Dictionnaire Biblique de Top Bible

ESDRAS

1. L'un des principaux artisans de la restauration de la communauté juive à Jérusalem, après l'exil babylonien, au V e siècle av. J. -C. Son oeuvre est racontée dans les livres bibliques d'Esdras (Esd 7-10) et de Néhémie (Ne 8 à Ne 9).

La tradition biblique. Esdras, fils de Séraja, prêtre et scribe « versé dans la Loi de Moïse », vivait en Perse. Le roi Artaxerxès Ier (465-424 av. J. -C), la septième année de son règne, lui donne l'autorisation de retourner à Jérusalem et lui confie une double mission : s'informer de l'état, moral et religieux de Jérusalem et y porter les présents en or et en argent faits par le roi, sa cour et les Juifs de la province de Babylone (Esd 7:10-26). Esdras emmène avec lui une troupe d'exilés, parmi lesquels de nombreux prêtres et fonctionnaires du temple ; il est investi par le roi des pouvoirs civils les plus étendus (Esd 7:25). Il réunit sa troupe au bord du fleuve (ou du canal) « qui coule vers Ahava ». Le voyage, préparé par le jeûne et la prière, dure quatre mois et s'accomplit sans obstacle ; les voyageurs arrivèrent en août 458 à Jérusalem (Esd 8:21-32). Après trois jours de repos, Esdras remit au prêtre Mérémoth les présents qu'il apportait, offrit à Dieu un important sacrifice, et transmit aux satrapes et aux gouverneurs les ordres du roi (Esd 8:33-36)

Esdras rencontra de grandes difficultés à Jérusalem, où les Juifs résidents s'étaient relâchés de la fidélité à la Loi, et voyaient de mauvais oeil ces nouveaux venus, animés d'un grand zèle religieux. En apprenant que beaucoup de Juifs imitaient les abominations » des païens et avaient épousé des étrangères, il en ressentit une profonde affliction, qui s'exprima dans une prière d'humiliation (Esd 9). Il convoqua une grande assemblée du peuple et obtint, malgré une certaine opposition, le renvoi de toutes les femmes étrangères (Esd 10). On peut se représenter les douleurs et les déchirements causés dans les familles par une mesure aussi rigoureuse.

Après cela, Esdras entreprit la réforme du culte (Ne 7:73-9:37). En automne, le premier jour du septième mois (tisri) d'une année qui, d'après le texte biblique (Ne 5:14), serait l'an 444 av. J. -C., Esdras, avec l'aide de Néhémie, qui l'avait rejoint, convoqua une solennelle assemblée du peuple sur la place devant la Porte des Eaux (Ne 8:1), et lut, du haut d'une estrade, pendant toute une matinée, « le livre de la loi de Moïse, prescrite par l'Éternel à Israël », tandis que des lévites l'expliquaient au peuple. Cette « loi de Moïse » ne peut être la loi solennellement lue par Josias dans des circonstances analogues (2Ro 22:11), et qui correspond à De 12-26 (voir Deutéronome). A juger par l'effroi qu'elle produit, ce doit être une loi nouvelle. Cette loi n'est pas non plus la Loi-Pentateuque, car les parties anciennes du Pentateuque (J et E), que connaissait bien le peuple, ne l'auraient pas effrayé et affligé (Ne 8:9) ; le livre d'Esdras ne devait pas être aussi étendu. Il comprenait cette partie de la Loi que l'on appelle le Code Sacerdotal ou P (voir Pentateuque), car c'est ce code qui renferme les parties les plus ritualistes de la loi, celle qu'Esdras met en vigueur. Il peut avoir rédigé ce code pendant qu'il était encore en Perse ou depuis son retour à Jérusalem. Ce livre reçut encore de nombreuses adjonctions dans la suite.

L'impression solennelle causée par la lecture de la Loi fut tempérée par la célébration de la fête des Tabernacles ou des Huttes (Soukkôt), que la Loi ordonnait de célébrer dans ce septième mois. Tous les toits des maisons et toutes les places de la ville se couvrirent de rameaux et de verdure, et il y eut de très grandes réjouissances (Ne 8:17). Le vingt-quatrième jour du même mois eut lieu un jeûne solennel avec confession des péchés par le peuple et prière d'Esdras (Ne 9). La Bible ne nous dit rien sur la suite de l'activité d'Esdras ni sur sa mort. Nous ne savons pas s'il est resté à Jérusalem ou s'il est retourné en Perse.

Critique de la tradition. Quelques historiens ont mis en doute la valeur de la tradition biblique et même la réalité historique d'Esdras. Constatant que « les Mémoires d'Esdras », comparés aux « Mémoires de Néhémie », sont très impersonnels et ne consistent guère qu'en prières (Esd 7:27 9:6,15), en listes de noms (Esd 8:1-20 10:16-44), ces auteurs en tirent la conclusion que les Mémoires d'Esdras ne sont qu'une imitation artificielle des Mémoires de Néhémie, et qu'Esdras ne serait qu'un personnage imaginaire inventé pour glorifier les scribes et donner la première place, sur Néhémie le laïque, à un prêtre. Cette conclusion radicale ne nous paraît pas suffisamment prouvée. Il paraît plus juste d'admettre que le véritable ordre chronologique n'a pas été suivi par la Bible et de supposer que Néhémie est revenu avant Esdras à Jérusalem. En effet, on remarque que le nom d'Esdras n'apparaît jamais dans les Mémoires de Néhémie, pas plus que dans les listes détaillées de ceux qui ont travaillé à la réfection des murs (Ne 3), et qu'Esdras, dans sa prière (Esd 9:9), s'exprime comme si ces murailles étaient rebâties. Les nombreuses réformes entreprises par Néhémie (Ne 11 à Ne 13) s'expliquent mal après la solennelle réformation d'Esdras (Ne 8-9). Pour ces raisons, et pour d'autres d'ordre littéraire, la chronologie des livres bibliques doit être modifiée dans le sens que nous avons indiqué (voir art. suiv.).

La difficulté est de fixer des dates précises. Les uns proposent, au passage Esd 7:8, de lire, au lieu de « la 7 e année », la 27 e ou même la 37 e année, en voyant dans le roi perse Artaxerxès I er (voir plus haut), ce qui donnerait pour la proclamation du Code Sacerdotal la date de 438 ou celle de 428 av. J. -C. Les autres proposent de voir, dans l'Artaxerxès de ce verset, Artaxerxès II Mnémon (404-359), ce qui ferait descendre la date de la 7 e année à 397. Au point de vue psychologique, la succession « Néhémie puis Esdras » est plus naturelle que la succession inverse. Néhémie serait revenu le premier à Jérusalem, aurait relevé les murailles, réorganisé la communauté, et préparé ainsi l'oeuvre d'Esdras, qui fut avant tout religieuse et morale. Aug. G.

2. Chef de famille en Juda (1Ch 4:17).

3. Ancêtre d'une famille qui revint de l'exil avec Zorobabel (Ne 12:1,13,39) ; on l'identifie avec Azaria de Ne 10:2.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • 1 Chroniques 4

      17 Fils d'Esdras : Jéther, Méred, Epher et Jalon. La femme de Méred lui donna Miriam, Shammaï et Jishbach, le père d'Eshthemoa.

      Esdras 7

      1 Après cela, au cours du règne d'Artaxerxès sur la Perse, arriva Esdras, fils de Seraja, petit-fils d'Azaria et descendant de Hilkija,
      2 Shallum, Tsadok, Achithub,
      3 Amaria, Azaria, Merajoth,
      4 Zerachja, Uzzi, Bukki,
      5 Abishua, Phinées, Eléazar et Aaron, le grand-prêtre.
      6 Cet Esdras monta de Babylone. C'était un scribe versé dans la loi de Moïse donnée par l'Eternel, le Dieu d'Israël. Et comme la main de l'Eternel, son Dieu, reposait sur lui, le roi lui accorda tout ce qu'il avait demandé.
      7 Plusieurs des Israélites, des prêtres et des Lévites, des musiciens, des portiers et des serviteurs du temple, montèrent aussi à Jérusalem, la septième année du roi Artaxerxès.
      8 Esdras arriva à Jérusalem le cinquième mois de la septième année de règne d'Artaxerxès ;
      9 parti de Babylone le premier jour du premier mois, il arriva à Jérusalem le premier jour du cinquième mois, car la bonne main de son Dieu reposait sur lui.
      10 En effet, Esdras avait appliqué son cœur à étudier et mettre en pratique la loi de l'Eternel, et à enseigner ses prescriptions et règles en Israël.
      11 Voici la copie de la lettre donnée par le roi Artaxerxès à Esdras, le prêtre et scribe expert dans le domaine des commandements et prescriptions de l'Eternel relatifs à Israël :
      12 « Artaxerxès, roi des rois, à Esdras, prêtre et scribe de la loi du Dieu du ciel, etc.
      13 J'ai donné l’ordre de laisser partir tous les membres du peuple d'Israël, ses prêtres et les Lévites qui se trouvent dans mon royaume et qui sont volontaires pour t’accompagner à Jérusalem.
      14 En effet, le roi et ses sept conseillers t’envoient pour inspecter Juda et Jérusalem d'après la loi de ton Dieu, qui est entre tes mains,
      15 et pour y apporter l'argent et l'or que le roi et ses conseillers ont volontairement offerts au Dieu d'Israël qui a sa demeure à Jérusalem,
      16 ainsi que tout l'argent et l'or que tu trouveras dans toute la province de Babylone, avec les dons volontaires faits par le peuple et les prêtres pour la maison de leur Dieu à Jérusalem.
      17 » Par conséquent, tu veilleras à acheter avec cet argent des taureaux, des béliers et des agneaux, ainsi que les éléments nécessaires pour les offrandes végétales et les offrandes liquides qui les accompagnent, et tu les offriras sur l'autel de la maison de votre Dieu à Jérusalem.
      18 Avec le reste de l'argent et de l'or, vous ferez ce que vous jugerez bon de faire, toi et tes frères, en vous conformant à la volonté de votre Dieu.
      19 En ce qui concerne les ustensiles qui te sont remis pour le service de la maison de ton Dieu, dépose-les tous devant le Dieu de Jérusalem.
      20 Quant aux dépenses qu'il te faudra encore faire pour la maison de ton Dieu, pourvois-y en puisant dans le dépôt des trésors royaux.
      21 » Moi, le roi Artaxerxès, voici l’ordre que je donne à tous les trésoriers de la région située à l’ouest de l’Euphrate : On respectera scrupuleusement toutes les demandes d’Esdras, prêtre et scribe de la loi du Dieu du ciel,
      22 jusqu'à concurrence de 3 tonnes d'argent, 22'000 litres de blé, 2200 litres de vin et 2200 litres d'huile. Quant au sel, il sera livré à volonté.
      23 Qu’on mette du zèle à respecter tous les ordres du Dieu du ciel concernant son temple, afin que sa colère ne vienne pas frapper le royaume, le roi et ses fils.
      24 Nous vous informons qu'il n’est permis de prélever aucune taxe, aucun impôt ni aucun droit de passage sur aucun des prêtres, des Lévites, des musiciens, des portiers, des serviteurs du temple ou autres assistants de cette maison de Dieu.
      25 » Quant à toi, Esdras, conformément à la sagesse divine qui t’habite, désigne des juges et des magistrats chargés de rendre la justice pour toute la population de la région située à l’ouest de l’Euphrate, pour tous ceux qui connaissent les lois de ton Dieu, et fais-les connaître à ceux qui les ignorent !
      26 Toute personne qui ne respectera pas fidèlement la loi de ton Dieu et celle du roi devra être condamnée à la mort, à l’exil, à une amende ou à la prison. »
      27 Béni soit l'Eternel, le Dieu de nos ancêtres, qui a mis dans le cœur du roi un tel intérêt pour la gloire de la maison de l'Eternel à Jérusalem
      28 et qui a manifesté sa bonté en m’attirant la faveur du roi, de ses conseillers et de tous ses puissants princes ! Pour ma part, fortifié par le fait que la main de l’Eternel, mon Dieu, reposait sur moi, j'ai rassemblé les chefs d'Israël afin qu'ils montent à Jérusalem avec moi.

      Esdras 8

      1 Voici, avec leur généalogie, les chefs de famille qui sont montés de Babylone avec moi sous le règne du roi Artaxerxès :
      2 parmi les descendants de Phinées, Guershom ; parmi les descendants d'Ithamar, Daniel ; parmi les descendants de David, Hatthush,
      3 un des fils de Shecania ; parmi les descendants de Pareosh, Zacharie, et avec lui 150 hommes enregistrés ;
      4 parmi les descendants de Pachath-Moab, Eljoénaï, fils de Zerachja, et avec lui 200 hommes ;
      5 parmi les descendants de Shecania, le fils de Jachaziel, et avec lui 300 hommes ;
      6 parmi les descendants d'Adin, Ebed, fils de Jonathan, et avec lui 50 hommes ;
      7 parmi les descendants d'Elam, Esaïe, fils d'Athalia, et avec lui 70 hommes ;
      8 parmi les descendants de Shephathia, Zebadia, fils de Micaël, et avec lui 80 hommes ;
      9 parmi les descendants de Joab, Abdias, fils de Jehiel, et avec lui 218 hommes ;
      10 parmi les descendants de Shelomith, le fils de Josiphia, et avec lui 160 hommes ;
      11 parmi les descendants de Bébaï, Zacharie, fils de Bébaï, et avec lui 28 hommes ;
      12 parmi les descendants d'Azgad, Jochanan, fils d'Hakkathan, et avec lui 110 hommes ;
      13 parmi les descendants d'Adonikam, les plus jeunes, dont voici les noms : Eliphéleth, Jeïel et Shemaeja, et avec eux 60 hommes ;
      14 parmi les descendants de Bigvaï, Uthaï et Zabbud, et avec eux 70 hommes.
      15 Je les ai rassemblés près du fleuve qui coule vers Ahava et nous avons campé là durant trois jours. J’ai passé en revue le peuple et les prêtres, sans y trouver un seul Lévite.
      16 Alors j’ai fait appeler les chefs Eliézer, Ariel, Shemaeja, Elnathan, Jarib, Elnathan, Nathan, Zacharie et Meshullam, ainsi que les hommes intelligents qu’étaient Jojarib et Elnathan.
      17 Je les ai envoyés vers Iddo, le chef de la localité de Casiphia, et leur ai indiqué avec précision ce qu'ils devaient dire à Iddo et à ses frères, les serviteurs du temple, qui se trouvaient à Casiphia, afin qu'ils nous amènent des assistants pour la maison de notre Dieu.
      18 Comme la bonne main de notre Dieu reposait sur nous, ils nous ont envoyé un homme plein de bon sens, qui était un descendant de Machli, lui-même descendant de Lévi, le fils d'Israël, à savoir Shérébia, et avec lui ses fils et ses frères, au nombre de 18.
      19 Ils ont envoyé aussi Hashabia et avec lui Esaïe, un descendant de Merari, ses frères et leurs fils, au nombre de 20,
      20 ainsi que, parmi les serviteurs du temple que David et les chefs avaient établis au service des Lévites, 220 hommes, tous nommément désignés.
      21 Là, près du fleuve d'Ahava, j’ai proclamé un jeûne d'humiliation devant notre Dieu, afin de le prier de nous accorder un heureux voyage, à nous, à nos enfants et à tout ce qui nous appartenait.
      22 J'aurais eu honte de demander au roi une escorte et des cavaliers pour nous protéger contre l'ennemi pendant la route, car nous lui avions affirmé : « La main de notre Dieu repose sur tous ceux qui le recherchent afin de leur faire du bien, tandis que sa force et sa colère frappent tous ceux qui l'abandonnent. »
      23 C'est pour cela que nous avons jeûné et recherché notre Dieu, et il a accueilli favorablement notre prière.
      24 J’ai pris à part douze chefs des prêtres – Shérébia, Hashabia et dix de leurs frères –
      25 et j’ai pesé devant eux l'argent, l'or et les ustensiles offerts à titre de contribution pour la maison de notre Dieu par le roi, ses conseillers et ses chefs, ainsi que par tous les Israélites qu'on avait trouvés.
      26 Je leur ai ainsi confié près de 20 tonnes d'argent, des ustensiles en argent pour un poids de 3 tonnes, 3 tonnes d'or,
      27 20 coupes en or pour une valeur de 1000 pièces et deux vases d'un beau bronze poli aussi précieux que l'or.
      28 Puis je leur ai dit : « Vous êtes consacrés à l'Eternel, tout comme ces ustensiles, et cet argent et cet or sont une offrande volontaire à l'Eternel, le Dieu de vos ancêtres.
      29 Restez vigilants et attentifs jusqu'à ce que vous puissiez les peser devant les chefs des prêtres, les Lévites et les chefs de famille d'Israël, à Jérusalem, dans les chambres de la maison de l'Eternel. »
      30 Les prêtres et les Lévites ont accepté de se charger de cette masse d’argent, d'or et d’ustensiles pour l’amener à Jérusalem, dans la maison de notre Dieu.
      31 Le douzième jour du premier mois, nous avons quitté le fleuve d'Ahava pour Jérusalem. La main de notre Dieu reposait sur nous et elle nous a délivrés de toute attaque et de toute embuscade pendant la route.
      32 A notre arrivée à Jérusalem, nous nous sommes reposés pendant trois jours.
      33 Le quatrième jour, nous avons pesé dans la maison de notre Dieu l'argent, l'or et les ustensiles et nous les avons confiés au prêtre Merémoth, fils d'Urie ; il y avait avec lui Eléazar, fils de Phinées. Avec eux se trouvaient aussi les Lévites Jozabad, fils de Josué, et Noadia, fils de Binnuï.
      34 On a vérifié le nombre et le poids de tous les éléments et l’on a mis par écrit, à ce moment-là, le poids de l’ensemble.
      35 A leur retour de déportation, les Juifs issus de l’exil ont offert en holocauste au Dieu d'Israël 12 taureaux pour tout Israël, 96 béliers, 77 agneaux, ainsi que 12 boucs comme victimes expiatoires. L’ensemble a constitué un holocauste en l’honneur de l'Eternel.
      36 Ils ont transmis les ordres du roi à ses satrapes et aux gouverneurs de la région située à l’ouest de l’Euphrate, et ceux-ci ont apporté leur soutien au peuple et à la maison de Dieu.

      Esdras 9

      1 Cela fait, les chefs se sont approchés de moi en disant : « Le peuple d'Israël, les prêtres et les Lévites ne se sont pas séparés des populations installées dans la région ; ils imitent leurs pratiques abominables, oui, celles des Cananéens, des Hittites, des Phéréziens, des Jébusiens, des Ammonites, des Moabites, des Egyptiens et des Amoréens.
      2 En effet, ils ont pris certaines de leurs filles comme femmes pour eux et pour leurs fils, ils ont mêlé la sainte lignée aux populations installées dans la région. Les chefs et les magistrats ont été les premiers à commettre cet acte d’infidélité. »
      3 A cette nouvelle, j’ai déchiré mes vêtements et mon manteau, je me suis arraché les cheveux et la barbe et je me suis assis, accablé.
      4 A mes côtés se sont rassemblés tous ceux qui tremblaient devant les paroles prononcées par le Dieu d'Israël contre l’infidélité des exilés. Pour ma part, je suis resté assis, accablé, jusqu'à l'offrande du soir.
      5 Puis, au moment de l'offrande du soir, j’ai abandonné mon attitude d’humiliation, tout en gardant mes vêtements et mon manteau déchirés, suis tombé à genoux, ai tendu les mains vers l'Eternel, mon Dieu,
      6 et j’ai dit : « Mon Dieu, je suis dans la confusion. J’ai honte, mon Dieu, de lever le visage vers toi, car nos fautes sont nombreuses au point de nous submerger et notre culpabilité est si grande qu’elle atteint le ciel.
      7 Depuis l’époque de nos ancêtres et jusqu'à aujourd’hui, nous avons été grandement coupables, et c'est à cause de nos fautes que nous avons été livrés, nous, nos rois et nos prêtres, à la domination des rois étrangers, à l'épée, à la déportation, au pillage, à une honte pareille à celle qui couvre aujourd'hui notre visage.
      8 » Pourtant, l'Eternel, notre Dieu, vient de nous faire grâce en nous laissant quelques rescapés et en nous permettant de nous installer dans son saint lieu, en rendant la clarté à notre regard et en nous redonnant un peu de vie au milieu de notre esclavage.
      9 Oui, nous sommes des esclaves, mais notre Dieu ne nous a pas abandonnés dans notre esclavage : il a manifesté sa bonté en nous attirant la faveur des rois de Perse, en nous redonnant la vie afin que nous puissions reconstruire son temple et réparer ses ruines, et en nous fournissant un abri sûr en Juda et à Jérusalem.
      10 » Et maintenant, notre Dieu, que pouvons-nous dire après cela ? En effet, nous avons abandonné tes commandements,
      11 ceux que tu nous avais prescrits par l’intermédiaire de tes serviteurs les prophètes. Tu avais dit : ‘Le pays dans lequel vous entrez pour en prendre possession est un pays souillé par les impuretés des populations installées dans la région, par les pratiques abominables dont elles l'ont rempli, d'un bout à l'autre, avec leur impureté.
      12 Ne donnez donc pas vos filles en mariage à leurs fils et ne prenez pas leurs filles comme femmes pour vos fils. Ne recherchez jamais leur prospérité ni leur bien-être. Ainsi, vous deviendrez forts, vous mangerez les meilleurs produits du pays et vous le laisserez en héritage perpétuel à vos fils.’
      13 » Après tout ce qui nous est arrivé à cause de nos mauvaises actions et de notre grande culpabilité, et même si toi, notre Dieu, tu ne nous as pas punis avec toute la sévérité que méritaient nos fautes et nous as accordé ces rescapés,
      14 allons-nous recommencer à violer tes commandements et à nous allier par mariage avec des peuples capables de pratiques aussi abominables ? Ne t’irriterais-tu pas contre nous au point de nous exterminer, sans laisser ni reste ni rescapés ?
      15 Eternel, Dieu d'Israël, tu es juste, car nous ne sommes plus, aujourd’hui, qu’un reste de rescapés. Nous voici devant toi avec notre culpabilité, alors que nous ne devrions pas pouvoir nous tenir ainsi devant toi. »
Afficher tous les 329 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider