Dictionnaire Biblique de Top Bible

SAGESSE

Les « sages » de l'ancien Israël donnaient des « conseils » ; ils semblent avoir été mis sur le même rang que les prêtres et les prophètes (Jer 18:18). Hommes ou femmes (2Sa 14,20:16 et suivant), ils sont consultés dans les cas les plus variés. Salomon jouit de bonne heure de la réputation du sage par excellence. Peut-être commença-t-on également à une date assez reculée à recueillir les sentences les plus frappantes des « sages ». On sait qu'il en existe des recueils égyptiens, babyloniens, grecs et autres, qui ne sont pas sans analogie avec la littérature hébraïque de la « sagesse », qu'on appelait jadis les livres sapientiaux.

Elle se répartit en deux catégories :

La plus ancienne attribuée à Salomon ressortit à la poésie descriptive, cherchant dans la nature matière à énigmes moralisantes.

Les recueils plus récents et systématisés sont les livres des Proverbes, de Job, de l'Ecclésiaste, la Sagesse du Siracide (Ecclésiastique), la Sagesse de Salomon.

Toute cette littérature vise à la morale pratique, à fournir les règles d'une vie sage. Elle prend son point de départ dans la tradition orale : on pouvait en entendre les sentences dans « l'assemblée des anciens » (Sir 6:34 et suivants) ; les sages évoquent entre eux les dires avisés qu'ils ont recueillis de leurs pères (Job 8:8 15:18 et suivants, Sir 8:9). La jeunesse est exhortée à apprendre d'eux la sagesse (Pr 15:31, Sir 6:34). On la lui enseignait aussi en particulier (Sir 6:36). Un père en transmet les aphorismes à son fils comme le plus précieux des héritages (Tob 4). Une mère l'inculque de même à ses enfants (Pr 31:1 et suivants). Ainsi s'explique le ton de beaucoup de sentences : Mon fils, mes fils (Pro 1:8,10 3 1,11,21, Sir 2:1 3:12,17 etc.). La littérature de la sagesse est donc pédagogique autant que morale. Pour devenir « sage », il importe d'apprendre par coeur de très bonne heure une série de sentences et de les graver à jamais dans sa mémoire, en les méditant constamment (Sir 8:8). Voir Education.

On ne saurait confondre les sages avec les scribes (voir ce mot) ou docteurs de la loi. La sagesse ne repose pas sur l'étude d'une « écriture sainte » ; elle plonge ses racines dans l'observation directe de la vie.

Si l'on cherche à reconstituer la forme primitive de la sentence orale, on constatera qu'elle a, d'emblée, été rythmée. Chaque sentence se suffit à elle-même ; il en est encore ainsi dans un très grand nombre de cas, au sein des livres des Proverbes et du Siracide. Plus tard, on réunit des ensembles de deux vers, ou davantage. Enfin, de vastes développements, comme ceux que groupent les chap. 1-9 du livre des Proverbes, marquent le terme de l'évolution.

Les sentences isolées elles-mêmes sont de genres divers.

Parfois les deux hémistiches s'opposent l'un à l'autre. Exemple :

L'enfant sage réjouit son père,

Mais l'enfant insensé fait le chagrin de sa mère (Pr 10:1).

Les auteurs des Proverbes (voir spécialement Pr 10-15) affectionnent ces antithèses entre le sage et l'insensé, le fidèle et l'impie, le paresseux et l'assidu travailleur, etc. Ailleurs, il y a strict parallélisme et synonymie :

La langue trompeuse hait ceux qu'elle a abattus, Et la bouche flatteuse fait tomber (Pr 26:28).

Ou bien, le second hémistiche fait logiquement suite au premier :

Le moqueur n'aime pas qu'on le reprenne ;

Il ne va point chercher les sages (Pr 15:12).

Ou encore, l'un des deux hémistiches sert d'illustration à l'autre :

Une belle femme qui se détourne de la raison

Est comme un anneau d'or au groin d'un pourceau (Pr 11:22).

Ceci procède peut-être de l'énigme, l'une des formes les plus anciennes de la sentence de sagesse. Dans tous ces exemples, l'intention exprimée reste la même : faire connaître le droit chemin, conforme à l'ordre des choses dans l'univers. Mais il s'agit tantôt d'un simple enseignement (Pr 27:3,9), tantôt d'exhortations (Pr 27:1-10 et suivant).

Autres formes encore : l'emploi de la béatitude (voir ce mot) : « Heureux l'homme... », est aussi fréquent dans les Proverbes que dans les Psaumes (Pr 3:13 8:34 28:14, Job 5:17 etc.). Ailleurs, le poète donne la parole a « la sagesse » elle-même, personnifiée sinon hypos-tasiée (Pr 8, Sir 24:1 4:11-19).

On remarque tout naturellement le caractère évolué qui s'applique à toutes ces sentences composées suivant les règles d'un véritable art poétique, lorsqu'on les compare aux brefs aphorismes et proverbes nettement populaires, dont l'A. T, a gardé çà et là quelques spécimens (Jug 8:21,1Sa 10:24:14,1Ro 20:11, Os 4:11, Eze 16:44, Job 2:4, cf. Lu 4:23, Jn 4:37). Voir Poésie hébraïque, Proverbe.

Il en est du contenu comme de la forme. A cet égard aussi, il faut distinguer plusieurs genres et plusieurs âges dans la littérature de la « sagesse ». Les sentences sont parfois purement profanes, spécialement dans les collections les plus anciennes qu'a recueillies le livre des Proverbes (Pro 25-29). Cette catégorie se trouve assez naturellement la plus riche en parallèles étrangers au judaïsme. Après elle, dans l'évolution, apparaissent celles qui unissent aux simples règles de prudence l'exhortation morale ou religieuse, toujours renforcée par l'allusion aux rétributions divines. Sagesse et piété donnent les mêmes conseils ; de leur combinaison résulte la maxime de portée générale. Voir Folie, Sottise.

Signalons, en outre, combien fréquemment la poésie gnomique et le lyrisme des Psaumes (voir ce mot) entrent à leur tour en étroite association. Il suffit de se reporter au livre de Job pour voir se greffer d'imposants développements lyriques sur les considérations de morale pratique qui se placent à la base de la philosophie religieuse de l'auteur. Réciproquement, le psautier contient divers éléments qui introduisent la note de la « sagesse » au sein des pieuses effusions de ses poètes. Par contre, le livre des Proverbes (voir art.) reste d'un bout à l'autre exempt de lyrisme.

Ce qui demeure le plus étranger à la littérature de la « sagesse », c'est la pensée, l'esprit, le souffle du prophétisme. Nos auteurs moralistes pondérés, sinon terre à terre, ne trahissent plus l'enthousiasme héroïque des prophètes. L'individu à guider sur le droit chemin les intéresse à l'exclusion presque totale des destinées du peuple. Par-dessus tout, ils ignorent les spéculations eschatologiques. On s'explique dès lors que les prophètes ne citent presque jamais les « sages » et que ceux-ci, de leur côté, n'invitent pas leurs lecteurs à écouter la voix des prophètes.

L'oracle (thora) des prêtres ne présente pas davantage de points de contact avec la littérature gnomique, au moins anciennement. Si le Siracide se réfère expressément aux autorités désormais traditionnelles : la loi de Moïse, la thora des prêtres et les prédictions des prophètes, le tout considéré comme histoire sainte, c'est que le travail de la canonisation est alors (II e siècle av. J. -C.) en voie d'achèvement. Ceci marque la transition entre la littérature de la sagesse et l'oeuvre des scribes ; l'étude minutieuse des Écritures saintes va absorber tous les courants de la pensée juive. Jg. M.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Juges 8

      21 Zébach et Tsalmunna dirent : « Lève-toi toi-même et tue-nous, car c’est à un homme fort de le faire. » Gédéon se leva alors et tua Zébach et Tsalmunna. Il prit ensuite les ornements en forme de croissant qui étaient au cou de leurs chameaux.

      1 Samuel 10

      24 Samuel dit à tout le peuple : « Voyez-vous celui que l'Eternel a choisi ? Il n'y a personne dans tout le peuple qui soit pareil à lui. » Et tout le peuple cria : « Vive le roi ! »

      2 Samuel 14

      1 Joab, fils de Tseruja, s'aperçut que le cœur du roi était bien disposé envers Absalom.
      2 Il envoya chercher à Tekoa une femme rusée, à qui il dit : « Prends une attitude de deuil : mets des habits de deuil, ne te parfume pas, sois pareille à une femme qui pleure depuis longtemps un mort.
      3 Tu iras trouver le roi et voici ce que tu lui diras. » Et Joab lui précisa ce qu'elle devait dire.
      4 La femme de Tekoa alla parler au roi. Elle tomba le visage contre terre et se prosterna, puis elle dit : « Roi, sauve-moi ! »
      5 Le roi lui demanda : « Qu'as-tu ? » Elle répondit : « Hélas ! Je suis veuve, mon mari est mort !
      6 Moi, ta servante, j’avais deux fils. Ils se sont tous les deux disputés dans les champs et il n'y avait personne pour les séparer. L'un des deux a frappé l'autre à mort.
      7 Le clan tout entier s'est dressé contre ta servante en disant : ‘Livre-nous celui qui a tué son frère ! Nous voulons le faire mourir pour l’assassinat de son frère. Nous voulons le détruire, même s’il est l'héritier !’Ils éteindraient ainsi le seul tison qui me reste pour ne laisser à mon mari ni nom ni survivant à la surface de la terre. »
      8 Le roi dit à la femme : « Retourne chez toi. Je donnerai des ordres à ton sujet. »
      9 La femme de Tekoa dit au roi : « Mon seigneur le roi, c'est sur moi et sur ma famille que la faute doit retomber. Le roi et son trône en sont innocents. »
      10 Le roi dit : « Si quelqu'un parle contre toi, amène-le-moi, et il ne te touchera plus. »
      11 Elle dit : « Que le roi se souvienne de l'Eternel, ton Dieu, afin que le vengeur du sang n'augmente pas ma ruine et qu'on ne détruise pas mon fils ! » Il répondit : « L'Eternel est vivant ! Pas un cheveu de ton fils ne tombera à terre. »
      12 La femme dit : « Permets que ta servante dise un mot à mon seigneur le roi. » Il dit : « Parle. »
      13 La femme dit : « Pourquoi as-tu eu de telles pensées contre le peuple de Dieu ? Il découle des paroles mêmes du roi que le roi est comme coupable en ne faisant pas revenir celui qu'il a chassé.
      14 Il nous faudra tous mourir, et nous serons pareils à de l’eau versée par terre et qui ne se rassemble plus. Dieu ne relève pas un mort, mais il désire que le fugitif ne reste pas exclu de sa présence.
      15 Maintenant, si je suis venue dire ces choses au roi mon seigneur, c'est que le peuple m'a fait peur. Et moi ta servante, je me suis dit : ‘Je veux parler au roi. Peut-être le roi fera-t-il ce que dira sa servante.
      16 Oui, le roi écoutera sa servante pour la délivrer de ceux qui cherchent à nous éliminer, mon fils et moi, du peuple de Dieu.’
      17 Moi ta servante, j’ai dit : ‘Que la parole de mon seigneur le roi me donne le repos. En effet, mon seigneur le roi est comme un messager de Dieu pour distinguer le bien et le mal. Et que l'Eternel, ton Dieu, soit avec toi !’ »
      18 Le roi répondit à la femme : « Ne me cache rien dans ce que je vais te demander. » La femme dit : « Que mon seigneur le roi parle ! »
      19 Le roi dit alors : « Joab n’a-t-il pas manigancé tout cela avec toi ? » La femme répondit : « Aussi vrai que ton âme est vivante, roi mon seigneur, la réalité correspond bien à tout ce que dit mon seigneur le roi. C'est en effet ton serviteur Joab qui m'a donné des ordres et qui m’a précisé à moi, ta servante, tout ce que je devais dire.
      20 C'est pour présenter les choses d’une autre manière que ton serviteur Joab a fait cela. Mais mon seigneur est aussi sage qu'un ange de Dieu pour connaître tout ce qui se passe sur la terre. »
      21 Le roi dit à Joab : « Je veux bien agir comme tu l’as dit. Vas-y donc, ramène le jeune Absalom. »
      22 Joab tomba le visage contre terre et se prosterna. Il bénit le roi, puis il dit : « Moi ton serviteur, je sais aujourd'hui que j'ai trouvé grâce à tes yeux, roi mon seigneur, puisque tu agis conformément à ce que j’ai dit. »
      23 Joab se leva et partit pour Gueshur, et il ramena Absalom à Jérusalem.
      24 Mais le roi dit : « Qu'il se retire chez lui ! Il ne sera pas admis en ma présence. » Absalom se retira chez lui, et il ne fut jamais admis dans la présence du roi.
      25 Il n'y avait dans tout Israël aucun homme aussi réputé qu'Absalom pour sa beauté. Depuis la plante du pied jusqu'au sommet de la tête, il ne présentait aucun défaut.
      26 Il se rasait chaque année la tête, parce que sa chevelure était trop lourde pour lui. Lorsqu’il le faisait, les cheveux de sa tête pesaient environ 2 kilos et demi d’après la valeur étalon royale.
      27 Absalom eut trois fils ainsi qu’une fille du nom de Tamar. C’était une belle femme.
      28 Absalom habita 2 ans à Jérusalem sans être admis dans la présence du roi.
      29 Il fit appeler Joab pour l'envoyer vers le roi, mais celui-ci refusa de venir vers lui. Il le fit appeler une deuxième fois et Joab ne voulut pas venir.
      30 Absalom dit alors à ses serviteurs : « Voyez le champ de Joab ! Il est à côté du mien et il y a de l'orge. Allez y mettre le feu. » Et les serviteurs d'Absalom mirent le feu au champ.
      31 Joab se leva et alla trouver Absalom chez lui. Il lui dit : « Pourquoi tes serviteurs ont-ils mis le feu au champ qui m'appartient ? »
      32 Absalom répondit à Joab : « Eh bien ! Je t'avais fait dire de venir ici. Je voulais t’envoyer vers le roi, afin que tu lui dises : ‘Pourquoi suis-je revenu de Gueshur ? Il vaudrait mieux pour moi que j'y sois encore. Je désire maintenant être admis dans la présence du roi ou, si je suis coupable de quelque chose, qu'il me fasse mourir.’ »
      33 Joab alla vers le roi et lui rapporta cela. Le roi appela Absalom, qui vint vers lui et se prosterna le visage contre terre en sa présence. Et le roi embrassa Absalom.

      Job 2

      4 Satan répondit à l'Eternel : « Peau contre peau ! Tout ce qu’un homme possède, il est prêt à l’échanger contre sa vie.

      Job 5

      17 » Il est heureux, l'homme que Dieu corrige. Ne rejette pas l’instruction du Tout-Puissant !

      Job 8

      8 » Interroge donc les membres de la génération précédente, sois attentif à l'expérience de leurs ancêtres.

      Job 15

      18 ce que les sages ont fait connaître, ce qu'ils ont révélé après l’avoir appris de leurs ancêtres.

      Proverbes 1

      8 Mon fils, écoute l'instruction de ton père et ne rejette pas l'enseignement de ta mère !

      Proverbes 3

      13 Heureux l'homme qui a trouvé la sagesse et l'homme qui possède l'intelligence !

      Proverbes 8

      1 La sagesse ne crie-t-elle pas ? L'intelligence ne parle-t-elle pas tout haut ?
      2 C'est au sommet des hauteurs dominant la route, c'est à la croisée des chemins qu'elle se place.
      3 A côté des portes, à l’entrée de la ville, à l'intérieur des portes, elle crie :
      4 « Hommes, c'est vous que j'appelle, et ma voix s'adresse aux êtres humains.
      5 Vous qui manquez d’expérience, apprenez le discernement ! Vous qui êtes stupides, apprenez le bon sens !
      6 Ecoutez, car ce que je dis est capital et j’ouvre mes lèvres avec droiture.
      7 Oui, c'est la vérité que ma bouche proclame et mes lèvres ont horreur de la méchanceté.
      8 Toutes les paroles de ma bouche sont justes, elles ne contiennent rien qui soit faux ou perverti.
      9 Toutes sont exactes pour celui qui est intelligent, et droites pour ceux qui ont trouvé la connaissance.
      10 Préférez mes instructions à l'argent, et la connaissance à l'or le plus précieux !
      11 En effet, la sagesse vaut mieux que les perles, elle a plus de valeur que tout ce qu’on pourrait désirer.
      12 » Moi, la sagesse, j’habite le discernement et je possède l’art de la réflexion.
      13 Craindre l'Eternel, c'est détester le mal. L'arrogance, l'orgueil, la voie du mal et la bouche perverse, voilà ce que je déteste.
      14 » C’est à moi qu’appartiennent le conseil et le succès. Je suis l'intelligence, la puissance m’appartient.
      15 Par moi les rois règnent et les dirigeants ordonnent ce qui est juste,
      16 par moi gouvernent les chefs, les grands, tous les juges de la terre.
      17 » J'aime ceux qui m'aiment, et ceux qui me cherchent me trouvent.
      18 Avec moi sont la richesse et la gloire, les valeurs élevées et la justice.
      19 Mon fruit est meilleur que l'or, que l'or pur, et le profit qu'on tire de moi est préférable à l'argent.
      20 Je marche sur le chemin de la justice, au milieu des sentiers du droit,
      21 pour donner des biens en héritage à ceux qui m'aiment et pour remplir leurs trésors.
      22 » L'Eternel me possédait au commencement de son activité, avant ses œuvres les plus anciennes.
      23 J'ai été établie depuis l'éternité, dès le début, avant même que la terre existe.
      24 » J'ai été mise au monde quand il n'y avait pas de mer, pas de source chargée d'eau.
      25 Avant que les montagnes ne soient formées, avant que les collines n’existent, j'ai été mise au monde.
      26 Il n'avait encore fait ni la terre, ni les campagnes, ni le premier grain de poussière du monde.
      27 » Lorsqu'il a disposé le ciel, j'étais là ; lorsqu'il a tracé un cercle à la surface de l'abîme,
      28 lorsqu'il a placé les nuages en haut et que les sources de l'abîme ont jailli avec force,
      29 lorsqu'il a fixé une limite à la mer pour que l’eau n'en franchisse pas les bords, lorsqu'il a tracé les fondations de la terre,
      30 j'étais à l'œuvre à ses côtés. Je faisais tous les jours son plaisir, jouant constamment devant lui,
      31 jouant dans le monde, sur sa terre, et trouvant mon plaisir parmi les hommes.
      32 » Et maintenant, mes fils, écoutez-moi ! Heureux ceux qui persévèrent dans mes voies !
      33 Ecoutez l'instruction pour devenir sages, ne la négligez pas !
      34 Heureux l'homme qui m'écoute, qui veille chaque jour sur mes portes et qui garde l'entrée de ma maison !
      35 » En effet, celui qui me trouve a trouvé la vie, il a obtenu la faveur de l'Eternel.
      36 En revanche, celui qui pèche contre moi se fait du tort à lui-même. Tous ceux qui me détestent aiment la mort. »

      Proverbes 10

      1 Proverbes de Salomon. Un fils sage fait la joie d'un père, et un fils stupide le chagrin de sa mère.
      2 Les trésors acquis par la méchanceté ne sont d’aucun profit, mais la justice délivre de la mort.
      3 L'Eternel ne laisse pas le juste souffrir de la faim, mais il repousse l'avidité des méchants.
      4 Celui qui agit avec nonchalance s'appauvrit, mais la main des personnes actives est source de richesse.
      5 Celui qui moissonne pendant l'été est un fils avisé, celui qui dort pendant la moisson est un fils qui fait honte.
      6 Les bénédictions reposent sur la tête du juste, mais la violence accompagne tout ce que disent les méchants.
      7 Le souvenir du juste est en bénédiction, tandis que le nom des méchants tombe en pourriture.
      8 L'homme au cœur sage fait bon accueil aux commandements, mais celui qui parle comme un fou court à sa perte.
      9 Celui qui marche dans l'intégrité marche en sécurité, mais celui qui emprunte des voies tortueuses sera découvert.
      10 Celui qui cligne de l'œil est cause de souffrance, et celui qui parle comme un fou court à sa perte.
      11 La bouche du juste est une source de vie, mais la violence accompagne tout ce que disent les méchants.
      12 La haine fait surgir des conflits, alors que *l'amour couvre toutes les fautes.
      13 On trouve la sagesse sur les lèvres de l'homme intelligent, mais le bâton sur le dos de celui qui est dépourvu de bon sens.
      14 Les sages retiennent la connaissance, mais quand un fou parle, la ruine est proche.
      15 La fortune du riche est sa ville fortifiée, mais ce qui fait la ruine des faibles, c’est leur pauvreté.
      16 Le salaire du juste sert à la vie, le revenu du méchant sert au péché.
      17 Celui qui garde l’instruction prend le chemin de la vie, mais celui qui délaisse l'avertissement s'égare.
      18 Celui qui dissimule de la haine a des lèvres menteuses, et celui qui propage des racontars est stupide.
      19 Celui qui parle beaucoup ne manque pas de pécher, mais celui qui met un frein à ses lèvres est un homme avisé.
      20 La langue du juste est un argent affiné, mais le cœur des méchants ne vaut pas grand-chose.
      21 Par ses lèvres, le juste est le berger d’un grand nombre, tandis que les fous meurent par manque de bon sens.
      22 C'est la bénédiction de l'Eternel qui enrichit, et il ne la fait suivre d'aucun chagrin.
      23 Commettre le crime paraît un jeu à l’homme stupide, mais la sagesse appartient à l'homme intelligent.
      24 Ce que redoute le méchant, c'est ce qui lui arrive, tandis que les justes reçoivent ce qu’ils désirent.
      25 Quand la tempête passe, le méchant disparaît, tandis que le juste a un fondement éternel.
      26 Ce que le vinaigre est pour les dents et la fumée pour les yeux, le paresseux l'est pour celui qui l'envoie.
      27 La crainte de l'Eternel prolonge la vie, tandis que les années des méchants sont abrégées.
      28 L'espérance des justes, c'est la joie, tandis que l’attente des méchants meurt avec eux.
      29 La voie de l'Eternel est un rempart pour l'intégrité, mais elle provoque la ruine de ceux qui commettent l’injustice.
      30 Le juste ne sera jamais ébranlé, tandis que les méchants n'habiteront pas le pays.
      31 La bouche du juste a pour fruit la sagesse, mais la langue perverse sera coupée.
      32 Les lèvres du juste connaissent la grâce, et la bouche des méchants la perversité.

      Proverbes 11

      1 La balance faussée fait horreur à l'Eternel, mais un poids exact lui est agréable.
      2 Quand vient l'orgueil, vient aussi le mépris, mais la sagesse est avec les humbles.
      3 L'intégrité des hommes droits est leur guide, mais les tromperies des traîtres causent leur ruine.
      4 Le jour de la colère, la richesse ne sert à rien : c'est la justice qui délivre de la mort.
      5 La justice de l'homme intègre rend sa voie droite, mais le méchant tombe par sa méchanceté.
      6 La justice des hommes droits les délivre, mais les traîtres sont prisonniers de leur avidité.
      7 A la mort du méchant, son attente meurt avec lui ; c’est en pure perte qu’il plaçait son espoir dans les richesses.
      8 Le juste est délivré de la détresse et le méchant y prend sa place.
      9 Par sa bouche, l'impie perd son prochain, tandis que les justes sont délivrés par leur connaissance.
      10 Quand les justes sont heureux, la ville est dans la joie, et quand les méchants disparaissent, on pousse des cris d'allégresse.
      11 La ville prospère grâce à la bénédiction des hommes droits, mais elle est démolie par la bouche des méchants.
      12 Celui qui méprise son prochain manque de bon sens, mais l'homme qui a de l'intelligence se tait.
      13 Celui qui propage des calomnies dévoile des secrets, tandis que l'homme digne de confiance les garde.
      14 En l'absence de directives, le peuple tombe ; le salut réside dans un grand nombre de conseillers.
      15 Celui qui se porte garant pour autrui se retrouvera en mauvaise posture, mais celui qui déteste les engagements est en sécurité.
      16 Une femme qui a de la grâce obtient la gloire, et les hommes violents la richesse.
      17 L'homme bon se fait du bien à lui-même, mais l'homme cruel provoque son propre trouble.
      18 Le méchant réalise un gain trompeur, mais semer la justice procure un vrai salaire.
      19 Ainsi, la justice conduit à la vie, mais celui qui poursuit le mal trouve la mort.
      20 Ceux dont le cœur est perverti font horreur à l'Eternel, mais les hommes intègres dans leur conduite lui sont agréables.
      21 C’est certain, le méchant ne restera pas impuni, tandis que la descendance des justes sera sauvée.
      22 Un anneau d'or au groin d'un porc, voilà ce qu’est une femme belle mais dépourvue de discernement.
      23 Tout ce que désirent les justes, c’est le bien ; ce que peuvent attendre les méchants, c’est la colère.
      24 L’un, qui donne avec largesse, devient encore plus riche ; l’autre, qui épargne à l'excès, ne fait que s'appauvrir.
      25 L'âme généreuse sera comblée, celui qui arrose sera lui-même arrosé.
      26 Le peuple maudit celui qui lui refuse le blé, mais la bénédiction repose sur la tête de celui qui le vend.
      27 Celui qui recherche le bien s'attire la faveur, mais celui qui poursuit le mal en devient la victime.
      28 Celui qui se confie dans ses richesses tombera, tandis que les justes verdiront comme le feuillage.
      29 Celui qui trouble sa maison héritera du vent, et le fou sera l'esclave de l'homme sage.
      30 Le fruit que porte le juste est un arbre de vie et le sage gagne des âmes.
      31 *Si le juste est rétribué sur la terre, d’autant plus le méchant et le pécheur !

      Proverbes 12

      1 Celui qui aime l’instruction aime la connaissance, celui qui déteste le reproche est un idiot.
      2 L'homme de bien obtient la faveur de l'Eternel, mais le conspirateur est condamné.
      3 L'homme ne s'affermit pas par la méchanceté, et le juste ne sera pas déraciné.
      4 Une femme de valeur est une couronne pour son mari, mais celle qui fait honte est comme une carie dans ses os.
      5 Les justes ne pensent qu'à respecter le droit, les intentions des méchants ne sont que tromperie.
      6 Les paroles des méchants sont des embuscades meurtrières, tandis que la bouche des hommes droits les délivre.
      7 On renverse les méchants et ils ne sont plus là, tandis que la maison des justes reste debout.
      8 Un homme est estimé en raison de son bon sens, et celui qui a l’esprit pervers est l'objet du mépris.
      9 Mieux vaut être de condition modeste et avoir un serviteur que de faire l'important et de manquer de pain.
      10 Le juste connaît bien son bétail, mais le cœur des méchants est cruel.
      11 Celui qui cultive son terrain est rassasié de pain, mais celui qui poursuit des réalités sans valeur manque de bon sens.
      12 Le méchant convoite la part des hommes mauvais, tandis que la racine des justes est généreuse.
      13 Le péché des lèvres prend l'homme mauvais au piège, tandis que le juste peut sortir de la détresse.
      14 Grâce au fruit de la bouche on est rassasié de biens, et chacun sera récompensé de ses actes.
      15 La voie qu'emprunte le fou est droite à ses yeux, mais il est sage d'écouter les conseils.
      16 Un fou manifeste immédiatement sa colère, mais celui qui couvre un affront est un homme prudent.
      17 Celui qui dit la vérité proclame la justice, et le faux témoin la tromperie.
      18 Celui qui parle à la légère blesse comme une épée, tandis que la langue des sages apporte la guérison.
      19 La lèvre qui dit la vérité est affermie pour toujours, tandis que la langue mensongère ne subsiste qu'un instant.
      20 La tromperie est dans le cœur de ceux qui méditent le mal, mais la joie est pour ceux qui conseillent la paix.
      21 Aucun trouble n’atteint le juste, tandis que les méchants sont accablés de maux.
      22 Les lèvres mensongères font horreur à l'Eternel, tandis que ceux qui agissent avec fidélité lui sont agréables.
      23 L'homme prudent cache sa connaissance, tandis que le cœur des hommes stupides proclame leur folie.
      24 La main des personnes actives dominera, tandis que la main nonchalante sera astreinte à la corvée.
      25 L’homme peut rabattre l’inquiétude qui est dans son cœur, mais une bonne parole la fera tourner en joie.
      26 Le juste apprend de son prochain, mais la voie qu'empruntent les méchants les égare.
      27 L’homme nonchalant ne rôtit pas son gibier, mais l’activité procure à l’homme des biens précieux.
      28 La vie est dans le sentier de la justice, son chemin ne conduit pas à la mort.

      Proverbes 13

      1 Un fils sage écoute l'instruction de son père, mais le moqueur n'écoute pas la menace.
      2 Grâce au fruit de la bouche on jouit du bien ; mais ce que désirent les traîtres, c'est la violence.
      3 Celui qui veille sur sa bouche se garde lui-même, mais celui qui ouvre de grandes lèvres court à sa perte.
      4 Le paresseux a des désirs qu'il ne peut satisfaire, tandis que les personnes actives sont comblées.
      5 Le juste déteste les paroles mensongères ; le méchant se rend odieux et se couvre de honte.
      6 La justice garde celui dont la conduite est intègre, mais la méchanceté cause la ruine du pécheur.
      7 L’un fait le riche et n'a rien du tout, l’autre fait le pauvre et a de grands biens.
      8 La richesse d'un homme peut servir de rançon pour sa vie, mais le pauvre n’a pas à subir la menace.
      9 La lumière des justes brille joyeusement, tandis que la lampe des méchants s'éteint.
      10 Ce n’est que par orgueil qu'on attise les querelles, mais la sagesse est avec ceux qui écoutent les conseils.
      11 Une fortune mal acquise diminue, mais celui qui amasse peu à peu augmente son bien.
      12 Un espoir différé rend le cœur malade, mais un désir accompli est un arbre de vie.
      13 Celui qui méprise la parole se perd, mais celui qui craint le commandement est récompensé.
      14 L'enseignement du sage est une source de vie pour détourner des pièges de la mort.
      15 Le bon sens a pour fruit la grâce, mais la voie des traîtres est sans issue.
      16 Tout homme prudent agit en connaissance de cause, mais l’homme stupide fait étalage de sa folie.
      17 Un envoyé méchant tombe dans le malheur, mais un messager fidèle apporte la guérison.
      18 La pauvreté et la honte sont pour qui néglige l’instruction, l’honneur pour qui tient compte du reproche.
      19 Il est agréable de voir un désir se réaliser, mais s'éloigner du mal fait horreur aux hommes stupides.
      20 Celui qui marche en compagnie des sages devient sage et celui qui fréquente des hommes stupides se retrouvera en mauvaise posture.
      21 Le malheur poursuit les pécheurs, tandis que le bonheur récompense les justes.
      22 L'homme de bien laisse un héritage aux enfants de ses enfants, tandis que les richesses du pécheur sont en réserve pour le juste.
      23 Le champ que défriche le pauvre donne une nourriture abondante, mais l'absence d'équité provoque la perte de certains.
      24 Il déteste son fils, celui qui ménage son bâton ; celui qui l'aime cherche à le discipliner.
      25 Le juste mange et satisfait son appétit, tandis que le ventre des méchants n’a jamais assez.

      Proverbes 14

      1 La femme sage construit sa maison, la folle la démolit de ses propres mains.
      2 Celui qui marche dans la droiture craint l'Eternel, mais celui qui emprunte des voies tortueuses le méprise.
      3 La bouche du fou émet des paroles orgueilleuses, tandis que les lèvres des sages les en préservent.
      4 S'il n'y a pas de bétail, la mangeoire est propre, mais c'est à la vigueur des bœufs qu'on doit l'abondance des récoltes.
      5 Un témoin fidèle ne ment pas, tandis qu’un faux témoin dit des mensonges.
      6 Le moqueur cherche la sagesse et ne la trouve pas, mais pour l'homme intelligent la connaissance est chose facile.
      7 Eloigne-toi de l’homme stupide : ce n'est pas sur ses lèvres que tu aperçois la connaissance.
      8 La sagesse de l'homme avisé, c'est de discerner sa voie ; la folie des hommes stupides, c'est la tromperie.
      9 Les fous se moquent du péché, mais parmi les hommes droits se trouve la bienveillance.
      10 Le cœur connaît ses propres chagrins et un étranger est incapable de s’associer vraiment à sa joie.
      11 La maison des méchants sera détruite, tandis que la tente des hommes droits sera florissante.
      12 La voie qui paraît droite à un homme peut finalement conduire à la mort.
      13 Au milieu même du rire le cœur peut être dans la peine, et la joie peut finir en tristesse.
      14 Celui dont le cœur s'égare se rassasie de ses voies, et l'homme de bien se rassasie de ce qui est en lui.
      15 Celui qui manque d’expérience croit tout ce qu'on dit, mais l'homme avisé est attentif à ses pas.
      16 Le sage craint le mal et s'en détourne, tandis que l’homme stupide se montre arrogant et plein d’assurance.
      17 Le colérique fait des bêtises et le conspirateur s'attire la haine.
      18 Ceux qui manquent d’expérience ont la folie en héritage, mais les hommes prudents se font une couronne de la connaissance.
      19 Les mauvais doivent s’incliner devant les bons, et les méchants aux portes du juste.
      20 Le pauvre est détesté même par son prochain, tandis que les amis du riche sont nombreux.
      21 Celui qui méprise son prochain commet un péché, mais celui qui a pitié des plus humbles connaît le bonheur.
      22 Ceux qui méditent le mal ne s'égarent-ils pas ? La bonté et la vérité sont la part de ceux qui méditent le bien.
      23 Tout travail procure un profit, mais les paroles en l'air ne mènent qu'à la misère.
      24 La richesse est une couronne pour les sages ; la folie des hommes stupides est toujours de la folie.
      25 Le témoin qui dit la vérité peut sauver des vies, mais le trompeur ne peut que dire des mensonges.
      26 Celui qui craint l'Eternel possède un puissant appui, et ses enfants ont un refuge auprès de lui.
      27 La crainte de l'Eternel est une source de vie pour détourner des pièges de la mort.
      28 Quand le peuple est nombreux, c'est un honneur pour le roi ; quand la population manque, c'est la ruine du prince.
      29 Celui qui est lent à la colère fait preuve d'une grande intelligence, tandis que celui qui s’énerve facilement proclame sa folie.
      30 Un cœur paisible est la vie du corps, tandis que l'envie est la carie des os.
      31 Exploiter le faible, c'est insulter son créateur, mais faire grâce au pauvre, c'est l'honorer.
      32 Le méchant est renversé par sa méchanceté, tandis que le juste trouve un refuge même dans sa mort.
      33 Dans un cœur intelligent, la sagesse repose tranquillement, mais au milieu d’hommes stupides elle se fait remarquer.
      34 La justice fait la grandeur d’une nation, mais le péché est le déshonneur des peuples.
      35 La faveur du roi est pour le serviteur avisé, et sa colère pour celui qui fait honte.

      Proverbes 15

      1 Une réponse douce calme la fureur, tandis qu’une parole dure augmente la colère.
      2 La langue des sages rend la connaissance plaisante, tandis que la bouche des hommes stupides déverse la folie.
      3 Les yeux de l'Eternel sont partout, observant les méchants autant que les bons.
      4 Une parole porteuse de guérison est un arbre de vie, tandis que la langue perverse brise le cœur.
      5 Le fou méprise l'instruction de son père, mais celui qui tient compte du reproche fait preuve de sagesse.
      6 Il y a de grandes richesses dans la maison du juste, alors qu’il y a du trouble dans les profits que le méchant réalise.
      7 Les lèvres des sages propagent la connaissance, mais le cœur des hommes stupides n'est pas sûr.
      8 Le sacrifice qu'offrent les méchants fait horreur à l'Eternel, tandis que la prière des hommes droits lui est agréable.
      9 La conduite du méchant fait horreur à l'Eternel, alors qu’il aime l'homme qui poursuit la justice.
      10 Celui qui abandonne le sentier doit s’attendre à une sévère correction ; celui qui déteste le reproche mourra.
      11 Le séjour des morts et le gouffre de perdition sont devant l'Eternel. C’est d’autant plus le cas du cœur des hommes !
      12 Le moqueur n'aime pas qu'on le reprenne, il ne va pas vers les sages.
      13 Un cœur joyeux rend le visage plaisant, mais quand le cœur est triste, l'esprit est abattu.
      14 Un cœur intelligent recherche la connaissance, tandis que la bouche des hommes stupides se nourrit de folie.
      15 Tous les jours du malheureux sont mauvais, mais le cœur content est un festin continu.
      16 Mieux vaut peu avec la crainte de l'Eternel qu'un grand trésor avec le trouble.
      17 Mieux vaut un plat de légumes là où règne l'amour qu'un bœuf engraissé dans la maison de la haine.
      18 Un homme violent pousse au conflit, tandis que celui qui est lent à la colère apaise les disputes.
      19 Le chemin du paresseux ressemble à une haie de ronces, tandis que le sentier des hommes droits est tout préparé.
      20 Un fils sage fait la joie de son père et un homme stupide méprise sa mère.
      21 La folie est une joie pour celui qui est dépourvu de bon sens, mais un homme intelligent suit le droit chemin.
      22 Les projets échouent en l'absence de délibération, mais ils se réalisent quand il y a de nombreux conseillers.
      23 On éprouve de la joie à bien répondre, et qu’une parole dite à propos est agréable !
      24 Le sentier de la vie mène en haut, il est pour l'homme avisé afin qu’il se détourne du séjour des morts qui est en bas.
      25 L'Eternel démolit la maison des orgueilleux, mais il préserve le domaine de la veuve.
      26 Les mauvaises intentions font horreur à l'Eternel, mais les paroles bienveillantes sont pures à ses yeux.
      27 Celui qui est assoiffé de profit trouble sa maison, mais celui qui déteste les pots-de-vin vivra.
      28 Le cœur du juste médite avant de répondre, tandis que la bouche des méchants déverse des méchancetés.
      29 L'Eternel se tient loin des méchants, mais il écoute la prière des justes.
      30 Un regard lumineux réjouit le cœur, une bonne nouvelle fortifie le corps.
      31 Certains reproches mènent à la vie ; celui qui les écoute séjournera parmi les sages.
      32 Celui qui néglige l'instruction se méprise lui-même, celui qui écoute un reproche acquiert du bon sens.
      33 La crainte de l'Eternel enseigne la sagesse et l'humilité précède la gloire.

      Proverbes 25

      1 Voici encore des proverbes de Salomon rassemblés par l’entourage d'Ezéchias, le roi de Juda.
      2 La gloire de Dieu, c'est de cacher les choses ; la gloire des rois, c'est d'examiner les choses.
      3 Le ciel dans sa hauteur, la terre dans sa profondeur et le cœur des rois sont impénétrables.
      4 Retire les impuretés de l'argent et le fondeur en sortira un vase.
      5 Retire tout méchant de l’entourage du roi et son trône s'affermira par la justice.
      6 Ne fais pas l'important devant le roi, ne prends pas la place des grands !
      7 En effet, il vaut mieux qu'on te dise : « Monte ici ! » et qu’on n’ait pas à t’abaisser devant le prince, après que tes yeux l’ont vu.
      8 Ne sois pas pressé de t'engager dans un procès, de peur qu'à la fin tu ne saches que faire lorsque ton prochain te confondra.
      9 Défends ta cause contre ton prochain, mais ne révèle pas le secret d'un autre !
      10 En l'apprenant il te couvrirait de honte et ta mauvaise réputation ne s'effacerait pas.
      11 Des pommes en or décorées d'argent, voilà ce que sont des paroles dites à propos.
      12 Un anneau en or, un collier en or fin, voilà ce qu’est le reproche d’un sage pour l’oreille qui sait écouter.
      13 L’effet rafraîchissant de la neige un jour de moisson, voilà l’effet d’un messager fidèle pour celui qui l'envoie : il réconforte son maître.
      14 Des nuages et du vent sans pluie, voilà ce qu’est l’homme qui se vante à tort de sa générosité.
      15 Par la patience on peut persuader un dirigeant et une langue douce peut briser toute résistance.
      16 Si tu trouves du miel, n'en mange pas trop ! Tu risquerais d’être saturé et de le vomir.
      17 Mets rarement le pied chez ton prochain ! Il risquerait d’être saturé et de te détester.
      18 Une massue, une épée ou une flèche aiguë, voilà ce qu’est un homme qui porte un faux témoignage contre son prochain.
      19 Une dent prête à se casser et un pied branlant, voilà ce qu’est, le jour de la détresse, la confiance placée dans un traître.
      20 Enlever un habit un jour de froid, verser du vinaigre sur du salpêtre, c'est entonner des chansons pour un cœur attristé.
      21 *Si ton ennemi a faim, donne-lui à manger, s'il a soif, donne-lui à boire,
      22 car ce sont des charbons ardents que tu amasses sur sa tête et l'Eternel te récompensera.
      23 Le vent du nord amène la pluie, et la langue cachottière un visage irrité.
      24 Mieux vaut habiter à l'angle d'un toit que faire maison commune avec une femme querelleuse.
      25 De l'eau fraîche pour une personne fatiguée, voilà ce qu’est une bonne nouvelle venant d'une terre lointaine.
      26 Une fontaine trouble, une source polluée, voilà ce qu’est un juste qui tremble devant le méchant.
      27 Il n'est pas bon de manger trop de miel, mais rechercher la gloire des autres est un honneur.
      28 Une ville démantelée, sans murailles, voilà ce qu’est l'homme qui n'est pas maître de lui-même.

      Proverbes 26

      1 La gloire ne convient pas plus à un homme stupide que la neige en été ou la pluie pendant la moisson.
      2 De même que l'oiseau s'échappe, que l'hirondelle s'envole, de même maudire sans raison n'a pas d'effet.
      3 Le fouet est pour le cheval, le mors pour l'âne et le bâton pour le dos des hommes stupides.
      4 Ne réponds pas à un homme stupide suivant sa folie, si tu ne veux pas lui ressembler toi-même !
      5 Réponds à un homme stupide suivant sa folie, si tu ne veux pas qu'il se considère comme sage !
      6 Il se coupe les pieds, il boit la violence, celui qui confie des messages à un homme stupide.
      7 Aussi faible que les jambes d’un boiteux, voilà ce qu’est un proverbe dans la bouche d’hommes stupides.
      8 Accorder des honneurs à un homme stupide, c’est comme ficeler une pierre à la fronde.
      9 Une épine brandie par un homme ivre, voilà ce qu’est un proverbe dans la bouche d’hommes stupides.
      10 Celui qui engage un homme stupide ou le premier venu ressemble à un archer qui blesse tout le monde.
      11 Comme *un chien retourne à ce qu'il a vomi, l’homme stupide reproduit sa folie.
      12 Si tu vois un homme qui se croit sage, il y a plus à attendre d'un homme stupide que de lui.
      13 Le paresseux dit : « Il y a un lion sur le chemin, il y a un lion dans les rues ! »
      14 La porte tourne sur ses gonds et le paresseux sur son lit.
      15 Le paresseux plonge sa main dans le plat, et il trouve pénible de la ramener à sa bouche.
      16 Le paresseux se croit plus sage que sept hommes qui répondent avec discernement.
      17 Il attrape un chien par les oreilles, le passant qui se mêle à une dispute qui ne le concerne pas.
      18 Pareil à un fou qui lance projectiles et flèches et sème la mort,
      19 voilà ce qu’est un homme qui trompe son prochain et qui dit : « N'était-ce pas pour plaisanter ? »
      20 Quand il n’y a plus de bois, le feu s'éteint. Quand il n'y a personne pour critiquer, le conflit s'apaise.
      21 Il faut du charbon pour alimenter un brasier, du bois pour alimenter un feu, et un homme querelleur pour attiser une dispute.
      22 Les paroles du critiqueur sont comme des friandises : elles descendent au plus profond de l'être.
      23 De l’argent non purifié plaqué sur un vase de terre, voilà ce que sont des paroles chaleureuses associées à un cœur mauvais.
      24 Celui qui éprouve de la haine se déguise avec ses paroles, et il cache au fond de lui la tromperie.
      25 Lorsqu'il prend une voix douce, ne le crois pas, car il y a sept horreurs dans son cœur.
      26 Il a beau cacher sa haine par l’hypocrisie, sa méchanceté se révélera dans l'assemblée.
      27 Celui qui creuse une fosse y tombera, et la pierre reviendra sur celui qui la roule.
      28 La langue menteuse déteste ceux qu'elle écrase et la bouche flatteuse provoque la chute.

      Proverbes 27

      1 Ne te vante pas du lendemain, car tu ne sais pas ce qu'un jour peut amener.
      2 Que ce soit un autre qui fasse ton éloge, et non ta bouche, un étranger, et non tes lèvres.
      3 La pierre est pesante, le sable est lourd, mais l'irritation du fou pèse plus que l'un et l'autre.
      4 La fureur est cruelle et la colère sans retenue, mais qui tiendra devant la jalousie ?
      5 Mieux vaut un reproche ouvert qu'une amitié cachée.
      6 Les blessures d'un ami prouvent sa fidélité, tandis que les baisers d'un ennemi sont trompeurs.
      7 Celui qui est rassasié piétine le rayon de miel, tandis que celui qui a faim trouve doux tout ce qui est amer.
      8 L'homme qui erre loin de chez lui est pareil à l'oiseau qui erre loin de son nid.
      9 L'huile et les parfums réjouissent le cœur, et la douceur d'un ami vaut mieux que nos propres conseils.
      10 N'abandonne pas ton ami, ni celui de ton père, et n'entre pas dans la maison de ton frère, le jour où tu es dans la détresse ! Mieux vaut un voisin proche qu'un frère éloigné.
      11 Mon fils, sois sage et réjouis mon cœur, et je pourrai répondre à celui qui m'insulte.
      12 L'homme prudent voit le mal et se met à l’abri, mais ceux qui manquent d’expérience vont de l’avant et en subissent les conséquences.
      13 Quelqu'un s'est porté garant pour un étranger ? Prends son habit ! Il s’est engagé en faveur d’une inconnue ? Exige de lui des gages !
      14 Si quelqu’un bénit son prochain à haute voix et de grand matin, c'est tenu pour une malédiction.
      15 Une gouttière qui coule sans cesse un jour de pluie et une femme querelleuse se ressemblent :
      16 celui qui les retient retient du vent et sa main cherche à attraper de l'huile.
      17 Tout comme le fer aiguise le fer, l’homme s’aiguise au contact de son prochain.
      18 Celui qui soigne un figuier en mangera le fruit, et celui qui veille sur son maître sera honoré.
      19 Tout comme l'eau reflète un visage, le cœur de l'homme reflète l'homme.
      20 Le séjour des morts et le gouffre de perdition ne sont jamais rassasiés ; les yeux de l'homme non plus ne sont jamais rassasiés.
      21 On juge la qualité de l'argent à l’aide du creuset et celle de l'or à l’aide du fourneau, mais celle d’un homme d'après le bien que les autres disent de lui.
      22 Même si tu broyais le fou dans un mortier, au milieu des grains avec le pilon, sa folie ne se séparerait pas de lui.
      23 Connais bien chacune de tes brebis, donne tes soins à tes troupeaux,
      24 car la richesse ne dure pas toujours. Une couronne se transmet-elle indéfiniment ?
      25 Le foin est récolté, la verdure reparaît et les herbes des montagnes sont rassemblées.
      26 Les agneaux servent à t'habiller, les boucs à payer un champ,
      27 et le lait des chèvres suffit à ta nourriture, à celle de ta maison et à l'entretien de tes servantes.

      Proverbes 28

      1 Le méchant prend la fuite sans même qu'on le poursuive, tandis que le juste a autant de confiance qu’un jeune lion.
      2 Quand un pays est en révolte, ses chefs sont nombreux, mais avec un homme qui a de l'intelligence et de la connaissance, l’ordre est maintenu.
      3 Un homme pauvre qui opprime les faibles est une pluie dévastatrice qui prive de récolte.
      4 Ceux qui abandonnent la loi font l’éloge du méchant, mais ceux qui la respectent les combattent.
      5 Les hommes adonnés au mal ne comprennent pas ce qui est juste, tandis que ceux qui cherchent l'Eternel comprennent tout.
      6 Mieux vaut un pauvre qui marche dans l’intégrité qu’un riche qui emprunte des voies tortueuses.
      7 Celui qui respecte la loi est un fils intelligent, mais celui qui fréquente des voyous fait honte à son père.
      8 Celui qui augmente ses biens à l’aide de l'intérêt et de taux excessifs les amasse pour celui qui fait grâce aux plus faibles.
      9 Si quelqu'un détourne l'oreille pour ne pas écouter la loi, sa prière même fait horreur.
      10 Celui qui égare les hommes droits dans la mauvaise voie tombera dans la fosse qu'il a creusée, mais les hommes intègres hériteront du bonheur.
      11 L'homme riche se croit sage, mais le faible qui est intelligent vérifie sa valeur.
      12 Quand les justes triomphent, la gloire est générale ; quand les méchants gagnent en importance, chacun se cache.
      13 Celui qui cache ses transgressions ne réussira pas, mais on aura compassion de celui qui les reconnaît et les abandonne.
      14 Heureux l'homme qui est constamment sur ses gardes ! En revanche, celui qui endurcit son cœur tombera dans le malheur.
      15 Un lion rugissant, un ours affamé, voilà ce qu’est le méchant qui domine sur un peuple sans ressources.
      16 Un prince dépourvu d’intelligence multiplie les actes d'extorsion, mais celui qui déteste le profit malhonnête prolongera sa vie.
      17 Un homme chargé du sang d'un autre fuit-il jusqu'à la tombe ? Qu'on ne le retienne pas !
      18 Celui qui marche dans l'intégrité sera sauvé, mais celui qui suit deux voies tortueuses tombera dans l'une d'elles.
      19 Celui qui cultive son terrain est rassasié de pain, celui qui poursuit des réalités sans valeur est rassasié de pauvreté.
      20 Un homme fidèle est comblé de bénédictions, mais celui qui est pressé de s'enrichir ne restera pas impuni.
      21 Il n'est pas bon de se montrer partial. Pourtant, des hommes sont prêts à la transgression en échange d’un morceau de pain.
      22 L’homme envieux est pressé de s'enrichir, mais il ne sait pas que la misère viendra sur lui.
      23 Celui qui reprend les autres gagne finalement plus leur faveur que celui dont la langue est flatteuse.
      24 Celui qui vole son père et sa mère et qui dit : « Ce n'est pas une transgression ! » est le complice des brigands.
      25 L'homme trop ambitieux pousse au conflit, mais c’est celui qui se confie en l'Eternel qui sera comblé.
      26 Celui qui a confiance en son propre cœur est stupide, mais celui qui marche dans la sagesse sera délivré.
      27 Celui qui donne au pauvre ne connaît pas la misère, mais ceux qui fuient son regard sont chargés de malédictions.
      28 Quand les méchants gagnent en importance, chacun se cache, et quand ils disparaissent, les justes se multiplient.

      Proverbes 29

      1 L'homme qui mérite des reproches et qui se montre réfractaire sera brisé tout d’un coup, sans remède.
      2 Quand les justes se multiplient, le peuple est dans la joie ; quand le méchant domine, le peuple gémit.
      3 L'homme qui aime la sagesse réjouit son père, mais celui qui fréquente des prostituées gaspille sa fortune.
      4 Un roi affermit son pays par le droit, mais celui qui multiplie les impôts le ruine.
      5 L'homme qui flatte son prochain pose un piège sous ses pas.
      6 La transgression de l'homme méchant tend un piège, mais le juste triomphe et se réjouit.
      7 Le juste connaît la cause des plus faibles, tandis que le méchant ne comprend pas la connaissance.
      8 Des moqueurs enflamment une ville, tandis que des sages calment la colère.
      9 Si un homme sage entre en procès avec un fou, il aura beau se fâcher ou rire, la paix n'aura jamais lieu.
      10 Les hommes sanguinaires détestent l'homme intègre, tandis que les hommes droits protègent sa vie.
      11 L'homme stupide affiche toute sa passion, tandis que le sage y met un frein.
      12 Quand celui qui domine prête attention aux paroles mensongères, tous ses serviteurs sont méchants.
      13 Le pauvre et l'oppresseur se rencontrent : c’est l'Eternel qui éclaire la vue de l'un et de l'autre.
      14 Un roi qui juge les faibles en toute vérité aura son trône affermi pour toujours.
      15 Le bâton et le reproche procurent la sagesse, tandis que l'enfant livré à lui-même fait honte à sa mère.
      16 Quand les méchants prolifèrent, le péché prolifère, mais les justes verront leur chute.
      17 Corrige ton fils et il te laissera en repos, il fera tes délices.
      18 Quand il n'y a pas de révélation, le peuple ne connaît aucune retenue, mais s'il respecte la loi, il est heureux.
      19 Ce n'est pas par des paroles qu'on corrige un esclave : même s'il comprend, il n'obéit pas.
      20 Si tu vois un homme parler sans réfléchir, il y a plus à attendre d'un homme stupide que de lui.
      21 Si on gâte un esclave dès l'enfance, il finit par se prendre pour un fils.
      22 Le colérique pousse au conflit, l’homme plein de fureur commet beaucoup de transgressions.
      23 L'orgueil d'un homme le conduira à l’humiliation, mais celui qui est humble d'esprit obtiendra la gloire.
      24 Celui qui partage avec un voleur se déteste lui-même ; il entend bien la malédiction, mais il n'avoue pas.
      25 C’est un piège que de trembler devant les hommes, mais se confier en l'Eternel procure la sécurité.
      26 Beaucoup recherchent la faveur de celui qui domine, mais c'est l'Eternel qui rend justice à chacun.
      27 L'homme injuste fait horreur aux justes, et celui dont la voie est droite fait horreur aux méchants.

      Proverbes 31

      1 Paroles du roi Lemuel. Message par lequel sa mère l'a instruit.

      Jérémie 18

      18 Cependant, ils ont dit : « Venez, préparons un plan contre Jérémie ! L’enseignement ne manquera pas, puisque nous avons des prêtres, ni les conseils, puisque nous avons des sages, ni les paroles, puisque nous avons des prophètes. Venez, tuons-le à coups de paroles et ne prêtons aucune attention à tout ce qu’il dit ! »

      Ezéchiel 16

      44 » Tous ceux qui disent des proverbes t'appliqueront ce proverbe : ‘Telle mère, telle fille !’

      Osée 4

      11 La prostitution, le vieux vin et le vin nouveau font perdre la raison.

      Luc 4

      23 Jésus leur dit : « Vous allez sans doute me citer ce proverbe : ‘Médecin, guéris-toi toi-même’, et vous me direz : ‘Fais ici, dans ta patrie, tout ce que, à ce que nous avons appris, tu as fait à Capernaüm.’ »

      Jean 4

      37 En effet, en cela cette parole est vraie : ‘L'un sème et l'autre moissonne.’
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.