Matthieu 27.11

J√©sus comparut devant le gouverneur. Celui-ci l'interrogea¬†: ¬ę¬†Es-tu le roi des Juifs¬†?¬†¬Ľ J√©sus lui r√©pondit¬†: ¬ę¬†Tu le dis.¬†¬Ľ
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Dieu dispose de nombreux moyens pour avertir les p√©cheurs, quant √† leurs activit√©s coupables, et c'est une grande mis√©ricorde de recevoir de tels signes de la Providence, par le biais d‚Äôamis fid√®les, ou de notre propre conscience. ¬ę¬†Oh¬†! Ne fais pas cette chose abominable que hait le Seigneur¬†¬Ľ¬†! C'est ce type de message que nous pouvons entendre, quand nous sommes tent√©s, si du moins nous voulons seulement y pr√™ter attention.

√Čtant influenc√© par les sacrificateurs, le peuple fit le choix de lib√©rer Barabbas. Les multitudes qui choisissent les tentations du monde, plut√īt que Dieu, en tant que souverain, se fient ainsi sur leurs propres illusions. Les Juifs d√©siraient tellement la mort de Christ, que Pilate pensa qu'il serait dangereux de refuser cette crucifixion. Cette lutte, dans le cŇďur du gouverneur, montre bien le pouvoir de la conscience, m√™me sur les hommes les plus endurcis. Cependant tout se d√©roula pour qu'il soit √©vident que Christ souffre, non pour une faute personnelle, mais pour les p√©ch√©s de Son peuple.

En fait, il était vain pour Pilate de compter se libérer de la culpabilité du sang innocent de ce juste, lui qui par sa fonction était sensé le protéger ! La malédiction que les Juifs provoquèrent alors, par la retombée sur eux du sang innocent, eut un terrible accomplissement, dans la souffrance de leur nation.

Nul ne peut porter le p√©ch√© d‚Äôautrui, √† l'exception de Celui qui n'avait √† r√©pondre d'aucun p√©ch√©. Ne sommes-nous pas tous concern√©s¬†? Est-ce que Barabbas n'est pas ¬ę¬†pr√©f√©r√©¬†¬Ľ √† J√©sus, lorsque les p√©cheurs repoussent le salut, afin de pouvoir retenir leurs p√©ch√©s si chers, p√©ch√©s qui ternissent la Gloire divine, et qui meurtrissent leur √Ęme¬†?

Le bénéfice du sang de Christ est maintenant pour nous, en bien, au travers de Sa Miséricorde, à cause du refus initial qu'en ont fait les Juifs. Oh ! Puissions-nous y chercher refuge !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Israel and New Breed Decade
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...