Dictionnaire Biblique de Top Bible

SOURIS

(hébreu akbâr). Dans Le 11:29, où sont désignés les animaux les plus impurs de ceux « qui grouillent sur la terre » (Vers. Syn.), ou « qui se meuvent au ras du sol » (Bbl. Cent.), --traductions meilleures que celle de Sg. : « qui rampent », --il paraît probable que la souris est un nom générique représentant diverses espèces de ces mammifères rongeurs si nombreux en Orient.

--Dans Esa 66:17, le fait de s'en nourrir ainsi que de viande de porc est mis en corrélation avec des cultes païens ( « ceux qui se sanctifient et qui se purifient dans les jardins, se suivant les uns les autres en procession... »), et aussi avec le terme d'abomination (hébreu chèqèts) qui apparaît dans Eze 8:10 à propos de tels animaux (immondes, Vers. Syn.), objets de cultes impurs importés à Jérusalem. C'est le même terme de condamnation qui dans Le 11:41 et suivants est appliqué à toutes les bêtes plus ou moins rampantes, comme plus haut à certains poissons, oiseaux et insectes (Le 11:10, 20-33).

D'après le philosophe juif Moïse Maïmonide (XII° siècle), les indigènes du Hauran offraient des sacrifices de souris des champs (W. Rob. Smith, Relig. Sem., p. 293).

Dans 1Sa 5 et 1Sa 6, une terrible épidémie se manifeste chez les Philistins par des tumeurs que nos versions appellent des hémorroïdes (1Sa 5:6,9,12 6:4 et suivant, etc.), et où l'on voit ordinairement aujourd'hui la peste bubonique (cf. l'ulcère d'Egypte, De 28:27) ; cette plaie contagieuse est mise en corrélation avec une invasion de souris : cf. 1Sa 6:4,11,18 dans le texte hébreu et dans nos versions, et aussi 1Sa 5 6,10 6:1 dans les LXX où la claire mention de leur invasion mortelle est ajoutée au texte hébreu. Pour en débarrasser le pays, prêtres et devins prescrivent, avec le renvoi de l'arche du Dieu d'Israël, l'offrande d'ex-voto en or (voir Modèle) sous forme de tumeurs et de souris. Certains critiques, se fondant sur la remarque : « Une même plaie vous a tous frappés » (1Sa 6:4), considèrent les mentions des souris comme des additions postérieures au texte primitif, qui n'aurait connu que le fléau de la maladie (P. H. Smith, ICC, Samuel). Pourtant, de l'avis même de Lucien Gautier (Introd. A.T., I, parag. 123), « cette narration (1Sa 5:1-7:1) a quelque chose de très suivi ; c'est un échantillon remarquable d'excellente prose hébraïque qui n'a subi aucun remaniement ». Pour croire exclusifs l'un de l'autre le fléau de la peste et celui des souris, il faut oublier que la science moderne dénonce précisément les rats comme étant les agents de propagation les plus dangereux de la peste bubonique : l'antiquité avait fort bien pu constater la relation sans pouvoir l'expliquer.

--La même relation se retrouve d'ailleurs entre le curieux récit-d'Hérodote (2:141), d'après lequel la campagne de Sanchérib en marche contre l'Egypte fut subitement arrêtée par une invasion de souris des champs qui pendant une nuit auraient rongé et mis hors d'usage les cordes des arcs et les courroies des boucliers de son armée, --et le récit biblique attribuant cet arrêt soudain de ses troupes à un ange de l'Éternel qui fit périr la nuit 185.000 hommes (2Ro 19:35 parallèle Esa 37:36), description qui rappelle celle de la peste infligée par l'ange de l'Éternel au temps de David (2Sa 24:15 et suivants parallèle 1Ch 21:14 et suivants).

« C'était un usage antique que de représenter sous la forme d'une souris les ravages causés par les maladies infectieuses. La souris désigne dans l'écriture hiéroglyphique la puissance dévastatrice. Apollon, auquel on attribuait le pouvoir de lancer des traits pestilentiels, reçoit en cette qualité le qualificatif de smintheus ou sminthios : celui qui envoie les souris (de sminthos =souris, rat) et non, comme on l'a souvent prétendu : celui qui protège contre les souris. » (A. Westphal, Jéhovah, p. 348.)

Parmi les nombreuses espèces de la Palestine auxquelles peut donc s'appliquer dans ces divers passages le terme de souris, citons : le mus Bactrianus, très abondant autour de la mer Morte ; le mus Alexandrinus, souris domestique qui se trouve surtout dans les villes de la côte S. ; l 'arvicola arvalis, souris des champs ou mulot, très commune partout dans les terres cultivées, et où il faut voir sans doute le fléau indiqué plus haut ; le hamster, cricetus auritus, commun aussi dans les cultures, et la gerboise, dont le mâle est appelé akbâr par les Arabes (nom hébreu de la souris) et dont trois variétés sont connues en Palestine : les Arabes s'en nourrissent, ainsi que du hamster. Dans la vallée de l'Araba et les étendues du désert vers le Sinaï pullulent par légions invraisemblables souris et rats des sables, reptiles, insectes, etc. Voir Rat.

Jn L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Lévitique 11

      10 En revanche, parmi tous ceux qui grouillent et ceux qui vivent dans l’eau, soit dans les mers, soit dans les rivières, vous considérerez comme abominables tous ceux qui sont dépourvus de nageoires et d’écailles.
      20 » Vous considérerez comme abominable tout reptile qui vole et qui marche sur quatre pattes.
      29 » Voici, parmi les animaux qui rampent sur la terre, ceux que vous considérerez comme impurs : la taupe, la souris, les diverses espèces de lézards,
      41 » Vous considérerez comme abominable tout reptile qui rampe sur la terre. On n'en mangera pas.

      1 Samuel 5

      1 Les Philistins prirent l'arche de Dieu et la transportèrent d'Eben-Ezer à Asdod.
      2 Après s'être emparés de l'arche de Dieu, les Philistins la firent entrer dans le temple de Dagon et la placèrent à côté de Dagon.
      3 Le lendemain, les Asdodiens se levèrent de bon matin et trouvèrent Dagon étendu le visage contre terre devant l'arche de l'Eternel. Ils prirent Dagon et le remirent à sa place.
      4 Le surlendemain, ils se levèrent de bon matin et trouvèrent de nouveau Dagon étendu le visage contre terre devant l'arche de l'Eternel. La tête de Dagon et ses deux mains étaient abattues sur le seuil, et il ne lui restait que le tronc.
      5 C'est pourquoi, jusqu'à aujourd’hui, les prêtres de Dagon et tous ceux qui viennent dans le temple de Dagon à Asdod ne marchent pas sur le seuil.
      6 La main de l'Eternel pesa plus lourdement encore sur les Asdodiens et il fit des ravages parmi eux. Il les frappa de tumeurs à Asdod et dans le territoire qui en dépend.
      7 Quand ils virent cela, les habitants d'Asdod dirent : « L'arche du Dieu d'Israël ne restera pas chez nous, car il fait peser lourdement sa main sur nous et sur Dagon, notre dieu. »
      8 Ils firent venir tous les princes des Philistins, les rassemblèrent chez eux et demandèrent : « Que pouvons-nous faire de l'arche du Dieu d'Israël ? » Les princes répondirent : « Qu'on la transporte à Gath. » Et l'on transporta là-bas l'arche du Dieu d'Israël.
      9 Mais une fois qu'on l'y eut transportée, la main de l'Eternel fut contre la ville et il y eut une très grande terreur. Il frappa les habitants de la ville, depuis le petit jusqu'au grand, et ils eurent une éruption de tumeurs.
      10 Alors ils envoyèrent l'arche de Dieu à Ekron. Lorsque l'arche de Dieu entra dans Ekron, les Ekroniens poussèrent des cris en disant : « On a transporté l'arche du Dieu d'Israël chez nous pour nous faire mourir, nous et notre peuple ! »
      11 Ils firent venir tous les princes des Philistins, les rassemblèrent et dirent : « Renvoyez l'arche du Dieu d'Israël ! Qu'elle retourne chez elle et qu'elle ne nous fasse pas mourir, nous et notre peuple. » En effet, dans toute la ville régnait une terreur mortelle ; la main de Dieu y pesait très lourdement.
      12 Ceux qui ne mouraient pas étaient frappés de tumeurs et les cris de la ville montaient jusqu'au ciel.

      1 Samuel 6

      1 L'arche de l'Eternel resta sept mois dans le pays des Philistins.
      2 Les Philistins appelèrent les prêtres et les devins et dirent : « Que pouvons-nous faire de l'arche de l'Eternel ? Faites-nous connaître de quelle manière nous devons la renvoyer chez elle. »
      3 Les hommes consultés répondirent : « Si vous renvoyez l'arche du Dieu d'Israël, ne la renvoyez pas sans rien, mais faites à Dieu un sacrifice de culpabilité. Alors vous guérirez et vous saurez pourquoi sa main ne s'est pas retirée de vous. »
      4 Les Philistins dirent : « Quelle offrande lui ferons-nous ? » Ils répondirent : « Nous offrirons 5 tumeurs en or et 5 souris en or, d'après le nombre des princes des Philistins, car le même fléau vous a tous atteints, vous et vos princes.
      5 Faites des représentations de vos tumeurs, ainsi que des souris qui ravagent le pays, et rendez gloire au Dieu d'Israël. Peut-être cessera-t-il de faire lourdement peser sa main contre vous, contre vos dieux et contre votre pays.
      6 Pourquoi rendriez-vous votre cœur insensible comme les Egyptiens et le pharaon l’ont fait ? Dieu est intervenu contre eux et ils ont alors dû laisser partir les Israélites.
      7 Maintenant, fabriquez un char tout neuf et prenez deux vaches qui allaitent et n'ont jamais porté de joug. Attelez ces vaches au char et ramenez leurs petits à l’étable afin qu’ils ne soient plus derrière elles.
      8 Vous prendrez l'arche de l'Eternel et vous la mettrez sur le char. Vous placerez à côté d'elle, dans un coffre, les objets d'or que vous donnez à l'Eternel en sacrifice de culpabilité, puis vous la renverrez et elle partira.
      9 Suivez-la du regard : si elle monte par le chemin de sa frontière vers Beth-Shémesh, cela signifie que c'est l'Eternel qui nous a fait ce grand mal ; sinon, nous saurons que ce n'est pas sa main qui nous a frappés, mais que cela nous est arrivé par hasard. »
      10 C’est ce que firent ces hommes. Ils prirent deux vaches qui allaitaient et les attelèrent au char, et ils enfermèrent les petits dans l’étable.
      11 Ils mirent sur le char l'arche de l'Eternel ainsi que le coffre avec les souris en or et les représentations de leurs tumeurs.
      12 Les vaches prirent directement le chemin de Beth-Shémesh ; elles suivirent toujours la même route en mugissant, sans s’écarter à droite ou à gauche. Les princes des Philistins les suivirent jusqu'à la frontière de Beth-Shémesh.
      13 Les habitants de Beth-Shémesh moissonnaient les blés dans la vallée ; ils levèrent les yeux, aperçurent l'arche et se réjouirent en la voyant.
      14 Le char arriva dans le champ de Josué, un habitant de Beth-Shémesh, et s'y arrêta. Il y avait là une grande pierre. On fendit le bois du char et l'on offrit les vaches en holocauste à l'Eternel.
      15 Les Lévites descendirent l'arche de l'Eternel ainsi que le coffre qui se trouvait à côté d'elle et qui contenait les objets en or, et ils posèrent le tout sur la grande pierre. Les habitants de Beth-Shémesh offrirent ce jour-là des holocaustes et des sacrifices à l'Eternel.
      16 Après avoir vu cela, les cinq princes des Philistins retournèrent à Ekron le jour même.
      17 Voici les tumeurs en or que les Philistins donnèrent à l'Eternel en sacrifice de culpabilité : une pour Asdod, une pour Gaza, une pour Askalon, une pour Gath, une pour Ekron.
      18 Il y avait aussi le nombre de souris en or correspondant au nombre de villes philistines qui appartenaient aux cinq chefs, aussi bien des villes fortifiées que des villages sans murailles. C'est ce qu'atteste la grande pierre sur laquelle on déposa l'arche de l'Eternel et qui se trouve aujourd'hui encore dans le champ de Josué de Beth-Shémesh.
      19 L'Eternel frappa les habitants de Beth-Shémesh, lorsqu'ils regardèrent l'arche de l'Eternel. Il frappa 50'070 hommes parmi le peuple, et le peuple fut dans le deuil parce que l'Eternel l'avait frappé d'un grand fléau.
      20 Les habitants de Beth-Shémesh dirent : « Qui peut se tenir en présence de l'Eternel, de ce Dieu saint ? Et vers qui l'arche doit-elle monter en s'éloignant de nous ? »
      21 Ils envoyèrent des messagers aux habitants de Kirjath-Jearim pour leur dire : « Les Philistins ont ramené l'arche de l'Eternel. Descendez donc et faites-la monter vers vous. »

      1 Samuel 7

      1 Les habitants de Kirjath-Jearim vinrent et firent monter l'arche de l'Eternel chez eux. Ils la conduisirent dans la maison d'Abinadab, sur la colline, et ils consacrèrent son fils Eléazar pour la garder.

      2 Samuel 24

      15 L'Eternel envoya la peste en Israël, depuis ce matin-là jusqu'au moment fixé. De Dan à Beer-Shéba, 70'000 hommes moururent parmi le peuple.

      1 Chroniques 21

      14 L'Eternel envoya la peste en Israël et 70'000 hommes furent tués en Israël.

      Esaïe 37

      36 L'ange de l'Eternel sortit et frappa 185'000 hommes dans le camp des Assyriens. Quand on se leva le matin, ce n’étaient plus que des cadavres.

      Esaïe 66

      17 Ceux qui se consacrent et se purifient pour aller dans les jardins, en disciples de l’idole qui est parmi eux, qui mangent de la viande de porc, des choses monstrueuses et des souris, disparaîtront tous ensemble, déclare l'Eternel.

      Ezéchiel 8

      10 Je suis entré et, en regardant, j’ai vu qu’il y avait toutes sortes de représentations de reptiles et de bêtes monstrueuses, ainsi que toutes les idoles de la communauté d'Israël, peintes sur le mur tout autour.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
La Chapelle Musique J'essayerai Encore
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...