Dictionnaire Biblique de Top Bible

THOMAS

L'un des douze apôtres ; son nom se trouve dans les quatre listes que nous donnent les Synoptiques et les Actes (Mr 3:16,19, Mt 10:2,4, Lu 6:14,16, Ac 1:13), et tout ce qu'on sait à son sujet se trouve dans le 4 e évangile. Il donne la traduction grecque de son nom : didumos (=didyme), qui a le même sens que l'aram, thomâh (=jumeau), « était sans doute le nom par lequel on désignait le plus ordinairement cet apôtre chez les chrétiens grecs au milieu desquels écrivait Jean ; c'est ainsi que s'explique la répétition de cette traduction : Jn 11:16 20:24 21:2 » (Godet, Comment.)

Jean rapporte aussi quelques paroles de Thomas : autant de traits qui révèlent un caractère entier, peut-être enclin au pessimisme, résolu pourtant et courageux (Jn 11:16), positif, ne comprenant pas toujours le langage symbolique et mystique de Jésus (Jn 14:5) ; dans le désespoir, n'acceptant pas une consolation facile et sentimentale, mais ayant besoin de faits et d'évidence (Jn 20:24 ss). quand il les a allant aussi, loin, ou plus loin que les autres dans la foi et l'adoration : (Jn 20:28) « Après avoir été le dernier à croire à la résurrection de son Maître, il est le premier à l'appeler d'un nom qu'aucun autre peut-être n'avait prononcé » (Bonnet, Comment. ).

Au lieu de didumos, quelques versions portent dipsukhos (=âme double) ; ce n'est qu'une interprétation, comme celle des théologiens qui ont vu dans le nom de Jumeau une allusion à ce que Thomas portait deux hommes en lui : un croyant et un incrédule (cf. Godet, Comment.). Une considération d'ordre plus historique est le grand nombre de porteurs du nom ou du surnom de Didyme dans l'Egypte hellénisée à partir du III e siècle av. J. -C, que les personnages ainsi nommés fussent ou non des jumeaux, et qu'ils fussent ou non des officiants des cultes de dieux jumeaux comme les Dioscures (voir ce mot). Il se peut que le nom même de Thomas, comme son équivalent grec, soit aussi un surnom. Une version syriaque lit, dans Jn 14:22,

Thomas au lieu de Judas ; et les deux noms sont réunis dans la source syriaque de l'histoire d'Abgar traduite par Eusèbe : « Judas qui est aussi [appelé] Thomas », ainsi que dans les Actes de Thomas (éd. Lipsius-Bonnet, II, 2, p. 100 : « Judas-Thomas »). D'après certaines traditions, toutes incontrôlables, Thomas alla évangéliser les Parthes et mourut à Édesse ; d'après d'autres, il gagna les Indes et y mourut martyr. Cette dernière tradition serait en honneur parmi les communautés chrétiennes de saint Thomas, sur la côte de Malabar.

--Pour l'Évangile de Thomas et les Actes de Thomas, voir ÉVANG. APOCRYPHES. A. E.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...