Dictionnaire Biblique de Top Bible

SERPENT

Au moins huit mots dans l'A.T., trois dans le N.T., s'appliquent à des serpents : ce nombre témoigne de leur grande quantité en Orient. Les termes grecs sont traduits exactement dans nos versions ; les termes hébreux le sont beaucoup moins, étant d'ailleurs moins précis.

1. Le plus fréquent, nâkhach (Ge 3:1,3 etc.), n'implique aucune distinction d'espèce. En Palestine, pays sec et chaud qui convient à merveille aux serpents, on n'en compte pas moins de 33 variétés. Quelques-uns ont des livrées magnifiques ; presque tous sont de taille moyenne ; la plupart sont inoffensifs. Les serpents venimeux sont : le terrible cobra égyptien (naja haje), deux vipères (vipera Euphratica et v. ammodytes), un daboia (d. xanthina) et le dangereux echis arenicola, spécial aux régions chaudes et sèches. Tous ces ophidiens, sauf le daboia, appartiennent à la faune du pourtour méditerranéen.

2. Le pèthèn figure dans six passages (De 32:33, Job 20:14-16, Ps 58:5 91:13 Esa 11:8) il y apparaît comme un serpent venimeux distinct, gîtant dans les trous, recherché par les charmeurs de serpents. C'est probablement le cobra égyptien (naja haje), commun en Palestine méridionale. Il a la faculté de gonfler son cou et, quand il est excité, il se dresse sur sa queue pour s'élancer : les monuments égyptiens le représentent souvent dans cette attitude. Il symbolise l'immortalité ; il est aussi l'emblème de la déesse protectrice de la vallée du Nil et de l'univers. Un globe ailé flanqué de deux cobras surmonte l'entrée des temples égyptiens. L'art du charmeur remonte à la plus haute antiquité ; il est encore pratiqué en Afrique et dans l'Inde. On attire le cobra par les sons aigus d'une flûte, les seuls perceptibles à son ouïe imparfaite ; dès que l'animal a quitté son trou, on le saisit par l'extrémité de la queue et on le tient à bout de bras, posture dans laquelle il ne peut ni se retourner ni mordre ; quand il s'est épuisé en vains efforts, on le lance dans une corbeille. La mélodie se poursuit. Quand il se dresse et fait mine de s'élancer, on rabat le couvercle. La bête finit par rester tranquille sur sa queue, se balançant de droite à gauche et de gauche à droite aux sons de l'instrument. Aussitôt que le reptile manifeste de l'inquiétude, on lui enlève ses crochets. Mais, comme ils repoussent vite, les charmeurs opèrent en général avec des sujets offensifs. Ce métier exige du sang-froid, de la dextérité, une grande douceur dans le maniement des animaux ; il est des plus dangereux et fait souvent des victimes. (cf. Sir 12:13) Certaines espèces d'ophidiens sont absolument réfractaires à l'apprivoisement ; les cobras sont les plus faciles à dompter, mais il se trouve parmi eux des individus indomptables. Le serpent « sourd », de Ps 58:5, est celui qui ne se laisse pas apprivoiser. En réalité, il n'existe pas de serpents sourds ; seulement l'ouïe de ces reptiles est peu développée, surtout du fait que leur système auditif est dépourvu de pavillon extérieur. On prétend que les jongleurs, en serrant le cou du cobra, parviennent à le faire tomber en catalepsie, à le rendre aussi rigide qu'un bâton. (cf. Ex 4:1,5 etc.)

3. Le chephîphân, nommé une seule fois dans l'A.T. (Ge 49:17), est le siffoun des Arabes ou vipère cornue (cérastes Haselquistii). Il doit cette épithète à deux protubérances qui surmontent ses yeux. Il est long de moins de 50 cm., grisâtre avec des taches sombres irrégulières. En Afrique il habite l'Egypte, l'Abyssinie, le Sahara, en Asie l'Arabie Pétrée et la Palestine méridionale, de préférence dans les déserts sablonneux. Il se cache dans les trous des chemins (ornières, empreintes) et se jette sur tout passant. Il inspire aux chevaux la plus vive terreur ; dès qu'ils aperçoivent un céraste, ils tremblent de tous leurs membres et refusent d'avancer ! Cette vipère est très venimeuse : sa morsure fait mourir un homme en trente minutes. Son attaque sans provocation la rend plus redoutable que le cobra. Les Danites lui sont comparés pour leurs procédés de guerre : embuscade, agression précipitée. On suppose que c'est le genre de serpents qui envahit le campement des Hébreux au désert ; voir (No 21:6) ci-dessous, parag. 8. L'aspic de Cléopâtre était probablement un céraste.

4. Le terme ahchoub ne figure également qu'une fois dans l'A.T. (Ps 140:4) ; sa signification est difficile à déterminer : il n'a pas d'équivalent en arabe et son étymologie ne précise rien. St Paul en citant ce passage (Ro 3:13) rend le mot hébreu par le grec aspis, terme qui peut s'appliquer à l'une des deux autres vipères de la faune palestinienne (voir Euphratica et v. ammodytes)

5. Tsèpha, tsipheânt, qui se retrouvent cinq fois dans l'A.T. (Pr 23:32 Esa 11:8 14:29 59:5, Jer 8:17), pourraient représenter la vipère jaune (daboia xanthina), la plus grande, et la plus redoutable pour sa taille et ses habitudes nocturnes.

6. Le mot èpheèh (arabe afa), cité trois fois dans l'A. T (Job 20:16, Esa 30:6 59:5). et généralement rendu par vipère, désignerait d'après Tristram celle des sables (echis arenicola), très commune dans les régions désertiques de l'Afrique du N., de l'Arabie et de la Syrie. De petite taille (environ 30 cm.), elle est très venimeuse mais moins redoutable que le cobra ou le céraste.

7. Le qippôz, mentionné une seule fois (Esa 34:15), est bien un serpent, mais on ne saurait préciser lequel.

8. Le nom de sârâph (No 21:6-8, De 8:15), serpent brûlant, fait allusion à la sensation produite par sa morsure. La presqu'île Sinaïtique compte plusieurs espèces de serpents venimeux, et il est difficile de désigner à coup sûr celle à laquelle ce terme convient ; mais on y voit généralement le céraste (parag. 3 ; voir Serpent d'airain). Le sârâph volant de Esa 14:29 30:6 n'a rien de commun avec celui du Sinaï ; c'est un animal fabuleux. En plus de ces expressions qui s'appliquent exclusivement à des ophidiens, certains termes imprécis peuvent en divers passages désigner des serpents.

Ainsi :

Thannîn signifie serpent (Ex 7:9,10,12), certainement un de ces serpents venimeux que les magiciens égyptiens avaient l'habitude de charmer. Peut-être a-t-il le même sens dans De 32:33 ? Ailleurs il est rendu par monstre marin ou grand poisson (Ge 1:21, Job 7:12, Ps 148:7, Esa 27:1, etc., Vers. Syn.) ou par dragon (Ps 91:13, Jer 51:34, Vers. Syn.) ; dans les passages où il est question de l'Egypte, il désigne probablement le crocodile ; voir (Ps 74:13, Esa 51:9, Eze 29:3 32:2) Crocodile, Dragon.

Les expressions zôkhalé âphâr =rep- tiles de la poussière (De 32:24), zôkhalé èrèts =reptiles du sol (Mic 7:17), désignent ou comprennent aussi des serpents.

La ville de Nahas ou du Serpent (1Ch 4:12), le rocher de Zohéleth ou du Reptile (1Ro 1:9) gardaient peut-être dans leurs noms le souvenir d'un culte cananéen primitif.

Dans le grec du N.T., ophis s'applique aux serpents en général, échidna à tous les serpents venimeux (Mt 3:7, etc.). La « vipère » de saint Paul à Malte (Ac 28:3) est généralement identifiée à la vipera aspis, répandue dans toutes les grandes îles méditerranéennes, et aujourd'hui disparue de Malte ; toutefois, d'après Ramsay (Luke the Physician, London 1908, pp. 63ss), il faudrait y voir un petit serpent constrictor, ressemblant beaucoup à une vipère mais sans crochets à venin, qui se fixe solidement par les mâchoires et reste suspendu au membre attaqué sans pourtant en endommager la peau : le texte dit précisément « s'attacha à sa main » (kathêpsen) et non « la mordit ». Pour l' aspis de Ro 3:13, voir plus haut, parag. 4. Dans les LXX, le basilikos (=[serpent] royal) est sans doute l'uraeus doré qui ornait la couronne pharaonique. Le nom de basilic, qui pour l'antiquité représentait un reptile fabuleux, est employé dans quelques anciennes versions comme synonyme de vipère ou d'aspic.

La Bible, en dehors des traits relevés ci-dessus, tire des applications figurées : des cachettes des serpents dans les trous des murailles (Am 5:19, Eccl 10:8) ; de leurs oeufs à l'éclosion dangereuse (Esa 59:5) ; de leur venin, souvent attribué par l'erreur populaire à la piqûre de leur langue (Job 20:16) ; de leur reptation qui semble les condamner à lécher la poussière (Ge 3:14, Esa 65:25, Mic 7:17), et qui ne laisse aucune trace derrière eux (Pr 30:19) ; dé leur voisinage effrayant, symbole des châtiments de Dieu (Sir 10:11 25:16 39:30, Sag 17:9). Considéré comme le plus rusé des animaux (Ge 3:1), il représente le Tentateur dans le récit de la chute (voir ce mot), la tentation à fuir. (d'après Sir 21:2) Jésus fait plusieurs allusions au péril mortel du serpent, des vipères (Mt 7:10 parallèle Lu 11:11, Lu 10:19, Mr 16:18), où il voit après Jean-Baptiste une image saisissante de la funeste méchanceté des Pharisiens formalistes (Mt 3:7 parallèle Lu 3:7, Mt 12:34 23:33). En une occasion, cependant, il donne en exemple à ses disciples la « prudence » du serpent (Mt 10:16), --précaution pour ne pas s'exposer, habileté à se dissimuler et à s'échapper ; mais en ajoutant aussitôt l'exemple complémentaire : simplicité de la colombe (voir ce mot), il indique bien la nécessité d'un correctif à l'emblème du serpent, qui demeure malgré tout péjoratif.

Le serpent a joué un grand rôle dans les antiques cosmogonies (voir ce mot), en Egypte, Caldée, Perse ; l'allusion d'Amos (Am 9:3) au serpent qui habite le fond de la mer pourrait viser le mythe babylonien de Tiâmat. Le serpent apparaît souvent dans l'histoire des religions comme l'emblème du mal, (Bible : Ge 3, Ap 12:9,14 et suivant ; Zoroastrisme) ou comme un mystérieux être malfaisant à apaiser par offrandes et cultes (fétichisme, taoïsme, hindouisme, Egypte [cf. Sag 11:15], Grèce, etc.) ; c'est quelquefois un attribut, tenu dans la main des statues d'Astarté ; il est aussi associé à la médecine et à la pharmacie : temple d'Esculape, caducée de Mercure, etc. (voir art. suivant). E. D. et Jn L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 1

      21 Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants capables de se déplacer : l’eau en pullula selon leur espèce. Il créa aussi tous les oiseaux selon leur espèce. Dieu vit que c'était bon,

      Genèse 3

      1 Le serpent était le plus rusé de tous les animaux sauvages que l'Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : « Dieu a-t-il vraiment dit : ‘Vous ne mangerez aucun des fruits des arbres du jardin’ ? »
      2 La femme répondit au serpent : « Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.
      3 Cependant, en ce qui concerne le fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : ‘Vous n'en mangerez pas et vous n'y toucherez pas, sinon vous mourrez.’ »
      4 Le serpent dit alors à la femme : « Vous ne mourrez absolument pas,
      5 mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme Dieu : vous connaîtrez le bien et le mal. »
      6 La femme vit que l'arbre était porteur de fruits bons à manger, agréable à regarder et précieux pour ouvrir l'intelligence. Elle prit de son fruit et en mangea. Elle en donna aussi à son mari qui était avec elle et il en mangea.
      7 Leurs yeux à tous les deux s'ouvrirent, et ils prirent conscience qu'ils étaient nus. Ils attachèrent des feuilles de figuier ensemble et s'en firent des ceintures.
      8 Quand ils entendirent la voix de l'Eternel Dieu en train de parcourir le jardin vers le soir, l'homme et sa femme se cachèrent loin de l'Eternel Dieu au milieu des arbres du jardin.
      9 Cependant, l'Eternel Dieu appela l'homme et lui dit : « Où es-tu ? »
      10 Il répondit : « J'ai entendu ta voix dans le jardin et j'ai eu peur, parce que j’étais nu. Alors je me suis caché. »
      11 L'Eternel Dieu dit : « Qui t'a révélé que tu étais nu ? Est-ce que tu as mangé du fruit de l'arbre dont je t'avais interdit de manger ? »
      12 L'homme répondit : « C’est la femme que tu as mise à mes côtés qui m'a donné de ce fruit, et j'en ai mangé. »
      13 L'Eternel Dieu dit à la femme : « Pourquoi as-tu fait cela ? » La femme répondit : « Le serpent m'a trompée et j'en ai mangé. »
      14 L'Eternel Dieu dit au serpent : « Puisque tu as fait cela, tu seras maudit parmi tout le bétail et tous les animaux sauvages. Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.
      15 Je mettrai l'hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci t'écrasera la tête et tu lui blesseras le talon. »
      16 Il dit à la femme : « J'augmenterai la souffrance de tes grossesses. C'est dans la douleur que tu mettras des enfants au monde. Tes désirs se porteront vers ton mari, mais lui, il dominera sur toi. »
      17 Il dit à l'homme : « Puisque tu as écouté ta femme et mangé du fruit au sujet duquel je t'avais donné cet ordre : ‘Tu n'en mangeras pas’, le sol est maudit à cause de toi. C'est avec peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie.
      18 Il te produira des ronces et des chardons, et tu mangeras de l'herbe des champs.
      19 C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, et ce jusqu'à ce que tu retournes à la terre, puisque c’est d’elle que tu as été tiré. Oui, tu es poussière et tu retourneras à la poussière. »
      20 Adam appela sa femme Eve, car elle devait être la mère de tous les vivants.
      21 L'Eternel Dieu fit des habits en peau pour Adam et pour sa femme, et il les leur mit.
      22 L'Eternel Dieu dit : « Voilà que l'homme est devenu comme l'un de nous pour la connaissance du bien et du mal. Maintenant, empêchons-le de tendre la main, de prendre aussi du fruit de l'arbre de vie, d'en manger et de vivre éternellement ! »
      23 Ainsi, l'Eternel Dieu le chassa du jardin d'Eden pour qu'il cultive la terre d'où il avait été tiré.
      24 Après avoir chassé Adam, il posta à l'est du jardin d'Eden les chérubins qui agitent une épée flamboyante pour garder le chemin de l'arbre de vie.

      Genèse 49

      17 Dan sera un serpent sur le chemin, #une vipère sur le sentier, #qui mord les talons du cheval #pour que le cavalier tombe à la renverse.

      Exode 4

      1 Moïse répondit : « Ils ne me croiront pas et ne m'écouteront pas. Au contraire, ils diront : ‘L'Eternel ne t'est pas apparu.’ »
      5 L'Eternel dit : « Voilà ce que tu feras afin qu'ils croient que l'Eternel, le Dieu de leurs ancêtres, t'est apparu, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. »

      Exode 7

      9 « Si le pharaon vous dit : ‘Faites un miracle !’tu ordonneras à Aaron : ‘Prends ton bâton et jette-le devant le pharaon.’Le bâton se changera alors en serpent. »
      10 Moïse et Aaron allèrent trouver le pharaon et se conformèrent à ce que l'Eternel avait ordonné : Aaron jeta son bâton devant le pharaon et devant ses serviteurs, et il se changea en serpent.
      12 Ils jetèrent tous leurs bâtons et ceux-ci se changèrent en serpents. Mais le bâton d'Aaron engloutit les leurs.

      Nombres 21

      6 Alors l'Eternel envoya des serpents venimeux contre le peuple. Ils mordirent le peuple et beaucoup d’Israélites moururent.
      7 Le peuple vint trouver Moïse et dit : « Nous avons péché, car nous avons parlé contre l'Eternel et contre toi. Prie l'Eternel afin qu'il éloigne ces serpents de nous. » Moïse pria pour le peuple,
      8 et l'Eternel lui dit : « Fais-toi un serpent venimeux et place-le sur une perche. Toute personne mordue qui le regardera aura la vie sauve. »

      1 Chroniques 4

      12 Eshthon eut pour descendants la famille de Rapha, Paséach et Thechinna, le père de la ville de Nachash. Ce sont les habitants de Réca.

      Job 7

      12 » Suis-je une mer ou un monstre marin, pour que tu places des gardes autour de moi ?

      Job 20

      14 mais sa nourriture se transformera dans ses intestins, elle deviendra à l’intérieur de lui un venin de vipère.
      15 Il a englouti des richesses, il les vomira : Dieu les chassera de son ventre.
      16 Il a sucé du venin de vipère, la langue du cobra le tuera.

      Psaumes 58

      5 Ils ont un venin pareil à celui du serpent, ils sont sourds comme la vipère qui ferme son oreille

      Psaumes 74

      13 Tu as fendu la mer par ta puissance, tu as brisé les têtes des monstres sur les eaux ;

      Psaumes 91

      13 Tu marcheras sur le lion et sur la vipère, tu piétineras le lionceau et le dragon.

      Psaumes 140

      4 Ils aiguisent leur langue comme un serpent, *ils ont sur les lèvres un venin de vipère. – Pause.

      Psaumes 148

      7 Louez l’Eternel depuis la terre, vous, monstres marins, et vous tous, océans,

      Proverbes 23

      32 et il finit par mordre comme un serpent, par piquer comme une vipère.

      Proverbes 30

      19 la trace de l'aigle dans le ciel, la trace du serpent sur le rocher, la trace du bateau au milieu de la mer et la trace de l'homme chez la jeune fille.

      Ecclésiaste 10

      8 Celui qui creuse une fosse y tombera et celui qui démolit un mur sera mordu par un serpent.

      Esaïe 11

      8 Le nouveau-né s’amusera sur le nid de la vipère et le petit enfant mettra sa main dans la grotte du cobra.

      Esaïe 14

      29 Ne te réjouis pas, Philistie tout entière, de ce que le gourdin qui te frappait a été mis en pièces ! En effet, de la racine du serpent sortira une vipère, et son rejeton sera un serpent venimeux volant.

      Esaïe 27

      1 Ce jour-là, l'Eternel interviendra à l’aide de sa dure, grande et forte épée contre le léviathan, ce serpent fuyard, oui, contre le léviathan, ce serpent tortueux. Il tuera le monstre qui est dans la mer.

      Esaïe 30

      6 Message sur les bêtes du Néguev. A travers une région de détresse et de désarroi, patrie de la lionne et du lion, de la vipère et du serpent volant, ils portent leurs richesses à dos d'âne, ils portent leurs trésors sur la bosse des chameaux pour les donner à un peuple qui ne leur sera d’aucune utilité.

      Esaïe 34

      15 Le serpent y fera son nid, y déposera ses œufs, les couvera et rassemblera ses petits sous son ombre. Là se rassembleront les vautours, chaque femelle avec son compagnon.

      Esaïe 51

      9 Réveille-toi ! Réveille-toi ! Couvre-toi de force, bras de l'Eternel ! Réveille-toi comme par le passé, comme dans les générations précédentes ! N'est-ce pas toi qui as abattu l'Egypte, qui as transpercé le monstre ?

      Esaïe 59

      5 Ils font éclore des œufs de vipère et tissent des toiles d'araignée. Celui qui mange de leurs œufs meurt et, si l'on en écrase un, c’est un serpent qui sort.

      Esaïe 65

      25 Le loup et l'agneau brouteront ensemble, le lion, comme le bœuf, mangera de la paille et le serpent aura la poussière pour nourriture. On ne commettra ni mal ni destruction sur toute ma montagne sainte, dit l'Eternel.

      Jérémie 8

      17 Oui, je vais vous envoyer des serpents, des vipères que personne ne peut charmer, et ils vous mordront, déclare l'Eternel. »

      Jérémie 51

      34 « Nebucadnetsar, roi de Babylone, m'a dévorée, m'a dépouillée. Il m’a laissée pareille à un vase vide. Tel un dragon, il m'a engloutie, il a rempli son ventre de ce que j'avais de précieux. Il m'a chassée.

      Ezéchiel 29

      3 Parle ! Tu annonceras : Voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel : Je t’en veux, pharaon, roi d'Egypte, crocodile monstrueux couché au milieu du Nil, qui dis : ‘Mon Nil est à moi, c'est moi qui l'ai fait !’

      Ezéchiel 32

      2 « Fils de l’homme, prononce une complainte sur le pharaon, le roi d'Egypte ! Tu lui diras : » Tu ressemblais à un jeune lion parmi les nations, tu étais comme un crocodile dans les mers. Tu t'élançais dans tes fleuves et tu rendais leur eau trouble avec tes pattes, tu agitais leur cours.

      Amos 5

      19 Vous serez comme un homme qui fuit devant un lion et qu'un ours surprend : il gagne sa maison, appuie sa main contre le mur, et un serpent le mord.

      Amos 9

      3 S'ils se cachent au sommet du Carmel, je les y chercherai et je les attraperai ; s'ils se cachent à mes regards dans le fond de la mer, j'ordonnerai au serpent de les y mordre.

      Michée 7

      17 Elles lécheront la poussière, comme le serpent, comme les reptiles de la terre ; elles sortiront effrayées de leurs forteresses, elles trembleront devant l'Eternel, notre Dieu, elles te craindront.

      Matthieu 3

      7 Cependant, quand il vit beaucoup de pharisiens et de sadducéens venir se faire baptiser par lui, il leur dit : « Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ?

      Matthieu 7

      10 Ou s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ?

      Matthieu 10

      16 » Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents et purs comme les colombes.

      Matthieu 12

      34 Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, mauvais comme vous l'êtes ? En effet, la bouche exprime ce dont le cœur est plein.

      Matthieu 23

      33 Serpents, race de vipères ! Comment échapperez-vous au jugement de l'enfer ?

      Marc 16

      18 attraper des serpents, et s'ils boivent un breuvage mortel, celui-ci ne leur fera aucun mal ; ils poseront les mains sur les malades et ceux-ci seront guéris. »

      Luc 3

      7 Il disait donc aux foules qui venaient se faire baptiser par lui : « Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ?

      Luc 10

      19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l'ennemi, et rien ne pourra vous nuire.

      Luc 11

      11 Quel père parmi vous donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain ? Ou bien s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d'un poisson ?

      Actes 28

      3 Paul avait ramassé un tas de broussailles et il était en train de les mettre sur le feu quand, sous l'effet de la chaleur, une vipère en est sortie et s'est accrochée à sa main.

      Romains 3

      13 leur gosier est une tombe ouverte, ils se servent de leur langue pour tromper. Ils ont sur les lèvres un venin de vipère ;

      Apocalypse 12

      9 Il fut jeté dehors, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui égare toute la terre ; il fut jeté sur la terre et ses anges furent jetés avec lui.
      14 Mais les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu'elle s'envole au désert, vers l'endroit où elle doit être nourrie un temps, des temps et la moitié d'un temps, loin du serpent.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...