Dictionnaire Biblique de Top Bible

ISRAÉLITE

Pour l'A.T., voir l'article précédent. Dans le N.T., ce terme n'apparaît qu'une dizaine de fois, et qu'une seule fois dans les évangiles ; mais on y trouve souvent le nom d'Israël employé comme complément : peuple d'Israël (Mt 2:6), maison d'Israël (Mt 10:6), enfants d'Israël (Mt 27:9), tribus d'Israël (Lu 22:30), pays d'Israël (Mt 2:20), Dieu d'Israël (Mt 15:31), Roi d'Israël (Mr 15:32, Mt 27:42, Jn 12:13)

Alors que le nom d'Hébreu (voir ce mot) insiste sur la langue, et celui de Juif (voir ce mot) sur la nationalité, le nom d'Israël rappelle sa vocation divine (Ge 32:28 35:10) et les privilèges que la grâce de l'Éternel réserve à ce peuple élu, en particulier l'espérance messianique (Mt 2:6, Lu 1:54,68 2:25,32 24:21, Ac 16 13:16 et suivant, Ro 11:1, etc.). Mais voici le contraste poignant : le peuple de Dieu a manqué à sa vocation ! Il a besoin de repentance (Lu 11:6), ses brebis sont perdues (Mt 15:24), un de ses plus grands docteurs ignore jusqu'aux éléments de la vie de l'âme (Jn 3:10), la foi d'un officier païen ne se trouve pas chez lui (Mt 8:10 parallèle Lu 7:9), et Dieu bénira de préférence les païens, comme jadis (Lu 4:25 et suivants), en confiant sa vigne à un autre peuple (Mt 21:43) et l'autorité spirituelle à ses fidèles sans préoccupation de nationalité (Mt 19:28, Lu 22:30).

--De cette situation, l'apôtre Paul dégage vigoureusement les principes : le « vrai Israël » ne se limite pas aux descendants d'Israël (Ro 9:3) ; « l'Israël de Dieu » se compose de tous les chrétiens, quelle que soit leur origine, juive ou païenne (Ga 6:16 Eph 2:11-19) ; le but final de Dieu est de sauver la totalité des païens et la totalité d'Israël (Ro 11:25).

C'est précisément à ce point de vue qu'est très caractéristique l'unique apparition du titre d'Israélite dans les évangiles : (Jn 1:47) Nathanaël, un fervent de l'espérance messianique (Jn 1:45), vient trouver Jésus à l'appel de Philippe, malgré son objection sur l'humble origine de ce maître (Jn 1:46) ; Jésus, en l'appelant alors « un véritable Israélite en qui il n'y a point de fraude », fait allusion au fraudeur : Jacob le « supplanteur », devenu Israël, « fort avec Dieu » ; (cf. Ge 32:28) et il confirme l'allusion en comparant son oeuvre médiatrice à l'échelle du même Jacob (cf. Jn 1:51, cf. Ge 28:12), lorsqu'il est reconnu et salué pour son Roi par le véritable Israélite (Jn 1:49).

Cette épithète ne peut manquer de suggérer, dans l'esprit du Seigneur, l'évocation tragique qui domine tout le quatrième évangile, de ces chefs d'Israël, « les Juifs » qui, bien qu'étant « les siens, ne l'ont point reçu » (Jn 1:11) ; leur prétexte contre Jésus, dans Jn 6:42, est de même ordre que le premier préjugé de Nathanaël ; mais celui-ci, âme ouverte, sans parti pris, s'est donné d'un seul élan de foi au « Fils de Dieu », tandis que l'orgueil de race des grands chefs, aveuglant leur haine contre le Christ, leur a fait rejeter le dessein de Dieu à leur égard (Lu 7:30). Voir Trench, Syn. N.T., parag. 39.

Jn L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 28

      12 Il fit un rêve : une échelle était appuyée sur la terre et son sommet touchait le ciel ; des anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle.

      Genèse 32

      28 Il lui demanda : « Quel est ton nom ? » Il répondit : « Jacob. »

      Genèse 35

      10 Dieu lui dit : « Ton nom est Jacob. Tu ne seras plus appelé Jacob, mais ton nom sera Israël. » Il lui donna ainsi le nom d'Israël.

      Matthieu 2

      6 Et toi, Bethléhem, terre de Juda, tu n'es certes pas la plus petite parmi les principales villes de Juda, car de toi sortira un chef qui prendra soin d’Israël, mon peuple. »
      20 et dit : « Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère et va dans le pays d'Israël, car ceux qui en voulaient à la vie du petit enfant sont morts. »

      Matthieu 8

      10 Après l'avoir entendu, Jésus fut dans l'admiration, et il dit à ceux qui le suivaient : « Je vous le dis en vérité, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi.

      Matthieu 10

      6 Allez plutôt vers les brebis perdues de la communauté d'Israël.

      Matthieu 15

      24 Il répondit : « Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la communauté d'Israël. »
      31 de sorte que la foule était émerveillée de voir les muets parler, les estropiés être guéris, les boiteux marcher, les aveugles voir, et elle célébrait la gloire du Dieu d'Israël.

      Matthieu 19

      28 Jésus leur répondit : « Je vous le dis en vérité, quand le Fils de l'homme, au renouvellement de toutes choses, sera assis sur son trône de gloire, vous qui m'avez suivi, vous serez de même assis sur douze trônes et vous jugerez les douze tribus d'Israël.

      Matthieu 21

      43 C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à un peuple qui en produira les fruits.

      Matthieu 27

      9 Alors s'accomplit ce que le prophète Jérémie avait annoncé : Ils ont pris les 30 pièces d'argent, la valeur à laquelle il a été estimé par les Israélites,
      42 « Il en a sauvé d'autres et il ne peut pas se sauver lui-même ! S'il est roi d'Israël, qu'il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui.

      Marc 15

      32 Que le Messie, le roi d'Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et que nous croyions ! » Ceux qui étaient crucifiés avec lui l'insultaient aussi.

      Luc 1

      54 Il a secouru Israël, son serviteur, et il s'est souvenu de sa bonté
      68 « Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'il a visité et racheté son peuple.

      Luc 2

      25 Or il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d'Israël et l'Esprit saint était sur lui.
      32 lumière pour éclairer les nations et gloire d'Israël, ton peuple. »

      Luc 4

      25 Je vous le déclare en toute vérité : il y avait de nombreuses veuves en Israël à l’époque d'Elie, lorsque le ciel a été fermé 3 ans et 6 mois et qu'il y a eu une grande famine dans tout le pays.

      Luc 7

      9 Lorsque Jésus entendit ces paroles, il admira l’officier et, se tournant vers la foule qui le suivait, il dit : « Je vous le dis, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi. »
      30 mais les pharisiens et les professeurs de la loi, en ne se faisant pas baptiser par lui, ont rejeté le plan de Dieu pour eux.

      Luc 11

      6 car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi et je n'ai rien à lui offrir.’

      Luc 22

      30 Ainsi, vous mangerez et boirez à ma table dans mon royaume et vous serez assis sur des trônes pour juger les douze tribus d'Israël. »

      Luc 24

      21 Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël, mais avec tout cela, voici déjà le troisième jour que ces événements se sont produits.

      Jean 1

      11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont pas accueillie.
      45 Philippe rencontra Nathanaël et lui dit : « Nous avons trouvé celui que Moïse a décrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé : Jésus de Nazareth, fils de Joseph. »
      46 Nathanaël lui dit : « Peut-il sortir quelque chose de bon de Nazareth ? » Philippe lui répondit : « Viens et vois. »
      47 Jésus vit Nathanaël s'approcher de lui et dit de lui : « Voici vraiment un Israélite en qui il n'y a pas de ruse. »
      49 Nathanaël répondit : « Maître, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël. »
      51 Il ajouta : « En vérité, en vérité, je vous le dis, vous verrez [désormais] le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme. »

      Jean 3

      10 Jésus lui répondit : « Tu es l’enseignant d'Israël et tu ne sais pas cela !

      Jean 6

      42 et ils disaient : « N'est-ce pas Jésus, le fils de Joseph, celui dont nous connaissons le père et la mère ? Comment donc peut-il dire : ‘Je suis descendu du ciel’ ? »

      Jean 12

      13 Elles prirent des branches de palmiers et allèrent à sa rencontre en criant : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël ! »

      Actes 13

      16 Paul se leva, fit un signe de la main et dit : « Israélites et vous qui craignez Dieu, écoutez !

      Actes 16

      1 Il se rendit ensuite à Derbe et à Lystre. Il y avait là un disciple appelé Timothée, fils d'une femme juive croyante et d'un père grec.
      2 Les frères de Lystre et d'Iconium rendaient un bon témoignage de lui.
      3 Paul voulut l'emmener avec lui ; il le prit et le circoncit à cause des Juifs qui étaient dans ces régions, car tous savaient que son père était grec.
      4 Dans les villes où ils passaient, ils transmettaient aux frères les décisions prises par les apôtres et les anciens de Jérusalem en recommandant de les respecter.
      5 Les Eglises se fortifiaient dans la foi et augmentaient en nombre chaque jour.
      6 Empêchés par le Saint-Esprit d'annoncer la parole en Asie, ils traversèrent la Phrygie et la Galatie.
      7 Arrivés près de la Mysie, ils se préparaient à entrer en Bithynie, mais l'Esprit [de Jésus] ne le leur permit pas.
      8 Ils traversèrent alors la Mysie et descendirent à Troas.
      9 Pendant la nuit, Paul eut une vision ; un Macédonien lui apparut et le supplia : « Passe en Macédoine, secours-nous ! »
      10 Suite à cette vision de Paul, nous avons aussitôt cherché à nous rendre en Macédoine, concluant que le Seigneur nous appelait à y annoncer la bonne nouvelle.
      11 Après avoir embarqué à Troas, nous avons fait voile directement vers Samothrace, et le lendemain vers Néapolis.
      12 De là nous sommes allés à Philippes qui est la première ville du district de Macédoine et une colonie. Nous avons passé quelques jours dans la ville même.
      13 Le jour du sabbat, nous nous sommes rendus à l’extérieur de la ville, au bord d'une rivière où nous pensions trouver un lieu de prière. Nous nous sommes assis et avons parlé aux femmes qui étaient réunies.
      14 L'une d'elles s’appelait Lydie. C’était une marchande de pourpre originaire de la ville de Thyatire, qui craignait Dieu. Elle nous écoutait et le Seigneur a ouvert son cœur pour qu'elle soit attentive à ce que disait Paul.
      15 Après avoir été baptisée avec sa famille, elle nous a invités en disant : « Si vous me jugez fidèle au Seigneur, entrez dans ma maison et logez-y », et elle a fortement insisté pour que nous acceptions.
      16 Alors que nous nous rendions au lieu de prière, une jeune esclave qui avait un esprit de divination est venue à notre rencontre. Par ses prédictions, elle procurait un grand profit à ses maîtres.
      17 Elle s’est mise à nous suivre, Paul et nous, en criant : « Ces hommes sont les serviteurs du Dieu très-haut et ils nous annoncent le chemin du salut. »
      18 Elle a fait cela pendant plusieurs jours. Paul, agacé, s’est retourné et a dit à l'esprit : « Je t'ordonne, au nom de Jésus-Christ, de sortir d'elle. » Il est sorti au moment même.
      19 Quand les maîtres de la servante ont vu disparaître l'espoir de leur gain, ils se sont emparés de Paul et Silas et les ont traînés sur la place publique devant les magistrats.
      20 Ils les ont présentés aux juges en disant : « Ces hommes sèment le trouble dans notre ville. Ce sont des Juifs
      21 et ils annoncent des coutumes qu'il ne nous est pas permis d’accepter ni de suivre, à nous qui sommes romains. »
      22 La foule s’est aussi soulevée contre eux, et les juges ont fait arracher leurs vêtements et ordonné qu'on les batte à coups de fouet.
      23 Après les avoir roués de coups, ils les ont jetés en prison en recommandant au gardien de la prison de les surveiller de près.
      24 Face à une telle consigne, le gardien les a jetés dans la prison intérieure et a emprisonné leurs pieds dans des entraves.
      25 Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les écoutaient.
      26 Tout à coup, il y a eu un tremblement de terre si violent que les fondations de la prison ont été ébranlées. Toutes les portes se sont immédiatement ouvertes et les liens de tous les prisonniers ont été détachés.
      27 Lorsque le gardien de la prison s’est réveillé et a vu les portes de la prison ouvertes, il a tiré son épée, prêt à se tuer car il croyait que les prisonniers s'étaient enfuis.
      28 Mais Paul a crié d'une voix forte : « Ne te fais pas de mal, car nous sommes tous ici. »
      29 Alors le gardien a demandé de la lumière, est entré précipitamment et s’est jeté tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas.
      30 Il les a fait sortir et a dit : « Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé ? »
      31 Paul et Silas ont répondu : « Crois au Seigneur Jésus[-Christ] et tu seras sauvé, toi et ta famille. »
      32 Et ils lui ont annoncé la parole du Seigneur, ainsi qu'à tous ceux qui étaient dans sa maison.
      33 A cette heure-là de la nuit, le gardien les a emmenés pour laver leurs plaies. Il a immédiatement été baptisé, lui et tous les siens.
      34 Après les avoir conduits chez lui, il leur a servi à manger. Il se réjouissait avec toute sa famille d'avoir cru en Dieu.
      35 Quand il a fait jour, les juges ont envoyé leurs agents dire au gardien de la prison : « Relâche ces hommes. »
      36 Le gardien a rapporté ces paroles à Paul : « Les juges ont fait dire de vous relâcher. Sortez donc maintenant et partez dans la paix ! »
      37 Mais Paul a dit aux agents : « Après nous avoir fait battre en public et sans jugement alors que nous sommes romains, ils nous ont jetés en prison, et maintenant ils nous feraient sortir en secret ? Il n'en est pas question. Qu'ils viennent eux-mêmes nous remettre en liberté ! »
      38 Les agents ont rapporté ces paroles aux juges, qui ont été effrayés en apprenant que Paul et Silas étaient romains.
      39 Ils sont venus leur présenter des excuses et les ont libérés en leur demandant de quitter la ville.
      40 Une fois sortis de la prison, ils sont entrés chez Lydie et, après avoir vu et encouragé les frères et sœurs, ils sont partis.

      Romains 9

      3 Oui, je voudrais être moi-même maudit et séparé de Christ pour mes frères, mes propres compatriotes,

      Romains 11

      1 Je demande donc : « Dieu aurait-il rejeté son peuple ? » Certainement pas ! En effet, je suis moi-même israélite, de la descendance d'Abraham, de la tribu de Benjamin.
      25 En effet, je ne veux pas, frères et sœurs, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous preniez pas pour des sages : une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement jusqu'à ce que l'ensemble des non-Juifs soit entré.

      Galates 6

      16 Paix et grâce sur tous ceux qui suivront cette règle et sur l'Israël de Dieu !

      Ephésiens 2

      11 C’est pourquoi, souvenez-vous qu'autrefois vous étiez identifiés comme non juifs dans votre corps, appelés incirconcis par ceux qui se disent circoncis et qui le sont dans leur corps, par la main de l'homme.
      12 Souvenez-vous qu'à ce moment-là vous étiez sans Messie, exclus du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.
      13 Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui autrefois étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang de Christ.
      14 En effet, il est notre paix, lui qui des deux groupes n'en a fait qu'un et qui a renversé le mur qui les séparait, la haine.
      15 Par sa mort, il a rendu sans effet la loi avec ses commandements et leurs règles, afin de créer en lui-même un seul homme nouveau à partir des deux, établissant ainsi la paix.
      16 Il a voulu les réconcilier l'un et l'autre avec Dieu en les réunissant dans un seul corps au moyen de la croix, en détruisant par elle la haine.
      17 Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin et à ceux qui étaient près.
      18 A travers lui, en effet, nous avons les uns et les autres accès auprès du Père par le même Esprit.
      19 Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers ni des résidents temporaires ; vous êtes au contraire concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider