Dictionnaire Biblique de Top Bible

ALLIANCE

Hébr. berilh, assyr. biritu, grec dia-thèkè-- pacte au moyen duquel des personnes ou des sociétés unissent leurs intérêts ou stipulent les conditions de leur activité commune. Le mot dia-thèkè signifie aussi Testament. C'est ce terme qui a été retenu pour désigner les deux parties de la Bible (voir ce mot).

Les formalités du contrat étaient dans l'antiquité extrêmement variées. Dans les temps les plus reculés, pour devenir frères par alliance, il fallait avaler un peu de sang l'un de l'autre. Plus tard ce réalisme barbare, dont nous retrouvons encore des formes dans les peuplades africaines, fut remplacé par des actes symboliques tels que la communion par le sel, les libations, les sacrifices accompagnés de repas en commun (Esd 4:14, cf. Le 2:13, Ge 15:10,17 31:54, Jer 34:18 et suivants). L'alliance pouvait être confirmée devant un autel ou une pierre plantée (Jos 24:25, cf. 2Ro 11:4). Puis on s'en tint au serment accompli en présence de Dieu, ce qui exposait le parjure à une malédiction divine (Ge 26:31, De 27:15 et suivants, cf. Heb 6:17) ; au serment on ajoutait une poignée de main (Eze 17:18) qui, à l'occasion, tenait lieu de serment (Esd 10:19, Pr 6:1 17:13 22:26). Parfois, un monument rustique était élevé pour servir de commémoration ou de témoin perpétuel de l'accord intervenu (Ge 31:44-48). L'alliance établissait entre les contractants une parenté dont rien ne pouvait dégager, et qui assurait à chacune des parties le secours de l'autre. Rompre une alliance était un péché dénoncé et condamné par les prophètes (Os 6:7 8:1 etc.), lesquels établissent la supériorité de Dieu par rapport aux hommes sur le fait que Jéhovah est fidèle à ses promesses (De 7:9 32:4 Ne 9:33, Esa 49:7, Os 12:1, cf. Ro 3:14).

L'A.T. parle fréquemment des alliances entre les humains : alliance conjugale (Pr 2:17, Mal 2:14, Os 1, Os 2, Os 3) ; alliance entre voisins, parents, amis : Abraham et les Amoréens (Ge 14:13), Abi-mélec et Abraham (Ge 21:27, cf. Ge 26:28), Laban et Jacob (Ge 31:44), Josué et les Gabaonites (Jos 9:7), Jonathan et David (1Sa 18:3 23:18), Salomon et Hiram (1Ro 5:12), Achab et Ben-Hadad (1Ro 20:34), etc. Il mentionne aussi des alliances sacerdotales (No 25:13), politico-religieuses (Jos 24:26,2Ro 11:17), réformatrices (2Ch 29:10,2Ro 23:3, Esd 10:3). Mais le mot alliance ne prend dans la Bible un sens original, vraiment unique dans l'histoire de l'humanité, que, lorsqu'il désigne, au cours des siècles, les contrats établis entre la créature et le Créateur. Ici, l'alliance est l'expression constante de la grâce de Dieu, déployée en faveur des hommes ; elle est établie pour régler les relations humaines avec le Père céleste.

Bien que le mot n'y soit pas prononcé, on peut considérer que l'alliance inaugurale fut contractée entre Dieu et les premiers humains lorsque ceux-ci, placés dans un jardin de délices, apprirent du Créateur les conditions de ce séjour (Ge 2:16,17). Eve, dans sa réponse au serpent, montre qu'elle sait fort bien qu'il existe en Éden un contrat formel (Ge 3:3). Ce contrat ayant été violé par l'homme, celui-ci est chassé de la présence de Dieu (Ge 3:23).

L'alliance qui la première est présentée comme telle par les textes est celle de Dieu avec Noé. Après le déluge, la Bible nous fait assister à un recommencement de l'humanité, et parle positivement d'une alliance à cette occasion. C'est l'alliance « naturelle », où Dieu, après des cataclysmes cosmiques que Ge 6 présente comme une conséquence de la Chute, donne l'assurance que désormais les lois naturelles qui assurent le rythme normal de la destinée des êtres vivants ne seront plus troublées (Ge 8:22 9:8-17, Esa 54:9, Jer 33:20,25).

Quand l'humanité orpheline fut arrivée par ses expériences à la conversion élémentaire qui consiste à vouloir un Dieu, l'appel divin fut adressé à Abraham. C'est le recommencement de l'humanité croyante. « Abraham eut confiance en Dieu qui le lui imputa à justice » (Ge 15:6). L'alliance de Dieu avec Abraham s'accomplit au cours d'une cérémonie symbolique très impressionnante (Ge 15:12-18). Elle ne comporte aucune révélation sur la nature de Dieu et les devoirs religieux de l'homme ; elle ne réclame que la loyauté dans le service (Ge 17:1-2). Toutefois Ge 18 nous donne une haute idée du caractère d'Abraham ; et d'autre part l'alliance contractée est présentée comme une alliance perpétuelle, avec la circoncision comme signe (Ge 17:9-14) et la promesse de bénédictions qui, par la famille d'Abraham, s'étendront sur toute l'humanité (Ge 12:1-3). Ainsi, l'alliance de la promesse, confirmée à Isaac et à Jacob (Ex 2:24, Le 26:42, Ps 105:9 et suivants), porte déjà ce caractère que Dieu, par elle, poursuit le dessein de ramener toute l'humanité à lui.

L'alliance avec Moïse (Ex 3:1-6,10-11 4:1-12), et par Moïse avec le peuple élu, est fondée sur le contrat de Dieu avec Abraham. Jéhovah est le Dieu des pères (Ex 3:6-13 6:24 etc.). Conclue en Horeb, au Sinaï, puis renouvelée dans les champs de Moab (Ex 19:5 34:10,27, De 10, De 27), elle comporte toute une constitution religieuse, morale, sociale, accompagnée de récompenses et de pénalités. L'alliance est d'abord inaugurée par Dieu en dix paroles (Ex 20, De 5) inscrites sur des tables de pierre (Ex 34:28, De 9:9) et déposées dans l'arche de l'Alliance (De 10:2,1Ro 8:9-21,2Ch 5:10, cf. Heb 9:4). Le Décalogue était accompagné d'une sorte de constitution jéhovique, charte de l'alliance donnée par Dieu à Moïse, écrite dans un livre (Ex 24:4) appelé « livre de l'Alliance » (Ex 24:7 ; voir art. suiv.), que vint compléter le « livre de la Doctrine » deutéronomique renfermant les malédictions encourues par le peuple s'il violait l'alliance. Ce dernier livre était déposé à côté de l'Arche (De 31:9,24-26) C'est lui qui, selon toute probabilité, fut découvert sous Josias et que 2Ro 23:2 appelle le Livre de l'Alliance (=berith dans De 29:1).

L'alliance de Dieu avec Abraham s'était annoncée comme devant être une bénédiction pour toute l'humanité ; l'alliance de Jéhovah avec Moïse se présente comme l'avènement de la religion définitive, « la religion de l'esprit. Moïse, s'il est permis de s'exprimer ainsi, a donné Dieu à Israël et Israël à Dieu ; c'est ce qu'exprime la phrase souvent répétée dans les divers écrits de l'A.T. : « Je serai votre Dieu et vous serez mon peuple. » Par un libre choix, Yahvé assume à l'égard d'Israël des droits et des devoirs ; et, corrélativement, Israël à son tour acquiert des droits sur Yahvé et contracte envers lui des devoirs. C'est là l'idée fondamentale ou plutôt le fait fondamental de ce qu'on peut appeler le mosaïsme. C'est la pensée centrale qu'exprime le décalogue ». (L. Gautier.) Bien que l'alliance mosaïque fût avant tout la charte d'un peuple, le contrat qui faisait d'Israël la nation élue, mise à part, héritière des promesses (De 4:32-40, Esa 41:8-10 43:1-7 44:1,6, etc., cf. Jn 4:22, Ro 9:4), les principes mêmes de la religion qu'il apportait au monde devaient faire éclater le moule étroit du nationalisme. Sa loi, étant la vraie, devait devenir celle de tous les hommes ; son culte, n'allant pas sans la conversion du coeur individuel, devait par là même aboutir à l'universalisme : tout coeur d'homme devait trouver dans l'adoration de Jéhovah, le Dieu unique et saint, le Dieu amour, son affranchissement.

Les prophètes, tout en prêchant l'alliance nationale du Sinaï, ont compris cela ; par là, l'insuffisance de l'alliance mosaïque leur est apparue et ils ont annoncé, dès le VII e siècle, que Dieu établirait une nouvelle constitution rendue nécessaire :

parce qu'Israël avait violé celle de Moïse ;

parce que tout homme était appelé à la connaissance et au service de Jéhovah (Jer 12:14-16 31:31-34 32:40 50:5 Esa 55:3-5 59:20-21 61:1-3 Eze 16:59-63 20:39-42, à rapprocher de Eze 34:20-26).

Cette nouvelle alliance, qui sera consécutive à un jugement « dans le désert » (Eze 20:36-37) et qui aura pour conséquence le pardon, le don d'un coeur nouveau et une résurrection spirituelle (Eze 36:25-27, Eze 37), --alliance de la grâce qui permettra à Jésus de dire à la Samaritaine : « Le salut vient des Juifs » (Jn 4:22), --est introduite dans l'histoire par une autre alliance qu'on peut appeler intermédiaire : l'alliance de Jéhovah avec la famille de David, d'où sortira le Messie, né de la race d'Israël, germe de justice et rédempteur de tous les peuples. L'alliance avec la maison de David sera perpétuelle et aura pour aboutissement la conversion de tous les peuples (2Sa 7:12-16 23:2-5 Ps 89:4,34-38, Jer 23:5 33:15, cf. Esa 9:5-6 19:22-25 55:4-5 66:18-21, etc.). Comme l'alliance avec Moïse s'en référait à celle avec Abraham (Ex 3), celle avec David s'en réfère à celle avec Moïse (2Sa 7:6,23). Toute la prophétie messianique est suspendue à cette alliance, au germe davidique (Os 3, Esa 9 et Esa 11, Mic 5, Jer 23, Eze 34 Eze 37, Za 3 Za 6), et quand Jésus viendra exaucer les prophètes et fonder la nouvelle alliance par l'incarnation du Verbe, il se désignera lui-même comme « l'Ange de l'alliance » en parlant de son précurseur (Mal 3:1 4:5, Mt 17:10-13), et comme le fils de David (Mt 22:41-46 9:27, Mr 10:47-52 11:10, cf. Lu 1:32 et Ap 22:16).

Il est impossible de ne pas être impressionné par l'harmonie des Écritures dans la question des alliances. Pierre, dans Ac 3:12-26, résume le plan divin qui les a inspirées ; Paul, dans Ro 11:26-36, fait de même. Le but poursuivi par le Père céleste est de regagner le coeur de ses enfants. Les prophètes s'accordent tous à proclamer que, malgré les défaillances et les rébellions successives d'Israël, Dieu aura le dernier mot et que par la suite des alliances, dont chacune marque un progrès vers le but, la rédemption de l'humanité s'accomplira. Jésus a « accompli les prophètes » en ce sens que son oeuvre rédemptrice a réalisé la promesse faite par Jer 31:31-33 et Esa 49:6. Il a personnifié l'alliance de la spiritualité et de l'universalité dans l'ordre du salut. Il a été le médiateur de « l'alliance supérieure » (Heb 7:22) ; mort et ressuscité, il est devenu « le grand Pasteur des brebis » par le sang d'une alliance éternelle (Heb 13:20). « Cette coupe, dira Jésus dans l'institution de la Cène, est la nouvelle alliance en mon sang » (Lu 22:20).

Ainsi les alliances successives se présentent à nous comme les échelons d'une échelle montante jetée entre l'homme de la Chute et le Dieu de miséricorde, marquant les étapes de l'action providentielle : avec Noé, stabilisation de la nature ; avec Abraham, reprise des rapports entre Dieu et l'homme ; avec Moïse, la révélation religieuse ; avec David, l'annonce du Messie ; avec Jésus, la rédemption par le deuxième Adam effaçant les conséquences de la chute du premier Adam et rétablissant l'humanité dans la filialité divine (Ro 9:3-6, Eph 2:11-18,2Co 3:5-4:1, cf. Heb 7:20-28 8:6-13, Ga 3:2-18). Il est intéressant de noter que, par ce dernier passage, Paul indique que l'alliance par le Christ est l'héritière directe de l'alliance avec Abraham, l'accomplissement de la promesse faite au père des croyants ; en sorte que l'alliance par Moïse n'a été qu'une étape transitoire : sans doute la loi est « un pédagogue pour nous conduire au Christ » (Ga 3:24), mais le Christ lui-même est le fils d'Abraham (Ga 3:16) ; par delà l'alliance du Sinaï, c'est à l'alliance d'Abraham qu'il remonte, et « l'héritage » en possession duquel il nous met, c'est le salut par la foi (Ga 3:24). Alex. W.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 2

      16 L'Eternel Dieu donna cet ordre à l'homme : « Tu pourras manger les fruits de tous les arbres du jardin,
      17 mais tu ne mangeras pas le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras, c’est certain. »

      Genèse 3

      3 Cependant, en ce qui concerne le fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : ‘Vous n'en mangerez pas et vous n'y toucherez pas, sinon vous mourrez.’ »
      23 Ainsi, l'Eternel Dieu le chassa du jardin d'Eden pour qu'il cultive la terre d'où il avait été tiré.

      Genèse 6

      1 Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier à la surface de la terre et que des filles leur furent nées,
      2 les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent.
      3 Alors l'Eternel dit : « Mon Esprit ne contestera pas toujours avec l'homme, car l'homme n'est que chair. Il vivra 120 ans. »
      4 Il y avait des géants sur la terre à cette époque-là. Ce fut aussi le cas après que les fils de Dieu se furent unis aux filles des hommes et qu'elles leur eurent donné des enfants. C’étaient les célèbres héros de l'Antiquité.
      5 L'Eternel vit que les hommes commettaient beaucoup de mal sur la terre et que toutes les pensées de leur cœur se portaient constamment et uniquement vers le mal.
      6 L'Eternel regretta d'avoir fait l'homme sur la terre et eut le cœur peiné.
      7 L'Eternel dit : « J'exterminerai de la surface de la terre l'homme que j'ai créé, depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles et aux oiseaux, car je regrette de les avoir faits. »
      8 Cependant, Noé trouva grâce aux yeux de l'Eternel.
      9 Voici l’histoire de Noé. C’était un homme juste et intègre dans sa génération, un homme qui marchait avec Dieu.
      10 Noé eut trois fils : Sem, Cham et Japhet.
      11 La terre était corrompue devant Dieu, elle était pleine de violence.
      12 Dieu regarda la terre et constata qu'elle était corrompue, car tout le monde avait corrompu sa conduite sur la terre.
      13 Alors Dieu dit à Noé : « La fin de tous les hommes est décidée devant moi, car ils ont rempli la terre de violence. Je vais les détruire avec la terre.
      14 Fais-toi un bateau avec des arbres résineux. Tu disposeras cette arche en compartiments et tu l'enduiras de poix dedans et dehors.
      15 Voici comment tu la feras : l'arche aura 150 mètres de long, 25 de large et de haut.
      16 Tu feras une ouverture à l’arche et tu la feras d’une cinquantaine de centimètres depuis le haut. Tu placeras une porte sur le côté de l'arche. Tu construiras un étage inférieur, un deuxième et un troisième étages.
      17 Pour ma part, je vais faire venir le déluge d'eau sur la terre pour détruire toute créature qui a souffle de vie sous le ciel. Tout ce qui est sur la terre mourra.
      18 Cependant, j'établis mon alliance avec toi : tu entreras dans l'arche avec tes fils, ta femme et les femmes de tes fils.
      19 De tout ce qui vit, de toute créature, tu feras entrer dans l'arche deux membres de chaque espèce pour leur conserver la vie avec toi. Il y aura un mâle et une femelle.
      20 Des oiseaux selon leur espèce, du bétail selon son espèce et de tous les reptiles de la terre selon leur espèce, deux membres de chaque espèce viendront vers toi pour que tu leur conserves la vie.
      21 Quant à toi, prends de tous les aliments que l'on mange et fais-t’en une provision afin qu'ils vous servent de nourriture, à toi et à eux. »
      22 C'est ce que fit Noé : il se conforma à tous les ordres que Dieu lui avait donnés.

      Genèse 8

      22 Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront pas. »

      Genèse 9

      8 Dieu dit encore à Noé et à ses fils :

      Genèse 12

      1 L'Eternel dit à Abram : « *Quitte ton pays, ta patrie et ta famille et va dans le pays que je te montrerai.
      2 Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai, je rendrai ton nom grand et tu seras une source de bénédiction.
      3 Je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui te maudiront, et *toutes les familles de la terre seront bénies en toi. »

      Genèse 14

      13 Un rescapé vint l'annoncer à Abram l'Hébreu. Celui-ci habitait parmi les chênes de Mamré l'Amoréen, un frère d'Eshcol et d'Aner. En effet, ils avaient fait alliance avec lui.

      Genèse 15

      6 *Abram eut confiance en l'Eternel, qui le lui compta comme justice.
      10 Abram prit tous ces animaux, les coupa par le milieu et mit chaque morceau l'un vis-à-vis de l'autre, mais il ne partagea pas les oiseaux.
      12 Au coucher du soleil, un profond sommeil tomba sur Abram, et voici qu'il fut assailli par la terreur et une grande obscurité.
      13 L'Eternel dit à Abram : « Sache que *tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera pas à eux. On les réduira en esclavage et on les opprimera pendant 400 ans.
      14 Cependant, la nation dont ils seront esclaves, c’est moi-même qui la jugerai, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses.
      15 Quant à toi, tu iras dans la paix rejoindre tes ancêtres, tu seras enterré après une heureuse vieillesse.
      16 Ce n'est qu'à la quatrième génération qu'ils reviendront ici, car la faute des Amoréens n'est pas encore à son comble. »
      17 Quand le soleil fut couché, il y eut une obscurité profonde, et un four fumant et des flammes passèrent entre les animaux partagés.
      18 Ce jour-là, l'Eternel fit alliance avec Abram en disant : « C’est à ta descendance que je donne ce pays, celui qui va du fleuve d'Egypte jusqu'au grand fleuve, jusqu’à l’Euphrate,

      Genèse 17

      1 Lorsque Abram fut âgé de 99 ans, l'Eternel apparut à Abram et lui dit : « Je suis le Dieu tout-puissant. Marche devant moi et sois intègre.
      2 J'établirai mon alliance entre moi et toi, et je te multiplierai considérablement. »
      9 Dieu dit à Abraham : « Quant à toi, tu garderas mon alliance, toi et tes descendants après toi au fil des générations.
      10 Voici quelle est mon alliance, celle que vous garderez entre moi et vous, ainsi que ta descendance après toi : tout garçon parmi vous sera circoncis.
      11 Vous vous circoncirez et ce sera un signe d'alliance entre moi et vous.
      12 A l'âge de 8 jours, tout garçon parmi vous sera circoncis, et ce à chacune de vos générations, qu'il soit né chez toi ou qu'il ait été acheté à un étranger, en dehors de ta descendance.
      13 On devra circoncire celui qui est né chez toi et celui que tu as acheté. Mon alliance sera inscrite dans votre chair comme une alliance perpétuelle.
      14 Un homme incirconcis, qui n'aura pas été circoncis dans son corps, sera exclu de son peuple : il aura violé mon alliance. »

      Genèse 18

      1 L'Eternel apparut à Abraham parmi les chênes de Mamré, alors qu'il était assis à l'entrée de sa tente pendant la chaleur du jour.
      2 Il leva les yeux et vit trois hommes debout non loin de lui. Quand il les vit, il courut depuis l'entrée de sa tente à leur rencontre et se prosterna jusqu’à terre.
      3 Il dit : « Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas loin de ton serviteur.
      4 Permettez qu'on apporte un peu d'eau pour vous laver les pieds et reposez-vous sous cet arbre.
      5 J'irai prendre un morceau de pain pour vous restaurer, puis vous continuerez votre route, car c'est pour cela que vous passez près de votre serviteur. » Ils répondirent : « Fais comme tu l'as dit. »
      6 Abraham s'empressa d'aller trouver Sara dans la tente et dit : « Prends vite 22 litres de fleur de farine ! Pétris-la et fais des gâteaux. »
      7 Abraham courut à son troupeau, prit un veau tendre et bon et le donna à un serviteur qui se dépêcha de le préparer.
      8 Il prit encore du lait caillé et du lait, avec le veau qu'on avait préparé, et il les mit devant eux. Il se tint lui-même à leurs côtés, sous l'arbre, et ils mangèrent.
      9 Puis ils lui dirent : « Où est ta femme Sara ? » Il répondit : « Elle est là, dans la tente. »
      10 L'un d'eux dit : « Je reviendrai vers toi à la même époque, et ta femme Sara aura un fils. » Sara écoutait à l'entrée de la tente, derrière lui.
      11 Abraham et Sara étaient vieux, d'un âge avancé, et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants.
      12 Elle rit en elle-même en se disant : « Maintenant que je suis usée, aurai-je encore des désirs ? Mon seigneur aussi est vieux. »
      13 L'Eternel dit à Abraham : « Pourquoi donc Sara a-t-elle ri en se disant : ‘Est-ce que vraiment j'aurai un enfant, moi qui suis vieille ?’
      14 Y a-t-il quoi que ce soit d'étonnant de la part de l'Eternel ? Au moment fixé *je reviendrai vers toi, à la même époque, et Sara aura un fils. »
      15 Sara mentit en disant : « Je n'ai pas ri », car elle eut peur, mais il dit : « Au contraire, tu as ri. »
      16 Ces hommes se levèrent pour partir en se dirigeant du côté de Sodome. Abraham les accompagna pour les reconduire.
      17 Alors l'Eternel dit : « Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ?
      18 Abraham deviendra une nation grande et puissante, et toutes les nations de la terre seront bénies en lui.
      19 En effet, je l'ai choisi afin qu'il ordonne à ses fils et à sa famille après lui de garder la voie de l'Eternel en pratiquant la droiture et la justice. Ainsi l'Eternel accomplira en faveur d'Abraham les promesses qu'il lui a faites. »
      20 Et l'Eternel dit : « Le cri contre Sodome et Gomorrhe a augmenté, et leur péché est énorme.
      21 C'est pourquoi je vais descendre et je verrai s'ils ont agi entièrement d’après le bruit venu jusqu'à moi. Si ce n'est pas le cas, je le saurai. »
      22 Les hommes s'éloignèrent et allèrent vers Sodome, mais Abraham se tint encore devant l'Eternel.
      23 Abraham s'approcha et dit : « Supprimeras-tu vraiment le juste avec le méchant ?
      24 Peut-être y a-t-il 50 justes dans la ville. Les supprimeras-tu aussi et ne pardonneras-tu pas à cette ville à cause des 50 justes qui sont au milieu d'elle ?
      25 Faire mourir le juste avec le méchant, si bien que le sort du juste serait identique à celui du méchant, cela ne correspond certainement pas à ta manière d’agir ! Celui qui juge toute la terre n'appliquera-t-il pas le droit ? »
      26 L'Eternel dit : « Si je trouve à Sodome 50 justes, je pardonnerai à toute la ville à cause d'eux. »
      27 Abraham reprit : « Voici que j'ai eu l’audace de parler au Seigneur, moi qui ne suis que poussière et cendre.
      28 Peut-être, à ces 50 justes, en manquera-t-il 5. Pour 5, détruiras-tu toute la ville ? » L'Eternel dit : « Je ne la détruirai pas si j'y trouve 45 justes. »
      29 Abraham continua de lui parler et dit : « Peut-être s'y trouvera-t-il 40 justes. » L'Eternel dit : « Je ne lui ferai rien à cause de ces 40. »
      30 Abraham dit : « Que le Seigneur ne s'irrite pas et je parlerai. Peut-être s'y trouvera-t-il trente justes. » L'Eternel dit : « Je ne lui ferai rien si j'y trouve trente justes. »
      31 Abraham dit : « Voici que j'ai eu l’audace de parler au Seigneur. Peut-être s'y trouvera-t-il 20 justes. » L'Eternel dit : « Je ne la détruirai pas à cause de ces 20. »
      32 Abraham dit : « Que le Seigneur ne s'irrite pas et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s'y trouvera-t-il 10 justes. » L'Eternel dit : « Je ne la détruirai pas à cause de ces 10 justes. »
      33 L'Eternel s'en alla lorsqu'il eut fini de parler à Abraham, et Abraham retourna chez lui.

      Genèse 21

      27 Abraham prit des brebis et des bœufs qu'il donna à Abimélec, et ils conclurent tous les deux une alliance.

      Genèse 26

      28 Ils répondirent : « Nous voyons que l'Eternel est avec toi. C'est pourquoi nous disons : ‘Qu'il y ait un serment entre nous, entre nous et toi. Concluons une alliance avec toi !’
      31 Ils se levèrent de bon matin et se prêtèrent mutuellement serment. Isaac les laissa partir et ils le quittèrent dans la paix.

      Genèse 31

      44 Viens maintenant ! Concluons une alliance, toi et moi, et que quelque chose serve de témoignage entre nous ! »
      45 Jacob prit une pierre et la dressa en guise de monument.
      46 Jacob dit aux membres de sa parenté : « Ramassez des pierres. » Ils prirent des pierres et firent un tas. Ils mangèrent là sur le tas.
      47 Laban l'appela Jegar-Sahadutha, et Jacob l'appela Galed.
      48 Laban dit : « Que ce tas serve aujourd'hui de témoignage entre toi et moi ! » C'est pourquoi on lui a donné le nom de Galed.
      54 Jacob offrit un sacrifice sur la montagne et invita les membres de sa parenté à manger. Ils mangèrent donc et passèrent la nuit sur la montagne.

      Exode 2

      24 Dieu entendit leurs gémissements et se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob.

      Exode 3

      1 Moïse était devenu berger du troupeau de son beau-père Jéthro, le prêtre de Madian. Il conduisit le troupeau derrière le désert et vint à la montagne de Dieu, à Horeb.
      2 *L'ange de l'Eternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda et vit que le buisson était tout en feu sans être consumé.
      3 Moïse dit : « Je veux faire un détour pour voir quelle est cette grande vision et pourquoi le buisson ne brûle pas. »
      4 L'Eternel vit qu'il faisait un détour pour regarder. Dieu l'appela du milieu du buisson en disant : « Moïse ! Moïse ! » Il répondit : « Me voici ! »
      5 Dieu dit : « Ne t'approche pas d'ici, *retire tes sandales, car l'endroit où tu te tiens est une terre sainte. »
      6 Il ajouta : * « Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. » Moïse se cacha le visage, car il avait peur de regarder Dieu.
      7 L'Eternel dit : * « J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Egypte et j'ai entendu les cris qu'il pousse devant ses oppresseurs. Oui, je connais ses douleurs.
      8 Je suis descendu pour le délivrer de la domination des Egyptiens et pour le faire monter de ce pays jusque dans un bon et vaste pays, un pays où coulent le lait et le miel ; c'est l'endroit qu'habitent les Cananéens, les Hittites, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens.
Afficher tous les 546 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider