Dictionnaire Biblique de Top Bible

ISRAËL (Histoire et Religion 10.)

9.

L'empire grec et les Juifs.

Un autre personnage important entre maintenant en scène : Alexandre le Grand (356-323), fils de Philippe de Macédoine qui, s'étant rendu maître de la Grèce, se tourna du côté de l'Orient. Ayant vaincu les armées de Darius dans deux batailles décisive : au Granique (333) et à Issus (332), il vit le vaste empire perse livré à sa merci. Malgré sa mort prématurée à l'âge de 35 ans, et quoique sa brève carrière militaire n'ait pas satisfait toutes ses ambitions, elle exerça sur la civilisation mondiale une influence somme toute salutaire en rapprochant étroitement deux races différentes. Nulle part ailleurs les conséquences de ce rapprochement ne sont plus visibles que dans l'histoire du peuple juif. A la mort d'Alexandre (voir ce mot), le vaste empire qu'il avait conquis fut partagé entre ses généraux. Les deux fractions de ce partage qui nous intéressent sont l'Egypte et la Syrie, gouvernées par les Ptolémées et les Séleucides. Ainsi commença la période grecque de l'histoire des Juifs. Pendant le premier siècle après la mort d'Alexandre, la Palestine, placée sous la domination égyptienne, semble avoir été traitée avec justice. Les intrigues et les guerres étaient fréquentes entre l'Egypte et la Syrie (Da 11) et les Juifs, une fois de plus, servirent de gage à deux puissants acteurs. Plus grave que ces misérables querelles était le conflit spirituel entre l'hébraïsme et l'hellénisme. La ville d'Alexandrie (voir ce mot) fut bâtie et devint un centre commerçant et intellectuel très important. Ses habitants comprenaient des Égyptiens, des Grecs et des Juifs ; la langue et la culture grecques prédominaient. Les Juifs, qui furent encouragés à s'y établir, formèrent une partie notable de la population et furent amenés à demander une traduction grecque des écrits hébraïques. La première traduction de la Bible (dite des LXX ou Septante) remonte à 250 environ av. J. -C. La raison principale était sans doute que les Juifs avaient besoin de posséder leur loi dans la langue qu'ils parlaient habituellement. Ils ne tardèrent pas à vanter sa supériorité et son caractère original et à la comparer avec d'autres législations anciennes. Ce travail demanda un temps considérable. Les livres traduits les premiers et auxquels ils -attachaient le plus d'importance furent les cinq qu'ils attribuaient à Moïse. Bien qu'elle ne fût pas écrite dans le grec le plus pur, cette traduction servit un but élevé, devint la Bible des Juifs dispersés et fut plus tard utilisée, même en Palestine. L'apôtre Paul et les premiers chrétiens en firent un grand usage. La langue et les moeurs grecques s'étaient largement répandues en Egypte, en Palestine et en Syrie. L'influence du théâtre, des jeux du cirque et des écoles grecques se faisait sentir. Nous ne pouvons raconter avec précision l'histoire de la Synagogue (voir ce mot) à ses débuts. Mais nous savons que la religion des Juifs commençait à être enseignée, que, spécialement dans les localités éloignées du temple, on comprenait le devoir d'étudier les Saintes Écritures et d'instruire la jeunesse. Ainsi deux formes différentes de la pensée et de la vie allaient bientôt se trouver en présence et les conséquences de cette rencontre devaient se prolonger dans l'humanité. L'hellénisme n'était pas du type le plus pur, mais sa spontanéité, sa souplesse attiraient les jeunes intelligences, qui commençaient à trouver le joug de la loi lourd et fastidieux. Il y eut ainsi, au III e siècle, une période de calme relatif, de prospérité croissante, de « pénétration pacifique ». Juifs et Grecs se trouvaient réunis, prenaient part à l'activité civique et partageaient les mêmes divertissements. Ce fut certainement un danger pour le judaïsme traditionnel. Son histoire a maintes fois prouvé que le bien-être et la prospérité lui furent plus nuisibles que les souffrances et les persécutions. A la fin de ce siècle fut écrit le livre remarquable de l'Ecclésiaste ; il l'aurait difficilement été avant la période grecque. C'est l'oeuvre d'un Juif dont le scepticisme et le pessimisme, sans être entièrement nouveaux, sont exposés dans un style moderne qui trahit l'ambiance grecque. La langue de cet ouvrage, fortement imprégnée d'araméen et apparentée aux formes rabbiniques, prouve qu'il parut à une époque tardive et que son attribution à Salomon n'est qu'une invention littéraire. Il n'est puissant ni d'esprit ni de style, mais la période qui le suivit est l'une des plus héroïques de l'histoire des Hébreux. L'influence grecque était considérable et certains pensent qu'elle aurait pu saper lentement l'édifice entier de la loi. Toutefois, lorsqu'une dure épreuve fut imposée aux membres pieux de la nation, on vit bien que le fondement du judaïsme avait été solidement établi.

Au début du siècle suivant, la Palestine passa de la domination égyptienne à la syrienne. L'établissement d'un gouvernement égyptien à Jérusalem avait irrité les Juifs ; ils pensaient qu'ils seraient plus heureux sous le gouvernement des Séleucides. Après l'avoir été, au début, ils furent bientôt menacés, non de tracasseries insignifiantes, mais de la perte totale de leur religion. Si la nation avait été assez étroitement unie pour présenter un front résistant et avait mis sa vie sociale en harmonie avec les principes de probité et de justice enseignés par les prophètes, le péril eût été moins grand. Le parti helléniste favorisait l'influence grecque et désirait la développer. On y trouvait beaucoup de jeunes prêtres qui s'intéressaient davantage aux exercices athlétiques du cirque qu'aux devoirs sacrés de leur ministère. De nombreux Juifs montrèrent bientôt où allaient leurs préférences en échangeant leurs noms hébreux contre des noms grecs. Ainsi Jésua ou Jésus devint Jason. L'une des pratiques qui révoltèrent le plus les Juifs pieux fut le trafic de la charge de grand-prêtre. Au début du règne d'Antiochus IV, un frère d'Onias II le grand-prêtre honoré, avait pris, afin d'être nommé à sa place, le nom de Jason ; il avait offert de payer un tribut plus élevé et promis de donner une somme importante pour la construction d'un gymnase à Jérusalem. Lorsqu'on commence à user de tels procédés, la place est acquise au plus offrant ; des membres du clergé juif doivent se partager la honte d'avoir ainsi déshonoré l'office sacré. La vie nationale était affaiblie et en proie au désordre. Un certain Joseph, fils de Tobie, l'un des premiers « péagers » ou receveurs généraux des impôts, réussit à conserver sa situation pendant vingt-deux ans, amassant de grandes richesses grâce à ses extorsions, et les faisant servir à des usages dépravés. Il laissa un fils, Hyrcan, aussi habile et aussi peu scrupuleux que lui-même. Le problème de la prospérité des méchants pesait lourdement sur les âmes fidèles (Ps 73:3-8). « Riche » semblait presque être devenu synonyme de « méchant », et « pauvre » de « pieux » (Lu 6:20 et suivants). Il semblait qu'avec de si nombreuses causes de faiblesse à l'intérieur, la religion dût être impuissante à réagir, mais les événements prouvèrent que tant d'années d'épreuves n'avaient pas été vaines.

Au début du II e siècle, la puissance croissante de Rome compliquait la situation internationale. Antiochus le Grand (voir art.) dut signer une paix humiliante et payer un tribut aux Romains, ce qui entraîna une aggravation des impôts prélevés sur la Syrie et la Palestine et souvent même des vols commis dans les temples, qui étaient les maisons de banque de l'époque. Antiochus IV monta sur le trône en 170 ; il avait été retenu à Rome, comme otage. Son frère obtint qu'il fût relâché ; mais avant son retour, ce frère ayant été assassiné, la royauté lui échut. Cet Antiochus, appelé soit Épiphane (l'Illustre) soit Épimane (l'Insensé), méritait ces deux titres. Il était énergique, habile, mais aussi farouche et inconstant. Ce fut lui qui accéléra le conflit d'où devait sortir ou la mort du judaïsme ou sa vivante rénovation. Le parti helléniste était favorable au roi et, sans vouloir renoncer à son culte, désirait être « tolérant », acceptant de voir Jérusalem devenir à bien des égards une ville païenne. Ménélas, qui n'appartenait pas à la tribu sacerdotale, étant devenu grand-prêtre à la faveur de l'intrigue et du vol, une violente dissension intérieure en fut la conséquence. On peut en trouver les détails dans 1 Mac, écrit historique de valeur. Deux ans après que le temple eut été dévalisé (168), Antiochus IV instaura par décret le culte et la constitution civile helléniques à Jérusalem. La ville fut livrée au pillage, brûlée et beaucoup de ses habitants furent chassés. Le comble de l'outrage fut l'érection d'un autel païen (au mois de kis-lev, le 25 décembre), pour y sacrifier des porcs, animaux impurs, sur l'autel même des holocaustes (l'abomination de la désolation de Da 9:27 12:1, Matthieu 24:15). Les livres sacrés devaient être détruits, l'observation de la loi mosaïque était un crime ; dans beaucoup de cas il fallait choisir entre l'apostasie et la mort. L'heure était critique ; et pourtant, en dépit de ces persécutions, le judaïsme triompha du danger qui, pendant la longue période de paix sous la domination des Ptolémées, l'avait souvent menacé de perdre la conviction qu'il était le peuple élu à qui Dieu avait confié une mission toute spéciale.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Lévitique 25

      1 L'Eternel dit à Moïse sur le mont Sinaï :
      2 « Transmets ces instructions aux Israélites : Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, la terre se reposera, il y aura un sabbat en l'honneur de l'Eternel.
      3 Pendant 6 ans tu ensemenceras ton champ, pendant 6 ans tu tailleras ta vigne et tu en récolteras le produit.
      4 Mais la septième année sera un sabbat, un temps de repos pour la terre, un sabbat en l'honneur de l'Eternel : tu n'ensemenceras pas ton champ et tu ne tailleras pas ta vigne,
      5 tu ne moissonneras pas ce qui proviendra des grains tombés de ta moisson et tu ne vendangeras pas les raisins de ta vigne non taillée. Ce sera une année de repos pour la terre.
      6 Ce que la terre produira pendant son sabbat vous servira de nourriture, à toi, à ton esclave et à ta servante, à ton salarié étranger et à l'immigré qui habitent avec toi,
      7 à ton bétail et aux animaux qui sont dans ton pays ; tout ce qu’elle produit servira de nourriture.
      8 » Tu compteras 7 années sabbatiques, 7 fois 7 ans, c’est-à-dire 49 ans.
      9 Le dixième jour du septième mois, tu feras retentir les sons éclatants de la trompette : le jour des expiations, vous sonnerez de la trompette dans tout votre pays.
      10 Vous ferez de cette cinquantième année une année sainte, vous proclamerez la liberté dans le pays pour tous ses habitants. Ce sera pour vous le jubilé : chacun de vous retournera dans sa propriété et dans son clan.
      11 La cinquantième année sera pour vous le jubilé : vous ne sèmerez pas, vous ne moissonnerez pas ce que les champs produiront d'eux-mêmes et vous ne vendangerez pas la vigne non taillée,
      12 car c'est le jubilé ; vous le considérerez comme saint. Vous mangerez le produit de vos champs.
      13 Dans cette année de jubilé, chacun de vous retournera dans sa propriété.
      14 Si vous vendez ou achetez un terrain à votre prochain, qu'aucun de vous ne lèse son frère.
      15 Tu l’achèteras à ton prochain en comptant les années depuis le jubilé, et il te le vendra en comptant les années de récolte.
      16 Plus il y aura d'années de récolte, plus haut tu fixeras le prix, et moins il y aura d'années, plus bas tu le fixeras, car c'est le nombre des récoltes qu'il te vend.
      17 Aucun de vous ne lèsera son prochain et tu craindras ton Dieu, car je suis l'Eternel, votre Dieu.
      18 » Mettez mes prescriptions en pratique, respectez et mettez en pratique mes règles, vous habiterez ainsi en sécurité dans le pays.
      19 Le pays donnera ses fruits, vous mangerez à satiété et vous y habiterez en sécurité.
      20 Peut-être vous dites-vous : ‘Que mangerons-nous la septième année, puisque nous ne sèmerons pas et ne ferons pas nos récoltes ?’
      21 Je vous accorderai ma bénédiction la sixième année et elle donnera des produits pour 3 ans.
      22 La huitième année, vous sèmerez et vous mangerez de l'ancienne récolte ; jusqu’à la neuvième année, jusqu'à la nouvelle récolte, vous mangerez de l'ancienne.
      23 » Les terres ne se vendront pas de façon définitive, car c’est à moi que le pays appartient et vous êtes chez moi comme des étrangers et des immigrés.
      24 Dans tout le pays dont vous aurez la possession, vous établirez un droit de rachat pour les terres.
      25 » Si ton frère devient pauvre et vend une portion de sa propriété, celui qui a le droit de rachat, son plus proche parent, viendra et rachètera ce qu'a vendu son frère.
      26 Si quelqu’un n'a personne qui ait le droit de rachat et qu'il se procure lui-même de quoi faire son rachat,
      27 il comptera les années depuis la vente, remboursera la différence à l'acheteur et retournera dans sa propriété.
      28 S'il ne trouve pas de quoi lui faire ce remboursement, ce qu'il a vendu restera entre les mains de l'acheteur jusqu'à l'année du jubilé ; lors du jubilé, il retournera dans sa propriété et l'acheteur en sortira.
      29 » Si quelqu’un vend une maison d'habitation dans une ville pourvue de murs d’enceinte, il aura le droit de rachat durant une année entière à partir de la vente, son droit de rachat durera un an.
      30 Mais si cette maison située dans une ville pourvue de murs d’enceinte n'est pas rachetée avant la fin de l’année, elle restera définitivement à l'acheteur et à ses descendants ; il n'en sortira pas lors du jubilé.
      31 Les maisons des villages dépourvus de murs d’enceinte seront considérées comme des fonds de terre : elles pourront être rachetées et l'acheteur en sortira lors du jubilé.
      32 » Quant aux villes des Lévites et aux maisons qu'ils y posséderont, les Lévites auront un droit perpétuel de rachat.
      33 Si quelqu’un achète une maison à des Lévites, il sortira de la maison vendue et de la ville où il la possédait lors du jubilé, car les maisons des villes des Lévites sont leur propriété au milieu des Israélites.
      34 Les champs situés autour des villes des Lévites ne pourront pas être vendus, car ils en ont la possession pour toujours.
      35 » Si ton frère devient pauvre et qu’il manque de ressources près de toi, tu le soutiendras, même s’il s’agit d’un étranger ou d’un immigré, afin qu'il vive avec toi.
      36 Tu ne tireras de lui ni intérêt ni profit, tu craindras ton Dieu et ton frère vivra avec toi.
      37 Tu ne lui prêteras pas ton argent à intérêt et tu ne lui prêteras pas ta nourriture pour en tirer un profit.
      38 Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui vous ai fait sortir d'Egypte pour vous donner le pays de Canaan, pour être votre Dieu.
      39 » Si ton frère devient pauvre près de toi et se vend à toi, tu ne lui imposeras pas le travail d'un esclave.
      40 Il sera chez toi comme un salarié, comme un immigré ; il sera à ton service jusqu'à l'année du jubilé.
      41 Il sortira alors de chez toi avec ses enfants et il retournera dans son clan, dans la propriété de ses ancêtres.
      42 En effet, ils sont mes serviteurs, ceux que j'ai fait sortir d'Egypte ; on ne les vendra pas comme on vend des esclaves.
      43 Tu ne domineras pas sur lui avec dureté et tu craindras ton Dieu.
      44 C'est parmi les nations qui vous entourent que tu prendras le serviteur et la servante qui t'appartiendront, c'est d'elles que vous achèterez le serviteur et la servante.
      45 Vous pourrez aussi en acheter parmi les enfants des immigrés en séjour chez toi, ainsi que parmi les familles auxquelles ils donneront naissance dans votre pays, et ils seront votre propriété.
      46 Vous les laisserez en héritage à vos enfants après vous comme une propriété, vous les garderez comme esclaves pour toujours. Mais en ce qui concerne vos frères, les Israélites, aucun de vous ne dominera avec dureté sur son frère.
      47 » Si un étranger ou un immigré devient riche et que ton frère devienne pauvre près de lui et se vende à l'étranger immigré chez toi ou à quelqu'un de la famille de l'étranger,
      48 il y aura pour lui le droit de rachat, après qu'il se sera vendu : un de ses frères pourra le racheter.
      49 Son oncle, le fils de son oncle ou l'un de ses proches parents pourra le racheter. Ou bien, s'il en a les moyens, il se rachètera lui-même.
      50 Il comptera avec celui qui l'a acheté le nombre d’années depuis celle où il s'est vendu jusqu'à l'année du jubilé. Le prix à payer dépendra du nombre d'années, évaluées comme celles d'un salarié :
      51 s'il reste beaucoup d'années, il paiera pour son rachat une part proportionnelle du prix auquel il a été acheté ;
      52 s'il reste peu d'années jusqu'à celle du jubilé, il en fera le compte et il paiera pour son rachat une part proportionnelle.
      53 Il sera comme un homme salarié à l'année chez son maître et tu ne permettras pas à celui-ci de le traiter avec dureté.
      54 S'il n'est racheté d'aucune de ces manières, il sortira l'année du jubilé, lui et ses enfants avec lui.
      55 En effet, c'est de moi que les Israélites sont esclaves. Ils sont mes esclaves, que j'ai fait sortir d'Egypte. Je suis l'Eternel, votre Dieu.

      Psaumes 73

      3 car j’étais jaloux des vantards en voyant le bien-être des méchants :
      4 rien ne les tourmente jusqu’à leur mort, et leur corps prend de l’embonpoint ;
      5 ils n’ont aucune part aux souffrances humaines, ils ne sont pas frappés comme le reste des hommes.
      6 C’est pourquoi ils se parent de l’orgueil comme d’un collier, la violence les enveloppe comme un manteau.
      7 Leurs yeux ressortent dans un visage plein de graisse, les mauvaises pensées de leur cœur débordent.
      8 Ils ricanent et parlent méchamment d’opprimer, ils profèrent des discours hautains,

      Daniel 9

      27 Il imposera une alliance d'une semaine à beaucoup, et au milieu de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande. Le dévastateur commettra les pires monstruosités jusqu'à ce que l’anéantissement et ce qui a été décidé se déversent sur lui. »

      Daniel 11

      1 » Quant à moi, la première année de règne de Darius le Mède, je me tenais auprès de lui pour lui donner force et protection.
      2 Maintenant, je vais t’annoncer la vérité. » Il y aura encore trois rois qui régneront sur la Perse. Le quatrième amassera plus de richesses que tous les autres et, quand il aura gagné en force grâce à ses richesses, il soulèvera tout le monde contre le royaume de Grèce.
      3 Cependant, un roi vaillant se dressera. Il dominera avec une grande puissance et fera ce qu'il voudra.
      4 Une fois qu’il se sera dressé, son royaume sera brisé et divisé aux quatre coins du ciel. Son royaume n'appartiendra pas à ses descendants et ne sera pas aussi puissant que le sien, car il sera déchiré et passera à d'autres qu’eux.
      5 » Le roi du sud deviendra fort. Mais un de ses chefs sera plus fort que lui et exercera sa propre domination, une domination puissante.
      6 Au bout de quelques années ils concluront une alliance et la fille du roi du sud s’unira au roi du nord pour concrétiser leur accord. Mais elle ne tiendra pas le coup et ni lui ni son armée ne pourront résister. Elle sera cédée avec ceux qui l'auront amenée, avec son père et avec celui qui aura été son soutien à cette époque-là.
      7 » Un rejeton de même racine qu’elle se dressera à sa place. Il viendra attaquer l'armée du roi du nord et pénétrera dans sa forteresse. Il interviendra contre eux et deviendra puissant.
      8 Il enlèvera même et transportera en Egypte leurs dieux et leurs idoles en métal fondu, ainsi que leurs objets précieux en argent et en or. Puis il restera quelques années à distance du roi du nord.
      9 Celui-ci marchera contre le royaume du roi du sud, mais il devra revenir dans son territoire.
      10 » Ses fils se mettront en campagne et rassembleront d’immenses troupes. Elles viendront et déferleront comme un torrent, déborderont, puis reviendront et pousseront les hostilités jusqu'à la forteresse du roi du sud.
      11 Le roi du sud s'irritera, il sortira et combattra contre le roi du nord ; il mobilisera une grande troupe et les troupes du roi du nord seront livrées à son pouvoir.
      12 Cette troupe sera fière et le cœur du roi du sud se remplira d’orgueil. Il fera des dizaines de milliers de victimes, mais il ne triomphera pas.
      13 En effet, le roi du nord reviendra et mobilisera une grande troupe, plus nombreuse que la première. Au bout de quelque temps, de quelques années, il se mettra en marche avec une grande armée et de grandes richesses.
      14 » A cette époque-là, beaucoup se dresseront contre le roi du sud. Des hommes violents issus de ton peuple se soulèveront pour accomplir la vision, et ils trébucheront.
      15 Le roi du nord viendra. Il construira des remblais et s'emparera des villes fortifiées. Les troupes du sud et l'élite du roi ne résisteront pas, elles n’en auront pas la force.
      16 Celui qui marchera contre lui fera ce qu'il voudra sans que personne ne lui résiste. Il s'arrêtera dans le plus beau des pays, exterminant tout ce qui tombera sous sa main.
      17 Il formera le projet d'arriver avec toutes les forces de son royaume et de conclure un accord avec le roi du sud ; il lui donnera sa fille en mariage dans l'intention de détruire sa royauté, mais cela n'arrivera pas et il n’obtiendra pas ce qu’il voulait.
      18 Il s’orientera vers les îles et en prendra beaucoup, mais un chef militaire mettra fin à la honte qu'il voulait lui attirer et la fera retomber sur lui.
      19 Il se dirigera ensuite vers les forteresses de son pays où il trébuchera et tombera, et on ne le trouvera plus.
      20 » Celui qui le remplacera fera venir un oppresseur dans la plus belle partie du royaume, mais il sera brisé en quelques jours, et ce ne sera ni par la colère ni par la guerre.
      21 » Un homme méprisé prendra sa place sans qu’on lui ait donné la dignité royale. Il arrivera dans une période de tranquillité et s'emparera du royaume grâce à des intrigues.
      22 Les troupes qui déferleront comme un torrent seront submergées devant lui et brisées, de même que le chef de l'alliance.
      23 Une fois qu'on se sera rallié à lui, il recourra à la tromperie. Il se mettra en marche et aura le dessus avec peu de monde.
      24 Il pénétrera en toute tranquillité dans les endroits les plus fertiles de la province ; il fera ce que n'avaient pas fait ses prédécesseurs ni ses ancêtres : il distribuera le butin, les biens et les richesses. Il formera des plans contre les forteresses, et cela pendant un certain temps.
      25 A la tête d'une grande armée, il déploiera sa force et son courage contre le roi du sud. Ce dernier s'engagera dans la guerre avec une grande et très puissante armée, mais il ne résistera pas, car on formera des plans contre lui :
      26 ceux qui mangeront des plats servis à sa table causeront sa perte. Son armée se dissoudra et les morts tomberont en grand nombre.
      27 Les deux rois chercheront dans leur cœur à faire du mal, et à la même table ils parleront avec fausseté. Mais cela ne réussira pas, car la fin n'arrivera qu'au moment fixé.
      28 » Il retournera dans son pays avec de grandes richesses. Dans son cœur, il aura des intentions hostiles contre l'alliance sainte. Il agira contre elle avant de retourner dans son pays.
      29 Au moment fixé, il marchera de nouveau contre le sud, mais cette fois-là cela ne se passera pas comme la première fois.
      30 Des bateaux venus de l’ouest avanceront contre lui. Découragé, il rebroussera chemin, puis dans sa rage il agira contre l'alliance sainte. Il reviendra et traitera avec bienveillance ceux qui auront abandonné l'alliance sainte.
      31 Des troupes se présenteront sur son ordre et elles souilleront le sanctuaire, la forteresse. Elles feront cesser le sacrifice perpétuel et dresseront l’abominable dévastation.
      32 Il corrompra par des flatteries ceux qui violent l'alliance, mais les membres du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec fermeté,
      33 et les plus perspicaces donneront instruction à beaucoup. Ils se heurteront pour un temps à l'épée et à la flamme, à la déportation et au pillage.
      34 Durant cette période ils recevront un peu d’aide et beaucoup se rallieront à eux de façon hypocrite.
      35 Quelques-uns des hommes perspicaces trébucheront afin d’être affinés, purifiés et épurés jusqu'au moment de la fin, car elle n'arrivera qu'au moment fixé.
      36 » Le roi fera ce qu'il voudra. Il sera plein d’arrogance, se grandira au-dessus de tous les dieux et prononcera des paroles extraordinaires contre le Dieu des dieux. Il prospérera jusqu'à ce que la colère soit à son comble, car ce qui est décidé s'accomplira.
      37 Il ne prêtera attention ni aux dieux de ses ancêtres, ni à celui que désirent les femmes. Il ne prêtera attention à aucun dieu, car il se grandira au-dessus de tous.
      38 C’est le dieu des forteresses qu’il honorera sur son piédestal. A ce dieu que ne connaissaient pas ses ancêtres, il rendra hommage avec de l'or et de l'argent, avec des pierres précieuses et des objets de valeur.
Afficher tous les 110 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider