Ecclésiaste 11.5

Tu ne sais pas quel parcours le vent suit ni comment les os se forment dans le ventre de la femme enceinte¬†; de m√™me tu ne connais pas l'Ňďuvre de Dieu, l‚Äôauteur de tout ce qui existe.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Job 5

      9 C’est lui l’auteur de grandeurs qu’il est impossible d’explorer, de merveilles si nombreuses qu’il est impossible de les compter.

      Job 26

      5 ¬Ľ Les d√©funts tremblent au-dessous de l‚Äôeau et des cr√©atures qui l‚Äôhabitent.
      6 Devant Dieu le séjour des morts se retrouve nu, le gouffre de perdition est sans protection.
      7 C’est lui qui déploie le nord sur le vide, qui suspend la terre sur le vide.
      8 Il enferme l’eau dans ses nuages sans qu’ils se déchirent sous son poids.
      9 Il recouvre son tr√īne en d√©ployant sa nu√©e sur lui.
      10 ¬Ľ Il a trac√© un cercle √† la surface de l‚Äôeau, √† la fronti√®re entre la lumi√®re et les t√©n√®bres.
      11 Les piliers du ciel sont ébranlés, ils sont effarés quand il menace.
      12 Par sa force il dompte la mer, par son intelligence il en brise l'orgueil.
      13 Son souffle donne au ciel la sérénité, sa main transperce le serpent fuyard.
      14 ¬Ľ Si tout cela ne repr√©sente qu‚Äôun aper√ßu de sa mani√®re de faire, le faible √©cho qui nous en parvient, qui pourra comprendre le tonnerre de sa puissance¬†?¬†¬Ľ

      Job 36

      24 Souviens-toi de célébrer la grandeur de son activité : les hommes l’ont chantée.
      25 C’est que tous les êtres humains peuvent la contempler, chacun la voit de loin.
      26 ¬Ľ Oui, la grandeur de Dieu d√©passe ce que nous pouvons conna√ģtre. Le nombre de ses ann√©es est incalculable.
      27 Il attire les gouttes d'eau, qui s’évaporent et retombent en pluie.
      28 Les nuages la laissent couler, ils la déversent avec abondance sur les hommes.
      29 Qui donc comprendra le déploiement des nuages, le fracas de sa tente ?
      30 Il déploie autour de lui sa lumière et il recouvre les profondeurs de la mer.
      31 C’est ainsi qu’il juge les peuples et donne la nourriture avec abondance.
      32 Il cache dans ses mains des éclairs auxquels il fixe une cible.
      33 Il s'annonce par son tonnerre, et même le bétail pressent son approche.

      Job 37

      23 Nous ne pouvons atteindre le Tout-Puissant. Sa grandeur se manifeste dans sa force, mais le droit et la parfaite justice, il ne les maltraite pas.

      Job 38

      4 ¬Ľ O√Ļ √©tais-tu quand j‚Äôai fond√© la terre¬†? D√©clare-le, puisque tu es si intelligent¬†!
      5 Qui a fixé ses dimensions ? Tu le sais, n’est-ce pas ? Ou qui a déplié le ruban à mesurer sur elle ?
      6 Sur quoi ses bases reposent-elles ? Ou qui en a posé la pierre angulaire
      7 alors que les étoiles du matin éclataient ensemble en chants d'allégresse et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ?
      8 ¬Ľ Qui a bloqu√© la mer avec des portes quand, dans son jaillissement, elle est sortie du ventre maternel,
      9 quand j’ai fait des nuages son habit et de l'obscurité ses langes,
      10 quand je lui ai fixé des limites et imposé verrou et portes,
      11 quand j‚Äôai dit¬†: ‚ÄėTu pourras venir jusqu'ici, tu n'iras pas plus loin. Ici s'arr√™tera l'orgueil de tes vagues‚Äô¬†?
      12 ¬Ľ Depuis que tu existes, as-tu donn√© des ordres au matin¬†? As-tu montr√© sa place √† l'aurore
      13 pour qu’elle attrape les bords de la terre et que les méchants en tombent ?
      14 Tout se transforme alors, comme l'argile qui reçoit une empreinte, et l’ensemble se présente comme paré d’un habit.
      15 Quant aux méchants, ils sont privés de leur lumière, et le bras prêt à agir est brisé.
      16 ¬Ľ As-tu p√©n√©tr√© jusqu'aux sources de la mer¬†? T'es-tu promen√© dans les profondeurs du gouffre¬†?
      17 Les portes de la mort t’ont-elles été dévoilées ? As-tu vu les portes de l'ombre de la mort ?
      18 As-tu perçu toute la largeur de la terre ? Déclare-le, si tu sais tout cela !
      19 ¬Ľ O√Ļ est donc le chemin qui conduit √† l‚Äôhabitation de la lumi√®re¬†? Et les t√©n√®bres, o√Ļ ont-elles leur domicile
      20 pour que tu puisses les conduire vers leur territoire et discerner les sentiers qui mènent chez elles ?
      21 Tu le sais, puisque tu étais déjà né et que le nombre de tes jours est si grand !
      22 ¬Ľ Es-tu parvenu jusqu'aux r√©serves de neige¬†? As-tu vu les d√©p√īts de gr√™le
      23 que je tiens en réserve pour les moments de détresse, pour les jours de guerre et de bataille ?
      24 Par quel chemin la lumière se divise-t-elle et le vent d'est déferle-t-il sur la terre ?
      25 Qui a ouvert un passage pour les averses, un chemin pour l'éclair et le tonnerre,
      26 pour que la pluie tombe sur une terre sans habitants, sur un d√©sert o√Ļ il n'y a pas d'√™tres humains,
      27 pour qu'elle rassasie les endroits solitaires et arides et fasse pousser et sortir l'herbe ?
      28 ¬Ľ La pluie a-t-elle un p√®re¬†? Qui donc fait na√ģtre les gouttes de ros√©e¬†?
      29 De quel ventre est sortie la glace et qui a donné naissance au givre,
      30 pour que l’eau se déguise en pierre et que la surface du gouffre reste figée ?
      31 ¬Ľ Peux-tu serrer les liens des Pl√©iades ou d√©tacher les cordages d‚ÄôOrion¬†?
      32 Fais-tu para√ģtre au moment voulu les constellations du zodiaque et conduis-tu la Grande Ourse avec ses petits¬†?
      33 Connais-tu les règles du ciel ? Peux-tu instaurer l’autorité de Dieu sur la terre ?
      34 Peux-tu élever ta voix jusqu'aux nuages pour que des torrents d'eau te couvrent ?
      35 As-tu lanc√© des √©clairs¬†? Sont-ils partis¬†? Te disent-ils¬†: ‚ÄėNous voici‚Äô¬†?
      36 ¬Ľ Qui a mis la sagesse au fond du cŇďur ou donn√© l'intelligence √† l'esprit¬†?
      37 Qui a la sagesse nécessaire pour compter les nuages ? Qui peut faire pencher les cruches du ciel
      38 pour provoquer des coulées de boue et coller ensemble les mottes de terre ?
      39 ¬Ľ Chasses-tu la proie pour la lionne et satisfais-tu l‚Äôapp√©tit des lionceaux
      40 quand ils sont couchés dans leur tanière, quand ils sont aux aguets dans leur repaire ?
      41 Qui prépare au corbeau sa nourriture quand ses petits crient vers Dieu et vacillent, affamés ?

      Job 39

      1 ¬Ľ Sais-tu quand les bouquetins font leurs petits¬†? Observes-tu les biches quand elles mettent bas¬†?
      2 Comptes-tu les mois pendant lesquels elles portent et connais-tu l'√©poque o√Ļ elles mettent bas¬†?
      3 Elles se courbent, libèrent leurs petits et sont délivrées de leurs douleurs.
      4 Leurs petits prennent des forces et grandissent en plein air, puis ils s'éloignent et ne reviennent plus vers elles.
      5 ¬Ľ Qui a rendu l'√Ęne sauvage ind√©pendant et l'a lib√©r√© de tout lien¬†?
      6 J'ai fait de la steppe son domicile, de la terre salée son habitation.
      7 Il se moque du grondement des villes, il n'entend pas les cris d‚Äôun ma√ģtre.
      8 Il parcourt les montagnes pour trouver sa nourriture, il est à la recherche de tout ce qui est vert.
      9 ¬Ľ Le buffle d√©sire-t-il √™tre √† ton service¬†? Passe-t-il la nuit pr√®s de ta mangeoire¬†?
      10 L'attaches-tu avec une corde pour qu'il trace un sillon¬†? Tra√ģnera-t-il la herse derri√®re toi dans les vall√©es¬†?
      11 Pourras-tu t’appuyer sur lui parce que sa force est grande ? Lui laisseras-tu ton travail ?
      12 Peux-tu te fier à lui pour rentrer ta récolte ? La rassemblera-t-il dans ton aire de battage ?
      13 ¬Ľ L'aile des autruches se d√©ploie joyeusement. On dirait l'aile, le plumage de la cigogne.
      14 Cependant, l'autruche abandonne ses Ňďufs √† la terre et les laisse chauffer sur la poussi√®re.
      15 Elle oublie qu’un pied peut les écraser, qu'une bête sauvage peut les piétiner.
      16 Elle traite durement ses petits, comme s'ils n'étaient pas à elle. Elle n’est pas inquiète à l’idée d’avoir travaillé pour rien.
      17 En effet, Dieu lui a refusé la sagesse, il ne lui a pas attribué l'intelligence.
      18 Quand elle se dresse et prend sa course, elle se moque du cheval et de son cavalier.
      19 ¬Ľ Est-ce toi qui donnes la puissance au cheval et qui habilles son cou d'une crini√®re flottante¬†?
      20 Le fais-tu bondir comme la sauterelle ? Son fier hennissement est source de terreur.
      21 Il trépigne dans la vallée et se réjouit de sa force, il s'élance au-devant des armes.
      22 Il se moque de la peur, il n'est pas effrayé, il ne recule pas devant l'épée.
      23 Sur lui résonnent le carquois, la lance étincelante et le javelot.
      24 Bouillonnant d'ardeur, il dévore l’espace. Il ne tient pas en place quand le son de la trompette retentit.
      25 Chaque fois que la trompette sonne, il dit¬†: ‚ÄėEn avant¬†!‚ÄôDe loin il flaire la bataille, la voix retentissante des chefs et les cris de guerre.
      26 ¬Ľ Est-ce gr√Ęce √† ton intelligence que l'√©pervier prend son vol et d√©ploie ses ailes en direction du sud¬†?
      27 Est-ce sur ton ordre que l'aigle royal prend de la hauteur et place son nid sur les sommets ?
      28 C'est dans les rochers qu'il réside et passe les nuits, c’est sur une dent de rocher qu’il a sa forteresse.
      29 De là il cherche sa proie. Ses yeux l’aperçoivent de loin.
      30 Ses petits boivent le sang et *l√† o√Ļ sont des cadavres, l√† il se trouve.¬†¬Ľ

      Psaumes 40

      5 Heureux l’homme qui place sa confiance en l’Eternel et qui ne se tourne pas vers les orgueilleux et les menteurs !

      Psaumes 92

      5 Tu me r√©jouis par ce que tu accomplis, Eternel, et je chante avec all√©gresse les Ňďuvres de tes mains.

      Psaumes 104

      24 Que tes Ňďuvres sont nombreuses, Eternel¬†! Tu les as toutes faites avec sagesse. La terre est remplie de tes biens.

      Psaumes 139

      13 C’est toi qui as formé mes reins, qui m’as tissé dans le ventre de ma mère.
      14 Je te loue de ce que je suis une cr√©ature si merveilleuse. Tes Ňďuvres sont admirables, et je le reconnais bien.
      15 Mon corps n’était pas caché devant toi lorsque j’ai été fait dans le secret, tissé dans les profondeurs de la terre.
      16 Je n’étais encore qu’une masse informe, mais tes yeux me voyaient, et sur ton livre étaient inscrits tous les jours qui m’étaient destinés avant qu’un seul d’entre eux n’existe.

      Ecclésiaste 7

      24 Ce qui est éloigné, ce qui est très profond, qui peut l'atteindre ?

      Ecclésiaste 8

      17 j'ai vu tout ce que Dieu fait. J'ai vu que l'homme ne peut pas comprendre l‚ÄôŇďuvre qui est accomplie sous le soleil. Il a beau se fatiguer √† chercher, il n‚Äôy parvient pas, et m√™me si un sage pr√©tend avoir cette connaissance, il est incapable d‚Äôy parvenir.

      Ecclésiaste 11

      5 Tu ne sais pas quel parcours le vent suit ni comment les os se forment dans le ventre de la femme enceinte¬†; de m√™me tu ne connais pas l'Ňďuvre de Dieu, l‚Äôauteur de tout ce qui existe.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...