Dictionnaire Biblique de Top Bible

VISITE

On en sait l'importance dans les sociétés primitives, où les voyages étaient des entreprises prolongées, et où l'on considérait comme sacré le devoir de l'hospitalité (voir ce mot). Aussi le nom hébreu de la visite (rac. pâqad) revêt-il à l'usage une grande diversité de significations plus ou moins connexes ou dérivées ; les différentes formes du verbe peuvent, suivant les cas, se traduire par : considérer, inspecter, passer en revue, dénombrer, prendre garde, soigner, établir, confier, etc.

Un terme si riche d'idées simples et concrètes ne pouvait manquer d'être appliqué à Dieu ; les premières pages de l'histoire sainte, plus spécialement celles de la source J, le présentent volontiers comme un visiteur parmi les hommes (voir Théophanie) : ceux-ci l'entendent marcher, le voient et l'accueillent sous leur tente (Ge 3:8 Ge 18 etc.).

La foi plus évoluée en Israël devait s'attacher au Dieu qui est esprit, invisible mais omniprésent, qui sonde et pénètre sa créature partout et n'a donc pas besoin de la visiter puisqu'elle est toujours devant lui (lire le Ps 139) ; mais l'anthropomorphisme de la visite divine demeurera toujours, à titre d'image fort expressive, dans le langage des croyants de l'ancienne alliance et de la nouvelle (Ps 17:3 etc.). Ils la désiraient, cette visite de Dieu, comme s'accompagnant de ses présents providentiels, miraculeux (Ge 21:1 50:24 et suivant, Ex 3:16 [V S. : vu] Ex 4:31 13:19, Ru 1:6 [V S. : prenait soin]) ; ils l'appelaient de leurs prières (Ps 65:10 80:15).

Mais lorsque les prophètes se dressent, au nom de Jéhovah, devant son peuple infidèle, c'est pour annoncer une redoutable rencontre, celle du Juge, et un terrible « jour de l'Éternel » (voir art.), qui sera ténèbres et non lumière (Am 4:12 5:18). Ce sombre message d'Amos, le premier des prophètes écrivains, est développé par ses successeurs ; et leurs prédictions doivent si constamment comporter les menaces de la part de Dieu, que dans leur langage la visite divine, fertile en promesses pour les patriarches, est devenue synonyme de punition (soit le subst, peqoudâh, soit la locution pâqad al =visiter sur...).

Les vieilles versions françaises, pour l'exprimer, traduisaient par Visitation (voir ce mot) ; nos versions modernes traduisent le plus souvent par châtiment (Os 9:7 12:3, Esa 10:3,24:21 29:6, Mic 7:4, Sop 1:8,12, Jer 6:6 23:12 46:21 48:44 50:27, Eze 9:1, La 4:22, cf. Ex 32:31, Sir 2:14 16:18, etc.) ; c'est cette expression même qui se trouve dans le Décalogue : « ... qui punis l'iniquité des pères... » (Ex 20:5 parallèle De 5:9). La visite de Dieu, c'est souvent son jugement. (cf. 1Pi 2:12)

Mais, par-delà les rétributions prochaines sur les pécheurs, les prophètes ont annoncé le pardon de Dieu, son salut, sa libération pour les individus et pour les peuples repentants ; et l'espérance messianique a attendu une visite divine, la visite par excellence, à laquelle était suspendue toute la foi d'Israël à l'époque de Jésus-Christ. Zacharie déclare que « Dieu a visité et racheté son peuple » (Lu 1:68,78) la foule galiléenne voit en Jésus de Nazareth l'apparition d' « un grand prophète, visite de Dieu à son peuple » (Lu 7:16) ; les pèlerins des Rameaux le saluent de l'acclamation messianique à « Celui qui vient au nom du Seigneur » (Lu 19:38, cf. Ps 118:26).

Alors Jésus lui-même constate que Jérusalem a été « visitée », et s'il ajoute en pleurant qu'elle ne l'a pas reconnu (Lu 19:44), c'est parce que les autorités juives, dans l'attente orgueilleuse d'un Visiteur divin d'ordre temporel, d'un libérateur politique, se sont obstinément opposées aux visiteurs spirituels envoyés d'en haut (parabole des vignerons, Mr 12:1,12), les ont tués et lapidés, ont repoussé tous les appels du Visiteur sauveur... D'où (Mt 23:37) le drame de la croix.

Du terrain de l'histoire où le Christ incarna la visite divine à l'humanité, nous voici maintenant transportés sur le terrain de la piété : le Sauveur se tient à la porte des coeurs, y frappant, prêt à entrer dès qu'on ouvrira (Ap 3:20) ; c'est l'appel personnel, qui commande toute la vie chrétienne. Et cette image de la « visite » a pris une très grande importance dans la mystique du Moyen âge, qui opposait l'âme visitée, c'est-à-dire fervente, à l'âme délaissée, c'est-à-dire languissante : « Attends avec une ferme confiance mon retour et la visite d'en haut ; supporte patiemment ton exil et les aridités spirituelles, jusqu'à ce que je te visite de nouveau » (Imitat, de J. -C, III, 51).

Mais ce qui était chez les anciens Hébreux la conception primitive d'un peuple enfant est quelquefois devenu chez les mystiques une grave erreur : pas plus que Dieu n'est éloigné des hommes et n'a donc besoin de les visiter, comme le croyaient les anciens Hébreux, Dieu n'est pas davantage, comme le croyaient certains mystiques, un souverain capricieux accordant ou retirant à son gré le bienfait de sa visite ; nos alternatives de ferveur et de tiédeur marquent un rythme plus ou moins irrégulier de la vie affective qui dépend des circonstances, de notre tempérament et de notre respect plus ou moins scrupuleux des conditions de la vie en Dieu, mais qui ne dépend pas de l'arbitraire du Père céleste, du Dieu Sauveur en Jésus-Christ, toujours fidèle, lui, pour tenir compagnie à ses enfants qui l'appellent. « C'est avoir Dieu que de l'attendre » (Fénelon).

Sans doute, des dispensations particulières de Dieu, soit épreuves, soit grâces, peuvent apparaître comme des manifestations spéciales de sa visite ; l'apocryphe Siracide (34:6) fait même de certains songes des visites du Très-Haut. Mais l'Évangile donne à l'homme infiniment mieux qu'un Visiteur du ciel destiné à repartir, à la façon des anges que les patriarches hospitaliers logeaient sans le savoir : (Heb 13:1) l'Évangile introduit en nous l'Hôte définitif, devenu le Maître et l'Ami, le Sauveur et l'Inspirateur, qui fait son habitation permanente, sa demeure (voir ce mot) chez celui qui l'accueille ; ce n'est plus l'homme qui vit, c'est Christ qui vit en lui (Ga 2:20), il est « en Christ » (2Co 5:17, etc.), c'est « la vie cachée avec Christ, en Dieu » (Col 3:3). Du reste, cette cohabitation spirituelle, communion avec Dieu, s'exprime obligatoirement en communion fraternelle (voir Communion) ; et l'authentique fidélité à Jésus-Christ se manifeste en particulier, précisément, par les visites de la bienfaisance et de la charité aux plus misérables d'entre nos frères (Mt 25:36, Jas 1:7, cf. Sir 7:35). Jn L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 3

      8 Quand ils entendirent la voix de l'Eternel Dieu en train de parcourir le jardin vers le soir, l'homme et sa femme se cachèrent loin de l'Eternel Dieu au milieu des arbres du jardin.

      Genèse 18

      1 L'Eternel apparut à Abraham parmi les chênes de Mamré, alors qu'il était assis à l'entrée de sa tente pendant la chaleur du jour.
      2 Il leva les yeux et vit trois hommes debout non loin de lui. Quand il les vit, il courut depuis l'entrée de sa tente à leur rencontre et se prosterna jusqu’à terre.
      3 Il dit : « Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas loin de ton serviteur.
      4 Permettez qu'on apporte un peu d'eau pour vous laver les pieds et reposez-vous sous cet arbre.
      5 J'irai prendre un morceau de pain pour vous restaurer, puis vous continuerez votre route, car c'est pour cela que vous passez près de votre serviteur. » Ils répondirent : « Fais comme tu l'as dit. »
      6 Abraham s'empressa d'aller trouver Sara dans la tente et dit : « Prends vite 22 litres de fleur de farine ! Pétris-la et fais des gâteaux. »
      7 Abraham courut à son troupeau, prit un veau tendre et bon et le donna à un serviteur qui se dépêcha de le préparer.
      8 Il prit encore du lait caillé et du lait, avec le veau qu'on avait préparé, et il les mit devant eux. Il se tint lui-même à leurs côtés, sous l'arbre, et ils mangèrent.
      9 Puis ils lui dirent : « Où est ta femme Sara ? » Il répondit : « Elle est là, dans la tente. »
      10 L'un d'eux dit : « Je reviendrai vers toi à la même époque, et ta femme Sara aura un fils. » Sara écoutait à l'entrée de la tente, derrière lui.
      11 Abraham et Sara étaient vieux, d'un âge avancé, et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants.
      12 Elle rit en elle-même en se disant : « Maintenant que je suis usée, aurai-je encore des désirs ? Mon seigneur aussi est vieux. »
      13 L'Eternel dit à Abraham : « Pourquoi donc Sara a-t-elle ri en se disant : ‘Est-ce que vraiment j'aurai un enfant, moi qui suis vieille ?’
      14 Y a-t-il quoi que ce soit d'étonnant de la part de l'Eternel ? Au moment fixé *je reviendrai vers toi, à la même époque, et Sara aura un fils. »
      15 Sara mentit en disant : « Je n'ai pas ri », car elle eut peur, mais il dit : « Au contraire, tu as ri. »
      16 Ces hommes se levèrent pour partir en se dirigeant du côté de Sodome. Abraham les accompagna pour les reconduire.
      17 Alors l'Eternel dit : « Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ?
      18 Abraham deviendra une nation grande et puissante, et toutes les nations de la terre seront bénies en lui.
      19 En effet, je l'ai choisi afin qu'il ordonne à ses fils et à sa famille après lui de garder la voie de l'Eternel en pratiquant la droiture et la justice. Ainsi l'Eternel accomplira en faveur d'Abraham les promesses qu'il lui a faites. »
      20 Et l'Eternel dit : « Le cri contre Sodome et Gomorrhe a augmenté, et leur péché est énorme.
      21 C'est pourquoi je vais descendre et je verrai s'ils ont agi entièrement d’après le bruit venu jusqu'à moi. Si ce n'est pas le cas, je le saurai. »
      22 Les hommes s'éloignèrent et allèrent vers Sodome, mais Abraham se tint encore devant l'Eternel.
      23 Abraham s'approcha et dit : « Supprimeras-tu vraiment le juste avec le méchant ?
      24 Peut-être y a-t-il 50 justes dans la ville. Les supprimeras-tu aussi et ne pardonneras-tu pas à cette ville à cause des 50 justes qui sont au milieu d'elle ?
      25 Faire mourir le juste avec le méchant, si bien que le sort du juste serait identique à celui du méchant, cela ne correspond certainement pas à ta manière d’agir ! Celui qui juge toute la terre n'appliquera-t-il pas le droit ? »
      26 L'Eternel dit : « Si je trouve à Sodome 50 justes, je pardonnerai à toute la ville à cause d'eux. »
      27 Abraham reprit : « Voici que j'ai eu l’audace de parler au Seigneur, moi qui ne suis que poussière et cendre.
      28 Peut-être, à ces 50 justes, en manquera-t-il 5. Pour 5, détruiras-tu toute la ville ? » L'Eternel dit : « Je ne la détruirai pas si j'y trouve 45 justes. »
      29 Abraham continua de lui parler et dit : « Peut-être s'y trouvera-t-il 40 justes. » L'Eternel dit : « Je ne lui ferai rien à cause de ces 40. »
      30 Abraham dit : « Que le Seigneur ne s'irrite pas et je parlerai. Peut-être s'y trouvera-t-il trente justes. » L'Eternel dit : « Je ne lui ferai rien si j'y trouve trente justes. »
      31 Abraham dit : « Voici que j'ai eu l’audace de parler au Seigneur. Peut-être s'y trouvera-t-il 20 justes. » L'Eternel dit : « Je ne la détruirai pas à cause de ces 20. »
      32 Abraham dit : « Que le Seigneur ne s'irrite pas et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s'y trouvera-t-il 10 justes. » L'Eternel dit : « Je ne la détruirai pas à cause de ces 10 justes. »
      33 L'Eternel s'en alla lorsqu'il eut fini de parler à Abraham, et Abraham retourna chez lui.

      Genèse 21

      1 L'Eternel intervint en faveur de Sara comme il l’avait dit, il accomplit pour elle ce qu'il avait promis :

      Genèse 50

      24 Joseph dit à ses frères : « Je vais mourir, mais Dieu interviendra pour vous et vous fera remonter de ce pays-ci jusque dans le pays qu'il a juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob. »

      Exode 3

      16 Va rassembler les anciens d'Israël et dis-leur : ‘L'Eternel, le Dieu de vos ancêtres, m'est apparu, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Il a dit : Je m'occupe de vous et de ce qu'on vous fait en Egypte.

      Exode 4

      31 Le peuple crut. Ils apprirent que l'Eternel s’occupait des Israélites, qu'il avait vu leur souffrance, et ils se prosternèrent et adorèrent.

      Exode 13

      19 et Moïse avait pris avec lui les ossements de Joseph, car ce dernier l’avait fait jurer aux fils d'Israël en disant : « Quand Dieu interviendra pour vous, vous ferez remonter mes ossements loin d'ici avec vous. »

      Exode 20

      5 Tu ne te prosterneras pas devant elles et tu ne les serviras pas, car moi, l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux. Je punis la faute des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me détestent,

      Exode 32

      31 Moïse retourna vers l'Eternel et dit : « Ah ! Ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait des dieux en or.

      Ruth 1

      6 Alors elle se leva, elle et ses belles-filles, afin de quitter le pays de Moab. En effet, elle y avait appris que l'Eternel était intervenu en faveur de son peuple et lui avait donné du pain.

      Psaumes 17

      3 Tu examines mon cœur, tu le visites la nuit, tu me mets à l’épreuve, et tu ne trouves rien : ma pensée n’est pas différente de ce qui sort de ma bouche.

      Psaumes 65

      10 Tu prends soin de la terre et tu lui donnes l’abondance, tu la combles de richesses. Le ruisseau de Dieu est plein d’eau ; tu prépares le blé, quand tu la fertilises ainsi.

      Psaumes 80

      15 Dieu de l’univers, reviens donc, regarde du haut du ciel et constate la situation, interviens pour cette vigne !

      Psaumes 118

      26 Béni soit celui qui vient au nom de l’Eternel ! Nous vous bénissons de la maison de l’Eternel.

      Psaumes 139

      1 Au chef de chœur. Psaume de David. Eternel, tu m’examines et tu me connais,
      2 tu sais quand je m’assieds et quand je me lève, tu discernes de loin ma pensée.
      3 Tu sais quand je marche et quand je me couche, et toutes mes voies te sont familières.
      4 La parole n’est pas encore sur ma langue que déjà, Eternel, tu la connais entièrement.
      5 Tu m’entoures par-derrière et par-devant, et tu mets ta main sur moi.
      6 Une telle connaissance est trop extraordinaire pour moi, elle est trop élevée pour que je puisse l’atteindre.
      7 Où pourrais-je aller loin de ton Esprit, où pourrais-je fuir loin de ta présence ?
      8 Si je monte au ciel, tu es là ; si je me couche au séjour des morts, te voilà.
      9 Si je prends les ailes de l’aurore pour habiter à l’extrémité de la mer,
      10 là aussi ta main me conduira, ta main droite m’empoignera.
      11 Si je me dis : « Au moins les ténèbres me couvriront », la nuit devient lumière autour de moi !
      12 Même les ténèbres ne sont pas obscures pour toi : la nuit brille comme le jour, et les ténèbres comme la lumière.
      13 C’est toi qui as formé mes reins, qui m’as tissé dans le ventre de ma mère.
      14 Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et je le reconnais bien.
      15 Mon corps n’était pas caché devant toi lorsque j’ai été fait dans le secret, tissé dans les profondeurs de la terre.
      16 Je n’étais encore qu’une masse informe, mais tes yeux me voyaient, et sur ton livre étaient inscrits tous les jours qui m’étaient destinés avant qu’un seul d’entre eux n’existe.
      17 Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables ! Que leur nombre est grand !
      18 Comment les compter ? Elles sont plus nombreuses que les grains de sable. Je me réveille, et je suis encore avec toi.
      19 O Dieu, si seulement tu faisais mourir le méchant ! Hommes sanguinaires, éloignez-vous de moi !
      20 Ils parlent de toi pour appuyer leurs projets criminels, ils utilisent ton nom pour mentir, eux, tes ennemis !
      21 Eternel, comment pourrais-je ne pas détester ceux qui te détestent, ne pas éprouver du dégoût pour ceux qui te combattent ?
      22 Je les déteste de façon absolue, ils sont pour moi des ennemis.
      23 Examine-moi, ô Dieu, et connais mon cœur, mets-moi à l’épreuve et connais mes pensées !
      24 Regarde si je suis sur une mauvaise voie et conduis-moi sur la voie de l’éternité !

      Esaïe 10

      3 Que ferez-vous le jour où il interviendra, lorsque la dévastation arrivera de loin ? Vers qui fuirez-vous pour trouver de l’aide et où laisserez-vous votre gloire ?

      Esaïe 24

      21 Ce jour-là, l'Eternel interviendra dans le ciel contre les puissances célestes et sur la terre contre les rois de la terre.

      Esaïe 29

      6 Tu verras l’intervention de l'Eternel, le maître de l’univers, accompagnée de coups de tonnerre, d’un tremblement de terre et d’un grand bruit, de l'ouragan et de la tempête, de la flamme d'un feu dévorant.

      Jérémie 6

      6 » En effet, voici ce que dit l’Eternel, le maître de l’univers : Abattez les arbres, élevez des remblais contre Jérusalem ! C'est la ville contre laquelle il faut intervenir ; il n'y a que tyrannie au milieu d'elle.

      Jérémie 23

      12 C'est pourquoi, leur voie les conduira comme une pente glissante dans l’obscurité. Ils y seront poussés et y tomberont. Oui, je ferai venir le malheur sur eux, l'année où j’interviendrai contre eux, déclare l'Eternel.

      Jérémie 46

      21 Même ses mercenaires, qui étaient pareils à des veaux engraissés au milieu d'elle, tournent le dos. Ils prennent la fuite en masse. Ils ne résistent pas, car le jour de leur malheur fond sur eux, le moment d’intervenir contre eux est venu.

      Jérémie 48

      44 Celui qui prendra la fuite devant la terreur tombera dans le trou et celui qui remontera du trou sera pris dans le piège, car je fais venir sur lui, sur Moab, l'année de mon intervention contre lui, déclare l'Eternel.

      Jérémie 50

      27 Massacrez tous ses taureaux, qu’ils descendent à l’abattoir ! Malheur à eux, car leur jour est arrivé, c’est le moment pour moi d’intervenir contre eux.

      Lamentations 4

      22 Fille de Sion, ta punition arrive à son terme : il ne t'enverra plus en exil. Fille d'Edom, il interviendra contre ta faute, il dévoilera tes péchés.

      Ezéchiel 9

      1 Puis je l’ai entendu crier d'une voix forte : « Approchez-vous, vous qui devez intervenir contre la ville ! Que chacun ait son arme de destruction à la main ! »

      Osée 9

      7 Ils arrivent, les jours de l’intervention, ils arrivent, les jours de la rétribution, Israël va le savoir ! Le prophète est fou, l'homme inspiré délire : c’est à cause de la grandeur de tes fautes et de ta haine.

      Osée 12

      3 L'Eternel est aussi en procès avec Juda, et il interviendra contre Jacob en fonction de sa conduite, il lui paiera un salaire conforme à ses agissements.

      Amos 4

      12 C'est pourquoi je te traiterai de la même manière, Israël, et puisque je te traiterai de la même manière, prépare-toi à rencontrer ton Dieu, Israël !

      Amos 5

      18 Malheur à ceux qui désirent le jour de l'Eternel ! Qu'attendez-vous du jour de l'Eternel ? Il sera ténèbres et non lumière.

      Michée 7

      4 Le meilleur parmi eux est pareil à une ronce, le plus droit est pire qu'un buisson d'épines. Le jour annoncé par tes prophètes, le jour de ta punition approche. C'est alors qu'ils seront consternés.

      Matthieu 23

      37 » Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés ! Combien de fois j’ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu !

      Matthieu 25

      36 j'étais nu et vous m'avez habillé ; j'étais malade et vous m'avez rendu visite ; j'étais en prison et vous êtes venus vers moi.’

      Marc 12

      1 Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles : « Un homme planta une vigne. Il l'entoura d'une haie, creusa un pressoir et construisit une tour. Puis il la loua à des vignerons et quitta le pays.
      12 Ils cherchaient à l'arrêter, mais ils redoutaient les réactions de la foule. Ils avaient compris que c'était pour eux que Jésus avait dit cette parabole. Ils le laissèrent alors et s'en allèrent.

      Luc 1

      68 « Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'il a visité et racheté son peuple.
      78 à cause de la profonde bonté de notre Dieu. Grâce à elle, le soleil levant nous a visités d'en haut

      Luc 7

      16 Tous furent saisis de crainte et ils rendaient gloire à Dieu en disant : « Un grand prophète a surgi parmi nous » et : « Dieu a visité son peuple. »

      Luc 19

      38 Ils disaient : « Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel et gloire dans les lieux très hauts ! »
      44 Ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas reconnu le moment où tu as été visitée. »

      2 Corinthiens 5

      17 Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

      Galates 2

      20 J'ai été crucifié avec Christ ; ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi ; et ce que je vis maintenant dans mon corps, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et qui s'est donné lui-même pour moi.

      Colossiens 3

      3 En effet, vous avez connu la mort et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

      Hébreux 13

      1 Persévérez dans l'amour fraternel.

      Jacques 1

      7 Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur :

      1 Pierre 2

      12 Ayez une bonne conduite au milieu des non-croyants, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous faisiez le mal, ils remarquent votre belle manière d’agir et rendent gloire à Dieu le jour où il interviendra.
Afficher tous les 101 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider