Dictionnaire Biblique de Top Bible

AFFLICTION

Étymologiquement, dans le grec comme dans l'hébr., ce mot exprime l'idée d'oppression, d'angoisse. On le traduit aussi par tribulation, douleur, persécution ou même supplice (voir dans 1Ro 22:27 et De 16:3 le mot sinistre : « pain et eau d'affliction »). L'affliction s'entend aussi bien au sens actif qu'au sens passif, d'une action exercée comme d'un état éprouvé.

L'homme échappe bien rarement à l'affliction. Les Ps 22 Ps 73 expriment d'une manière émouvante cet aspect de notre destinée. Aucune désespérance ne s'y marque cependant. Le Ps 37 reflète la calme assurance du croyant qui sait que Dieu n'abandonne jamais ses fidèles : si le juste a des maux en grand nombre, l'Éternel l'en délivre toujours (Ps 34:20,2Sa 4:9, Esa 25:4 30:20). N'en trouve-t-on pas maintes preuves dans la vie des hommes de Dieu, par ex. un Joseph, un Job, un Daniel ? (cf. Ac 7:10, Jas 5:11 etc.)

La conscience de l'Israélite s'est longtemps satisfaite en affirmant que tout, même la souffrance, venant de Dieu (Ps 88) et d'un Dieu saint, l'affliction ne pouvait atteindre que le méchant (Job 8:20, Ps 32:10 etc.). Trop de faits, et trop certains, devaient ébranler cette assurance. L'âme croyante finit par se demander : pourquoi le juste souffre-t-il ? L'Ecclésiaste se pose la question et n'échappe à la tentation du scepticisme (Job 8:14 9:2) qu'en affirmant que le bien de l'homme est dans l'obéissance aux commandements de Dieu (Job 8:12 12:3 etc.). Le livre de Job représente un effort pathétique pour résoudre le problème. Sans prétendre apporter une formule définitive, l'auteur montre dans quelle direction il faut chercher la solution et met l'accent sur des vérités essentielles : la justice de Dieu est au-dessus de tous nos doutes, ses actes peuvent rester mystérieux, son infinie sagesse disposer de moyens qui nous échappent, un jour viendra où, après tant de souffrances et de dépouillements, notre âme le verra ; dès maintenant il faut nous assurer en Lui par une expérience vivante (Job 4:17 19:25-27,28 42:1-6 etc.). Le livre des Lamentations, dans une époque d'afflictions publiques, fait entendre une note analogue : il est bon d'attendre en silence le secours de l'Éternel (La 3:26).

L'enseignement du N.T. prolonge celui de l'A.T. Jésus ne pouvait pas ne pas rencontrer ces troublantes questions.

Il ne les a pas longuement discutées. Il nous a laissé des déclarations souveraines qui éclairent et rassurent (Mt 13:28 18:14). Il a voulu détourner ses disciples des vaines spéculations pour les amener à rentrer en eux-mêmes. Quel serait leur sort si la justice de Dieu s'exerçait à leur égard ? Ne leur convient-il pas, avant tout, de se repentir et de se donner ? (Lu 13:15, Jn 9:1-3) Cependant, pour le disciple du Christ en particulier, l'affliction a quelque chose de fatal. Elle naît de l'opposition entre l'idéal auquel il s'efforce de se conformer et la réalité mauvaise du monde où il vit : dans la mesure où il voudra servir son Maître, il se heurtera à l'opposition des hommes (Mt 24:9 10:24 et suivants Mat 24:21,29). Des prédictions analogues se retrouvent dans les épîtres et dans l'Apocalypse (1Co 7:28,2Co 1:8 2:4,1Pi 4:12, Ap 2:10 etc.).

Quelle doit être l'attitude du chrétien dans l'affliction ? Jésus et les apôtres se rencontrent dans l'affirmation de la même loi. Le chrétien ne se venge pas, car à Dieu seul appartient la rétribution (Ro 12:19,2Th 1:6, Ac 20:23, Ap 2:22, Ro 2:9, cf. Mt 5:44, etc.) ; mais il fait l'expérience des magnifiques compensations que l'affliction apporte avec elle : c'est par elle qu'il nous faut entrer dans le Royaume (Ac 14:22, cf. Jas 1:12). Il y a une bénédiction dans les larmes (Mt 5:4). Dans l'ordre normal des choses, acceptée et comprise comme elle doit l'être, l'affliction produit des fruits qui sont : le courage (1Th 3:3, Eph 3:13, Heb 10:32, Mt 13:21), la patience (Ro 12:12,2Co 6:4,2Th 1:4, Jas 5:10), la joie (2Co 7:4 8:2, Jn 16:21 et suivant, 1Th 1:6,1Pi 3:14 4:14, Heb 12:11). Dans les pires extrémités, l'enfant de Dieu se sentira uni à tous ceux qui passent par les mêmes tribulations que lui (1Pi 5:9, Ro 12:5, Heb 13:3) ; il deviendra capable d'un ministère de consolation (2Co 1:3-7) ; il communiera avec le Christ souffrant et triomphant et sera soutenu par la vision de la gloire a venir (2Co 4:17 et suivant). Vers la fin de sa course, saint Paul éprouvait la sainte ambition de s'associer à la Passion de son Sauveur (Col 1:24, cf. 1Pi 4:13) et le Seigneur lui-même a dit : « Vous aurez des afflictions dans le monde ; mais prenez. courage, j'ai vaincu le monde ! » (Jn 16:33). E. P.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • 2 Samuel 4

      9 David répondit à Récab et à son frère Baana, les fils de Rimmon de Beéroth : « L'Eternel qui m'a délivré de tout danger est vivant !

      Job 4

      17 ‘L'homme pourrait-il être juste devant Dieu ? Pourrait-il être pur devant celui qui l'a fait ?

      Job 8

      12 Encore vert et sans qu'on ne l’ait coupé, il sèche plus vite que toutes les herbes.’
      14 Ses certitudes sont fragiles, sa sécurité n’est qu’une toile d'araignée.
      20 Non, Dieu ne rejette pas l'homme intègre et il n’affermit pas les mains de ceux qui font le mal.

      Job 9

      2 « C’est vrai, je sais bien que telle est la situation. Comment l'homme pourrait-il être juste devant Dieu ?

      Job 12

      3 J'ai tout autant d'intelligence que vous, je ne vous suis en rien inférieur. Du reste, qui ignore ce que vous dites ?

      Job 19

      25 » Pour ma part, je sais que celui qui me rachète est vivant et qu'il se lèvera le dernier sur la terre.

      Job 42

      1 Job répondit à l'Eternel :

      Psaumes 22

      1 Au chef de chœur, sur la mélodie de « Biche de l’aurore ». Psaume de David.
      2 *Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? Pourquoi t’éloignes-tu sans me secourir, sans écouter mes plaintes ?
      3 Mon Dieu, je crie le jour, et tu ne réponds pas, la nuit, et je ne trouve pas de repos.
      4 Pourtant tu es le Saint, tu sièges au milieu des louanges d’Israël.
      5 C’est en toi que nos ancêtres se confiaient : ils se confiaient en toi, et tu les délivrais ;
      6 ils criaient à toi, et ils étaient sauvés ; ils se confiaient en toi, et ils n’étaient pas déçus.
      7 Mais moi, je suis un ver et non un homme, la honte de l’humanité, celui que le peuple méprise.
      8 Tous ceux qui me voient se moquent de moi, ils ricanent, ils hochent la tête :
      9 * « Recommande ton sort à l’Eternel ! L’Eternel le sauvera, il le délivrera, puisqu’il l’aime ! »
      10 Oui, tu m’as fait sortir du ventre de ma mère, tu m’as mis en sécurité contre sa poitrine ;
      11 dès ma conception j’ai été sous ta garde, dès le ventre de ma mère tu as été mon Dieu.
      12 Ne t’éloigne pas de moi quand la détresse est proche, quand personne ne vient à mon secours !
      13 De nombreux taureaux sont autour de moi, des taureaux du Basan m’encerclent.
      14 Ils ouvrent leur gueule contre moi, pareils au lion qui déchire et rugit.
      15 Mes forces s’en vont comme l’eau qui s’écoule, et tous mes os se disloquent ; mon cœur est comme de la cire, il se liquéfie au fond de moi.
      16 Ma force se dessèche comme l’argile, et ma langue s’attache à mon palais ; tu me réduis à la poussière de la mort.
      17 Oui, des chiens m’environnent, une bande de scélérats rôdent autour de moi ; ils ont percé mes mains et mes pieds.
      18 Je pourrais compter tous mes os ; eux, ils observent, ils me regardent,
      19 *ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort mon habit.
      20 Mais toi, Eternel, ne t’éloigne pas ! Toi qui es ma force, viens vite à mon secours !
      21 Protège mon âme contre l’épée, ma vie contre le pouvoir des chiens !
      22 Sauve-moi de la gueule du lion et des cornes du buffle ! Tu m’as répondu !
      23 *J’annoncerai ton nom à mes frères, je te célébrerai au milieu de l’assemblée.
      24 Vous qui craignez l’Eternel, louez-le ! Vous tous, descendants de Jacob, honorez-le ! Tremblez devant lui, vous tous, descendants d’Israël !
      25 En effet, il ne méprise pas, il ne repousse pas le malheureux dans sa misère et il ne lui cache pas son visage, mais il l’écoute quand il crie à lui.
      26 Tu seras dans la grande assemblée l’objet de mes louanges, j’accomplirai mes vœux en présence de ceux qui te craignent.
      27 Les malheureux mangeront et seront rassasiés, ceux qui cherchent l’Eternel le célébreront. Que votre cœur vive à perpétuité !
      28 Tous les peuples de la terre se souviendront de l’Eternel et se tourneront vers lui, toutes les familles des nations se prosterneront devant toi,
      29 car c’est à l’Eternel qu’appartient le règne : il domine sur les nations.
      30 Tous les grands de la terre mangeront et se prosterneront ; devant lui s’inclineront tous ceux qui retournent à la poussière, ceux qui ne peuvent pas conserver leur vie.
      31 Leur descendance le servira ; on parlera du Seigneur à la génération future,

      Psaumes 32

      10 Beaucoup de douleurs sont le lot du méchant, mais celui qui se confie en l’Eternel est environné de sa grâce.

      Psaumes 34

      20 Beaucoup de malheurs atteignent le juste, mais l’Eternel l’en délivre toujours :

      Psaumes 37

      1 De David. Ne t’irrite pas contre les méchants, n’envie pas ceux qui font le mal,
      2 car ils sont fauchés aussi vite que l’herbe, et ils se flétrissent comme le gazon vert.
      3 Confie-toi en l’Eternel et fais le bien, aie le pays pour demeure, et que la fidélité soit ta nourriture !
      4 Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire.
      5 Recommande ton sort à l’Eternel, mets ta confiance en lui, et il agira :
      6 il fera paraître ta justice comme la lumière, et ton droit comme le soleil en plein midi.
      7 Garde le silence devant l’Eternel et espère en lui, ne t’irrite pas contre celui qui réussit dans ses entreprises, contre l’homme qui réalise ses méchants projets !
      8 Laisse la colère, abandonne la fureur, ne t’irrite pas : ce serait mal faire,
      9 car les méchants seront exterminés, mais ceux qui espèrent en l’Eternel possèdent le pays.
      10 Encore un peu de temps, et le méchant n’existe plus ; tu regardes l’endroit où il était, et il a disparu.
      11 Les humbles possèdent le pays, et ils jouissent d’une paix abondante.
      12 Le méchant complote contre le juste, et il grince des dents contre lui,
      13 mais le Seigneur se moque du méchant, car il voit que son jour arrive.
      14 Les méchants tirent l’épée, ils bandent leur arc pour faire tomber le malheureux et le pauvre, pour égorger ceux dont la voie est droite.
      15 Mais leur épée transperce leur propre cœur, et leur arc se brise.
      16 Mieux vaut le peu du juste que l’abondance de nombreux méchants,
      17 car la force des méchants sera brisée, tandis que l’Eternel soutient les justes.
      18 L’Eternel connaît les jours des hommes intègres, et leur héritage dure éternellement.
      19 Ils ne sont pas couverts de honte quand vient le malheur et ils sont rassasiés quand la famine est là,
      20 tandis que les méchants disparaissent, les ennemis de l’Eternel connaissent le même sort que les plus beaux pâturages : ils s’évanouissent, ils s’évanouissent comme une fumée.
      21 Le méchant emprunte, et il ne rend pas ; le juste est compatissant, et il donne,
      22 car ceux que l’Eternel bénit possèdent le pays, et ceux qu’il maudit sont exterminés.
      23 L’Eternel affermit les pas de l’homme, et il prend plaisir à sa voie ;
      24 s’il tombe, il n’est pas rejeté, car l’Eternel lui prend la main.
      25 J’ai été jeune, j’ai vieilli, et je n’ai pas vu le juste être abandonné ni ses descendants mendier leur pain.
      26 Il est toujours compatissant, il prête, et sa descendance est bénie.
      27 Détourne-toi du mal, fais le bien, et tu auras pour toujours une demeure,
      28 car l’Eternel aime ce qui est droit, et il n’abandonne pas ses fidèles : ils sont toujours sous sa garde, tandis que la descendance des méchants est exterminée.
      29 Les justes posséderont le pays, et ils y demeureront définitivement.
      30 La bouche du juste annonce la sagesse, et sa langue proclame la justice.
      31 La loi de son Dieu est dans son cœur, ses pas ne faiblissent pas.
      32 Le méchant épie le juste et cherche à le faire mourir,
      33 mais l’Eternel ne le livre pas entre ses mains, et il ne le laisse pas condamner quand il est jugé.
      34 Espère en l’Eternel, suis sa voie, et il t’élèvera pour que tu possèdes le pays, tandis que tu verras les méchants exterminés.
      35 J’ai vu l’homme violent dans toute sa puissance : il s’étendait comme un arbre verdoyant,
      36 mais il est passé et il n’existe plus ; je le cherche, et je ne le trouve plus.
      37 Observe celui qui est intègre et regarde celui qui est droit, car il y a un avenir pour l’homme de paix,
      38 tandis que les rebelles sont tous détruits, l’avenir des méchants est réduit à néant.
      39 Le salut des justes vient de l’Eternel : il est leur forteresse dans les moments de détresse.
      40 L’Eternel les secourt et les délivre, il les délivre des méchants et les sauve, parce qu’ils cherchent refuge en lui.

      Psaumes 73

      1 Psaume d’Asaph. Oui, Dieu est bon pour Israël, pour ceux qui ont le cœur pur.
      2 Toutefois, mon pied allait trébucher, mes pas étaient sur le point de glisser,
      3 car j’étais jaloux des vantards en voyant le bien-être des méchants :
      4 rien ne les tourmente jusqu’à leur mort, et leur corps prend de l’embonpoint ;
      5 ils n’ont aucune part aux souffrances humaines, ils ne sont pas frappés comme le reste des hommes.
      6 C’est pourquoi ils se parent de l’orgueil comme d’un collier, la violence les enveloppe comme un manteau.
      7 Leurs yeux ressortent dans un visage plein de graisse, les mauvaises pensées de leur cœur débordent.
      8 Ils ricanent et parlent méchamment d’opprimer, ils profèrent des discours hautains,
      9 leur bouche s’attaque au ciel et leur langue balaie la terre.
      10 Voilà pourquoi son peuple se tourne de leur côté, il boit leurs paroles avidement comme de l’eau,
      11 et il dit : « Comment Dieu pourrait-il savoir ? Y a-t-il de la connaissance chez le Très-Haut ?
      12 Voici comment sont les méchants : toujours tranquilles, ils augmentent leurs richesses.
      13 C’est donc pour rien que j’ai purifié mon cœur et que j’ai lavé mes mains en signe d’innocence !
      14 Chaque jour je suis frappé, tous les matins je suis repris. »
      15 Si je disais : « Je veux parler comme eux », alors je trahirais tes enfants.
      16 Quand j’ai réfléchi pour comprendre cela, la difficulté a été grande à mes yeux,
      17 jusqu’au moment où je suis entré dans les sanctuaires de Dieu et où j’ai prêté attention au sort final des méchants :
      18 oui, tu les places sur un terrain glissant, tu les fais tomber dans la ruine.
Afficher tous les 181 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider