2 Corinthiens 4

    • Un trĂ©sor spirituel dans des vases d'argile

      1 C’est ce ministère (de l’Esprit) que Dieu, dans sa bonté, nous a confié. Voilà pourquoi nous nous y consacrons sans crainte ni défaillance. Nous ne nous laissons pas abattre ou intimider.

      2 Nous rejetons les « méthodes secrètes », les « voies cachées » et tout ce qui se trame dans l’ombre. Nous n’avons rien à dissimuler, rien dont nous devions rougir. Nous ne nourrissons ni « arrière-pensées » ni « calculs intéressés ». Nous ne recourons pas à l’intrigue ou à la ruse ; au contraire, nous les dénonçons sans ménagement. Nous n’altérons pas la parole de Dieu et n’en tordons pas le sens. Notre unique souci est de publier ouvertement la vérité. Par une telle conduite menée sous le regard de Dieu, nous nous rendons recommandables à la conscience de tout homme droit.

      3 Sans doute, malgré tout cela, notre Évangile demeure-t-il « voilé » et « obscur » pour certains, mais à présent, le « voile » est dans leur cœur, et il ne reste que chez ceux qui courent à leur perte,

      4 ceux dont le dieu de ce monde a aveuglé l’esprit et obscurci l’intelligence à cause de leur incrédulité. (Satan) veut les empêcher de voir briller, dans toute sa splendeur, l’Évangile de la gloire du Christ, image du Dieu vivant.

      5 Ce n’est pas nous-mêmes que nous mettons en avant dans notre prédication, c’est le Christ Jésus en tant que Seigneur. Nous voulons nous présenter simplement comme vos serviteurs par amour pour Jésus.

      6 En effet, le même Dieu qui, un jour, a ordonné : Que la lumière jaillisse des ténèbres, a illuminé nos cœurs afin que nous puissions à notre tour refléter la lumière de la connaissance de Dieu, et faire resplendir sur les autres la gloire divine qui rayonne sur le visage de Jésus-Christ.

      7 (Cet Évangile est le trésor précieux qui nous a été confié.) Certes, nous portons ce trésor dans des vases de terre cuite, mais il faut qu’il en soit ainsi : cela prouve avec évidence que cette incomparable puissance vient de Dieu et non pas de nous.

      8 (Cette puissance, nous l’expérimentons dans nos vies en même temps que la fragilité des « vases » qui la contiennent :) traqués et opprimés de tous côtés et cependant jamais subjugués par la peur ; fréquemment désemparés, jamais découragés ; souvent nous sommes perplexes et ne savons plus quel chemin prendre, mais nous n’abandonnons pas. Nous connaissons l’angoisse et le dénuement, mais non le désespoir.

      9 On nous persécute, mais nous ne nous sentons pas délaissés ; nous sommes jetés à terre, mais nous nous relevons et poursuivons notre route.

      10 Oui, partout et toujours, nous subissons dans notre corps la « mise à mort » que Jésus a endurée, mais c’est pour que la vie à laquelle il fut ressuscité apparaisse, elle aussi, manifestement dans ce même corps.

      11 Tout au long de notre vie, nous sommes livrés à la mort à cause de Jésus afin que la vie de Jésus transparaisse aussi à travers notre corps mortel.

      12 C’est ainsi que la mort fait son œuvre en nous, et que la vie peut alors s’épanouir en vous.

      13 Nous sommes animés de ce même esprit de foi dont il est question dans cette parole de l’Écriture : J’ai cru, voilà pourquoi j’ai parlé. Nous aussi, nous parlons parce que nous croyons (l’action de la mort en nous ne nous empêche pas de proclamer courageusement l’Évangile, car nous croyons à la résurrection).

      14 Nous savons que Dieu a ressuscité le Seigneur Jésus-Christ et nous avons l’assurance qu’il nous ressuscitera aussi, nous qui sommes un avec lui, et qu’il nous fera paraître avec vous en sa présence.

      15 Ainsi, tout ce que nous endurons contribue à votre bien. Car plus la grâce abondera, plus nombreux seront ceux qu’elle atteindra, et plus puissant sera le chœur d’actions de grâces qui s’élèvera vers Dieu pour exalter sa gloire.

      Vivre par la foi

      16 Voilà donc pourquoi rien ne saurait abattre notre courage et pourquoi nous ne faiblissons pas. Bien au contraire : si, extérieurement, notre corps s’épuise et se détériore, intérieurement, nous sommes renouvelés et revêtus de forces neuves de jour en jour.

      17 Les épreuves que nous avons à endurer dans cette vie sont, somme toute, légères et éphémères ; elles nous préparent, pour l’éternité, une plénitude de gloire dépassant tout ce que nous pouvons imaginer.

      18 Aussi n’attachons-nous pas nos regards aux choses visibles, mais aux réalités invisibles. Ce que l’on peut voir ne dure qu’un temps, les réalités invisibles demeurent éternellement.
Seuls les Évangiles sont disponibles en vidéo pour le moment.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.