FERMER

Dictionnaire Biblique de Top Bible

SIMON

Nom grec, répandu au début de l'ère chrétienne, fréquent dans les papiers de ce temps et nullement réservé à des Juifs : mais sa ressemblance avec le nom hébreu de l'A.T. Siméon (voir ce mot) l'a fait adopter comme son équivalent par bien des Juifs.

1. Chef d'une famille de Juda (1Ch 4:20).

2. Fils d'Onias ; grand-prêtre, constructeur de la muraille du temple (Sir 50:1).

3. Deuxième fils de Mattatthias (1Ma 2:3) ; grand-prêtre, général et gouverneur (1Ma 2:3 13:1-16:24). On compta les années à partir de lui (13:12). Pour l'hypothèse relative à son nom dans le Ps 110, voir Alphabétique (poème), III, 3.

4. Benjamite, préfet du temple, qu'il trahit par jalousie (2Ma 3:4).

5. L'apôtre, frère d'André (voir Simon Pierre).

6. Le Cananite ou le Cananéen (Mr 3:18, Mt 10:4, Lu 6:15, Ac 1:13) ; Marc et Matthieu l'appellent de son surnom hébreu, le Cananite, et Luc de son surnom grec, le Zélote, qui, tous deux, signifient le Zélé et désignent la secte ayant pour programme de restaurer par la force l'indépendance nationale (voir Cananéen). Les évangiles ne donnent aucun détail sur lui. La tradition veut qu'après la mort de Jacques il l'ait remplacé à la tête de l'Église de Jérusalem ; il aurait encore évangélisé l'Egypte, l'Afrique et même l'Angleterre.

7. Le frère du Seigneur (Mr 6:3, Mt 13:55), considéré quelquefois comme le même que Simon le Cananite (n° 6).

8. Le lépreux (Mr 14:3, Mt 26:6, cf. Jn 12:2), de Béthanie, sans doute ainsi désigné parce qu'il aurait été guéri d'une maladie tenue pour la lèpre. Les détails des récits dans les Synopt, et Jn : le lieu, l'époque, la remarque des disciples sur le gaspillage, la réponse de Jésus faisant allusion aux pauvres et à sa sépulture, --font penser qu'il s'agit bien du même épisode. Les différences sont secondaires. Rien n'indique cependant que Simon de Béthanie fût parent de Marthe (son mari ou son père, d'après quelques commentateurs) ; peut-être simplement celle-ci servait-elle chez lui. La femme dont les Synopt, ignorent le nom serait Marie, soeur de Marthe (voir ces mots).

9. Le pharisien : (Lu 7:36 et suivants) quelquefois identifié avec le précédent ; mais puisqu'il paraît en Galilée, au début du ministère de Jésus, il ne s'agit pas du même épisode que dans Mt 26:6 ou Jn 12:2. La femme dont Lu 1 gnore le nom pourrait être Marie. (cf. Jn 11:2) Jésus fait remarquer sa repentance pour donner au pharisien une leçon de courtoisie (verset 44-46) en même temps que de charité (verset 47).

10. Le Cyrénéen (Mr 15:21, Mt 27:32, Lu 23:26). Originaire de Cyrène, ville de Libye ou Cyrénaïque, cultivateur robuste, réquisitionné pour porter la croix, peut-être par allusion ironique à la parole de Jésus sur « celui qui doit porter sa croix et le suivre » (Mr 8:34, Mt 10:38, Lu 9:25 14:27). D'après Mr 15:21 il était le père d'Alexandre et de Rufus. (cf. Ro 16:13) Au II° siècle, certains prétendaient qu'il avait été crucifié à la place de Jésus !

11. Le corroyeur, ou tanneur (Ac 9:43), de Joppé, dont la maison était au bord de la mer (Ac 10:6), et chez qui Pierre logea un certain temps.

12. Le magicien (voir art. suivant). Jq. L.

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Les différentes versions
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Versets relatifs

Afficher tous les 109 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...