1 Chroniques 2

    • 1

      1 et 2 Fils d'Isra√ęl.

      Dan, quoique fils de servante, est placé ici entre les fils de Léa et les fils de Rachel, probablement en vertu de Genèse 30.3-6.

      3

      3 à 33 Les descendants de Juda. Comprenant surtout ceux de Hetsron ; de nouveau soixante-dix noms :

      • Fils de Juda : 5
      • P√©rets : 2
      • Z√©rach et leurs fils : 8
      • Hetsron : 5
      • Fils et descendants de J√©rahm√©el : 23
      • Fils et descendants de Ram (sans compter J√©ther, mari d'Abiga√Įl, mais en comptant Abiga√Įl et Ts√©ruja qui prennent √©videmment la place de descendants m√Ęles, versets 16 et 17) : 19
      • Fils et descendants de Caleb : 6
      • Fils de S√©gub : 1
      • Aschhur : 1
      • Total : 70

      Les versets 3 et 4 sont un résumé du chapitre 38 de Genèse.

      Er et Onan n'eurent pas de fils. Schéla n'a nulle part d'arbre généalogique, sauf 1Chroniques 4.21-23.

      5

      Comparez Genèse 46.12 et Nombres 26.21. Une généalogie détaillée des Hamulites n'est donnée nulle part.

      6

      Les versets 6 et 7 ne contiennent pas une véritable généalogie de Zérach, mais seulement les noms de quelques personnages illustres, qui se retrouvent tous ailleurs dans l'Ancien Testament, sauf celui d'Azaria.

      Le mot fils a ici le sens de descendants.

      Sur Ethan, Héman, Calcol et Dara, voir à 1Rois 4.31.

      Zimri, le premier fils de Zérach, est sans doute le même personnage que Zabdi, père de Carmi, père d'Acar (Acan), Josué 7.1.

      9

      Le verset 9 n'indique que trois fils de Hetsron : J√©rahm√©el, Ram et K√©luba√Į (Caleb)¬†; les deux autres, S√©gub et Aschhur, sont nomm√©s seulement versets 21 √† 24.

      10

      10 à 17 Généalogie de Ram, mise au premier rang, parce que Ram est l'ancêtre de David.

      Comparez Ruth. 4.19-22 et Nombres 2.3.

      Il y a huit noms seulement, de Ram √† David. Des cha√ģnons interm√©diaires sont omis. Pour les trois premiers fr√®res de David, comparez 1Samuel 16.6-9. Les trois suivants ne sont nomm√©s qu'ici.

      1Samuel 16.1-13 compte huit fils d'Isa√Į. Les Chroniques n'en nomment que sept, sans doute sur la base d'un autre renseignement.

      16

      Sur Ts√©ruja et Abiga√Įl, comparez 2Samuel 17.23.

      18

      18 à 20 Descendants de Caleb, nommés avant ceux de Jérahméel, parce qu'il y a un nom célèbre à mentionner, celui de Betsaléel.

      Caleb : le même sans doute que celui qui est appelé ailleurs (4.15 ; Nombres 13.7,30-33 ; 14.6,24,30,38 ; Josué 14.6-15 ; 15.13-19 ; Juges 1.12-15 ; comparez également versets 10 et 11 ; Deutéronome 1.36-38) fils de Jéphunné. Comparez en effet verset 42 (Caleb, frère de Jérahméel) et verset 49 (Acsa, fille de Caleb) avec Juges 1.12 (Acsa). Il était proprement de la tribu cananéenne des Kéniziens, et il a été placé parmi les fils de Hetsron en vertu de l'assimilation de ses descendants à la tribu de Juda ; voir Josué 14.6, note.

      Notre chapitre donne trois g√©n√©alogies de Caleb : versets 18 √† 20¬†; 42 √† 49¬†; 50 √† 55¬†; toutes trois divergentes l'une de l'autre. Les deux derni√®res sont ajout√©es comme appendices √† la g√©n√©alogie de Juda, et sont surtout de nature g√©ographique et ethnographique, tandis que la premi√®re est plut√īt personnelle, comme celle de Ram et de J√©rahm√©el.

      Le texte du verset 18 semble corrompu. La traduction que nous donnons est la plus probable.

      Les enfants de Jérioth ne sont pas indiqués.

      Les trois fils d'Azuba ne sont mentionnés nulle part ailleurs, à moins que Schobab ne soit une forme un peu modifiée de Schobal, indiqué 2.50 comme fils de Hur et 4.1 comme fils de Juda.

      19

      Ephrath (ou Ephratha, verset 50) est d'autre part le nom de la ville de Bethléem (Genèse 35.19 ; Michée 5.2).

      La lignée Hur, Uri, Betsaléel se trouve déjà Exode 31.2 ; 35.30, mais sans encore être rattachée à Caleb.

      21

      21 à 24 Aux descendants de Caleb, l'auteur des Chroniques joint ici des descendants directs de Hotsron : la seconde branche seule (verset 24) appartenait à la tribu de Juda ; la première était comptée parmi les descendants de Manassé.

      Sur Makir, fils de Manass√©, appel√© ici p√®re de Galaad, comparez Gen√®se 50.23¬†; Nombres 26.29¬†; 32.39-40¬†; Josu√© 17.1¬†; 13.31¬†; 1Chroniques 7.14. Le nom de Galaad indique clairement o√Ļ demeuraient les descendants de Makir.

      Le nom de la fille de Makir qu'épousa Hetsron n'est indiqué nulle part ; celui de son fils Ségub ne se trouve qu'ici.

      23

      Sur Ja√Įr et les bourgs de Ja√Įr, comparez Nombres 32.41¬†; Josu√© 13.30 et sp√©cialement Deut√©ronome 3.13-14, note. Comparez √©galement Juges 10.3-5.

      Les bourgs de Ja√Įr (Deut√©ronome 3.13-14, note) doivent √™tre distingu√©s de K√©nath et les villes de son ressort, celles-ci √©tant au nombre de soixante (verset 23)¬†; comparez 1Rois 4.13. Josu√© 13.30 les a confondus.

      Guessur et Aram : les Syriens de Guessur et d'autres Syriens. Sur Guessur, comparez Deutéronome 3.14 et Josué 12.2 (notes).

      Leur : aux Isra√©lites qui vivaient dans les jours de Ja√Įr.

      24

      Cinquième fils de Hetsron ; renseignement ajouté sans transition ni explication à ce qui précède, tiré probablement d'une autre source.

      Abija n'est pas la fille de Makir verset 24, mais une troisième femme de Hetsron. Aschhur, son fils, est mentionné encore 4.5-7.

      Sur Thékoa, voir Amos, Introduction.

      La ville Caleb-Ephratha n'est mentionnée nulle part ailleurs. Du reste l'expression est singulière, et il faut peut-être admettre une corruption du texte. Les Septante ont une autre leçon (Caleb vint à Ephratha) qui n'est pas plus intelligible.

      25

      25 à 33 Descendants de Jérahméel.

      Ils sont rattachés à deux femmes ; la seconde est Atara, la première est vraisemblablement Ahija, quoique dans le texte hébreu ce nom soit simplement ajouté à ce qui précède, sans préposition ni conjonction d'aucune sorte.

      Les descendants de Jérahméel ne sont nommés nulle part ailleurs.

      31

      Sch√©schan a pour unique descendant Achla√Į : Achla√Į √©tait sans doute une fille (voir verset 34), quoique le texte h√©breu ait ici le masculin (fils) et m√™me le masculin pluriel (les fils), ce qui du reste dans nos chapitres se rencontre fr√©quemment, m√™me quand un seul descendant est indiqu√©. Sur les filles h√©riti√®res, voir Nombres 27.1-12 et chapitre 36 de Nombres.

      34

      34 à 55 Trois appendices à la généalogie de Juda.

      34 à 41. Premier appendice : descendants de Jérahméel, par Schéschan. Reprise du verset 34, pour compléter les données de ce verset sur Schéschan.

      La famille de Jarha jouait sans doute un certain r√īle au moment o√Ļ la g√©n√©alogie a √©t√© faite.

      35

      Sch√©schan donna sa fille : Achla√Į, verset 31.

      L'alliance d'une fille Israélite avec un Egyptien n'a rien qui doive nous surprendre : comparez Deutéronome 23.8.. D'après Nombres chapitre 36, les filles héritières devaient se marier dans leur tribu ; quand elles épousaient un étranger, celui-ci était sans doute incorporée cette tribu-là, soit lui, soit ses descendants à la troisième génération (Deutéronome 23.8).

      42

      42 à 49 Deuxième appendice.

      Nous avons ici une seconde g√©n√©alogie de Caleb, faite √† un autre point de vue que la premi√®re¬†; elle n'est pas personnelle, mais ethnographique et g√©ographique, c'est-√†-dire qu'elle donne les noms des familles qui descendaient de Caleb et des lieux o√Ļ ils habitaient.

      Parmi les noms que nous trouvons ici plusieurs sont certainement géographiques. Ce sont les suivants :

      On peut ajouter aux pr√©c√©dents R√©kem, qui √©tait le nom d'une ville de Benjamin (Josu√© 18.27), mais il pouvait √™tre aussi le nom d'une ville de Juda¬†; Sch√©ma, qui est peut-√™tre identique avec Sch√©ma, Josu√© 15.26¬†; Jork√©am, qui est peut-√™tre une faute pour Jokd√©am (Josu√© 15.56)¬†; Motsa (m√™me cas que pour R√©kem¬†; comparez Josu√© 18.26)¬†; Macb√©na, que le parall√®le de Guib√©a semble bien d√©signer comme un nom de ville. Donc, sur trente noms, il y a neuf noms s√Ľrement g√©ographiques et cinq qui le sont probablement. Les autres noms, en revanche, sont des noms de personnes et d√©signent les anc√™tres des principales familles des Ben√©-Caleb. Du reste, les noms g√©ographiques eux-m√™mes d√©signent, dans la pens√©e de l'auteur, √©galement le nom d'un anc√™tre, mais d'un anc√™tre de second rang. Ainsi M√©sa, p√®re de Ziph, signifie que les habitants de Ziph se reconnaissaient un anc√™tre du nom de Ziph, mais portaient en fait le nom d'un anc√™tre plus recul√©, nomm√© M√©sa.

      Nos versets 42 à 49 distinguent trois groupes des Bené-Caleb :

      • Le premier groupe (versets 42 √† 45) comprend les Ben√©-M√©sa et les Ben√©-Mar√©sa. Les Ben√©-M√©sa √©taient √©tablis sp√©cialement √† Ziph. Les Ben√©-Mar√©sa √©taient beaucoup plus nombreux. Une partie d'entre eux habitaient Mar√©sa, √† laquelle ils ont probablement donn√© leur nom. D'autres habitaient H√©bron. Les H√©bronites s'√©taient eux-m√™mes subdivis√©s en plusieurs familles : famille de Kor√©, famille de Thappuach, √©tablie sans doute dans la ville du m√™me nom, famille de R√©kem, famille de Sch√©ma. A la famille de R√©kem se rattachait celle de Schamma√Į qui s'√©tablit √† Maon et de l√† colonisa Beth-Tsur. A la famille de Sch√©ma se rattachait celle de Raham, √©tablie √† Jork√©am (Jokd√©am).
      • Le second groupe des Ben√©-Caleb (versets 46 et 47) comprenait les familles rattach√©es √† Epha, concubine de Caleb, au nombre de trois : celles de Haran, de Motsa et de Gazez¬†; cette derni√®re √©tait peut-√™tre un rameau de la premi√®re (Haran engendra Gazez).
        Aux trois familles issues d'Epha l'auteur en ajoute six issues de Jada√Į, personne absolument inconnue qui se rattachait √† Caleb nous ne savons comment. Parmi les fils de Jada√Į on retrouve le nom d'Epha, mais ce nom d√©signe sans doute une autre personne que celle du verset 46. Schaaph se retrouve dans le troisi√®me groupe.
      • Le troisi√®me groupe (versets 48 et 49) comprenait les familles rattach√©es √† Maaca, seconde concubine de Caleb : les deux familles de Sch√©ber et de Tirhana, qui semblent avoir form√© un groupe √† part, puis celle de Schaaph (voir verset 47), √©tablie √† Madmanna, et celle de Sch√©va, √©tablie √† Macb√©na et √† Guib√©a.

      Les familles issues des concubines étaient sans doute des branches secondaires des Bené-Caleb. On peut se demander si le nom de la mère leur servait de nom patronymique commun (comparez l'expression Bené-Kétura). Quant à la mention d'Acsa, fille de Caleb, elle est destinée à rappeler Josué 15.13-19 et l'établissement de Kéniziens de la famille de Caleb à Kirjath-Sépher ou Débir.

      50

      50 à 55 Troisième appendice.

      Il s'agit ici moins d'une généalogie de Caleb que d'une généalogie de Hur, fils de Caleb. Sur Ephratha, voir verset 19. La généalogie est essentiellement ethnographique et géographique. On a supposé qu'elle se rapportait aux temps postexiliques et indiquait les nouvelles demeures des Calébites après le retour de Babylone ; parmi ces Calébites on ne connaissait plus alors que les descendants de Hur, et c'est pour cela qu'ils ne sont pas mentionnés versets 42 à 49.

      Nous avons de nouveau ici trois grands groupes : famille de Schobal, famille de Salma, famille de Hareph.

      Au sujet de la troisième l'auteur se contente de dire qu'elle était établie à Beth-Gader : ou bien Guéder (Josué 12.13 ; Guédéra, Josué 15.36), dans la Séphéla, ou bien Guédor (Josué 15.58), dans les montagnes de Juda.

      La famille de Schobal comprenait tout d'abord la population de Kirjath-Jéarim (Josué 9.17 ; comparez Josué 15.9,60 ; 1Samuel 6.21 ; 7.1 ; 2Samuel 6.2), dont le verset 53 indique quatre grandes familles établies soit dans la ville, soit dans les localités avoisinantes (comparez 1Chroniques 11.40 ; 2Samuel 23.38 : le Jithrite).

      La famille de Schobal comprenait ensuite Haroé (dans 4.2 Réaja) et la moitié de Menuchoth (dans 2.54 Manachthi).

      Réaja est indiqué 4.2 comme père de Tsoréa ; il est donc l'ancêtre d'une partie des habitants de cette ville, tandis que l'autre partie est rattachée verset 54 à Salma. On trouvera dans notre texte même un rapport entre les Tsoréathites et Réaja, si l'on fait porter les mots de ceux-là (verset 53) non pas seulement sur les familles de Kirjath-Jéarim, nommées en dernier lieu, mais sur lous les descendants de Schobal, parmi lesquels Haroé-Réaja. Tsoréa et Esthaol sont connues par l'histoire de Samson (Josué 15.33 ; Juges 13.2,25).

      Une moitié des habitants de Menuchoth est rattachée à Haroé et l'autre à Salma.

      Manachat (comparez 8.6) : peut-être l'ancienne Mahané-Dan, mentionnée Juges 18.12. L'interversion de deux lettres n'a rien d'impossible.

      Salma se trouve aussi dans la généalogie de Ram à David (voir verset 11). Ce nom était étroitement uni à celui de Bethléem. Les Bethléémites étaient des Bené-Salma ; mais la manière dont ils étaient rattachés aux autres fils de Juda pouvait varier. La famille de Salma comprenait :

      1. les Bethléémites ;
      2. les Nétophathites, habitants de la ville ou de la contrée de Nétopha, près de Bethléem (2Samuel 23.28) ;
      3. les gens d'Atroth-Beth- Joab (couronne de la maison de Joab), localité inconnue ;
      4. la moitié des gens de Manachath (voir plus haut) ;
      5. une partie des gens de Tsoréa, appelés ici Tsorites au lieu de Tsoréathites (verset 53).

      55

      Le verset 55 rattache à Salma les familles des scribes demeurant à Jabets, ville de Juda (4.9), située sans doute non loin de Tsoréa. On ignore ce que faisaient exactement ces scribes de Jabets, et pourquoi l'auteur les rattache à Salma, puisqu'il déclare expressément d'autre part qu'ils sont des Kéniens, de la famille des Récabites.

      Sur les Kéniens, voir Juges 1.16 ; 1Samuel 15.16 ; 1Samuel 27.10 ; 1Samuel 30.29 et Juges 4.11,17 ; Juges 5.24.

      Sur les Récabites, comparez Jérémie chapitre 25 et 2Rois 10.15-16. Hammath est sans doute un ancêtre de Récab.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.