Dictionnaire Biblique de Top Bible

PÂQUES

Pâques est la grande fête chrétienne qui rappelle la résurrection de Jésus-Christ. Dans les premiers siècles, la solennité en était encore rehaussée par le baptême des catéchumènes et leur admission à la sainte Cène. Les plus anciens auteurs chrétiens font dériver le mot Pâques (Pascha) du verbe grec paskheïn, qui veut dire « souffrir », et voient dans l'immolation de l'agneau pascal une préfiguration de la Passion du Christ. Toutefois, saint Augustin contredit cette interprétation : il fait remarquer que le mot pascha n'est pas un mot d'origine grecque, mais hébraïque, signifiant « passage ». D'après lui, ce terme désigne le passage de la mort à la vie tant pour les disciples du Sauveur que pour le Sauveur lui-même. Qu'était-ce donc au juste que Pâques pour les chrétiens des premiers temps ? Commémoration de la Passion du Christ, ou de sa Résurrection ? Le mot Pascha semble bien avoir désigné tantôt la fête de Pâques elle-même, tantôt le temps, d'ailleurs variable, de jeûne sévère qui la précédait--plus particulièrement le jour du vendredi saint--, et tantôt à la fois l'une et l'autre.

Le manque d'unanimité dans les textes permet de penser qu'il y avait quelque flottement dans les esprits au cours des trois premiers siècles quant à la signification du mot et quant à la manière de célébrer Pâques. Il est probable que dans bien des endroits le souvenir de la Passion et celui de la Résurrection étaient célébrés le même jour (comme l'étaient aussi, primitivement, la fête de l'Ascension et celle de Pentecôte). Il n'y avait rien de déplacé à rappeler ensemble deux souvenirs aussi différents, mais aussi intimement unis pour la piété chrétienne : n'y a-t-il pas un lien très étroit entre les souffrances expiatoires du Christ, la joie du salut et l'espérance de la résurrection ? Quand, plus tard, on distingua nettement le jour anniversaire de la mort de Jésus de celui de sa résurrection et quand il y eut deux solennités séparées, on appela la première : « pâque de la crucifixion » et la seconde : « pâque de la résurrection ».

A quelle époque la fête de Pâques est-elle apparue comme fête distincte ? Rien ne nous permet de fixer une date précise. On ne trouve aucune trace de la fête chrétienne de Pâques chez les Pères apostoliques, ni dans Justin Martyr ni dans la Didachè. Mais il paraît certain qu'elle était célébrée à Rome déjà du temps du pape Sixte, si l'on s'en rapporte au témoignage d'Irénée. En Orient, d'après le même auteur, on faisait remonter à saint Jean lui-même l'origine de la célébration de Pâques. Il semble bien résulter de ce qui précède que dans la première moitié du second siècle la fête de Pâques n'était pas encore universellement célébrée en tant que commémoration annuelle de la Résurrection, et qu'elle n'avait pas alors l'importance qu'elle devait prendre plus tard.

La fixation de la date de Pâques a donné lieu, au second siècle, à une longue et célèbre controverse. Certaines Églises, celles d'Asie, voulaient célébrer la Pâque chrétienne à la manière de la Pâque juive, c'est-à-dire le 14 du mois de nisan, suivant en cela l'exemple de Polycarpe, évêque de Smyrne, qui aurait tenu cette tradition de l'apôtre Jean. Ceux qui partageaient cette façon de voir ont été désignés pour cette raison par le nom de « Quartodécimains » (du mot latin qui signifie « quatorzième »). Les Églises latines, au contraire, étaient d'avis que Pâques fût célébré le dimanche d'après le quatorze, parce que le Christ était ressuscité le dimanche. La question fut abordée au cours d'un voyage à Rome de Polycarpe, qui la discuta dans un esprit de concorde avec l'évêque de Rome, Anicet. Ils convinrent d'ailleurs d'en ajourner la solution. Elle devait être reprise, mais cette fois avec passion, vers la fin du second siècle. Plusieurs synodes en furent saisis, qui s'efforcèrent en vain d'établir une règle uniforme pour toute la chrétienté. Le pape Victor essaya bien d'imposer la pratique latine aux Églises d'Orient, mais elles résistèrent, très attachées à une tradition qui, pour elles, était apostolique. Victor les menaça d'excommunication. C'est alors qu'Irénée, évêque de Lyon, écrivit à Victor, au nom de l'Église des Gaules, une lettre restée célèbre et souvent citée pour montrer combien était encore limitée l'autorité de l'évêque de Rome. Dans cette lettre Irénée reprochait vivement à son collègue romain d'avoir manqué de charité chrétienne et lui rappelait la rencontre de Polycarpe et d'Anicet qui s'étaient séparés dans la paix, bien que chacun restât sur ses positions. Irénée terminait en insistant sur le devoir pour tous les disciples du Christ de rester unis, en dépit de divergences de vues tout à fait secondaires pour la piété. Plus tard, en 325, le concile de Nicée imposa la pratique occidentale à toute la chrétienté ; toutefois la tradition pascale des Églises d'Orient continua d'être observée par certaines sectes (en particulier celles des Montanistes et des Novatiens), ainsi que dans quelques communautés isolées, considérées comme hérétiques.

