FERMER

Un verset, une vidéo, un message ne sont rien pourtant certains matins ils sont une réponse de Dieu à vos prières, vos souffrances, vos interrogations. Nous n’y sommes pour rien, en tant que simples serviteurs, toute l’équipe du Top travaille avec persévérance pour développer des outils et nous mettons notre foi en Dieu pour les utiliser selon ses plans. Votre don fait vraiment la différence ! MERCI.

Dictionnaire Biblique de Top Bible

XYSTE

(grec xustos =aplani).

Chez les Hellènes, vaste portique ou place à colonnades où s'exerçaient les athlètes ; ce nom fait allusion au poli soigneusement entretenu du parquet réservé aux exercices. Les Romains le donnèrent par extension à toute promenade publique plantée d'arbres. Hérode le Grand avait construit à Jérusalem, entre le Temple et le palais des Hasmonéens, sur la dépression du Tyropoeon (t. I, pl. VII, cartes 4 et s), un xyste grec, entouré de colonnes, pour les exercices de gymnastique.

Ce pouvait être une restauration du gymnase inauguré un siècle auparavant par le grand-prêtre Jason lorsque celui-ci, sous Antiochus, avait introduit les moeurs grecques à Jérusalem (2Ma 4:12). En tout cas c'est à partir d'Hérode qu'il est appelé le Xyste, à l'exemple des gymnases helléniques ; l'historien Josèphe le mentionne à l'époque du procurateur Festus (Ant., XX, 8:11), à l'occasion du discours d'Agrippa II contre la révolte juive (voir Palestine au siècle de J. -C, parag. 9), et à propos du siège de la cité par Titus (G.J., II, 16:3).

La place du Xyste était souvent, comme l'Agora d'Athènes ou le Forum de Rome, le lieu des rassemblements publics.

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...