Dictionnaire Biblique de Top Bible

SECRÉTAIRE

(Hébr. sôphér, de sâphar =compter ; grec grammateus, de gramma =lettre ; latin scriba, de scribere =écrire.)

Les fonctions officielles des secrétaires du roi, chargés évidemment de la correspondance, apparaissent avec l'administration de David (2Sa 8:17 20:25,1Ch 18:16), distinctes de celles des archivistes (voir Archives, Écriture, parag. IV) ; on les retrouve sous Salomon et Ézéchias (1Ro 4:3,2Ro 18:18 parallèle Esa 36:3).

Les noms de ces fonctionnaires sont généralement conservés ; de même sous les règnes de Josias, Jéhojakim ou Sédécias (2Ro 22:3, Jer 36:10,12,20 37:15,20).

Certains de ces secrétaires sont chargés de tâches particulières trésorier-payeur (2Ro 12:11 et 2Ch 24:11), recenseur (2Ch 26:11), secrétariat de l'armée (2Ro 25:19 parallèle Jer 52:25) ; les secrétaires de la cour de Perse rédigent les décrets royaux dans les diverses langues du royaume (Est 3:12 8:9).

Les plus connus de ces personnages sont Saphan, qui apporta et lut à Josias le livre de la Loi découvert dans le temple par le grand-prêtre Hilkija (2Ro 22:8 et suivants parallèle 2Ch 34:13 et suivants), et surtout Baruc, le secrétaire particulier et le fidèle ami du prophète Jérémie. voir (Jer 36:4,26,32) Baruc, Jérémie. Pour le sens du titre hébreu chôtér, v. Officier, I, 1.

Dans les derniers temps de la royauté, et surtout après l'exil, la spécialisation de certains secrétaires dans les copies de la Loi et les écrits relatifs au culte prépara l'apparition des docteurs de la Loi (hébreu tannaîm ; grec nomikoï). La transition est marquée par l'oeuvre des scribes (voir ce mot). C'est pourquoi nos traductions de l'A. T, préfèrent quelquefois ce dernier titre à celui de secrétaire ; (cf. 1Ch 2:55 24:6, Ne 13:13) Esdras, l'un des principaux réformateurs du culte juif, et sans doute rédacteur de certains textes de lois, est appelé « prêtre et scribe », « scribe versé dans la loi de Moïse », « dans la loi du Dieu du ciel » (Esd 7 6,11,21, Ne 8:1,4 etc.). La dénonciation par Jérémie des scribes menteurs s'appliquait aux infidèles interprètes de la loi de l'Éternel (Jer 8:8).

Le N.T. mentionne une fois un « secrétaire de la ville » (Ost., greffier), celui d'Èphèse (Ac 19:35), qui intervint dans le tumulte provoqué par l'orfèvre Démétrius, et sut habilement apaiser le peuple en flattant son amour-propre, (Ac 19:35 et suivant) en le ramenant à la raison (, (Ac 19:37) en lui donnant un conseil pratique ( (Ac 19:38) et en lui rappelant le risque de son rassemblement illicite (. (Ac 19:40) Les attributions du secrétaire de la ville ont varié avec les époques et les cités helléniques ; il tenait l'emploi le plus élevé après le président du conseil de la ville et avait généralement la charge de rédiger les décrets présentés à l'assemblée. L'importance de celui d'Éphèse est abondamment confirmée par les inscriptions et lettres des premiers siècles : ses fonctions étaient aussi étendues qu'essentielles à la vie de la cité.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • 2 Samuel 8

      17 Tsadok, fils d'Achithub, et Achimélec, fils d'Abiathar, étaient prêtres ; Seraja était secrétaire ;

      1 Chroniques 2

      55 ainsi que les clans des scribes installés à Jaebets, les Thireathiens, les Shimeathiens et les Sucathiens. Ce sont les Kéniens, issus de Hamath, l’ancêtre de la famille de Récab.

      1 Chroniques 18

      16 Tsadok, fils d'Achithub, et Achimélec, fils d'Abiathar, étaient prêtres ; Shavsha était secrétaire ;

      2 Chroniques 24

      11 Quand ce fut le moment pour les Lévites d’apporter le coffre aux inspecteurs royaux, quand ils virent qu’il contenait beaucoup d’argent, le secrétaire du roi et le commissaire du grand-prêtre vinrent vider le coffre. Ils le prirent, puis ils le remirent à sa place. Ils agissaient de cette manière chaque jour et ils récoltèrent beaucoup d'argent.

      2 Chroniques 26

      11 Ozias disposait d’une armée de soldats qui allaient au combat par bandes. Leur dénombrement avait été effectué par Jeïel, le secrétaire, et par le commissaire Maaséja, et ils étaient sous les ordres de Hanania, l'un des chefs du roi.

      2 Chroniques 34

      13 Ils étaient responsables des porteurs et dirigeaient tous les ouvriers occupés aux divers travaux. Il y avait aussi des Lévites secrétaires, commissaires et portiers.

      Esdras 7

      6 Cet Esdras monta de Babylone. C'était un scribe versé dans la loi de Moïse donnée par l'Eternel, le Dieu d'Israël. Et comme la main de l'Eternel, son Dieu, reposait sur lui, le roi lui accorda tout ce qu'il avait demandé.
      11 Voici la copie de la lettre donnée par le roi Artaxerxès à Esdras, le prêtre et scribe expert dans le domaine des commandements et prescriptions de l'Eternel relatifs à Israël :
      21 » Moi, le roi Artaxerxès, voici l’ordre que je donne à tous les trésoriers de la région située à l’ouest de l’Euphrate : On respectera scrupuleusement toutes les demandes d’Esdras, prêtre et scribe de la loi du Dieu du ciel,

      Néhémie 8

      1 Alors tout le peuple s’est rassemblé comme un seul homme sur la place qui fait face à la porte des eaux. Ils ont demandé au scribe Esdras d'apporter le livre de la loi de Moïse, prescrite par l'Eternel à Israël,
      4 Le scribe Esdras se tenait debout sur une estrade en bois, fabriquée pour l’occasion. A côté de lui, à sa droite, se tenaient Matthithia, Shéma, Anaja, Urie, Hilkija et Maaséja, et à sa gauche Pedaja, Mishaël, Malkija, Hashum, Hashbaddana, Zacharie et Meshullam.

      Néhémie 13

      13 J’ai confié la surveillance de ces derniers au prêtre Shélémia, au scribe Tsadok et à Pedaja, l'un des Lévites, en leur associant Hanan, fils de Zaccur et petit-fils de Matthania, car ces hommes avaient la réputation d'être dignes de confiance, et je les ai chargés de faire les distributions à leurs frères.

      Esther 3

      12 On convoqua les secrétaires du roi le treizième jour du premier mois et l'on écrivit un message en tout point conforme aux ordres d’Haman et adressé aux satrapes du roi, aux gouverneurs de chaque province et aux chefs de chaque peuple, à chaque province dans son écriture et à chaque peuple dans sa langue. Le message fut écrit au nom du roi Assuérus et l’on y apposa l’empreinte du roi.

      Esther 8

      9 On convoqua alors les secrétaires du roi, le vingt-troisième jour du troisième mois, c’est-à-dire le mois de Sivan, et l'on écrivit un message en tout point conforme aux ordres de Mardochée et adressé aux Juifs, aux satrapes, aux gouverneurs et aux chefs des 127 provinces qui couvraient un territoire allant de l'Inde à l'Ethiopie, à chaque province dans son écriture et à chaque peuple dans sa langue, y compris aux Juifs dans leur écriture et dans leur langue.

      Esaïe 36

      3 Alors le chef du palais royal, Eliakim, fils de Hilkija, se rendit vers lui avec Shebna, le secrétaire, et l’archiviste Joach, fils d'Asaph.

      Jérémie 8

      8 Comment pouvez-vous prétendre : ‘Nous sommes sages, puisque la loi de l'Eternel est avec nous’ ? C'est vraiment en vue du mensonge que la plume mensongère des scribes s'est mise à l'œuvre.

      Jérémie 36

      4 Jérémie appela Baruc, fils de Nérija, et celui-ci écrivit dans un livre, sous sa dictée, toutes les paroles que l'Eternel lui avait dites.
      10 Alors Baruc lut, dans le livre, les paroles de Jérémie à tout le peuple. Il se tenait dans la maison de l'Eternel, depuis la chambre de Guemaria, fils du secrétaire Shaphan, qui donnait sur le parvis supérieur, vers l'entrée de la porte neuve du temple.
      12 Il descendit au palais, dans la chambre du secrétaire, où tous les chefs tenaient une séance. Il y avait Elishama, le secrétaire, Delaja, fils de Shemaeja, Elnathan, fils d'Acbor, Guemaria, fils de Shaphan, Sédécias, fils de Hanania, et tous les autres chefs.
      20 Ils allèrent ensuite trouver le roi dans la cour, tout en laissant le livre dans la chambre d'Elishama, le secrétaire, et lui firent un rapport complet.
      26 Il ordonna au contraire à son fils Jerachmeel, à Seraja, fils d'Azriel, et à Shélémia, fils d'Abdeel, d’arrêter le scribe Baruc et le prophète Jérémie, mais l'Eternel les cacha.
      32 Jérémie prit un autre livre et le donna au scribe Baruc, fils de Nérija. Celui-ci y écrivit, sous sa dictée, toutes les paroles du livre que Jojakim, roi de Juda, avait brûlé. Beaucoup d'autres paroles du même ordre y furent encore ajoutées.

      Jérémie 37

      15 Ceux-ci se montrèrent irrités contre Jérémie et le frappèrent avant de le placer en détention dans la maison du secrétaire Jonathan, qu’ils avaient transformée en maison d’arrêt.
      20 Maintenant écoute-moi, je t’en prie, mon seigneur le roi, et fais bon accueil à ma supplication ! Ne me renvoie pas dans la maison du secrétaire Jonathan, sinon j’y mourrai ! »

      Jérémie 52

      25 Dans la ville, il captura un eunuque qui commandait aux hommes de guerre, 7 hommes qui faisaient partie des conseillers du roi et qu’on trouva dans la ville, le secrétaire du chef de l'armée chargé d'enrôler la population du pays, ainsi que 60 hommes pris parmi la population du pays qu’on trouva dans la ville.

      Actes 19

      35 Cependant le secrétaire de la ville put calmer la foule : « Ephésiens, dit-il, quelle est la personne qui ignore que la ville d'Ephèse est la gardienne du temple de la grande [déesse] Artémis et de sa statue tombée du ciel ?
      37 En effet, vous avez amené ces hommes ici alors qu’ils ne sont coupables ni de sacrilège ni de blasphème envers notre déesse.
      38 Si donc Démétrius et les artisans qui l’accompagnent ont à se plaindre de quelqu'un, il y a des jours d'audience et des gouverneurs : qu'ils portent plainte.
      40 Nous risquons en effet d'être accusés de révolte pour ce qui s'est passé aujourd'hui, puisqu'il n'existe aucun motif qui nous permette de justifier cet attroupement. » Avec ces paroles, il congédia l'assemblée.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
La Chapelle Musique J'essayerai Encore
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...