Il peut être intéressant de rappeler ici la décision du concile de Nicée relative à la fixation de la date de Pâques, puisque cette décision est encore en vigueur aujourd'hui : la grande Pâques--ainsi désignée pour distinguer la fête de la Résurrection des autres fêtes secondaires qui portaient aussi le nom de Pâques dans l'Église primitive (par ex. Pâques de la Nativité =Noël) --doit toujours être célébrée un dimanche pour éviter sa coïncidence avec la Pâque juive. Elle est fixée au premier dimanche après la pleine lune qui suit le jour de l'équinoxe du printemps. L'équinoxe du printemps étant fixé au 21 mars, s'il y a pleine lune ce jour-là et si le lendemain est un dimanche, la fête de Pâques est célébrée le 22 mars. C'est le plus tôt qu'elle puisse avoir lieu. Si, au contraire, il y a pleine lune le 20 mars, veille de l'équinoxe, la pleine lune suivante n'aura lieu que le 19 avril. Et si ce jour-là est un lundi, il faut attendre au dimanche suivant, c'est-à-dire encore six jours, pour célébrer la fête de Pâques le 25 avril. C'est le plus tard qu'elle puisse être. M. M.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Lévitique 14

      1 L'Eternel dit à Moïse :
      2 « Voici quelle sera la loi sur le lépreux pour le jour de sa purification. On l'amènera devant le prêtre.
      3 Le prêtre sortira du camp et examinera le lépreux. Si le lépreux est guéri de la plaie de la lèpre,
      4 le prêtre ordonnera que l'on prenne, pour celui qui doit être purifié, deux oiseaux vivants et purs, du bois de cèdre, du cramoisi et de l'hysope.
      5 Le prêtre ordonnera qu'on égorge l'un des oiseaux sur un vase de terre, sur de l'eau vive.
      6 Il prendra l'oiseau vivant, le bois de cèdre, le cramoisi et l'hysope, et il les trempera avec l'oiseau vivant dans le sang de l'oiseau égorgé sur l'eau vive.
      7 Il fera sept fois l'aspersion sur celui qui doit être purifié de la lèpre. Puis il le déclarera pur et lâchera l'oiseau vivant dans les champs.
      8 » Celui qui se purifie lavera ses vêtements, rasera tous ses poils et se baignera dans l'eau. Il sera pur. Ensuite il pourra entrer dans le camp, mais il restera 7 jours à l’extérieur de sa tente.
      9 Le septième jour, il rasera tous ses poils, sa tête, sa barbe, ses sourcils, il rasera tous ses poils. Il lavera ses vêtements et baignera son corps dans l'eau, et il sera pur.
      10 Le huitième jour, il prendra deux agneaux sans défaut et une brebis d'un an sans défaut, une offrande de 6 litres et demi de fleur de farine pétrie à l'huile et 3 décilitres d'huile.
      11 Le prêtre qui fait la purification présentera l'homme qui se purifie et tous ces éléments devant l'Eternel, à l'entrée de la tente de la rencontre.
      12 » Le prêtre prendra l'un des agneaux et l'offrira en sacrifice de culpabilité avec les 3 décilitres d'huile. Il fera avec eux le geste de présentation devant l'Eternel.
      13 Il égorgera l'agneau à l’endroit où l'on égorge les victimes expiatoires et les holocaustes, dans le lieu saint. En effet, dans le sacrifice de culpabilité comme dans le sacrifice d'expiation, la victime est pour le prêtre. C'est une chose très sainte.
      14 Le prêtre prendra du sang de la victime de culpabilité. Il en mettra sur le lobe de l'oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit.
      15 Le prêtre prendra la mesure d'huile et il en versera dans le creux de sa main gauche.
      16 Il trempera le doigt de sa main droite dans l'huile qui est dans le creux de sa main gauche et il fera avec le doigt 7 fois l'aspersion de l'huile devant l'Eternel.
      17 Il mettra de l'huile qui lui reste dans la main sur le lobe de l'oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit, par-dessus le sang de la victime de culpabilité.
      18 Le prêtre mettra ce qui lui reste d'huile dans la main sur la tête de celui qui se purifie afin de faire l'expiation pour lui devant l'Eternel.
      19 Puis il offrira le sacrifice d'expiation et il fera l'expiation pour celui qui se purifie de sa souillure. Ensuite il égorgera l'holocauste.
      20 Il offrira sur l'autel l'holocauste et l'offrande. C’est ainsi que le prêtre fera l'expiation pour cette personne et elle sera pure.
      21 » Si la personne est pauvre et ne dispose pas de moyens suffisants, elle prendra un seul agneau, qui sera offert en sacrifice de culpabilité avec le geste de présentation et avec lequel on fera l'expiation pour elle. Elle prendra 2 litres de fleur de farine pétrie à l'huile pour l'offrande et 3 décilitres d'huile.
      22 Elle prendra aussi deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, en fonction de ses moyens, l'un pour le sacrifice d'expiation, l'autre pour l'holocauste.
      23 Le huitième jour, elle apportera tous ces éléments au prêtre à l'entrée de la tente de la rencontre, devant l'Eternel, pour sa purification.
      24 » Le prêtre prendra l'agneau destiné au sacrifice de culpabilité et les 3 décilitres d'huile, et il fera avec eux le geste de présentation devant l'Eternel.
      25 Il égorgera l'agneau du sacrifice de culpabilité, prendra du sang de la victime de culpabilité et en mettra sur le lobe de l'oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit.
      26 Le prêtre versera de l'huile dans le creux de sa main gauche.
      27 Il fera avec le doigt de sa main droite 7 fois l'aspersion de l'huile qui est dans sa main gauche devant l'Eternel.
      28 Il mettra de l'huile qui est dans sa main sur le lobe de l'oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit, là où il a mis du sang de la victime de culpabilité.
      29 Le prêtre mettra ce qui lui reste d'huile dans la main sur la tête de celui qui se purifie afin de faire l'expiation pour lui devant l'Eternel.
      30 Puis il offrira l'une des tourterelles ou l'un des jeunes pigeons que la personne aura pu se procurer,
      31 l'un en sacrifice d'expiation, l'autre en holocauste avec l'offrande. C’est ainsi qu’il fera l'expiation devant l'Eternel pour celui qui se purifie. »
      32 Telle est la loi pour la purification de celui qui a une plaie de lèpre et qui ne dispose pas de moyens suffisants.
      33 L'Eternel dit à Moïse et à Aaron :
      34 « Lorsque vous serez entrés dans le pays de Canaan dont je vous donne la possession, si je mets une plaie de lèpre sur une maison du pays que vous posséderez,
      35 le propriétaire de la maison ira le déclarer au prêtre en disant : ‘J'aperçois comme une plaie dans ma maison.’
      36 Avant d’entrer dans la maison pour examiner la plaie, le prêtre ordonnera qu'on la vide afin que tout ce qu’elle contient ne devienne pas impur. Après cela, il entrera pour examiner la maison.
      37 » Le prêtre examinera la plaie. S'il voit qu'elle se présente sur les murs de la maison sous forme de cavités verdâtres ou rougeâtres qui font un creux dans le mur,
      38 il sortira de la maison et, quand il sera à la porte, il fera fermer la maison pour 7 jours.
      39 Il y retournera le septième jour. S'il voit que la plaie s'est étendue sur les murs de la maison,
      40 il ordonnera qu'on enlève les pierres attaquées de la plaie et qu'on les jette à l’extérieur de la ville, dans un endroit impur.
      41 Il fera racler tout l'intérieur de la maison et l'on jettera à l’extérieur de la ville, dans un endroit impur, la poussière qu'on aura raclée.
      42 On prendra d'autres pierres que l'on mettra à la place des premières et l'on prendra un autre mortier pour recrépir la maison.
      43 » Si la plaie apparaît de nouveau dans la maison après qu'on a enlevé les pierres, raclé et recrépi la maison,
      44 le prêtre y retournera. S'il voit que la plaie s'est étendue dans la maison, c'est une lèpre durable dans la maison. Elle est impure.
      45 On démolira la maison, les pierres, le bois et tout le mortier de la maison. On portera ces éléments à l’extérieur de la ville dans un endroit impur.
      46 Si quelqu’un est entré dans la maison pendant toute la période où elle était fermée, il sera impur jusqu'au soir.
      47 Si quelqu’un y a couché, il lavera ses vêtements. Si quelqu’un y a mangé, il lavera aussi ses vêtements.
      48 » Si le prêtre qui est retourné dans la maison voit que la plaie ne s'est pas étendue après que la maison a été recrépie, il déclarera la maison pure, car la plaie est guérie.
      49 Il prendra deux oiseaux, du bois de cèdre, du cramoisi et de l'hysope pour purifier la maison.
      50 Il égorgera l'un des oiseaux sur un vase de terre, sur de l'eau vive.
      51 Il prendra le bois de cèdre, l'hysope, le cramoisi et l'oiseau vivant, les trempera dans le sang de l'oiseau égorgé et dans l'eau vive et fera 7 fois l'aspersion sur la maison.
      52 Il purifiera la maison avec le sang de l'oiseau, l'eau vive, l'oiseau vivant, le bois de cèdre, l'hysope et le cramoisi.
      53 Il lâchera l'oiseau vivant à l’extérieur de la ville, dans les champs. C'est ainsi qu'il fera l'expiation pour la maison et elle sera pure. »
      54 Telle est la loi pour toute plaie de lèpre et pour la teigne,
      55 pour la lèpre des vêtements et des maisons,
      56 pour les grosseurs, les dartres et les taches :
      57 elle enseigne quand une chose est impure et quand elle est pure. Telle est la loi sur la lèpre.

      Lévitique 19

      1 L'Eternel dit à Moïse :
      2 « Transmets ces instructions à toute l'assemblée des Israélites : *Vous serez saints, car je suis saint, moi, l'Eternel, votre Dieu.
      3 Chacun de vous traitera sa mère et son père avec déférence et respectera mes sabbats. Je suis l'Eternel, votre Dieu.
      4 Vous ne vous tournerez pas vers les faux dieux, vous ne vous ferez pas des dieux en métal fondu. Je suis l'Eternel, votre Dieu.
      5 » Quand vous offrirez à l'Eternel un sacrifice de communion, vous l'offrirez de sorte qu'il soit accepté.
      6 On mangera la victime le jour où vous la sacrifierez ou le lendemain. On brûlera au feu ce qui restera jusqu'au troisième jour.
      7 Si l'on en mange le troisième jour, ce sera une chose infecte : le sacrifice ne sera pas accepté.
      8 Celui qui en mangera supportera les conséquences de sa faute, car il profane ce qui est consacré à l'Eternel : cette personne-là sera exclue de son peuple.
      9 » Quand vous ferez la moisson dans votre pays, tu ne moissonneras pas ton champ jusqu’aux bords et tu ne ramasseras pas ce qui reste à glaner.
      10 Tu ne cueilleras pas non plus les grappes restées dans ta vigne et tu ne ramasseras pas les grains qui en seront tombés. Tu le laisseras au pauvre et à l'étranger. Je suis l'Eternel, votre Dieu.
      11 » Vous ne commettrez pas de vol et vous ne recourrez ni au mensonge ni à la tromperie les uns envers les autres.
      12 Vous ne jurerez pas faussement par mon nom, car ce serait déshonorer le nom de ton Dieu. Je suis l'Eternel.
      13 » Tu n’exploiteras pas ton prochain et tu ne prendras rien par violence. Tu ne garderas pas chez toi jusqu'au lendemain la paie d’un salarié.
      14 Tu ne maudiras pas un sourd et tu ne mettras devant un aveugle rien qui puisse le faire tomber, mais tu craindras ton Dieu. Je suis l'Eternel.
      15 » Tu ne commettras pas d'injustice dans tes jugements : tu n’avantageras pas le faible et tu ne favoriseras pas non plus le grand, mais tu jugeras ton prochain avec justice.
      16 » Tu ne propageras pas de calomnies parmi ton peuple et tu ne t’attaqueras pas à la vie de ton prochain. Je suis l'Eternel.
      17 Tu ne détesteras pas ton frère dans ton cœur, mais tu veilleras à reprendre ton prochain, ainsi tu ne te chargeras pas d'un péché à cause de lui.
      18 Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune contre les membres de ton peuple. *Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Eternel.
      19 » Vous respecterez mes prescriptions. Tu n'accoupleras pas deux bêtes d’espèces différentes. Tu n'ensemenceras pas ton champ de deux espèces de semences. Et tu ne porteras pas un vêtement tissé de deux espèces de fils.
      20 » Lorsqu'un homme couchera avec une femme, si c'est une esclave fiancée à un autre homme et qui n'a pas été rachetée ou affranchie, ils seront punis, mais non de mort, parce qu'elle n'a pas été affranchie.
      21 L'homme amènera un bélier à l'Eternel, à l'entrée de la tente de la rencontre, en sacrifice de culpabilité pour sa faute.
      22 Le prêtre fera l'expiation pour lui devant l'Eternel avec le bélier offert en sacrifice de culpabilité pour le péché qu'il a commis, et le péché qu'il a commis lui sera pardonné.
      23 » Quand vous serez entrés dans le pays et que vous y aurez planté toutes sortes d'arbres fruitiers, vous rejetterez leurs fruits comme étant impurs ; pendant trois ans vous les considérerez comme impurs, on n'en mangera pas.
      24 La quatrième année, tous leurs fruits seront consacrés à l'Eternel au milieu des réjouissances.
      25 La cinquième année, vous mangerez leurs fruits et vous continuerez à les récolter. Je suis l'Eternel, votre Dieu.
      26 » Vous ne mangerez rien avec du sang. Vous n'observerez ni les serpents ni les nuages pour en tirer des pronostics.
      27 Vous ne couperez pas en rond les coins de votre chevelure et tu ne raseras pas les coins de ta barbe.
      28 Vous ne ferez pas d'incisions sur votre corps pour un mort et vous ne vous ferez pas de tatouages. Je suis l'Eternel.
      29 » Tu ne déshonoreras pas ta fille en la livrant à la prostitution, de peur que le pays ne se prostitue et ne se remplisse de crimes.
      30 » Vous respecterez mes sabbats et vous traiterez mon sanctuaire avec déférence. Je suis l'Eternel.
      31 Ne vous adressez pas à ceux qui invoquent les esprits et aux spirites, ne les recherchez pas, de peur de vous rendre impurs par eux. Je suis l'Eternel, votre Dieu.
      32 » Tu te lèveras devant la personne aux cheveux blancs et tu traiteras le vieillard avec honneur. Tu craindras ton Dieu. Je suis l'Eternel.
      33 Si un étranger vient séjourner avec vous dans votre pays, vous ne le maltraiterez pas.
      34 Vous traiterez l'étranger en séjour parmi vous comme un Israélite, comme l’un de vous ; vous l'aimerez comme vous-mêmes, car vous avez été étrangers en Egypte. Je suis l'Eternel, votre Dieu.
      35 » Vous ne commettrez pas d’injustice ni dans les jugements, ni dans les mesures de dimension, ni dans les poids, ni dans les mesures de capacité.
      36 Vous aurez des balances justes, des poids justes, des mesures de solides justes et des mesures de liquides justes. Je suis l'Eternel, votre Dieu, qui vous ai fait sortir d'Egypte.
      37 Vous respecterez toutes mes prescriptions et toutes mes règles, vous les mettrez en pratique. Je suis l'Eternel. »

      Lévitique 20

      1 L'Eternel dit à Moïse :
      2 « Tu diras aux Israélites : Si un Israélite ou un étranger qui séjourne en Israël livre l'un de ses enfants à Moloc, il sera puni de mort : le peuple du pays le lapidera.
      3 Quant à moi, je me tournerai contre cet homme et je l’exclurai du milieu de son peuple, parce qu'il a livré un de ses enfants à Moloc, rendu mon sanctuaire impur et déshonoré mon saint nom.
      4 Si le peuple du pays ferme les yeux sur le fait que cet homme livre un de ses enfants à Moloc, s'il ne le fait pas mourir,
      5 je me tournerai, moi, contre cet homme et contre sa famille et je l’exclurai du milieu de son peuple avec tous ceux qui, à sa suite, se prostituent à Moloc.
      6 » Si quelqu'un s'adresse à ceux qui invoquent les esprits et aux spirites pour se prostituer à eux, je me tournerai contre lui et je l’exclurai du milieu de son peuple.
Afficher tous les 209 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider