Dictionnaire Biblique de Top Bible

SOLITUDE

La Bible nous enseigne que parmi les moyens employés par Dieu pour se faire connaître à l'homme, l'un des plus puissants est la solitude (cf. La 3:28, et rapprocher ce passage de Mt 6:6).

Sans doute l'homme est fait pour vivre en société, mais ce n'est pas la société qui le forme ; « on est dans la société ce que l'on s'est fait dans la solitude ». Savoir s'isoler, ménager dans sa vie les haltes du recueillement où, dans le calme de l'atmosphère intérieure, les poussières tombent, les brouillards se dissipent, les nerfs se détendent ; heures d'apaisement où les agitations qui nous retiennent sans cesse sur les bords de notre âme étant suspendues, nous y pouvons enfin descendre par degrés, descendre jusqu'au fond ; heures de crise où le rideau étant tombé entre la scène et le public, l'acteur pose son masque et, rendu à lui-même, se voit tel qu'il est dans le dénûment de son trouble, dans la détresse de son néant. C'est là que le Créateur attend sa créature et lui parle. Lorsque Renan dit que le désert est monothéiste, il ne se trompe pas tout à fait : nulle part la présence de Dieu ne s'impose à l'homme plus sûrement que dans le désert, c'est-à-dire dans la solitude où l'homme privé de tout appui extérieur et de toute ressource personnelle se voit comme forcé de recourir à Dieu.

Mais une vie ininterrompue dans la fièvre de l'activité sociale n'a pas seulement pour inconvénient de nous ôter les moyens de nous connaître nous-mêmes et de nous recueillir, elle nous livre aux inspirations d'un milieu qui, au lieu d'élever notre individualité, la plupart du temps la rabaisse. En effet il ne faut pas s'y tromper, la collectivité, dans sa manière d'être, reproduit les caractères de l'espèce, qui est animale. Le mouvement des masses est redoutable parce qu'il est irraisonné.

Les entraîneurs, qui savent exploiter l'instinct de la foule, son impressionnabilité et sa versatilité, peuvent la porter à des excès que jamais les individus qui la composent n'auraient commis isolément ; au contraire, quand il a soin par un moment de solitude de se libérer de la vie grégaire, l'individu se ressaisit ; il entend l'appel de la raison et celui de la conscience ; plus il se recueille, mieux il perçoit la « voix de silence » (1Ro 19:12) qui révèle la présence de Dieu ; il réalise sa personnalité, s'élève par elle au-dessus de la foule et se rétablit dans la parenté de Dieu qui est la personne parfaite.

L'histoire abonde ici en enseignements : tandis que la collectivité dans son orgueil et ses entraînements construit la tour de Babel (Ge 11), demande le veau d'or (Ex 32), abandonne Jéhovah pour Baal (1Ro 19:14 etc.), crie sur la place du prétoire : « Ote, ôte, crucifie ! » (Jn 19:15), exalte Paul et Barnabas comme des divinités et puis les lapide (Ac 14:8-20), nous voyons Jéhovah distinguer de la foule les héros élus pour lui servir de témoins et les former à part, in deserto solitudinis Abraham doit tout quitter pour s'enfoncer dans le désert de Syrie, marchant par la foi vers un but inconnu (Ge 12:6),

Moïse s'enfuit au désert de Madian où il reçoit la révélation du Buisson ardent (Ex 3:1),

Élie désespéré se retire au désert où Jéhovah le réconforte (1Ro 19:4).

La prédication d'Amos, d'Osée, de Jérémie est tout imprégnée des enseignements que leur a donnés le désert ; c'est dans la solitude du désert de Judée que Jean-Baptiste prend conscience de sa mission de Précurseur (Mr 1:4) ; c'est dans le désert où il est conduit par l'Esprit que Jésus démasque le Tentateur et choisit comme moyen de rédemption l'obéissance absolue (Mt 4:10) ; c'est au désert qu'il se retire pour prier et c'est là qu'il emmène ses disciples pour qu'ils se reposent (Lu 5:16, Mr 6:31, Jn 11:54). C'est dans la solitude de la nuit de Gethsémané que Jésus consomme son sacrifice expiatoire : « Cette coupe... qu'il soit fait comme tu veux » (Mr 14:36).

C'est dans le chemin désertique qui va de la Palestine à Damas que Jésus convertit Saul de Tarse (Ac 9:3), et quand celui-ci, retourné, se voue à l'apostolat, il se retire d'abord au désert d'Arabie pour repenser sa théologie et s'affirmer dans sa nouvelle foi (Ga 1:17).

L'histoire de l'Église primitive et de celle du Moyen âge est toute remplie des retraites au désert ; et si les saints qui ont fait de la solitude le but de leur vie terrestre se sont trompés, ceux qui sont venus de cette solitude pour parler à l'Église ont été parmi ses plus grands régénérateurs. Avant que le jansénisme des solitaires de Port-Royal nous eût donné Pascal, la Réforme était sortie d'une cellule de moine.

Ce qui fait la faiblesse de l'Église contemporaine, c'est que dans la fièvre de la vie moderne on n'y retrouve plus de solitude. Or la parole que le prophète Osée met dans la bouche de Jéhovah demeure vraie pour tous les temps : « Je l'attirerai au désert, et là je parlerai à son coeur ». --Voir (Os 2:14) Regard, Silence. Alex. W.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 11

      1 Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots.
      2 Après avoir quitté l'est, ils trouvèrent une plaine dans le pays de Shinear et s’y installèrent.
      3 Ils se dirent l'un à l'autre : « Allons ! Faisons des briques et cuisons-les au feu ! » La brique leur servit de pierre, et le bitume de ciment.
      4 Ils dirent encore : « Allons ! Construisons-nous une ville et une tour dont le sommet touche le ciel et faisons-nous un nom afin de ne pas être dispersés sur toute la surface de la terre. »
      5 L'Eternel descendit pour voir la ville et la tour que construisaient les hommes,
      6 et il dit : « Les voici qui forment un seul peuple et ont tous une même langue, et voilà ce qu'ils ont entrepris ! Maintenant, rien ne les retiendra de faire tout ce qu'ils ont projeté.
      7 Allons ! Descendons et là brouillons leur langage afin qu'ils ne se comprennent plus mutuellement. »
      8 L'Eternel les dispersa loin de là sur toute la surface de la terre. Alors ils arrêtèrent de construire la ville.
      9 C'est pourquoi on l’appela Babel : parce que c'est là que l'Eternel brouilla le langage de toute la terre et c'est de là qu’il les dispersa sur toute la surface de la terre.
      10 Voici la lignée de Sem. A l'âge de 100 ans, Sem eut pour fils Arpacshad, 2 ans après le déluge.
      11 Sem vécut 500 ans après la naissance d'Arpacshad et il eut des fils et des filles.
      12 A l'âge de 35 ans, Arpacshad eut pour fils Shélach.
      13 Arpacshad vécut 403 ans après la naissance de Shélach et il eut des fils et des filles.
      14 A l'âge de 30 ans, Shélach eut pour fils Héber.
      15 Shélach vécut 403 ans après la naissance d'Héber et il eut des fils et des filles.
      16 A l'âge de 34 ans, Héber eut pour fils Péleg.
      17 Héber vécut 430 ans après la naissance de Péleg et il eut des fils et des filles.
      18 A l'âge de 30 ans, Péleg eut pour fils Rehu.
      19 Péleg vécut 209 ans après la naissance de Rehu et il eut des fils et des filles.
      20 A l'âge de 32 ans, Rehu eut pour fils Serug.
      21 Rehu vécut 207 ans après la naissance de Serug et il eut des fils et des filles.
      22 A l'âge de 30 ans, Serug eut pour fils Nachor.
      23 Serug vécut 200 ans après la naissance de Nachor et il eut des fils et des filles.
      24 A l'âge de 29 ans, Nachor eut pour fils Térach.
      25 Nachor vécut 119 ans après la naissance de Térach et il eut des fils et des filles.
      26 Térach était âgé de 70 ans lorsqu'il eut Abram, Nachor et Haran.
      27 Voici la lignée de Térach. Térach eut pour fils Abram, Nachor et Haran. Haran eut Lot.
      28 Haran mourut du vivant de son père Térach dans le pays de sa naissance, à Ur en Chaldée.
      29 Abram et Nachor se marièrent. La femme d'Abram s’appelait Saraï, et la femme de Nachor Milca. Elle était la fille d'Haran, qui était le père de Milca et de Jisca.
      30 Saraï était stérile, elle n'avait pas d'enfants.
      31 Térach prit son fils Abram, son petit-fils Lot, qui était le fils d'Haran, et sa belle-fille Saraï, la femme de son fils Abram. Ils sortirent ensemble d'Ur en Chaldée pour se rendre dans le pays de Canaan mais, arrivés à Charan, ils s’y installèrent.
      32 Térach vécut 205 ans, puis il mourut à Charan.

      Genèse 12

      6 Abram traversa le pays jusqu'à l'endroit appelé Sichem, jusqu'aux chênes de Moré. Les Cananéens occupaient alors le pays.

      Exode 3

      1 Moïse était devenu berger du troupeau de son beau-père Jéthro, le prêtre de Madian. Il conduisit le troupeau derrière le désert et vint à la montagne de Dieu, à Horeb.

      Exode 32

      1 Le peuple voyait que Moïse tardait à descendre de la montagne. Alors il se rassembla autour d'Aaron et lui dit : « Allons ! *Fais-nous des dieux qui marchent devant nous, car ce Moïse, l’homme qui nous a fait sortir d'Egypte, nous ignorons ce qu'il est devenu. »
      2 Aaron leur dit : « Retirez les anneaux d'or qui pendent aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles et apportez-les-moi. »
      3 Chacun retira les anneaux d'or qui pendaient à ses oreilles et ils les apportèrent à Aaron.
      4 Il les reçut de leurs mains, jeta l'or dans un moule et fit un veau en métal fondu. Ils dirent alors : * « Israël, voici tes dieux qui t’ont fait sortir d'Egypte. »
      5 Lorsque Aaron vit cela, il construisit un autel devant lui et s'écria : « Demain, il y aura une fête en l'honneur de l'Eternel ! »
      6 Le lendemain, ils se levèrent de bon matin et offrirent des holocaustes et des sacrifices de communion. *Le peuple s'assit pour manger et pour boire ; puis ils se levèrent pour s’amuser.
      7 L'Eternel dit à Moïse : « Vas-y, descends. En effet, ton peuple, celui que tu as fait sortir d'Egypte, s'est corrompu.
      8 Ils se sont bien vite écartés de la voie que je leur avais prescrite : ils se sont fait un veau en métal fondu, se sont prosternés devant lui, lui ont offert des sacrifices et ont dit : ‘Israël, voici tes dieux qui t’ont fait sortir d'Egypte.’ »
      9 L'Eternel dit à Moïse : « Je vois que ce peuple est un peuple réfractaire.
      10 Maintenant, laisse-moi faire ! Ma colère va s'enflammer contre eux et je vais les faire disparaître, tandis que je ferai de toi une grande nation. »
      11 Moïse implora l'Eternel, son Dieu, et dit : « Pourquoi, Eternel, ta colère s'enflammerait-elle contre ton peuple, celui que tu as fait sortir d'Egypte avec une grande puissance et avec force ?
      12 Pourquoi les Egyptiens diraient-ils : ‘C'est pour leur malheur qu'il les a fait sortir de notre pays, c'est pour les tuer dans les montagnes et les exterminer de la surface de la terre’ ? Renonce à ton ardente colère et reviens sur ta décision de faire du mal à ton peuple !
      13 Souviens-toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, tes serviteurs ! Tu leur as dit en jurant par toi-même : *‘Je rendrai votre descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout le pays dont j'ai parlé et ils le posséderont pour toujours.’ »
      14 L'Eternel renonça alors au mal qu'il avait déclaré vouloir faire à son peuple.
      15 Moïse repartit et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans la main. Les tables étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de chaque côté.
      16 Elles étaient l’œuvre de Dieu et l'écriture était celle de Dieu, gravée sur les tables.
      17 Josué entendit le bruit que faisait le peuple en poussant des cris et il dit à Moïse : « Il y a un cri de guerre dans le camp. »
      18 Moïse répondit : « Ce n'est ni un cri de vainqueurs, ni un cri de vaincus. Ce que j'entends, ce sont des gens qui chantent. »
      19 En s’approchant du camp, il vit le veau et les danses. La colère de Moïse s'enflamma. Il jeta les tables qu’il tenait et les brisa au pied de la montagne.
      20 Il prit le veau qu'ils avaient fait et le brûla au feu ; il le réduisit en poudre, versa cette poudre à la surface de l'eau et la fit boire aux Israélites.
      21 Moïse dit à Aaron : « Que t'a fait ce peuple pour que tu le rendes coupable d’un si grand péché ? »
      22 Aaron répondit : « Que la colère de mon seigneur ne s'enflamme pas ! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal.
      23 Ils m'ont dit : ‘Fais-nous des dieux qui marchent devant nous, car ce Moïse, l’homme qui nous a fait sortir d'Egypte, nous ignorons ce qu'il est devenu.’
      24 Je leur ai dit : ‘Que ceux qui ont de l'or s'en dépouillent !’Et ils me l'ont donné. Je l'ai jeté au feu et il en est sorti ce veau. »
      25 Moïse vit que le peuple était en plein désordre et qu'Aaron l'avait laissé dans ce désordre, exposé au déshonneur parmi ses ennemis.
      26 Moïse se plaça à l’entrée du camp et dit : « Qui est pour l’Eternel ? Qu’il vienne vers moi ! » Tous les Lévites se rassemblèrent à ses côtés.
      27 Il leur annonça : « Voici ce que dit l'Eternel, le Dieu d'Israël : Que chacun de vous mette son épée au côté. Traversez et parcourez le camp d'une entrée à l'autre et que chacun tue son frère, son prochain, son voisin. »
      28 Les Lévites firent ce qu'ordonnait Moïse et 3000 hommes environ parmi le peuple moururent ce jour-là.
      29 Moïse dit : « Vous avez aujourd'hui été établis dans vos fonctions au service de l'Eternel, et ce au prix même de votre fils et de votre frère, si bien qu'il vous accorde aujourd'hui une bénédiction. »
      30 Le lendemain, Moïse dit au peuple : « Vous avez commis un grand péché. Je vais maintenant monter vers l'Eternel. Peut-être obtiendrai-je le pardon de votre péché. »
      31 Moïse retourna vers l'Eternel et dit : « Ah ! Ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait des dieux en or.
      32 Pardonne maintenant leur péché ! Sinon, efface-moi de ton livre que tu as écrit. »
      33 L'Eternel dit à Moïse : « C'est celui qui a péché contre moi que j'effacerai de mon livre.
      34 Va donc, conduis le peuple à l’endroit que je t'ai indiqué. Mon ange marchera devant toi, mais le jour où j’interviendrai, je les punirai de leur péché. »
      35 L'Eternel frappa le peuple parce qu'il avait fait le veau, celui qu’avait fabriqué Aaron.

      Lamentations 3

      28 Qu’il se tienne solitaire et silencieux, lorsque l'Eternel le lui impose !

      Osée 2

      14 Je dévasterai ses vignes et ses figuiers, eux dont elle disait : ‘Voilà le salaire que m'ont donné mes amants !’J'en ferai une forêt et les bêtes sauvages les dévoreront.

      Matthieu 4

      10 Jésus lui dit alors : « Retire-toi, Satan ! En effet, il est écrit : C’est le Seigneur, ton Dieu, que tu adoreras et c’est lui seul que tu serviras. »

      Matthieu 6

      6 Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra [ouvertement].

      Marc 1

      4 Jean parut ; il baptisait dans le désert et prêchait le baptême de repentance pour le pardon des péchés.

      Marc 6

      31 Jésus leur dit : « Venez à l'écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu. » En effet, il y avait beaucoup de monde qui allait et venait, et ils n'avaient même pas le temps de manger.

      Marc 14

      36 Il disait : « Abba, Père, tout t'est possible. Eloigne de moi cette coupe ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. »

      Luc 5

      16 Mais lui, il se retirait dans les déserts et priait.

      Jean 11

      54 C'est pourquoi Jésus ne se montra plus ouvertement parmi les Juifs, mais il se retira dans la région voisine du désert, dans une ville appelée Ephraïm, où il resta avec ses disciples.

      Jean 19

      15 Ils s'écrièrent alors : « A mort ! A mort ! Crucifie-le ! » Pilate leur dit : « Dois-je crucifier votre roi ? » Les chefs des prêtres répondirent : « Nous n'avons pas d'autre roi que l'empereur. »

      Actes 9

      3 Comme il était en chemin et qu'il approchait de Damas, tout à coup, une lumière qui venait du ciel resplendit autour de lui.

      Actes 14

      8 A Lystre, un homme impotent des pieds se tenait assis ; il était infirme de naissance et n'avait jamais marché.
      9 Il écoutait Paul parler. Celui-ci fixa les regards sur lui et, voyant qu'il avait la foi pour être sauvé,
      10 il lui dit d'une voix forte : « Lève-toi droit sur tes pieds ! » Il se leva d'un bond et se mit à marcher.
      11 A la vue de ce que Paul avait fait, la foule se mit à dire tout haut en lycaonien : « Les dieux sont descendus vers nous sous une forme humaine. »
      12 Ils appelaient Barnabas Zeus, et Paul Hermès, parce que c'était lui qui prenait la parole.
      13 Le prêtre de Zeus, dont le temple était à l'entrée de la ville, amena des taureaux avec des guirlandes vers les portes. Il voulait, de même que la foule, offrir un sacrifice.
      14 Quand ils apprirent cela, les apôtres Barnabas et Paul déchirèrent leurs vêtements et se précipitèrent vers la foule
      15 en s'écriant : « Pourquoi faites-vous cela ? Nous aussi, nous sommes des êtres humains de la même nature que vous, et nous vous apportons une bonne nouvelle en vous appelant à renoncer à ces idoles sans consistance pour vous tourner vers le Dieu vivant qui a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve.
      16 Dans les générations passées, il a laissé toutes les nations suivre leurs propres voies.
      17 Pourtant, il n'a pas cessé de rendre témoignage à ce qu'il est par le bien qu'il fait : il vous envoie du ciel les pluies et les saisons fertiles, il vous comble de nourriture et remplit votre cœur de joie. »
      18 C’est à peine s’ils purent, par ces paroles, empêcher la foule de leur offrir un sacrifice.
      19 Alors arrivèrent d'Antioche et d'Iconium des Juifs qui gagnèrent la foule. Après avoir lapidé Paul, ils le traînèrent hors de la ville, pensant qu'il était mort.
      20 Cependant, quand les disciples l'entourèrent, il se leva et entra dans la ville. Le lendemain, il partit pour Derbe avec Barnabas.

      Galates 1

      17 je ne suis même pas monté à Jérusalem vers ceux qui étaient apôtres avant moi, mais je suis aussitôt parti pour l'Arabie ; puis je suis retourné à Damas.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider