Deutéronome 14.1

¬Ľ Vous √™tes les enfants de l'Eternel, votre Dieu. Vous ne vous ferez pas d'incisions et vous ne vous raserez pas entre les yeux pour un d√©c√®s.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Les Israélites doivent se séparer des autres nations. (Deutéronome 14:1-21)
Le respect de la loi sur la d√ģme. (Deut√©ronome 14:22-29)

Mo√Įse annonce aux enfants d'Isra√ęl les privil√®ges que Dieu leur a donn√©s¬†: ces derniers, en effet, sont un honneur et une image des b√©n√©dictions c√©lestes, que Dieu accordera √† ceux qui seront sauv√©s en Christ. Tous ces privil√®ges r√©sultent d'une √©lection¬†: ¬ę¬†L'√Čternel, ton Dieu, t'a choisi¬†¬Ľ. Dieu n'a pas choisi Isra√ęl √† cause de ses m√©rites, ni pour qu'il domine les autres nations, mais uniquement par pure gr√Ęce¬†; les croyants sont √©galement √©lus, Eph 1:4.

Nous voyons dans ce texte, qu'il s'agit d'une adoption¬†: ¬ę¬†vous √™tes les enfants de l'√Čternel, votre Dieu¬†¬Ľ. Non pas que Dieu ait ressenti le besoin d'avoir des enfants, mais Il voyait en Isra√ęl, un peuple orphelin, qui avait besoin d'un P√®re.

Chaque enfant de Dieu est en quelque sorte un ¬ę¬†Isra√©lite spirituel¬†¬Ľ, il est √† m√™me de partager les bienfaits et les faveurs de son P√®re c√©leste.

La sanctification est aussi mentionn√©e dans ce texte¬†: ¬ę¬†car tu es un peuple saint pour l'√Čternel, ton Dieu¬†¬Ľ. Isra√ęl devait tendre vers la saintet√© et en tant que peuple p√©cheur, il √©tait vraiment indigne de la gr√Ęce divine. Ceux que Dieu choisit pour devenir Ses enfants, essaient, gr√Ęce √† Sa main b√©nissante, de gravir les √©tapes de la sanctification, dans le but de devenir des serviteurs, z√©l√©s pour les bonnes Ňďuvres. Ces croyants doivent soigneusement √©viter toutes les occasions n√©fastes qui pourraient les faire d√©vier de leur minist√®re, en devenant ainsi de tristes exemples aux yeux de ceux qui m√©prisent leur engagement spirituel.

Notre p√®re c√©leste ne d√©sire rien d'autre que notre bien-√™tre spirituel. Ne cherchons donc pas ce qui pourrait nous nuire, ruiner notre sant√©, entacher notre r√©putation, notre joie et la paix de notre √Ęme¬†: ne devenons pas les vils esclaves de nos convoitises et de nos passions¬†!

Veillons √† avoir un bon t√©moignage¬†; tendons √† faire le bien et √† nous rendre utiles vis-√†-vis des autres. La conduite qui s'appuie sur les principes de la chair, est vaine. Cherchons plut√īt √† nous √©loigner de tout ce qui touche √† l'idol√Ętrie, dans notre entourage. Il est clair qu'aujourd'hui, au temps de l'√©vangile, les lois que l'on trouve dans ce texte sont toujours valables. Posons-nous la question¬†: ¬ę¬†sommes-nous vraiment enfants de Dieu¬†? Sommes-nous s√©par√©s des choses vaines du monde, pour nous consacrer √† la gloire de Dieu et de J√©sus-Christ, Celui qui nous a sauv√©s¬†? Accomplissons-nous les Ňďuvres que le Saint-Esprit nous incite √† faire¬†? Seigneur, enseigne-nous Tes pr√©ceptes et montre-nous comment ils pourront nous conduire vers la puret√© et la saintet√©¬†¬Ľ¬†!

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...