Psaumes 77

    • 1

      Selon Jédthun : voir Psaumes 39.1 et 62.1, notes. Jéduthun était contemporain de David, mais il se peut fort bien qu'il ait créé un genre particulier de musique religieuse qui ait subsisté longtemps après lui. C'est probablement à ce genre musical que cette note fait allusion.

      2

      2 à 10 Les tourments du fidèle. Ses prières prolongées (versets 2 à 4), ses souvenirs (versets 5 à 7), ses questions (versets 8 à 10).

      Je crie. Presque tous les verbes des deux premières strophes se présentent sous la forme grammaticale particulière à l'hébreu (le hé paragogique), qui ajoute à la pensée l'idée d'exhortation, comme si le psalmiste prenait la résolution de crier, de se souvenir. de soupirer.

      3

      Je cherche, littéralement : J'ai cherché, et je continue à le faire. Il y a longtemps que le psalmiste prie, sans obtenir de réponse.

      Mon √Ęme refuse d'√™tre consol√©e : la seule consolation qu'elle accepterait serait une r√©ponse de Dieu √† sa pri√®re.

      4

      Je soupire. Les souvenirs qui réconfortaient jadis le psalmiste ne font que lui rendre plus sensible la différence entre le temps actuel et les jours d'autrefois.

      5

      Tu tiens mes paupières [en éveil]. En face du silence prolongé de Dieu, le fidèle ne peut s'accorder de repos.

      7

      Mon esprit médite. Le contenu de ces méditations est exposé dans la strophe suivante.

      8

      8 √† 10 Toutes les questions exprim√©es ici supposent des choses impossibles et qui semblent pourtant r√©elles. L'√Ęme angoiss√©e expose, sous forme interrogative, les cons√©quences qu'il faudrait tirer de la situation pr√©sente, si elle se prolongeait.

      11

      11 √† 21 Le Dieu du salut (2 √† 16) et ses grandes Ňďuvres d'autrefois (17 √† 21).

      11 à 16 Dieu a racheté son peuple.

      La droite du Tr√®s-Haut n'est plus la m√™me. Ce n'est plus une question, mais une affirmation¬†; la crise est √† son point le plus aigu, le doute semble avoir triomph√©. Mais par sa nettet√© m√™me une telle d√©claration aide au psalmiste √† reprendre pied sur le terrain de la foi¬†; d√®s ce moment, il se jette tout entier dans le souvenir des grandes Ňďuvres de Dieu, qui r√©v√®lent non seulement ce qu'il a √©t√©, mais ce qu'il est √† toujours.

      14

      Ta voie est sainte, h√©breu : dans la saintet√©. Les voies de Dieu, sa marche √† travers l'histoire et la mani√®re dont il conduit son peuple, ont paru incompr√©hensibles au psalmiste. Maintenant, √† la lumi√®re du pass√©, il constate qu'elles sont infiniment √©lev√©es au-dessus des pens√©es de l'homme. L'√©l√©ment dans lequel Dieu se meut est la saintet√©, qui condamne tout ce qu'il y a de coupable, d'√©go√Įste, de mesquin dans la conduite de l'homme.

      Quel Dieu est grand comme Dieu ? Comme celui qui seul a le droit de s'appeler Dieu.

      15

      C'est toi qui es Dieu, litt√©ralement : Tu es le Dieu, le Dieu unique, le seul vrai. Cette v√©rit√©, exprim√©e d√©j√† au verset pr√©c√©dent, sous une forme un peu diff√©rente, est affirm√©e ici dans toute sa force. Comparez Esa√Įe 43.10¬†; 44.6, etc.

      16

      Tu as rachet√© ton peuple : par oppposition aux autres peuples, mentionn√©s au verset 15. Ces derniers ont pu voir qu'Isra√ęl est le peuple particulier de Dieu. Comparez Deut√©ronome 7.6¬†; Tite 2.14.

      Les fils de Jacob et de Joseph. La version chaldéenne paraphrase ce verset comme suit : Les enfants que Jacob a engendrés et que Joseph a nourris.

      Le jeu d'instruments qui se fait entendre maintenant prélude à l'hymne grandiose par lequel va se terminer le psaume.

      17

      17 à 21 Le chemin frayé dans la mer.

      Le souffle poétique si puissant et les images hardies de cet hymne rappellent le chapitre 3 d'Habakuk.

      Les eaux t'ont vu. La mer Rouge, personnifiée, pressent que quelque chose de grand et de redoutable va se passer à son égard, par l'intervention de Dieu lui-même. Comparez Psaumes 114.3-5 ; Habakuk 3.10.

      18

      18 et 19

      Les nuages..., le tonnerre..., la terre, sont de m√™me personnifi√©s, comme autant d'agents concourant √† l'Ňďuvre divine¬†; toutes les forces de la nature sont appel√©es √† servir Isra√ęl et √† perdre ses ennemis.

      Tes flèches : les éclairs. Voir Exode 14.24, note.

      Dans le tourbillon. Le sens premier du mot h√©breu galgal est : roue, et c'est le mot qu'emploient les anciens traducteurs : dans ou sous la roue¬†; il s'agirait des roues du char de l'Eternel. Comparez Habakuk 3.8. Cependant il est d'autres passages, entre autres Psaumes 83.14, o√Ļ le mot h√©breu signifie bien : tourbillon.

      20

      Tes traces ne furent point reconnues : signe non moins remarquable de la puissance de Dieu que tout ce qui précède. Dieu ébranle le ciel, la terre, la mer, et pourtant toutes choses reprennent comme d'elles-mêmes leur cours naturel (Exode 14.28),

      21

      Tu as conduit ton peuple... L'action de Dieu ne s'est pas born√©e √† sauver Isra√ęl d'une grande d√©tresse¬†; elle s'est continu√©e d√®s lors, comme celle d'un berger qui conduit son troupeau. C'est par cette image reposante, fr√©quemment employ√©e dans les psaumes d'Asaph, que se termine le cantique. L'application aux circonstances pr√©sentes se produit d'ellem√™me dans l'esprit du lecteur.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.