Dictionnaire Biblique de Top Bible

VOCATION

Du latin vocatio, de vocare =appeler, interpeller, inviter ; en français, s'emploie au figuré : appel, invitation, sollicitation intérieure. On peut distinguer deux sens.

Sens laïque : « Inclination décidée et même parfois impérieuse pour une profession, un art, une forme déterminée d'étude ou d'action chez un individu qui possède les aptitudes correspondantes. Il faut remarquer que l'une ou l'autre condition sont nécessaires pour qu'il y ait vocation. D'un mauvais compositeur acharné à produire, on pourrait dire qu'il a le goût ou même la passion, mais non la vocation d'écrire des oeuvres musicales » (A. Lalande, Vocab. de la Philosophie p. 1064s).

Mais ce mot a un sens éminemment religieux : appel, invitation de Dieu à l'homme. Suivant que la vocation a en vue le salut de l'âme humaine, ou une mission spéciale, un apostolat, le mot est pris dans une acception générale ou particulière.

1.

Acception générale.

C'est l'appel divin au salut. (2Tim 1:9, Eph 4:1)

Dans l'A.T., la vocation divine est conçue comme s'adressant au peuple d'Israël dans son ensemble, peuple choisi pour être le dépositaire des révélations de Yahvé et l'organe de sa volonté (Ex 19:5, De 7:6 14:2,1Ro 8:53, Ps 135:4, Esa 41:8 44:1 et suivant, etc.). Incorporé à la nation, l'individu participe avec elle au salut contenu dans l'appel (Esa 45:17, cf. Esa 43:3,11 63:8-16), salut dont les modalités évoluent au cours des siècles. Ainsi l'idée d'une rémunération future ne se présente que très tardivement. Avec les prophètes apparaît une conception universaliste de la vocation divine, laquelle est adressée à tous les peuples (Ps 22:28, Esa 49:6 55:1). Mais l'A. T, nous rapporte d'autre part des expériences religieuses où l'appel paraît revêtir, comme dans l'Évangile, un aspect individuel, personnel . (Ps 51 Ps 86 Ps 130, Eze 18:1-28 33:7,20, Joe 2:32)

Dans le N.T., l'invitation de Dieu à s'approprier le salut en Jésus-Christ est purement personnelle (Mr 16:16, Mt 16:25, Lu 15, Jn 10:9, Ac 2:21-47, Ro 10:9,13,1Ti 4:16, Heb 7:25). Mais le chrétien doit faire part aux autres des dons qu'il a reçus (Mt 25:14,30, Ro 14:7,1Co 12:7,1Pi 4:10) et se conduire d'une manière digne de sa vocation (Eph 4:1,1Th 2:13,2Th 1:1), affermir celle-ci (2Pi 1:10), tendre à sa réalisation toujours plus parfaite (Php 3:14). Le salut est destiné à tous les hommes, sans distinction aucune (Ac 10:9,48, Ro 3:29 10:12). Les desseins d'amour du Père céleste manifestés et réalisés en Christ embrassent l'humanité entière (Jn 3:16, Ac 17:30, Ro 3:22 11:32,1Ti 2:4, Tit 2:11,2Pi 3:9,1Jn 2:2). Tous sont appelés, mais tous ne répondent pas (Mt 13:4-8 22:2-14, Lu 13:23,30). Faut-il en conclure qu'il y aura des âmes à jamais privées du salut ? (Mt 21:43, Lu 14:24, Ac 13:46) Seul est exclu celui qui s'exclut lui-même en toute connaissance de cause, et chacun encourt une responsabilité proportionnée à l'intensité, à la clarté de l'appel qu'il a reçu (Mt 11:20-23 23:37-39 Lu 10:10-16 12:47). La volonté de Dieu c'est que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité (1Ti 2:4). Voir Universalisme, Prédestination, Repentir.

2.

Acception particulière.

Certains hommes sont sollicités par l'appel divin pour une mission spéciale (Mt 20:1, Ro 1:1).

Cette vocation est reconnue comme une volonté directe de Dieu (Esa 6:8, Jer 1:4,10, Eze 2:3 3:4,10,16 Mt 3:17 21:37, cf. Ge 12:1, Ex 3:4-10, Jug 6:14). Cependant--ce qui revient au même--, c'est la voix de Jésus que l'apôtre Paul entend (Ac 9:3-6 et parallèle), et c'est le Saint-Esprit qui désigne Barnabas et Paul pour un apostolat spécial (Ac 13:2).

Parfois la vocation est adressée par l'intermédiaire d'un être humain (1Ro 19:19,21, Mt 4:18-22 9:9) mais quand même c'est toujours de Dieu que vient l'appel (Ga 1:15 et suivant).

La vocation éclate dans une crise soudaine (Ac 9:3,6 et parallèle), dans une vision (Ex 3:2 et suivant, Esa 6:1,4, Eze 1), au milieu de luttes intérieures (Ex 3:11 4:1,10,13, Jug 6:15 et suivants, Jer 1:6 et suivant).

Elle peut cependant se développer graduellement et s'éclairer lentement à travers des tâtonnements et des reculs (Lu 22:31 et suivant, Ac 10:9,17 11:16 et suivant, Ga 2:11,14).

Elle est longuement préparée par le milieu, la recherche de la vérité (Moïse, Paul) sous la direction providentielle de Dieu. Impérieuse (Ge 12:1, Eze 3:11), irrésistible même (Jer 20:7,9) et cependant pas contraignante (Esa 6:8), elle a toujours un aspect individuel, un cachet personnel.

Elle vise des hommes de conditions très diverses : Esaie, qui semble avoir appartenu à l'aristocratie ; Amos, le berger ; Ézéchiel, le prêtre ; Pierre, le pêcheur ; Saul, le rabbin cultivé. Moïse et Jérémie ne savent pas parler (Ex 4:10, Jer 1:6), Gédéon doute (Jug 6:13-15), Paul manque de prestige extérieur (2Co 10:1,10), mais la force de Dieu agit dans la faiblesse humaine (2Co 12:9). Voir Prophète, III Alc. R.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 12

      1 L'Eternel dit à Abram : « *Quitte ton pays, ta patrie et ta famille et va dans le pays que je te montrerai.

      Exode 3

      2 *L'ange de l'Eternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda et vit que le buisson était tout en feu sans être consumé.
      4 L'Eternel vit qu'il faisait un détour pour regarder. Dieu l'appela du milieu du buisson en disant : « Moïse ! Moïse ! » Il répondit : « Me voici ! »
      5 Dieu dit : « Ne t'approche pas d'ici, *retire tes sandales, car l'endroit où tu te tiens est une terre sainte. »
      6 Il ajouta : * « Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. » Moïse se cacha le visage, car il avait peur de regarder Dieu.
      7 L'Eternel dit : * « J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Egypte et j'ai entendu les cris qu'il pousse devant ses oppresseurs. Oui, je connais ses douleurs.
      8 Je suis descendu pour le délivrer de la domination des Egyptiens et pour le faire monter de ce pays jusque dans un bon et vaste pays, un pays où coulent le lait et le miel ; c'est l'endroit qu'habitent les Cananéens, les Hittites, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens.
      9 Maintenant, les cris des Israélites sont venus jusqu'à moi, j'ai aussi vu l'oppression que leur font subir les Egyptiens.
      10 Maintenant, vas-y, je t'enverrai vers le pharaon et tu feras sortir d'Egypte mon peuple, les Israélites. »
      11 Moïse dit à Dieu : « Qui suis-je, moi, pour aller trouver le pharaon et pour faire sortir les Israélites d'Egypte ? »

      Exode 4

      1 Moïse répondit : « Ils ne me croiront pas et ne m'écouteront pas. Au contraire, ils diront : ‘L'Eternel ne t'est pas apparu.’ »
      10 Moïse dit à l'Eternel : « Ah, Seigneur, je ne suis pas un homme doué pour parler et cela ne date ni d'hier ni d'avant-hier, ni même du moment où tu as parlé à ton serviteur. En effet, j'ai la bouche et la langue embarrassées. »
      13 Moïse dit : « Ah, Seigneur, envoie quelqu’un d’autre que moi ! »

      Exode 19

      5 Maintenant, si vous écoutez ma voix et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez personnellement parmi tous les peuples, car toute la terre m’appartient.

      Juges 6

      13 Gédéon lui dit : « Ah ! mon seigneur, si l'Eternel est avec nous, pourquoi tout cela nous est-il arrivé ? Où sont tous ses actes merveilleux, ceux que nos pères nous racontent quand ils disent : ‘L'Eternel ne nous a-t-il pas fait sortir d'Egypte ?’Maintenant l'Eternel nous abandonne et nous livre entre les mains de Madian ! »
      14 L'Eternel se tourna vers lui et dit : « Va avec la force que tu as et délivre Israël de l’oppression de Madian. N'est-ce pas moi qui t'envoie ? »
      15 Gédéon lui dit : « Ah ! mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël ? Mon clan est le plus faible de Manassé et je suis le plus petit dans la famille de mon père. »

      Psaumes 22

      28 Tous les peuples de la terre se souviendront de l’Eternel et se tourneront vers lui, toutes les familles des nations se prosterneront devant toi,

      Psaumes 51

      1 Au chef de chœur. Psaume de David,
      2 lorsque le prophète Nathan vint chez lui après son adultère avec Bath-Shéba.
      3 O Dieu, fais-moi grâce conformément à ta bonté ! Conformément à ta grande compassion, efface mes transgressions !
      4 Lave-moi complètement de ma faute et purifie-moi de mon péché,
      5 car je reconnais mes transgressions et mon péché est constamment devant moi.
      6 J’ai péché contre toi, contre toi seul, j’ai fait ce qui est mal à tes yeux. *C’est pourquoi tu es juste dans tes paroles, sans reproche dans ton jugement.
      7 Oui, depuis ma naissance, je suis coupable ; quand ma mère m’a conçu, j’étais déjà marqué par le péché.
      8 Mais tu veux que la vérité soit au fond du cœur : fais-moi connaître la sagesse dans le secret de mon être !
      9 Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur, lave-moi, et je serai plus blanc que la neige !
      10 Fais-moi entendre des chants d’allégresse et de joie, et les os que tu as brisés se réjouiront.
      11 Détourne ton regard de mes péchés, efface toutes mes fautes !
      12 O Dieu, crée en moi un cœur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé !
      13 Ne me rejette pas loin de toi, ne me retire pas ton Esprit saint !
      14 Rends-moi la joie de ton salut, et qu’un esprit de bonne volonté me soutienne !
      15 J’enseignerai tes voies à ceux qui les transgressent et les pécheurs reviendront à toi.
      16 O Dieu, Dieu de mon salut, délivre-moi du sang versé, et ma langue célébrera ta justice.
      17 Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche proclamera ta louange.
      18 Si tu avais voulu des sacrifices, je t’en aurais offert, mais tu ne prends pas plaisir aux holocaustes.
      19 Les sacrifices agréables à Dieu, c’est un esprit brisé. O Dieu, tu ne dédaignes pas un cœur brisé et humilié.

      Psaumes 86

      1 Prière de David. Eternel, prête l’oreille, exauce-moi, car je suis malheureux et pauvre.
      2 Garde mon âme, car je suis fidèle ! Mon Dieu, sauve ton serviteur qui se confie en toi !
      3 Fais-moi grâce, Seigneur, car je crie à toi tout le jour.
      4 Réjouis l’âme de ton serviteur, Seigneur, car c’est vers toi que je me tourne.
      5 Oui, tu es bon, Seigneur, tu pardonnes, tu es plein d’amour pour tous ceux qui font appel à toi.
      6 Eternel, prête l’oreille à ma prière, sois attentif à mes supplications !
      7 Je fais appel à toi lorsque je suis dans la détresse, car tu m’exauces.
      8 Personne n’est comme toi parmi les dieux, Seigneur, et rien n’est comparable à ta manière d’agir.
      9 Toutes les nations que tu as faites viendront se prosterner devant toi, Seigneur, pour rendre gloire à ton nom,
      10 car tu es grand, tu accomplis des merveilles. Toi seul, tu es Dieu.
      11 Enseigne-moi tes voies, Eternel, et je marcherai dans ta vérité. Dispose mon cœur à craindre ton nom !
      12 Je te louerai de tout mon cœur, Seigneur, mon Dieu, et j’honorerai toujours ton nom,
      13 car ta bonté envers moi est grande, et tu délivres mon âme des profondeurs du séjour des morts.
      14 O Dieu, des arrogants s’attaquent à moi, une bande d’hommes violents en veulent à ma vie ; ils ne tiennent pas compte de toi.
      15 Mais toi, Seigneur, tu es un *Dieu de grâce et de compassion, lent à la colère, riche en bonté et en vérité ;
      16 tourne-toi vers moi et fais-moi grâce, donne ta force à ton serviteur, sauve le fils de ta servante !
      17 Accomplis un signe en ma faveur ! Que ceux qui me détestent le voient et soient honteux, car tu me secours et tu me consoles, Eternel !

      Psaumes 130

      1 Chant des montées. Du fond du gouffre, je fais appel à toi, Eternel !
      2 Seigneur, écoute-moi ! Que tes oreilles soient attentives à mes supplications !
      3 Si tu tenais compte de nos fautes, Eternel, Seigneur, qui pourrait subsister ?
      4 Mais le pardon se trouve auprès de toi afin qu’on te craigne.
      5 J’espère en l’Eternel de toute mon âme et je m’attends à sa promesse.
      6 Je compte sur le Seigneur plus que les gardes n’attendent le matin, oui, plus que les gardes n’attendent le matin.
      7 Israël, mets ton espoir en l’Eternel, car c’est auprès de l’Eternel que se trouve la bonté, c’est auprès de lui que se trouve une généreuse libération.
      8 C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes.

      Psaumes 135

      4 L’Eternel s’est choisi Jacob, Israël, pour qu’il lui appartienne.

      Esaïe 6

      1 L'année de la mort du roi Ozias, j’ai vu le Seigneur assis sur un trône très élevé ; le bord inférieur de son vêtement remplissait le temple.
      4 Les montants des portes se sont mis à trembler à cause de la voix qui retentissait et le temple a été rempli de fumée.
      8 J'ai entendu le Seigneur dire : « Qui vais-je envoyer et qui va marcher pour nous ? » J’ai répondu : « Me voici, envoie-moi ! »

      Esaïe 41

      8 Mais toi, Israël, tu es mon serviteur. Jacob, tu es celui que j'ai choisi, le descendant de mon ami Abraham.

      Esaïe 43

      3 En effet, je suis l'Eternel, ton Dieu, le Saint d'Israël, ton sauveur. J’ai donné l'Egypte en rançon pour toi, l'Ethiopie et Saba à ta place.
      11 C'est moi, moi seul qui suis l'Eternel, et il n'y a aucun sauveur en dehors de moi.

      Esaïe 44

      1 Ecoute maintenant, Jacob, mon serviteur, Israël, toi que j'ai choisi !

      Esaïe 45

      17 Quant à Israël, c'est de l'Eternel qu'il reçoit le salut, un salut éternel. Plus jamais vous ne serez couverts de honte ni humiliés.

      Esaïe 49

      6 Il dit : « C'est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et pour ramener les restes d'Israël : *je t'établis pour être la lumière des nations, pour apporter mon salut jusqu'aux extrémités de la terre. »

      Esaïe 55

      1 Vous tous qui avez soif, venez vers l’eau, même celui qui n'a pas d'argent ! Venez, achetez et mangez, venez, achetez du vin et du lait sans argent, sans rien payer !

      Esaïe 63

      8 Il avait dit : « Assurément, ils sont mon peuple, des enfants qui ne s’adonneront pas au mensonge », et il a été un sauveur pour eux.

      Jérémie 1

      4 La parole de l'Eternel m’a été adressée :
      6 J’ai répondu : « Ah ! Seigneur Eternel, je ne sais pas parler, car je suis trop jeune. »
      10 Vois, aujourd’hui je te confie une responsabilité envers les nations et les royaumes : celle d’arracher et de démolir, de faire disparaître et de détruire, de construire et de planter. »

      Jérémie 20

      7 » Tu m'as persuadé, Eternel, et je me suis laissé persuader. Tu y es allé fort avec moi et tu as gagné. Je suis chaque jour un sujet de raillerie, tout le monde se moque de moi.
      9 » Si je dis : ‘Je ne ferai plus mention de lui, je ne parlerai plus en son nom’, alors il y a dans mon cœur comme un feu dévorant qui est retenu dans mes os. Je me fatigue à essayer de le contenir, sans y parvenir.

      Ezéchiel 1

      1 La trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, je faisais partie des exilés, près du fleuve Kebar. Le ciel s’est ouvert et j’ai eu des visions divines.
      2 Le cinquième jour du mois – c'était la cinquième année de l’exil du roi Jojakin –
      3 la parole de l'Eternel a été adressée à Ezéchiel, le fils du prêtre Buzi, dans le pays des Babyloniens, près du fleuve Kebar. C’est là que la main de l'Eternel a reposé sur lui.
      4 Alors que je regardais, un vent impétueux est arrivé du nord, ainsi qu’une grande nuée et une gerbe de feu. Tout autour, une lumière rayonnait. Au centre, il y avait comme un éclat étincelant qui sortait du milieu du feu.
      5 Au centre encore, quelque chose ressemblait à quatre êtres vivants. Leur aspect était proche de celui des hommes.
      6 Chacun d'eux avait quatre visages et quatre ailes.
      7 Leurs jambes étaient droites, et leurs pieds pareils aux sabots d'un taureau. Ils étincelaient comme du bronze poli.
      8 Ils avaient des mains d'homme sous leurs ailes, sur les quatre côtés. Sur les quatre côtés, il y avait aussi leurs visages et leurs ailes, ceci pour chacun des quatre êtres vivants.
      9 Leurs ailes se touchaient l'une l'autre. Ils se déplaçaient sans dévier, chacun allait droit devant lui.
      10 Un de leurs visages ressemblait à celui des hommes, mais tous les quatre avaient aussi une face de lion à droite, une face de taureau à gauche et une face d'aigle.
      11 Voilà pour leurs visages. Leurs ailes étaient déployées vers le haut. Deux de leurs ailes touchaient celle d’un autre et deux couvraient leur corps.
      12 Chacun allait droit devant lui. Ils allaient là où l'Esprit allait. Ils se déplaçaient, et ils se déplaçaient sans dévier.
      13 Ces êtres vivants ressemblaient, par leur aspect, à des braises incandescentes. C'était pareil à l'aspect de torches enflammées. Un feu circulait entre les êtres vivants. Il jetait de la lumière et il en sortait des éclairs.
      14 Les êtres vivants couraient et revenaient comme la foudre.
      15 Je regardais ces êtres vivants et j’ai vu que sur la terre se trouvait une roue, à côté de chacun des êtres vivants aux quatre visages.
      16 Dans leur aspect et leur structure, les roues avaient un éclat pareil à celui de la chrysolithe, et toutes les quatre étaient pareilles. Leur aspect et leur structure étaient tels que chaque roue paraissait être au milieu d'une autre roue.
      17 Dans leurs déplacements, elles pouvaient suivre les quatre directions prises par les êtres vivants, et elles se déplaçaient sans dévier.
      18 La hauteur de leurs jantes était effrayante, et les jantes des quatre roues étaient couvertes d'yeux tout autour.
      19 Les roues suivaient les êtres vivants dans leurs déplacements : quand les êtres vivants s'élevaient au-dessus de la terre, les roues s'élevaient aussi.
      20 Ils allaient là où l'Esprit allait, et les roues s'élevaient simultanément avec eux, car l'esprit des êtres vivants était dans les roues.
      21 Quand ils se déplaçaient, elles se déplaçaient, et quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient ; quand ils s'élevaient au-dessus de la terre, les roues s'élevaient simultanément avec eux, car l'esprit des êtres vivants était dans les roues.
Afficher tous les 279 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider