison ou en dehors de la maison.
      10 Tu ne dévoileras pas la nudité de la fille de ton fils ni de la fille de ta fille, car c'est ta nudité.
      11 Tu ne dévoileras pas la nudité de la fille de la femme de ton père, née de ton père : c'est ta sœur.
      12 » Tu ne dévoileras pas la nudité de la sœur de ton père : c'est la proche parente de ton père.
      13 Tu ne dévoileras pas la nudité de la sœur de ta mère, car c'est la proche parente de ta mère.
      14 Tu ne dévoileras pas la nudité du frère de ton père, tu ne t'approcheras pas de sa femme : c'est ta tante.
      15 Tu ne dévoileras pas la nudité de ta belle-fille : c'est la femme de ton fils, tu ne dévoileras pas sa nudité.
      16 Tu ne dévoileras pas la nudité de la femme de ton frère : c'est la nudité de ton frère.
      17 » Tu ne dévoileras pas la nudité d'une femme et de sa fille ; tu n’épouseras pas non plus la fille de son fils ou celle de sa fille pour dévoiler leur nudité : ce sont tes proches parentes, ce serait un crime.
      18 Tu n’épouseras pas la sœur de ta femme, ce serait exciter une rivalité en dévoilant sa nudité à côté de ta femme pendant sa vie.
      19 » Tu ne t'approcheras pas d'une femme pendant qu’elle est impure à cause de ses règles pour dévoiler sa nudité.
      20 Tu ne coucheras pas avec la femme de ton prochain pour te rendre impur avec elle.
      21 » Tu ne livreras aucun de tes enfants pour le sacrifier à Moloc et tu ne déshonoreras pas ainsi le nom de ton Dieu. Je suis l'Eternel.
      22 Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : c'est une pratique abominable.
      23 Tu ne coucheras pas avec une bête pour te rendre impur avec elle, la femme non plus ne s'approchera pas d'une bête pour se prostituer à elle : c'est une pratique abominable.
      24 » Ne vous rendez impurs par aucune de ces pratiques, car c'est par elles que les nations que je vais chasser devant vous se sont rendues impures.
      25 Le pays est devenu impur et j’interviendrai contre lui à cause de son péché ; il vomira ses habitants.
      26 Vous, vous respecterez mes prescriptions et mes règles et vous ne commettrez aucun de ces actes abominables, ni l’Israélite ni l'étranger en séjour parmi vous.
      27 En effet, toutes ces pratiques abominables, les hommes qui ont habité le pays avant vous les ont commises et le pays en est devenu impur.
      28 Que le pays n’ait pas à vous vomir parce que vous l’aurez rendu impur, comme il a vomi les nations qui l’habitaient avant vous.
      29 En effet, tous ceux qui commettront l'une de ces pratiques abominables seront exclus du milieu de leur peuple.
      30 Vous respecterez mes commandements sans pratiquer aucune des coutumes abominables qui se pratiquaient avant vous ; vous ne vous rendrez pas impurs en les pratiquant. Je suis l'Eternel, votre Dieu. »

      Lévitique 24

      19 Si quelqu'un blesse son prochain, on lui fera comme il a fait :

      Nombres 32

      23 Mais si vous n’agissez pas ainsi, vous péchez contre l'Eternel et, sachez-le, votre péché vous atteindra.

      Ruth 2

      12 Que l'Eternel te rende ce que tu as fait et que ta récompense soit entière de la part de l'Eternel, le Dieu d'Israël, sous les ailes duquel tu es venue te réfugier ! »

      1 Samuel 24

      20 Si quelqu'un rencontre son ennemi, le laisse-t-il poursuivre tranquillement son chemin ? Que l'Eternel te récompense pour ce que tu as fait pour moi aujourd’hui !

      2 Chroniques 15

      7 Quant à vous, soyez forts et ne baissez pas les bras, car il y aura un salaire pour vos actes. »

      Job 34

      11 Il paie à l'homme le salaire de ses actes, il traite chacun en fonction de sa conduite.

      Psaumes 19

      12 Ton serviteur aussi est éclairé par eux ; pour celui qui les respecte, la récompense est grande.

      Psaumes 58

      11 Le juste sera dans la joie, car il verra la vengeance ; il lavera ses pieds dans le sang des méchants,

      Psaumes 62

      12 Dieu a parlé une fois, deux fois j’ai entendu ceci : c’est que la force appartient à Dieu.

      Psaumes 94

      1 Dieu des vengeances, Eternel, Dieu des vengeances, révèle-toi !

      Psaumes 96

      13 devant l’Eternel, car il vient. Oui, il vient pour juger la terre. Il jugera le monde avec justice, et les peuples suivant sa fidélité.

      Psaumes 98

      9 devant l’Eternel, car il vient pour juger la terre. Il jugera le monde avec justice, et les peuples avec droiture.

      Psaumes 103

      1 De David. Bénis l’Eternel, mon âme ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom !
      2 Bénis l’Eternel, mon âme, et n’oublie aucun de ses bienfaits !
      3 C’est lui qui pardonne toutes tes fautes, qui guérit toutes tes maladies.
      4 C’est lui qui délivre ta vie de la tombe, qui te couronne de bonté et de compassion.
      5 C’est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, qui te fait rajeunir comme l’aigle.
      6 L’Eternel fait justice, il fait droit à tous les opprimés.
      7 Il a fait connaître ses voies à Moïse, ses hauts faits aux enfants d’Israël.
      8 L’Eternel fait grâce, il est rempli de compassion, il est lent à la colère et riche en bonté.
      9 Il ne conteste pas sans fin, il ne garde pas éternellement sa colère.
      10 Il ne nous traite pas conformément à nos péchés, il ne nous punit pas comme le mériteraient nos fautes,
      11 mais autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent ;
      12 autant l’orient est éloigné de l’occident, autant il éloigne de nous nos transgressions.
      13 Comme un père a compassion de ses enfants, l’Eternel a compassion de ceux qui le craignent,
      14 car il sait de quoi nous sommes faits, il se souvient que nous sommes poussière.
      15 L’homme ? Ses jours sont comme l’herbe, il fleurit comme la fleur des champs :
      16 lorsqu’un vent souffle sur elle, elle disparaît, et la place qu’elle occupait ne la reconnaît plus.
      17 *Mais la bonté de l’Eternel dure d’éternité en éternité pour ceux qui le craignent, et sa justice demeure pour les enfants de leurs enfants,
      18 pour ceux qui gardent son alliance et se souviennent de ses commandements pour les mettre en pratique.
      19 L’Eternel a établi son trône dans le ciel, et son règne domine tout l’univers.
      20 Bénissez l’Eternel, vous ses anges, qui êtes puissants et forts et qui exécutez ses ordres en obéissant à sa parole !
      21 Bénissez l’Eternel, toutes ses armées, vous qui êtes ses serviteurs et qui faites sa volonté !
      22 Bénissez l’Eternel, vous, toutes ses œuvres, dans tous les lieux où il domine ! Bénis l’Eternel, mon âme !

      Psaumes 137

      8 Toi, ville de Babylone, tu seras dévastée. Heureux celui qui te rendra le mal que tu nous as fait !

      Proverbes 11

      18 Le méchant réalise un gain trompeur, mais semer la justice procure un vrai salaire.
      19 Ainsi, la justice conduit à la vie, mais celui qui poursuit le mal trouve la mort.
      20 Ceux dont le cœur est perverti font horreur à l'Eternel, mais les hommes intègres dans leur conduite lui sont agréables.
      21 C’est certain, le méchant ne restera pas impuni, tandis que la descendance des justes sera sauvée.
      22 Un anneau d'or au groin d'un porc, voilà ce qu’est une femme belle mais dépourvue de discernement.
Afficher tous les 411 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider