Dictionnaire Biblique de Top Bible

TRIBUT

1.

Un peuple vaincu paie toujours à son vainqueur une plus ou moins forte imposition, soit comme compensation des frais de guerre, soit comme signe de vassalité et de dépendance. La Bénédiction de Jacob raille avec ironie l'esprit de servitude dans lequel se complaît la tribu d'Issacar (Ge 49:15). Israël vaincu par l'Assyrie lui paie un tribut (2Ro 17:3 et suivant). Vainqueur, il reçoit un tribut des Moabites et des Syriens (1Ch 18:2,6). Ce tribut ne consiste pas seulement en monnaie mais aussi en matières premières, en bétail, en esclaves (2Sa 8:8,2Ro 3:4). Des garnisons installées en pays conquis assuraient les livraisons prescrites (2Sa 8:6). Une partie du butin pris au cours d'une expédition militaire était mise à part pour devenir un tribut réservé à Jéhovah (No 31:27,41). Les tributs payés à l'étranger impliquaient des contributions personnelles des habitants du pays (2Ro 16:19, Ne 5:4) ; voir le désintéressement de Néhémie et son intervention auprès des magistrats (Ne 5:14-18). Les prêtres en étaient exemptés (Esd 7:21).

2.

« Tribut » également, les redevances volontaires ou forcées payées au roi (1Ro 10:25,1Sa 16:20).

David fait un recensement (2Sa 24), probablement en vue de la levée des impôts, il avait un ministre chargé de les faire rentrer (2Sa 20:24). Mais Salomon établit une administration très complète doublée d'un régime douanier qui lui rapportait beaucoup (1Ro 10:15).

Autre forme de tribut, les corvées de travaux nécessités par les constructions de Salomon (1Ro 5:13-16 9:15,21 11:28). Il n'est pas étonnant que les Israélites aient dit à Roboam : « Ton père a rendu notre joug dur » (1Ro 12:4). Le ministre chargé de lever les impôts est lapidé (1Ro 12:18).

3.

Les Juifs essayèrent de compromettre Jésus en cherchant à lui faire prendre position pour ou contre le tribut payé à César (Mt 22:17,22), odieux à l'âme nationale juive. La réponse de Jésus, qui prescrit le paiement dû à l'autorité politique mais sans oublier les devoirs dus à Dieu, est d'autant plus frappante si la pièce qu'il se fait montrer à ce sujet était bien le denier portant l'inscription :. < Tibère, César Auguste, fils du divin Auguste, suprême pontife » (voir Monnaie, VII ; fig. 176). Ce tribut, qui donnait lieu à des recensements de population (Lu 2:2), était de deux sortes : l'impôt direct et l'impôt indirect. L'impôt direct, payé directement aux agents du fisc impérial, comprenait l'impôt foncier et l'impôt personnel. Les publicains ne touchaient que les impôts indirects, c'est-à-dire les redevances perçues sur les marchandises importées ou exportées (voir Péager). Il ne faut pas confondre ce tribut romain avec la redevance juive des didrachmes que tout Israélite mâle âgé de plus de douze ans payait pour le culte et le service du Temple (Mt 17:24 et suivant). L'apôtre Paul semble établir cette différence dans Ro 13:7.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 49

      15 Il voit que le repos est agréable #et que la région est magnifique, #et il courbe son épaule sous le fardeau, #il se soumet à des corvées d’esclave.

      Nombres 31

      27 Partage les prises de guerre entre les combattants qui sont allés à l'armée et toute l'assemblée.
      41 Moïse donna au prêtre Eléazar la part réservée comme offrande à l'Eternel, conformément à ce que l'Eternel lui avait ordonné.

      1 Samuel 16

      20 Isaï prit un âne qu'il chargea de pain, d'une outre de vin et d'un chevreau, et il envoya tout cela à Saül par l’intermédiaire de son fils David.

      2 Samuel 8

      6 David posta des garnisons chez les Syriens de Damas. Les Syriens furent asservis à David et lui payèrent un tribut. L'Eternel protégeait David partout où il allait.
      8 Le roi David prit encore une grande quantité de bronze à Béthach et à Bérothaï, villes qui appartenaient à Hadadézer.

      2 Samuel 20

      24 Adoram était préposé aux corvées ; Josaphat, fils d'Achilud, était archiviste ;

      2 Samuel 24

      1 La colère de l'Eternel s'enflamma de nouveau contre Israël et il excita David contre eux en disant : « Vas-y, fais le dénombrement d'Israël et de Juda. »
      2 Le roi dit à Joab, qui était le chef de l'armée et qui se trouvait près de lui : « Parcours toutes les tribus d'Israël, depuis Dan jusqu'à Beer-Shéba. Qu'on fasse le dénombrement du peuple et que je sache ainsi combien il compte d’individus. »
      3 Joab dit au roi : « Que l'Eternel, ton Dieu, rende le peuple 100 fois plus nombreux et que mon seigneur le roi puisse le voir de ses yeux ! Mais pourquoi mon seigneur le roi veut-il faire cela ? »
      4 Le roi persista dans l'ordre qu'il donnait à Joab et aux chefs de l'armée, et ils quittèrent le roi pour procéder au dénombrement du peuple d'Israël.
      5 Ils passèrent le Jourdain et installèrent leur camp à Aroër, à droite de la ville qui se trouve au milieu de la vallée de Gad, et près de Jaezer.
      6 Ils se rendirent en Galaad et dans la région de Thachthim-Hodshi. Ils se rendirent à Dan-Jaan et dans les environs de Sidon.
      7 Ils se rendirent à la forteresse de Tyr et dans toutes les villes des Héviens et des Cananéens. Ils terminèrent par le sud de Juda, à Beer-Shéba.
      8 Ils parcoururent ainsi tout le pays et ils revinrent à Jérusalem au bout de 9 mois et 20 jours.
      9 Joab remit au roi le résultat du dénombrement du peuple : il y avait en Israël 800'000 hommes vaillants aptes au combat, et 500'000 en Juda.
      10 David sentit son cœur battre, lorsqu'il eut ainsi fait le dénombrement du peuple, et il dit à l'Eternel : « J'ai commis un grand péché en agissant de cette manière. Maintenant, Eternel, veuille pardonner la faute de ton serviteur, car je me suis vraiment comporté de façon stupide. »
      11 Le lendemain, quand David se leva, la parole de l'Eternel avait ainsi été adressée au prophète Gad, qui était le voyant de David :
      12 « Va annoncer à David : ‘Voici ce que dit l'Eternel : Je t’impose trois fléaux. Choisis-en un et c’est de lui que je te frapperai.’ »
      13 Gad alla trouver David et l’informa en disant : « Veux-tu 7 années de famine dans ton pays, 3 mois de fuite devant tes ennemis lancés à ta poursuite ou bien 3 jours de peste dans ton pays ? Fais maintenant ton choix et vois ce que je dois répondre à celui qui m'envoie. »
      14 David répondit à Gad : « Je suis dans une grande angoisse ! Il vaut mieux tomber entre les mains de l'Eternel, car ses compassions sont grandes. Je préfère ne pas tomber entre les mains des hommes. »
      15 L'Eternel envoya la peste en Israël, depuis ce matin-là jusqu'au moment fixé. De Dan à Beer-Shéba, 70'000 hommes moururent parmi le peuple.
      16 L'ange tendait la main contre Jérusalem pour y semer la dévastation lorsque l'Eternel éprouva des regrets face à ce malheur. Il dit à l'ange chargé de détruire le peuple : « Cela suffit ! Retire maintenant ta main ! » L'ange de l'Eternel se trouvait alors près de l'aire de battage d'Aravna le Jébusien.
      17 En voyant l'ange qui frappait parmi le peuple, David dit à l'Eternel : « Regarde ! C’est moi qui ai péché, c'est moi qui suis coupable. Mais ces brebis, qu'ont-elles fait ? Porte donc la main contre moi et contre ma famille ! »
      18 Ce jour-là, Gad vint trouver David et lui dit : « Monte à l'aire de battage d'Aravna le Jébusien et ériges-y un autel en l’honneur de l'Eternel. »
      19 David monta donc à l’aire, suivant la parole de Gad, conformément à ce que l'Eternel avait ordonné.
      20 Aravna regarda en bas, et il vit le roi et ses serviteurs se diriger vers lui. Il sortit alors de l’aire et se prosterna devant le roi, le visage contre terre.
      21 Aravna demanda : « Pourquoi mon seigneur le roi vient-il me trouver, moi son serviteur ? » David répondit : « C’est pour t’acheter ton aire de battage afin d’y construire un autel en l’honneur de l'Eternel. Ainsi, le fléau qui frappe le peuple pourra être arrêté. »
      22 Aravna dit à David : « Que mon seigneur le roi prenne l'aire et qu'il y offre les sacrifices qu'il lui plaira ! Vois ! Tu peux prendre les bœufs pour l'holocauste, et les chars avec l'attelage pour te servir de bois.
      23 Je te donne le tout, roi ! » Puis Aravna dit au roi : « Que l'Eternel, ton Dieu, t’accorde sa faveur ! »
      24 Mais le roi dit à Aravna : « Non ! Je veux t’acheter cela à son juste prix. Je n'offrirai pas à l'Eternel, mon Dieu, des holocaustes qui ne me coûtent rien. » Et David acheta l'aire de battage et les bœufs pour 50 pièces d'argent.
      25 Il construisit là un autel en l’honneur de l'Eternel, et il y offrit des holocaustes et des sacrifices de communion. Alors l'Eternel se laissa fléchir en faveur du pays et le fléau qui frappait Israël s’arrêta.

      1 Chroniques 18

      2 Il battit les Moabites, qui lui furent asservis et lui payèrent un tribut.

      Esdras 7

      21 » Moi, le roi Artaxerxès, voici l’ordre que je donne à tous les trésoriers de la région située à l’ouest de l’Euphrate : On respectera scrupuleusement toutes les demandes d’Esdras, prêtre et scribe de la loi du Dieu du ciel,

      Néhémie 5

      4 D'autres encore disaient : « Nous avons dû emprunter de l'argent en hypothéquant nos champs et nos vignes pour payer le tribut du roi.
      14 De plus, dès le jour où le roi m'a désigné pour que je sois leur gouverneur dans le pays de Juda, soit depuis la vingtième année du règne d’Artaxerxès et jusqu'à la trente-deuxième année, pendant ces 12 ans, ni moi ni ma parenté n'avons vécu des revenus octroyés au gouverneur.
      15 Mes prédécesseurs faisaient peser de lourdes charges sur le peuple ; ils exigeaient de lui du pain et du vin, ainsi que 40 pièces d'argent ; leurs serviteurs, eux aussi, exerçaient une domination sur le peuple. Pour ma part, je n'ai pas agi de cette manière, et ce par crainte de Dieu.
      16 J'ai même travaillé à la réparation de cette muraille et je n’ai acheté aucun champ. De plus, mes serviteurs étaient tous ensemble occupés à ce travail.
      17 J'admettais à ma table 150 Juifs et magistrats, sans compter ceux qui venaient chez nous des nations environnantes.
      18 Chaque jour, on m'apprêtait un bœuf, six moutons de choix et de la volaille, et ce à mes frais, et tous les dix jours on préparait en abondance toutes sortes de vins. Malgré cela, je n'ai pas réclamé les revenus octroyés au gouverneur, car de lourdes charges pesaient déjà sur ce peuple.

      Matthieu 17

      24 Lorsqu'ils arrivèrent à Capernaüm, ceux qui percevaient l’impôt annuel s'approchèrent de Pierre et lui dirent : « Votre maître ne paie-t-il pas l’impôt annuel ? »

      Matthieu 22

      17 Dis-nous donc ce que tu en penses : est-il permis, ou non, de payer l'impôt à l'empereur ? »
      22 Etonnés de ce qu'ils entendaient, ils le quittèrent et s'en allèrent.

      Luc 2

      2 Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.

      Romains 3

      4 Certainement pas ! Reconnaissons que Dieu est vrai et tout homme menteur, comme cela est écrit : Ainsi tu as été trouvé juste dans tes paroles et tu triomphes dans ton jugement.

      Romains 13

      7 Rendez à chacun ce qui lui est dû : l'impôt à qui vous devez l'impôt, la taxe à qui vous devez la taxe, le respect à qui vous devez le respect, l'honneur à qui vous devez l'honneur.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider