1 Jean 5.1

Quiconque croit que Jésus est le Messie est né de Dieu, et si quelqu’un aime un père, il aime aussi son enfant.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

L'amour fraternel est le résultat de la nouvelle naissance, il rend agréable, l'obéissance à tous les commandements de Dieu. (1 Jean 5:1-5)
Référence aux témoins, unis pour attester que Jésus, le Fils de Dieu, est le véritable Messie. (1 Jean 5:6-8)
La satisfaction que le croyant éprouve au sujet de Christ, à la vie éternelle dont il bénéficie en Lui. (1 Jean 5:9-12)
L'assurance que Dieu écoute et répond à la prière. (1 Jean 5:13-17)
La condition heureuse des v√©ritables croyants, et une exhortation √† renoncer √† toute idol√Ętrie. (1 Jean 5:18-21)

L’amour véritable envers les enfants de Dieu se distingue de l’affection naturelle ou de certaines estimes, car il est uni à l'amour de Dieu et associé à l'obéissance à Ses commandements.

Le Saint-Esprit qui professe l'amour fraternel, enseigne également l'obéissance ; celui qui, par habitude, commet le péché ou néglige la pratique de ses devoirs, ne peut pas aimer véritablement les enfants de Dieu.

Du fait que les commandements de Dieu sont justes et saints, √©tant √©galement de bonnes ¬ę¬†r√®gles √† observer¬†¬Ľ pour la libert√© et la joie spirituelle, ceux qui sont ¬ę¬†n√©s de nouveau¬†¬Ľ et qui les aiment, ne les trouvent pas p√©nibles, regrettant toutefois de ne pas pouvoir mieux servir le Seigneur. √ätre au service de Dieu exige le d√©sint√©ressement de soi¬†; les v√©ritables chr√©tiens appliquent des principes qui leur font surmonter l‚Äô√©preuve. Bien que cette derni√®re soit parfois √† l‚Äôorigine d‚Äôun conflit int√©rieur acerbe, et que l‚Äôenfant de Dieu r√©g√©n√©r√© puisse chuter, il se rel√®vera et renouvellera son combat avec r√©solution.

Tous, except√©s les croyants, sont asservis, d'une mani√®re ou d'une autre, aux diverses coutumes, opinions, ou int√©r√™ts de ce monde. La foi est √† l‚Äôorigine de la victoire contre le monde, elle constitue le moyen, l'instrument, l'armure spirituelle par laquelle nous sommes vainqueurs. Dans la foi et par la foi, nous sommes unis √† Christ, dans le m√©pris des vains attraits de ce monde. La foi sanctifie le cŇďur, et le purifie des convoitises sensuelles par lesquelles le monde attire les √Ęmes et domine sur elles.

L‚Äôhomme dans lequel demeure l'Esprit de Gr√Ęce est plus grand que celui qui n‚Äôest attir√© que par le monde. Le v√©ritable chr√©tien est vainqueur du monde, par la foi¬†; il voit, par les diff√©rents exemples de la conduite du Seigneur J√©sus ici-bas, qu'il faut renoncer √† ce monde et qu'il faut chercher √† le vaincre. Un enfant de Dieu ne peut pas se satisfaire du monde, mais il regarde au-del√†, ne cherchant qu‚Äô√† acc√©der au ciel. Nous devons tous, selon l'exemple de Christ, vaincre le monde, ou bien c'est ce dernier qui nous m√®nera √† la ruine...

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...