Dictionnaire Biblique de Top Bible

INTERPRÉTATION

(grec, herméneuïa, d'où le terme d'école : herméneutique =art d'interpréter les textes sacrés). Ce mot désigne l'une des démarches nécessaires et primordiales de l'esprit humain ; aussi le trouvons-nous avec ses synonymes à travers toute la littérature biblique.

1.

Interprétation des songes. A tous les stades de la civilisation, chez les Hébreux comme chez les autres peuples de l'antiquité, les songes furent considérés comme d'origine divine. La connaissance de leur signification était donc de grande importance. Leur interprétation constituait toute une science. A la cour des pharaons comme à celle des rois de Babylone, magiciens, sages, devins, astrologues, caldéens forment une classe de savants spécialement affectés à cet art (Ge 41:8-24, Da 2:2,27 4:6 s). Ils y sont surpassés par Joseph et Daniel, qui attribuent leur science à Dieu (Ge 40:8 41:18-37, Da 2:20-28,45 4:18 5). Voy. encore, pour un songe et son interprétation, Jug 7:15. Dans le N.T. les songes tiennent moins de place. Ceux qui sont mentionnés sont regardés comme des révélations directes de Dieu ou de sa volonté. Les personnes qui les reçoivent ne semblent éprouver nulle difficulté quant à leur signification (Mt 1:20 2:12-22).

2.

Interprétation d'une langue. L'histoire de Joseph nous apprend qu'il y avait également à la cour des pharaons des interprètes officiels, chargés de traduire les langues étrangères en égyptien ou vice versa (Ge 42:23). Les ambassadeurs devaient avoir les qualités d'interprètes (2Ro 18:26 et suivants). Au temps d'Esdras et de Néhémie, la loi devait être expliquée au peuple (Ne 8:7 et suivant), soit que les lévites dussent en donner des interprétations pratiques, soit plus probablement que la langue du « livre de la loi de Dieu » dans lequel « ils lisaient distinctement » ne fût plus celle que parlaient les Juifs revenus de Babylonie et ceux qui avaient épousé des femmes étrangères (Ne 13:24) ; dans ce cas, il fallait traduire l'hébreu en araméen. Au contraire, 260 ans plus tôt, le Rabsaké assyrien, voulant se faire comprendre du peuple juif, lui parlait « en langue judaïque », au grand déplaisir des dignitaires d'Ézéchias ; ils auraient voulu que le Rabsaké parlât aram, pour n'être compris que d'eux-mêmes (Esa 36:11,13). Depuis l'exil, cet usage de traduire le texte sacré de la loi en aram, devint général ; dans toute synagogue, à côté du lecteur, il y avait le targumiste ou interprète (voir Targum). Il devait en être ainsi du temps de Jésus, à Nazareth et Capernaüm. Dans le N.T. se trouvent de nombreuses citations de mots hébreux ou aram, avec leur interprétation grecque : Mr 3:17 5:41 7:34 15:22-34, Jn 1:38,41,42 9:7 Ac 4:36 9:36 13:8, Ro 8:15, Heb 7:2. Pour le titre de Marc « interprète de Pierre », voir Marc (évangile).

3.

Prophètes interprètes de l'Éternel. Esa 43:27 attribue la fonction d'interprète aux prophètes d'Israël. Ceux-ci avaient pour mission de rendre accessibles au peuple, par leur parole, les révélations divines reçues dans l'intimité de leur conscience. D'après ce passage et bien des exemples connus, beaucoup d'entre eux furent d'infidèles interprètes de l'Éternel (1Ro 22:6,23 13:11-22, Jer 23:9-32, Eze 13:1-16 etc.).

4.

Interprétation des langues (1Co 12:10,30 14). Le « don des langues » (grec glossolalie), langue extatique d'ordre émotionnel, dut donner lieu à des manifestations confuses et tumultueuses dans l'Église de Corinthe, ce qui obligea l'apôtre Paul à intervenir. Voir Langues (don des).

5.

Interprétation privée. On lit dans 2Pi 1:20 : « Nulle prophétie de l'Écriture n'est affaire d'interprétation privée », déclaration qui a donné lieu elle-même à des interprétations fort disparates. D'abord l'Église romaine s'est souvent servie de ce texte pour appuyer la prétention de son magistère : seule l'Église, hiérarchiquement constituée, a pouvoir et autorité pour interpréter les Écritures ; les laïques et les simples clercs ne peuvent qu'errer. Crampon néanmoins, d'accord avec les exégètes protestants, commente : « Ce n'est pas de la pensée humaine et personnelle du prophète que vient la prophétie ; car c'est poussés par le Saint-Esprit, etc. » Seul l'Esprit peut expliquer ce que l'Esprit a inspiré. La Bbl. Fam. y voit une « protestation contre les procédés arbitraires de l'exégèse allégorique ». Explication fort plausible, surtout quand on connaît les méthodes d'interprétation des rabbins qui découvraient à toute parole de l'Écriture, outre son sens propre, au moins sept significations différentes. Il nous semble en tout cas difficile d'admettre l'idée d'un certain nombre d'exégètes (Rochedieu) que les prophètes ignoraient eux-mêmes le plus souvent le sens de leurs prophéties. Ce qui n'est pas déclarer illégitimes les interprétations données après coup par des chrétiens à d'anciennes prophéties. --Voir Bible (commentaires sur la), Nouveau Testament (interprétation du), Symbolisme. A. E.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 40

      8 Ils lui répondirent : « Nous avons fait un rêve et il n'y a personne pour l'expliquer. » Joseph leur dit : « N'est-ce pas à Dieu qu'appartiennent les explications ? Racontez-moi donc votre rêve. »

      Genèse 41

      8 Le matin, le pharaon eut l'esprit troublé et il fit appeler tous les magiciens et tous les sages de l'Egypte. Il leur raconta ses rêves, mais personne ne put les lui expliquer.
      9 Alors le grand responsable des boissons prit la parole et dit au pharaon : « Je vais rappeler aujourd'hui le souvenir de ma faute.
      10 Le pharaon s'était irrité contre ses serviteurs, et il m'avait fait mettre en prison dans la maison du chef des gardes, ainsi que le chef des boulangers.
      11 Nous avons tous les deux fait un rêve au cours d’une même nuit, et chacun de nous a reçu une explication en rapport avec le rêve qu'il avait fait.
      12 Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, un esclave du chef des gardes. Nous lui avons raconté nos rêves et il nous les a expliqués.
      13 Tout s’est produit conformément à l'explication qu'il nous avait donnée : le pharaon m'a rétabli dans mes fonctions et a fait pendre le chef des boulangers. »
      14 Le pharaon fit appeler Joseph. On s'empressa de le faire sortir de prison. Il se rasa, changea de vêtements et se rendit vers le pharaon.
      15 Le pharaon dit à Joseph : « J'ai fait un rêve. Personne ne peut l'expliquer, et j'ai appris à ton sujet que tu peux expliquer un rêve après l'avoir entendu. »
      16 Joseph répondit au pharaon : « Ce n'est pas moi, c'est Dieu qui donnera une réponse favorable au pharaon. »
      17 Le pharaon dit alors à Joseph : « Dans mon rêve, je me tenais sur le bord du fleuve.
      18 Alors sept vaches grasses et belles sont sorties du fleuve et se sont mises à brouter dans la prairie.
      19 Sept autres vaches sont sorties après elles, maigres, très laides et décharnées ; je n'en ai pas vu d'aussi laides dans toute l'Egypte.
      20 Les vaches décharnées et laides ont mangé les sept premières vaches qui étaient grasses.
      21 Elles les ont englouties dans leur ventre sans qu'on s'aperçoive qu'elles y étaient entrées : leur apparence était aussi laide qu’avant. Puis je me suis réveillé.
      22 J'ai vu encore en rêve sept épis pleins et beaux qui montaient sur une même tige.
      23 Sept épis vides, maigres, brûlés par le vent d'est, ont poussé après eux.
      24 Les épis maigres ont englouti les sept beaux épis. Je l'ai dit aux magiciens, mais personne ne m'a donné l'explication. »

      Genèse 42

      23 Ils ne savaient pas que Joseph comprenait, car il se servait d'un interprète avec eux.

      Juges 7

      15 Lorsque Gédéon eut entendu le récit du rêve et son explication, il se prosterna, revint au camp d'Israël et dit : « Levez-vous, car l'Eternel a livré le camp de Madian entre vos mains. »

      Néhémie 8

      7 Josué, Bani, Shérébia, Jamin, Akkub, Shabbethaï, Hodija, Maaséja, Kelitha, Azaria, Jozabad, Hanan et Pelaja, qui étaient lévites, expliquaient la loi au peuple, et celui-ci est resté debout sur place.

      Néhémie 13

      24 La moitié de leurs fils parlaient l'asdodien mais ne savaient pas parler la langue des Juifs : c’était comme une langue étrangère pour eux.

      Esaïe 36

      11 Eliakim, Shebna et Joach dirent à Rabshaké : « Parle à tes serviteurs en araméen, car nous comprenons cette langue, et ne nous parle pas en hébreu. En effet, le peuple qui se trouve sur la muraille entend tout. »
      13 Alors Rabshaké prit position et cria à pleine voix en hébreu : « Ecoutez la parole du grand roi, du roi d'Assyrie !

      Esaïe 43

      27 Ton premier ancêtre, déjà, a péché et tes interprètes se sont rebellés contre moi.

      Jérémie 23

      9 Message concernant les prophètes. Mon cœur est brisé à l’intérieur de moi, tous mes os tremblent. Je suis pareil à un homme ivre, à un homme fort emporté par le vin, à cause de l'Eternel et à cause de ses paroles saintes.
      10 En effet, le pays est rempli de personnes qui commettent l’adultère. Le pays est en deuil à cause de la malédiction dont il est l’objet, les plaines du désert sont desséchées. Ils courent après le mal, ils n'ont du courage que pour ce qui est injuste.
      11 « Oui, même les prophètes, même les prêtres, sont souillés. Même dans mon temple, j'ai trouvé les marques de leur perversité, déclare l'Eternel.
      12 C'est pourquoi, leur voie les conduira comme une pente glissante dans l’obscurité. Ils y seront poussés et y tomberont. Oui, je ferai venir le malheur sur eux, l'année où j’interviendrai contre eux, déclare l'Eternel.
      13 » Chez les prophètes de Samarie, j'ai vu une attitude écœurante : ils ont prophétisé par le dieu Baal et ils ont égaré Israël, mon peuple.
      14 Mais chez les prophètes de Jérusalem, j'ai vu des comportements horribles : ils commettent l’adultère, ils vivent dans le mensonge et ils encouragent ceux qui font le mal, de sorte que personne ne renonce à sa méchanceté. A mes yeux, ils sont tous pareils à Sodome, et les habitants de Jérusalem à Gomorrhe.
      15 » C'est pourquoi, voici ce que dit l’Eternel, le maître de l’univers, sur les prophètes : Je vais leur faire avaler de l’absinthe, je vais leur faire boire de l’eau empoisonnée. En effet, c'est à travers les prophètes de Jérusalem que la souillure a contaminé tout le pays.
      16 » Voici ce que dit l’Eternel, le maître de l’univers : N'écoutez pas les paroles des prophètes qui vous font leurs prédictions ! Ils vous entraînent dans l’illusion. Ils transmettent les visions de leur invention, et non ce qui vient de la bouche de l'Eternel.
      17 Ils répètent à ceux qui me méprisent : ‘L'Eternel a dit : Vous aurez la paix’, à tous ceux qui persévèrent dans les penchants de leur cœur ils disent : ‘Il ne vous arrivera aucun mal.’
      18 Qui donc a assisté au conseil de l'Eternel, de sorte qu’il aurait vu et entendu sa parole ? Qui s’est montré attentif à sa parole et l'a entendue ?
      19 » La tempête de l'Eternel, sa colère, éclate. C’est une tempête tourbillonnante qui fond sur la tête des méchants.
      20 La colère de l'Eternel ne se calmera pas tant qu’il n’aura pas agi et mis à exécution les projets de son cœur. Dans l’avenir, vous en comprendrez le sens.
      21 » Je n'ai pas envoyé ces prophètes, pourtant ils se sont précipités. Je ne leur ai pas parlé, pourtant ils ont prophétisé.
      22 S'ils avaient assisté à mon conseil, ils auraient pu transmettre mes paroles à mon peuple, le faire renoncer à sa mauvaise conduite, à la méchanceté de ses agissements.
      23 » Suis-je un Dieu qui ne considère que les réalités proches, déclare l'Eternel, ne suis-je pas un Dieu qui voit aussi de plus loin ?
      24 Quelqu'un pourrait-il se dissimuler dans des cachettes sans que moi, je ne le voie ? déclare l'Eternel. Est-ce que je ne remplis pas le ciel et la terre ? déclare l'Eternel.
      25 J'ai entendu ce que disent les prophètes qui annoncent des faussetés comme si cela venait de moi en disant : ‘J'ai eu un rêve ! J'ai eu un rêve !’
      26 Jusqu'à quand ces prophètes auront-ils à cœur de prophétiser des faussetés, de prophétiser des supercheries de leur invention ?
      27 Ils veulent faire oublier mon nom à mon peuple par les rêves qu’ils se racontent les uns aux autres, tout comme leurs ancêtres ont oublié mon nom au profit de Baal.
      28 Que le prophète qui a reçu un rêve le raconte et que celui qui a reçu ma parole la rapporte fidèlement ! Pourquoi ajouter de la paille au blé ? déclare l'Eternel.
      29 Ma parole n'est-elle pas comme un feu, déclare l'Eternel, comme un marteau qui pulvérise la roche ?
      30 » Voilà pourquoi j'en veux aux prophètes qui se volent mutuellement mes paroles, déclare l'Eternel.
      31 J’en veux aux prophètes qui remuent leur langue pour imiter une déclaration solennelle de ma part, déclare l'Eternel.
      32 J’en veux à ceux qui prophétisent à partir de rêves pleins de fausseté, déclare l'Eternel. Ils les répètent et ils égarent mon peuple par leurs mensonges et par leur vantardise. Moi, je ne les ai pas envoyés et je ne leur ai pas donné d'ordre. Ils ne sont vraiment d'aucune utilité à ce peuple, déclare l'Eternel.

      Ezéchiel 13

      1 La parole de l'Eternel m’a été adressée :
      2 « Fils de l’homme, prophétise à l’intention des prophètes d'Israël ! Tu diras à ceux qui prophétisent d’après leurs penchants : ‘Ecoutez la parole de l'Eternel !’
      3 » Voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel : Malheur aux prophètes fous qui suivent leur propre inspiration et ne discernent rien !
      4 Tes prophètes, Israël, sont pareils à des renards au milieu des ruines.
      5 Vous n'êtes pas montés devant les brèches, vous n'avez pas construit de mur pour la communauté d'Israël afin de tenir ferme dans le combat, le jour de l'Eternel.
      6 » Leurs visions ne sont que fausseté et leurs prédictions que mensonge. Ils affirment : ‘C’est ce que déclare l'Eternel’, alors que l'Eternel ne les a pas envoyés, et ils font espérer que leur parole s’accomplira.
      7 Les visions que vous avez ne sont-elles pas fausses et les oracles que vous prononcez ne sont-ils pas mensongers ? Vous affirmez : ‘C’est ce que déclare l'Eternel’, alors que moi, je n'ai pas parlé !
      8 » C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel : Parce que vous affirmez des faussetés et que vos visions sont mensongères, je vous en veux, dit le Seigneur, l'Eternel.
      9 Ma main s’attaquera aux prophètes qui ont de fausses visions et prédisent des mensonges. Ils n’appartiendront pas au conseil de mon peuple, ils ne seront pas inscrits dans le registre de la communauté d'Israël et ils ne reviendront pas dans le pays d'Israël. Vous reconnaîtrez alors que je suis le Seigneur, l'Eternel.
      10 » Tout cela arrivera parce qu'ils égarent mon peuple en affirmant que tout va bien, alors que rien ne va. Mon peuple construit un muret et eux, ils le couvrent de plâtre.
      11 Annonce à ceux qui le couvrent de plâtre qu’il s'écroulera ! Une pluie torrentielle surviendra. Vous, grêlons, vous tomberez et la tempête éclatera.
      12 Une fois le mur écroulé, ne vous dira-t-on pas : ‘Où est le plâtre dont vous l'avez couvert ?’
      13 » C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel : Dans ma fureur, je ferai éclater la tempête ; dans ma colère, une pluie torrentielle surviendra. Les grêlons tomberont avec fureur, avec la destruction pour objectif.
      14 J'abattrai le mur que vous avez couvert de plâtre, je le jetterai par terre et ses fondations seront mises à nu. Jérusalem s'écroulera et vous disparaîtrez dans ses ruines. Vous reconnaîtrez alors que je suis l'Eternel.
      15 » J'irai ainsi jusqu’au bout de ma fureur contre ce mur et contre ceux qui l'ont couvert de plâtre. Alors je vous dirai : ‘Plus de mur ! Plus personne pour le replâtrer !
      16 Plus de prophètes d'Israël qui prophétisent à l’intention de Jérusalem, qui ont des visions affirmant que tout va bien alors que rien ne va, déclare le Seigneur, l'Eternel.’

      Daniel 2

      2 Le roi fit appeler les magiciens, les astrologues, les sorciers et les prêtres chaldéens pour qu'ils lui racontent ses rêves. Ils vinrent et se présentèrent devant le roi.
      20 en disant : « Que le nom de Dieu soit béni d’éternité en éternité ! C’est à lui qu’appartiennent la sagesse et la force.
      21 C'est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la connaissance à ceux qui ont de l'intelligence.
      22 C’est lui qui dévoile ce qui est profondément enfoui et caché, qui connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière réside auprès de lui.
      23 Dieu de mes ancêtres, je te dis toute ma reconnaissance et ma louange parce que tu m'as donné la sagesse et la force et parce que tu m'as fait connaître ce que nous t'avons demandé, parce que tu nous as fait connaître ce qui concerne le roi. »
      24 Après cela, Daniel alla trouver Arjoc, celui que le roi avait chargé de faire mourir les sages de Babylone. Il alla lui dire : « Ne fais pas mourir les sages de Babylone ! Conduis-moi devant le roi et je lui révélerai l'explication. »
      25 Arjoc conduisit aussitôt Daniel devant le roi et lui dit : « J'ai trouvé parmi les exilés de Juda un homme qui fera connaître l'explication au roi. »
      26 Prenant la parole, le roi dit à Daniel, qu'on appelait Beltshatsar : « Es-tu capable de me faire connaître le rêve que j'ai eu et son explication ? »
      27 Daniel fit cette réponse devant le roi : « Ce que le roi demande est un secret que les sages, les astrologues, les magiciens et les devins ne sont pas capables de lui révéler.
      28 Cependant, il y a dans le ciel un Dieu qui dévoile les secrets et qui a fait connaître au roi Nebucadnetsar ce qui arrivera dans l’avenir. Voici ton rêve et les visions que tu as eues sur ton lit.
      45 C'est ce qu'indique la pierre que tu as vue se détacher de la montagne sans aucune intervention extérieure et qui a pulvérisé le fer, le bronze, l'argile, l'argent et l'or. Le grand Dieu a fait connaître au roi ce qui doit arriver par la suite. Le rêve est vrai et son explication est digne de confiance. »

      Daniel 4

      5 Le dernier à se présenter devant moi a été Daniel, appelé Beltshatsar d'après le nom de mon dieu et qui a en lui l'esprit des dieux saints. Je lui ai raconté le rêve :
      6 » ‘Beltshatsar, chef des magiciens qui as en toi, je le sais, l'esprit des dieux saints et pour qui aucun secret n'est trop difficile, donne-moi l'explication des visions que j'ai eues en rêve !
      18 cet arbre dont le feuillage était beau et les fruits abondants, qui portait de la nourriture pour tous, sous lequel habitaient les bêtes sauvages et dans les branches duquel les oiseaux résidaient,

      Matthieu 1

      20 Comme il y pensait, un ange du Seigneur lui apparut dans un rêve et dit : « Joseph, descendant de David, n’aie pas peur de prendre Marie pour femme, car l'enfant qu’elle porte vient du Saint-Esprit.

      Matthieu 2

      12 Puis, avertis dans un rêve de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

      Marc 3

      17 Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès, qui signifie « fils du tonnerre » ;

      Marc 5

      41 Il la prit par la main et lui dit : « Talitha koumi », ce qui signifie : « Jeune fille, lève-toi, je te le dis ».

      Marc 7

      34 Puis il leva les yeux au ciel, soupira et dit : « Ephphatha » – c'est-à-dire « Ouvre-toi ».

      Marc 15

      22 Ils conduisirent Jésus à l'endroit appelé Golgotha, ce qui signifie « lieu du crâne ».

      Jean 1

      38 Jésus se retourna et, voyant qu'ils le suivaient, il leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui signifie maître –, où habites-tu ? »
      41 Il rencontra d'abord son frère Simon et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie », ce qui correspond à Christ.

      Jean 9

      7 et lui dit : « Va te laver au bassin de Siloé », nom qui signifie « envoyé ». Il y alla donc, se lava et revint voyant clair.

      Actes 4

      36 Joseph – celui que les apôtres surnommaient Barnabas, ce qui signifie « fils d’encouragement » –, un Lévite originaire de Chypre,

      Actes 9

      36 Il y avait à Jaffa, parmi les disciples, une femme appelée Tabitha, ce qui signifie « gazelle ». Elle faisait beaucoup de bien et donnait de son argent aux autres.

      Actes 13

      8 Mais Elymas le magicien – c'est en effet ce que signifie son nom – s'opposait à eux et cherchait à détourner le gouverneur de la foi.

      Romains 8

      15 Et vous n'avez pas reçu un esprit d'esclavage pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : « Abba ! Père ! »

      1 Corinthiens 12

      10 à un autre la possibilité de faire des miracles ; à un autre la prophétie ; à un autre le discernement des esprits ; à un autre diverses langues ; à un autre l'interprétation des langues.

      Hébreux 7

      2 et Abraham lui a donné la dîme de tout. D'après la signification de son nom, Melchisédek est d'abord roi de justice ; ensuite il est roi de Salem, c'est-à-dire roi de paix.

      2 Pierre 1

      20 Sachez avant tout qu'aucune prophétie de l'Ecriture n’est une affaire d’interprétation personnelle,
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider