Nombres 18

    • 1

      1 √† 7 T√Ęche et responsabilit√© des sacrificateurs et des L√©vites.

      Toi et tes fils : les sacrificateurs.

      La maison de ton père : toute la tribu des Lévites. Dans ce qui suit sont repris d'abord Aaron et les sacrificateurs (toi et tes Fils avec toi), puis (versets 2 et 3 les Lévites).

      Les fautes commises dans les choses saintes : les atteintes à l'ordre établi par Dieu, telles que celles qui avaient été commises par les deux cent cinquante (16.18) ; comparez Exode 28.38.

      Les fautes commises dans votre sacerdoce. Ceci regarde les sacrificateurs seuls.

      2

      Et tes fr√®res aussi, la tribu de L√©vi. Les L√©vites doivent √™tre associ√©s au travail des sacrificateurs dans les limites de leurs fonctions et seront aussi responsables dans cette mesure. Leur t√Ęche consiste √† servir et √† garder (3.8).

      Qu'ils te soient adjoints (en hébreu illavou) : allusion au sens du nom de Lévi (Genèse 29.34, note).

      Devant, et non pas dans.

      3

      L'autel : l'autel d'airain, dans le parvis.

      Que vous ne mouriez, eux et vous : eux, pour avoir touché les meubles sacrés ; vous, pour avoir laissé commettre cette faute (4.15)

      Etranger : à la tribu de Lévi (3.10).

      5

      Plus de colère. Allusion manifeste à la scène racontée 16.46-47 et à l'effroi qu'elle avait causé aux Israélites (17.12-13).

      6

      Ils sont à vous. Ce sont vos aides dans le service du sanctuaire auquel il est interdit aux Israélites de prendre part directement ; comparez 8.19.

      Eux qui ont √©t√© donn√©s √† l'Eternel. D'apr√®s 8.11, les L√©vites ont √©t√© offerts de la part d'Isra√ęl en offrande balanc√©e¬†; voil√† ce qui explique l'expression : donn√©s √† l'Eternel. Mais d'apr√®s L√©vitique 7.29 (note), c'√©tait le propre des offrandes balanc√©es d'√™tre r√©troc√©d√©es par l'Eternel aux sacrificateurs, et voil√† pourquoi ces m√™mes L√©vites sont en m√™me temps donn√©s √† Aaron (Nombres 8.19).

      7

      Derrière le voile : dans le Lieu très saint, (Exode 26.33). L'autel d'airain dans le parvis et l'arche au-delà du voile désignent les deux limites entre lesquelles s'accomplissent les principales fonctions sacerdotales dans les trois parties du sanctuaire, soit en la personne d'Aaron, soit en celle des autres sacrificateurs.

      Comme un don. Vous n'y aviez aucun droit ; mais par cela même que le sacerdoce est un don que je vous ai fait moi-même librement, personne d'autre n'a le droit d'y prétendre.

      L'étranger : à la famille sacerdotale, qu'il soit lévite ou simple israélite.

      8

      8 à 19 Revenus des sacrificateurs.

      Je te remets, littéralement : je le donne la garde et te remets l'emploi de ce qui est prélevé pour moi. C'est le principe général dont ce qui suit est. l'application. Le sacrificateur aura à veiller à ce que toutes les contributions des Israélites soient exactement fournies et à ce qu'il en soit fait l'usage ordonné par la loi.

      9

      9 à 18 Spécification des revenus des sacrificateurs.

      1¬į) : versets 9 et 10. Tout ce qui est pr√©lev√© sur les victimes et oblations, sauf et r√©serv√© ce qui doit √™tre br√Ľl√©. Ce sont l√† les choses tr√®s saintes, qui ne peuvent √™tre mang√©es qu'en lieu tr√®s saint et par les m√Ęles de la famille sacerdotale. Ce lieu tr√®s saint d√©signe ici le parvis¬†; il est d√©sign√© ailleurs simplement comme lieu saint (L√©vitique 6.16,26¬†; 7.6). Dieu veut appuyer ici plus fortement sur la notion de saintet√©.

      11

      2¬į) : verset 11. La part pr√©lev√©e sur les sacrifices d'actions de gr√Ęces (L√©vitique 7.28-36). C'est l√† une chose simplement sainte qui peut √™tre mang√©e en tout lieu non souill√© et par tous les membres de la famille en √©tat de puret√© (L√©vitique 22.3). Sur les choses tr√®s saintes et les choses simplement saintes, voir L√©vitique 6.25, note.

      12

      3¬į) : versets 12 et 13. Les pr√©mices de toutes les productions de la terre (Exode 22.29).

      Deut√©ronome 26.1-11 d√©crit le rite √† accomplir en cette circonstance. Ces pr√©mices sont d√©sign√©es ici par trois expressions parall√®les, d√©signant une seule et m√™me chose : le meilleur de l'huile, du mo√Ľt et du bl√© : les primeurs¬†; les pr√©mices des produits du pays (comparez Exode 23.19 o√Ļ ces deux derniers termes sont combin√©s). Les rabbins, par des distinctions subtiles, ont voulu faire de ces trois synonymes trois redevances distinctes.

      Pur : voir Lévitique 22.1-8.

      14

      4¬į) : verset 14. Ce qui est d√©vou√© par interdit : voir L√©vitique 27.28, note. Ce qui √©tait vou√© par interdit ne pouvait √™tre ni rachet√© ni vendu, mais appartenait √† l'Eternel, c'est-√†-dire au sacrificateur.

      15

      5¬į) : verset 15. Tout premier-n√©. C'√©tait encore un revenu des sacrificateurs d'une importance tr√®s consid√©rable, si l'on songe d'un c√īt√© √† la grandeur du peuple, de l'autre au petit nombre des membres de la famille sacerdotale.

      Tu libéreras : tu feras libérer au moyen d'un rachat qu'on te paiera. L'homme et l'animal impur, ne pouvant être sacrifiés, sont rachetés ; ce principe a déjà été fréquemment établi (Exode 13.13 ; 34.20 ; Lévitique 27.27).

      16

      Tu les libéreras : cela ne se rapporte qu'aux hommes. Quant aux animaux impurs, voir à Lévitique 27.27.

      L'√Ęge d'un mois : c'est l'√Ęge o√Ļ l'enfant r√©put√© viable (3.15).

      D'après la taxe : non pas d'après une estimation qui varierait, mais d'après le tarif établi une fois pour toutes (Lévitique 5.15).

      Sicle sacré : voir Exode 30.13, note.

      17

      Les premiers-n√©s des animaux purs doivent √™tre r√©ellement offerts en sacrifice¬†; et la chair tout enti√®re reviendra aux sacrificateurs, comme leur reviennent, dans les sacrifices d'actions de gr√Ęces, la poitrine et la cuisse droite (L√©vitique 7.31-32).

      19

      Tout ce qui est prélevé : résumé final correspondant à la formule d'introduction (verset 8).

      Alliance de sel. Le sens de ce terme est expliqué par le mot suivant : perpétuelle. Le sel préserve de la corruption (Lévitique 2.13, note).

      Il n'est pas parl√© ici d'une sixi√®me source de revenus pour les sacrificateurs : celle qui provient de la d√ģme que doivent leur remettre les L√©vites (verset 26).

      20

      20 à 24 Revenus des Lévites.

      Ces premières paroles, adressées à Aaron, concernent encore les sacrificateurs ; elles servent de transition à ce qui va lui être dit, dès le verset 21, à l'égard des Lévites dont Aaron est aussi le chef.

      Tu ne posséderas pas. Aucune part ne devra être assignée à Aaron et à sa famille dans le partage de Canaan.

      C'est moi qui suis ta part : en ce que tous les dons faits √† l'Eternel par Isra√ęl reviendront aux sacrificateurs et leur tiendront lieu de territoire. La famille d'Aaron √©tait ainsi appel√©e √† vivre de foi.

      21

      Et aux fils de L√©vi... Le revenu des L√©vites est de la m√™me nature que celui des sacrificateurs¬†; il ne repose sur aucun bien-fonds¬†; il d√©pend enti√®rement de l'ob√©issance du peuple √† l'ordre de Dieu. Il consiste dans la d√ģme que chaque Isra√©lite doit leur payer sur les produits de sa terre. C'est en vertu de cette assimilation du traitement des L√©vites √† celui des sacrificateurs que dans le Deut√©ronome la parole du verset 20 est envisag√©e comme adress√©e aux premiers aussi bien qu'aux seconds (Deut√©ronome 10.9¬†; 18.2).

      22

      Les fils d'Isra√ęl n'approcheront plus... Ces mots √©tablissent la n√©cessit√© du service des L√©vites, que l'Eternel r√©tribue comme nous venons de le voir. Car ce service, en dispensant les fils d'Isra√ęl d'entrer en contact imm√©diat avec le sanctuaire de l'Eternel, sera le moyen de les pr√©server de ces catastrophes qui ont si fort effray√© le peuple (17.13¬†; comparez 1.53¬†; 8.19).

      23

      Porteront leurs fautes. ils seront, comme les sacrificateurs. responsables des fautes qu'ils commettent eux-mêmes dans leur service. C'est le pendant du verset 1.

      25

      25-32 D√ģme de la d√ģme des L√©vites.

      Apr√®s avoir trait√© des rapports du peuple avec les L√©vites et les sacrificateurs, au point de vue de l'apanage de ceux-ci, l'auteur traite maintenant des rapports des L√©vites avec les sacrificateurs sous ce m√™me rapport. Les L√©vites auront √† payer aux sacrificateurs la dixi√®me partie de ce qu'ils retireront eux-m√™mes par les d√ģmes que leur paiera le peuple. C'est ce qui est appel√© la d√ģme de la d√ģme.

      27

      Comme... du bl√© de l'aire... La d√ģme pay√©e aux L√©vites √©quivalait pour ceux-ci au produit que chaque Isra√©lite retire de son champ et de sa vigne. Le L√©vite doit donc en pr√©lever une portion pour l'Eternel, comme le fait chaque Isra√©lite pour le produit de ses terres¬†; et cette portion revient par cons√©quent au sacrificateur.

      29

      Sur tout le meilleur. A la quantit√©, qui vient d'√™tre d√©termin√©e, doit s'ajouter la qualit√©. Les L√©vites doivent tirer la portion consacr√©e aux sacrificateurs de ce qu'il y a de mieux dans les d√ģmes qu'ils ont re√ßues.

      31

      En tout lieu... Quant à l'emploi des neuf autres dixièmes, pas de restrictions, comme au verset 10, ni pour le lieu, ni pour les personnes.

      32

      D'un p√©ch√©. Une fois la d√ģme pay√©e, le L√©vite est libre devant Dieu d'user de tout le reste avec sa famille en quelque lieu qu'il habite.

      Nous poss√©dons dans ce chapitre l'ordonnance fondamentale relative √† l'entretien du sacerdoce isra√©lite. Chez d'autres peuples de l'antiquit√©, les pr√™tres jouissaient de propri√©t√©s consid√©rables. Chez les Egyptiens, en particulier, ils poss√©daient la plus grande et la meilleure partie du sol. C'√©tait, disaient-ils, une donation que leur avait faite la d√©esse Isis pendant son s√©jour sur la terre. Elle √©quivalait au tiers du pays. Ces terres √©taient exemptes de toute esp√®ce d'imp√īts. Quelle diff√©rence avec l'organisation isra√©lite d'apr√®s laquelle les sacrificateurs et les L√©vites ne purent jamais poss√©der autre chose que les demeures qui plus tard leur furent assign√©es dans un certain nombre de villes et les p√Ęturages n√©cessaires pour leurs troupeaux dans la banlieue de ces villes¬†!

      Si chaque tribu, en arrivant en Canaan, re√ßut une portion de territoire suffisante pour assurer son entretien et son bien-√™tre, cet avantage fut refus√© √† la tribu sacerdotale, √† laquelle la constitution n'assurait d'autres moyens d'existence que ceux qui provenaient de la pi√©t√© et de la fid√©lit√© du peuple, √† savoir les sacrifices, les oblations et les pr√©mices, quant aux sacrificateurs, et les d√ģmes, quant aux L√©vites.

      Cette position de d√©pendance n'avait, rien d'humiliant au point de vue spirituel¬†; car, comme le dit l'Eternel, ce n'√©tait pas le peuple, c'√©tait lui-m√™me qui dotait ainsi ses serviteurs, puisque c'√©tait √† lui comme au vrai souverain d'Isra√ęl qu'√©taient dues et ces offrandes et ces d√ģmes. Mais il est certain pourtant que cette position avait quelque chose de bien pr√©caire, et qu'elle suffit √† prouver combien l'ambition et la cupidit√© furent √©trang√®res chez ce peuple √† l'origine de l'institution sacerdotale et quel en fut le v√©ritable auteur. Dieu seul peut avoir assign√© √† ses serviteurs un moyen d'entretien qui reposait uniquement sur la fid√©lit√© √† sa personne et √† son culte.

      Nous avons vu que l'ordonnance que nous venons d'√©tudier √©tait renferm√©e dans le document √©lohiste, appel√© commun√©ment code sacerdotal. Cette circonstance est √† remarquer. On doit reconna√ģtre que, si ce document est l'Ňďuvre des sacrificateurs, il est rest√© pur de toute pr√©occupation √©go√Įste et a √©t√© r√©dig√© uniquement sous l'inspiration et au service du Ma√ģtre de la th√©ocratie.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.