Dictionnaire Biblique de Top Bible

SIDON

Aujourd'hui Saïda, petite ville de la côte phénicienne, entre Tyr (Soûr) et Beyrouth. L'ancienne cité, bâtie sur un cap rocheux, avec ses deux ports, l'un au Nord, l'autre au Sud, fut l'une des plus célèbres de toute l'antiquité. Ses habitants avaient une réputation de navigateurs et d'artisans incomparables. Il est à remarquer que leur nom de Sidoniens fut appliqué pendant longtemps à toute la population phénicienne méridionale. (cf. Jug 10:12,1Ro 5:6) A très haute époque, aucune mention de Sidon n'est faite dans les textes égyptiens. Dans les tablettes d'el-Amarna, la ville est appelée Zi-du-na, Si-du-na ou Zi-tu-na. Au XII e siècle av. J. -C, les « Peuples de la Mer », qui avaient tout submergé en Syrie du N., durent dévaster Sidon, mais furent arrêtés un peu plus au Sud par Ramsès III On ne saurait donc s'étonner que Sidon soit mentionnée dans l'A.T., dès qu'en Palestine arrivent les Hébreux. Si la liste des peuples rattache Sidon à Canaan (Ge 10:15), la ville échappa toujours aux Israélites (Jug 1:31), qui guerroyèrent parfois jusqu'à son territoire. D'une inscription de Sanchérib qui, détaillant sa campagne contre Jérusalem (701 av. J. -C), nomme « Sidon la grande » et « Sidon la petite », on peut rapprocher la mention biblique de « Sidon la grande » (Jos 11:8 19:28), par où. il faut entendre à peu près certainement le territoire au Sud de la ville, le terme de « Sidon la petite » s'appliquant à la ville même et à son port. (Dans des inscriptions trouvées à Sidon, au temple d'Eshmoun, sont aussi distinguées Sidon-Yam =Sidon-maritime, et Sidon-Sadé =Sidon-campagne.)

La cité phénicienne, célébrée par Homère pour l'habileté extraordinaire de ses orfèvres (II, XXIII, 743-748), la rapidité de ses bateaux (Od., xv), avait fondé de nombreux comptoirs sur les rives du bassin méditerranéen et dans les îles (Citium, Malte) ; mais sa rivale, Tyr, la supplanta rapidement et, dès l'époque de Salomon, son roi Hiram représentait les Sidoniens (1Ro 5:6). Cependant cette hégémonie dut bientôt compter avec la puissance assyrienne. Sidon paya tribut à Assournazirpal, 884-860 (stèle au Nahr el-Kelb), à Salmanasar III (reliefs de Balawat), à Tiglath-Piléser (le Pul biblique, 2Ro 15:19), à Salmanasar V (727-722 av. J. -C.). Lors de sa marche vers Jérusalem (701 av. J. -C), Sanchérib soumit une fois de plus les villes phéniciennes et installa roi à Sidon, à la place de Luli, un certain Tubaalu (Ithobaal). Son successeur Abdmilkut se révolta contre Assarhaddon qui réprima énergiquement le soulèvement.

Sidon fut détruite et le roi de Sidon eut la tête tranchée (676 av. J. -C). Deux stèles trouvées, l'une à Sendjerli, l'autre à Tell Ahmar (en 1927, campagne Thureau-Dangin), commémorent cette répression. Le roi Assarhaddon tient en laisse deux captifs, dont l'un est précisément Abdmilkut. Assarhaddon fonda plus loin une ville qu'il appela Kar-ashour-aha-iddina et qu'il peupla de Caldéens. Sidon se releva pourtant de ses ruines, profitant du déclin de la puissance assyrienne. La ville entra très certainement dans la ligue qui se forma contre Babylone (Jer 27:3,8), mais Nébucadnetsar en triompha et Sidon fut une fois de plus frappée (Eze 28:21 et suivants). La période perse qui suivit fut d'abord une ère de paix et de grande prospérité pour Sidon, qui commit la faute de se révolter contre Artaxerxès III

Trahie par son propre roi Tennès, Sidon fut brûlée, 40.000 personnes périrent dans les flammes et le célèbre paradeisos (parc) fut saccagé (351 av. J. -C). Cette ville, très grécisée (Straton Philhellène) déjà à l'époque perse, s'ouvrit à Alexandre et elle fut tour à tour en la possession des Ptolémées ou des Séleucides. Plus tard, république indépendante (III av. J. -C), puis soumise à l'arménien Tigrane (de 83 à 69 av. J. -C), elle tomba sous la domination romaine, mais jouit de toutes ses franchises. Le N.T. mentionne Sidon à plusieurs reprises et en compagnie de Tyr (Mr 3:8, Mt 11:21 15:21). Jésus parcourut cette région (Mr 7:24, Mt 15:21) et peut-être vint-il à Sidon (Mr 7:31).

Le christianisme y fit bientôt des adeptes (est-ce pour cela que les Sidoniens n'agréaient pas à Hérode Agrippa ? Ac 12:20), et saint Paul s'y arrêta, alors qu'on l'emmenait à Rome (Ac 27:3). Éclipsée sans doute par Tyr, Sidon fut pourtant le siège d'un évêché dont le titulaire est mentionné au concile de Nicée (325 ap. J. -C). La suite des siècles ne fut pour Sidon qu'une longue tribulation : soumise aux musulmans (VII e siècle), prise par les Croisés, reprise par Saladin, à nouveau aux mains des Francs qui la reperdirent (XII e siècle), la ville changea encore de maîtres : Eïyoub, saint Louis, les Templiers, les Mongols, les Musulmans (XIII e siècle).

Elle ne se releva vraiment qu'au XVII° siècle, avec l'émir des Druses, Fakhreddin, qui lui rendit un peu de son ancienne prospérité. La ville moderne (12.000 hab. aux deux tiers musulmans), entourée de ses verdoyants « jardins », n'offre plus guère qu'un intérêt rétrospectif : celui qui s'attache au site antique. Les deux châteaux, celui de l'Acropole et celui « de la mer » (Kalat el-Mezzé, Kalat el-Bahar), sont du XIII e siècle (fig. 244) ; mais les fouilles ont dégagé des documents de beaucoup antérieurs.

Après la découverte fortuite en 1855 du sarcophage du roi de Sidon Eshmounazar II (au Louvre ; il possède, gravée sur son couvercle, la plus longue inscription phénicienne, 22 lignes), Renan consacra à Sidon, en 1861, une exploration qui, poursuivie par Gaillardot, fut particulièrement riche (la plupart des documents, inscriptions, sarcophages, au Louvre). En 1887, Hamdy Bey découvrit la nécropole royale, d'où l'on retira 18 sarcophages, l'un au nom de Tabnit, père d'Eshmounazar II, sarcophage égyptien réemployé (moulage au Louvre), d'autres du type dit anthropoïde, surtout les quatre célèbres, grecs d'influence sinon d'exécution, dits « d'Alexandre », des « Pleureuses », du « Satrape » et « du Lycien » (musée de Constantinople).

Macridy Bey explora ensuite le site du temple d'Eshmoun, l'Adonis phénicien. Enfin, en 1914 puis en 1920, le docteur Contenau, à la suite de diverses recherches, a mis au jour divers documents de grand intérêt : ivoires gréco-romains, statuette de Vénus, sarcophage avec la représentation d'un navire phénicien, un de ces bateaux « au long cours » que la Bible dénomme « navire de Tarsis » (1Ro 10:22), et de la céramique qui permet de remonter au XII e siècle ; jusqu'alors, les trouvailles ne dépassaient pas l'époque perse (VI e siècle), et les fouilles du docteur Contenau nous font désormais remonter au temps de la grande migration des Peuples de la Mer et au sac de Sidon par les Philistins.

D'innombrables antiquités, qui remplissent les salles des musées et proviennent de Sidon, attestent la prospérité de cette ville qui joua un tel rôle sur la côte phénicienne. Ce qui est encore caché dépasse peut-être en importance ce qui déjà est connu, car antérieurement au VI° siècle nous n'avons guère que des vestiges. De la cité célébrée par Homère, bien des trésors sont encore enfouis. --Voir Phénicie. A. P.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 10

      15 Canaan eut pour descendants Sidon, son fils aîné, et Heth,
      19 Le territoire des Cananéens allait de Sidon, du côté de Guérar jusqu'à Gaza, et du côté de Sodome, de Gomorrhe, d'Adma et de Tseboïm jusqu'à Lésha.

      Genèse 49

      13 » Zabulon résidera sur la côte maritime, #il sera sur la côte des bateaux #et sa frontière s'étendra du côté de Sidon.

      Josué 11

      8 L'Eternel les livra entre les mains d'Israël. Ils les battirent et les poursuivirent jusqu'à Sidon la grande, jusqu'à Misrephoth-Maïm et jusqu'à la vallée de Mitspa vers l'est. Ils les battirent sans laisser un seul survivant.

      Josué 19

      28 ainsi que vers Ebron, Rehob, Hammon et Kana jusqu'à Sidon la grande.

      Juges 1

      31 Aser ne chassa pas les habitants d'Acco ni ceux de Sidon, d'Achlal, d'Aczib, de Helba, d'Aphik et de Rehob.

      Juges 10

      1 Après Abimélec, Thola, fils de Pua et petit-fils de Dodo, membre de la tribu d'Issacar, se leva pour délivrer Israël. Il habitait à Shamir, dans la région montagneuse d'Ephraïm.
      6 Les Israélites firent encore ce qui déplaît à l'Eternel. Ils servirent les Baals et les Astartés, les dieux de la Syrie, de Sidon, de Moab, des Ammonites et des Philistins ; ils abandonnèrent l'Eternel et ne le servirent plus.
      12 Lorsque les Sidoniens, les Amalécites et les Maonites vous ont opprimés et que vous avez crié à moi, ne vous ai-je pas délivrés de leurs mains ?

      Juges 18

      28 Personne ne la délivra, car elle était située loin de Sidon et ses habitants n'avaient pas de relations avec les autres. Elle se trouvait dans la vallée qui s'étend en direction de Beth-Rehob. Les Danites reconstruisirent la ville et y habitèrent.

      2 Samuel 24

      6 Ils se rendirent en Galaad et dans la région de Thachthim-Hodshi. Ils se rendirent à Dan-Jaan et dans les environs de Sidon.

      Esaïe 23

      2 Soyez muets de terreur, habitants de l’île et vous, marchands de Sidon, qui parcourez la mer pour la combler !
      4 Sois couverte de honte, Sidon ! En effet, voici ce que dit la mer, la forteresse de la mer : « Je ne me suis pas tortillée de douleur, je n'ai pas accouché, je n'ai pas élevé de jeunes hommes ni pris soin de jeunes filles. »
      12 Il a dit : « Tu ne continueras plus à te livrer à la joie, vierge violée, fille de Sidon ! Tu auras beau te lever pour traverser jusqu’à Kittim, même là il n'y aura pas de paix pour toi. »

      Jérémie 25

      22 à tous les rois de Tyr, à tous ceux de Sidon et à ceux de la côte située de l'autre côté de la mer ;

      Jérémie 27

      3 Ensuite, fais-les parvenir aux rois d'Edom, de Moab, des Ammonites, de Tyr et de Sidon, par l’intermédiaire de leurs ambassadeurs, ceux qui sont venus trouver Sédécias, roi de Juda, à Jérusalem.
      8 Si une nation ou un royaume ne sert pas Nebucadnetsar, roi de Babylone, et ne se soumet pas au roi de Babylone, j’interviendrai contre cette nation par l'épée, par la famine et par la peste, déclare l'Eternel, jusqu'à ce que je l'aie éliminée par son intermédiaire.

      Jérémie 47

      4 En effet, le jour arrive où tous les Philistins vont connaître la dévastation. Ils seront éliminés de Tyr et de Sidon, tous les survivants qui auraient pu les secourir, car l'Eternel va semer la dévastation parmi les Philistins, parmi ce qui reste de l'île de Caphtor.

      Ezéchiel 27

      8 Les habitants de Sidon et d'Arvad étaient tes rameurs, et les plus experts de chez toi, Tyr, constituaient tes navigateurs.

      Ezéchiel 28

      21 « Fils de l’homme, tourne ton visage vers Sidon et prophétise contre elle !
      22 Tu annonceras : ‘Voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel : Je t’en veux, Sidon ! Ma gloire sera manifestée au milieu de toi.’ » Ils reconnaîtront que je suis l'Eternel, quand je mettrai mes jugements en œuvre contre elle, quand je manifesterai ma sainteté au milieu d'elle.

      Joël 3

      4 Le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang avant l'arrivée du jour de l'Eternel, de ce jour grand et terrible.

      Zacharie 9

      2 Elle s'arrête aussi sur Hamath, à la frontière de Damas, sur Tyr et Sidon, avec toute leur sagesse.

      Matthieu 11

      21 « Malheur à toi, Chorazin, malheur à toi, Bethsaïda, car si les miracles accomplis au milieu de vous l'avaient été dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps que leurs habitants se seraient repentis, habillés d’un sac et assis dans la cendre.
      22 C'est pourquoi je vous le dis : le jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous.

      Matthieu 15

      21 Jésus partit de là et se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon.

      Marc 3

      8 de Jérusalem, de l'Idumée, de l’autre côté du Jourdain et des environs de Tyr et de Sidon ; cette foule vint à lui car elle avait appris tout ce qu’il faisait.

      Marc 7

      24 Jésus partit de là et s'en alla dans le territoire de Tyr et de Sidon. Il entra dans une maison, désirant que personne ne le sache, mais il ne put rester caché,
      31 Jésus quitta le territoire de Tyr et revint par Sidon vers le lac de Galilée en traversant la région de la Décapole.

      Luc 4

      26 Cependant, Elie n’a été envoyé vers aucune d'elles, mais seulement vers une veuve de Sarepta, dans le pays de Sidon.

      Luc 6

      17 Il descendit avec eux et s'arrêta sur un plateau où se trouvaient une foule de ses disciples et une multitude de personnes de toute la Judée, de Jérusalem et du littoral de Tyr et de Sidon.

      Luc 10

      13 » Malheur à toi, Chorazin, malheur à toi, Bethsaïda, car si les miracles accomplis au milieu de vous l'avaient été dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps que leurs habitants se seraient repentis, habillés d’un sac et assis dans la cendre.
      14 C'est pourquoi, lors du jugement Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous.

      Actes 12

      20 Hérode était en conflit avec les Tyriens et les Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d'un commun accord et, après avoir gagné Blastus, le responsable de sa chambre, ils demandèrent la paix parce que leur région dépendait de celle du roi pour son ravitaillement.

      Actes 27

      3 Le jour suivant, nous avons abordé à Sidon ; Julius, qui traitait Paul avec bienveillance, lui a permis d'aller chez ses amis et de recevoir leurs soins.

      Romains 5

      6 En effet, alors que nous étions encore sans force, Christ est mort pour des pécheurs au moment fixé.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Bethléem Batiment C 23
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...