Apocalypse 17.7

L'ange me dit : « Pourquoi t'Ă©tonnes-tu ? Je te dirai le mystĂšre de la femme et de la bĂȘte qui la porte, celle qui a les sept tĂȘtes et les dix cornes.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Ce trĂŽne trompera par son influence, dans une soumission stupide et aveugle, tous les habitants de la terre, exceptĂ© le reste des Ă©lus. Cette bĂȘte avait sept tĂȘtes, sept montagnes : les sept collines sur lesquelles se tient Rome ; elle avait sept rois, sept sortes de gouvernement : cinq Ă©taient tombĂ©s, au moment oĂč cette prophĂ©tie Ă©tait Ă©crite, un seul Ă©tait alors existant, le dernier Ă©tait encore Ă  venir.

Cette bĂȘte, dirigĂ©e par la papautĂ©, est un huitiĂšme « gouvernement », elle instaure Ă  nouveau l'idolĂątrie. Elle a dix cornes, qui reprĂ©sentent dix rois, qui n’ont cependant pas de royaume ; ils ne doivent pas rĂ©gner tant que l'empire romain ne pas anĂ©anti ; ils doivent ĂȘtre relativement zĂ©lĂ©s, du moins pendant un certain temps, pour l’intĂ©rĂȘt de la bĂȘte.

Christ doit rĂ©gner, jusqu'Ă  ce que tous Ses ennemis soient mis sous Ses pieds : cette victoire future est due au fait qu’Il est le Roi des rois, et le Seigneur des seigneurs. Il dispose de l'autoritĂ© suprĂȘme et du pouvoir sur toutes choses ; toutes les puissances de la terre et de l'enfer sont assujetties Ă  Son contrĂŽle. Ses « disciples », sont appelĂ©s Ă  participer Son combat ; ils y sont parfaitement prĂ©parĂ©s, et ils seront fidĂšles en cela !

    • Apocalypse 17

      1 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint me parler et dit : « Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.
      2 C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrĂ©s Ă  l’immoralitĂ©, et c'est du vin de sa prostitution que les habitants de la terre se sont enivrĂ©s. »
      3 Alors il me transporta en esprit dans un dĂ©sert et je vis une femme assise sur une bĂȘte Ă©carlate, couverte de noms blasphĂ©matoires et qui avait sept tĂȘtes et dix cornes.
      4 Cette femme était habillée de pourpre et d'écarlate et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d'or remplie d'abominations et des souillures de sa prostitution.
      5 Sur son front était écrit un nom, un mystÚre : « Babylone la grande, la mÚre des prostituées et des abominations de la terre. »
      6 Je vis cette femme ivre du sang des saints, du sang des témoins de Jésus. En la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement.
      7 L'ange me dit : « Pourquoi t'Ă©tonnes-tu ? Je te dirai le mystĂšre de la femme et de la bĂȘte qui la porte, celle qui a les sept tĂȘtes et les dix cornes.
      8 La bĂȘte que tu as vue existait et elle n'existe plus. Elle va monter de l'abĂźme et s’en aller Ă  la perdition. Les habitants de la terre, ceux dont le nom n'a pas Ă©tĂ© inscrit dĂšs la crĂ©ation du monde dans le livre de vie, s'Ă©tonneront en voyant que la bĂȘte existait, qu’elle n'existe plus et qu’elle reparaĂźtra.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
DĂ©couvrir sur TopMusic
Bethléem Batiment C 23
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptĂ©s Ă  vos centres d'intĂ©rĂȘts. En savoir plus...