Découvrez l'agenda PassLeMot pour bien préparer la rentrée !

Jean 18.16

Comment Jean était connu dans la maison du souverain sacrificateur, c'est ce qu'on ignore et sur quoi il n'y a que des conjectures.

Mais ici se pose une question plus importante. Quel est ce souverain sacrificateur dans la maison duquel les deux disciples viennent d'entrer¬†? Est ce Anne chez qui J√©sus a d'abord √©t√© conduit (verset 13) et qui portait encore ce titre¬†? ou bien est-ce Ca√Įphe, que l'√©vang√©liste vient de d√©signer express√©ment comme le "souverain sacrificateur de cette ann√©e l√†¬†?" (versets 13,14)

La solution de cette question nous permettra de fixer le lieu de l'interrogatoire que va subir Jésus, (versets 19-23) et celui des divers reniements de Pierre, que notre récit fait commencer ici même. (verset 17)

Apr√®s les mots¬†: ils l'emmen√®rent √† Anne, (verset 13) il ne peut √™tre question que de ce beau-p√®re de Ca√Įphe et de son palais C'est l√† que J√©sus fut interrog√© par Anne lui-m√™me et c'est l√† que Pierre le renia.

Selon les synoptiques, au contraire, J√©sus fut conduit directement chez Ca√Įphe, dont le palais fut le th√©√Ętre de tous ces faits.

Pour sauvegarder leur exactitude et faire dispara√ģtre le d√©saccord qu'il y a entre leur relation et le r√©cit de Jean, on a pr√©tendu que, dans tout ce r√©cit, (versets 13,15,19,23,24) le titre de souverain sacrificateur n'est donn√© qu'√† Ca√Įphe seul, qui en avait la charge¬†; et que, par cons√©quent, nous sommes ici dans son palais et qu'il est seul acteur dans cette sc√®ne.

Mais comment expliquer alors le fait mentionn√© au verset 24 √† la suite de l'interrogatoire¬†? (versets 19-23) L'ancienne ex√©g√®se intercalait ce verset 24 imm√©diatement apr√®s le verset 13, ou prenait le verbe pour un plus-que-parfait, comme le traduit Ostervald¬†: "Or Anne l'avait renvoy√© √† Ca√Įphe," etc.

C'est l√† ce qu'Ebrard appelle, avec raison, une ex√©g√®se de casse-cou. Il faut donc laisser toute cette sc√®ne chez Anne, o√Ļ l'a plac√©e notre √©vang√©liste, voulant r√©tablir ainsi un fait omis par les synoptiques.

Seulement, il faut bien se garder de conclure de l√† que Jean nie ou ignore le jugement de J√©sus devant le sanh√©drin, sous la pr√©sidence de Ca√Įphe, jugement que les premiers √©vangiles racontent en d√©tail.

En effet, Jean n'attribue aucune action officielle, aucune sentence à Anne, qui n'eut, avec Jésus, qu'un entretien privé. (verset 13, note.)

Tout, au contraire, dans notre r√©cit, suppose et affirme le jugement officiel par Ca√Įphe. On conduit J√©sus premi√®rement √† Anne, (verset 13) et ce mot fait attendre ce qui eut lieu ensuite. Anne renvoie J√©sus √† Ca√Įphe. le souverain sacrificateur, son vrai juge. (verset 24)

Enfin, apr√®s sa condamnation, J√©sus est emmen√© de chez Ca√Įphe au pr√©toire. (verset 28)

Mais comment expliquer que les synoptiques aient non seulement confondu l'interrogatoire chez Anne avec la comparution devant Ca√Įphe, mais plac√© le reniement de Pierre dans le palais de Ca√Įphe, tandis qu'il avait eu lieu dans celui d'Anne¬†? Une telle erreur n'est elle pas invraisemblable¬†?

La solution est des plus simples¬†: ces deux dignitaires, le beau-p√®re et le gendre, habitaient le m√™me palais, n'ayant qu'une seule cour. Ce n'est point l√† une supposition, mais un fait qui ressort avec √©vidence du r√©cit de Jean. En effet, au verset 18 nous voyons Pierre se chauffer pr√®s d'un feu dans la cour d'Anne o√Ļ il est entr√©¬†; et au verset 25, apr√®s que J√©sus a √©t√© conduit chez Ca√Įphe, nous retrouvons ce disciple aupr√®s du m√™me feu dans la m√™me cour.

Ce fait indubitable est constat√© m√™me par de Wette, ainsi que par beaucoup d'autres interpr√®tes. M. Godet, tout en admettant la double comparution de J√©sus devant Anne d'abord, puis devant Ca√Įphe, pense que, d'apr√®s notre r√©cit, m√™me en pr√©sence d'Anne, J√©sus fut interrog√© par Ca√Įphe¬†; (versets 19-23) la mention de Ca√Įphe, au verset 13, fixerait d√®s ce moment l'attention du lecteur sur lui et rel√©guerait Anne √† l'arri√®re-plan.

Mais si c'est Ca√Įphe qui a pr√©sid√© √† l'interrogatoire, (versets 19-23) il serait peu naturel que l'√©vang√©liste ajout√Ęt, sans autre¬†: (verset 24) "Anne donc l'envoya li√© √† Ca√Įphe, le souverain sacrificateur."

Le titre de souverain sacrificateur est donn√© √† Anne. (Actes 4.6¬†; comparez Luc 3.2, note.) Et dans notre √©vangile m√™me, ce terme, au pluriel, les souverains sacrificateurs, est appliqu√© √† toute la classe des pr√™tres d'ordre sup√©rieur qui constituaient une portion notable du sanh√©drin, et qui tiennent le r√īle principal dans le proc√®s de J√©sus. (Jean 12.10¬†; 18.35¬†; 19.6,21)

Il n'y a donc rien d'anormal à ce que dans notre passage, et notamment dans les versets 19,22, ce titre désigne Anne.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Matthieu 26

      69 Or Pierre √©tait assis dehors dans la cour. Une servante s'approcha de lui et dit¬†: ¬ę¬†Toi aussi, tu √©tais avec J√©sus le Galil√©en.¬†¬Ľ

      Marc 14

      66 Pendant que Pierre était en bas dans la cour, une des servantes du grand-prêtre arriva.
      67 Elle vit Pierre qui se chauffait, le regarda et lui dit¬†: ¬ę¬†Toi aussi, tu √©tais avec J√©sus de Nazareth.¬†¬Ľ
      68 Il le nia en disant¬†: ¬ę¬†Je ne sais ni ne comprends ce que tu veux dire.¬†¬Ľ Puis il sortit pour aller dans le vestibule. [Alors un coq chanta. ]

      Luc 22

      55 Ils allumèrent un feu au milieu de la cour et s'assirent ensemble. Pierre s'assit au milieu d’eux.
      56 Une servante qui l‚Äôavait vu assis devant le feu et l'avait observ√© dit¬†: ¬ę¬†Cet homme aussi √©tait avec lui.¬†¬Ľ
      57 Mais il le renia en disant¬†: ¬ę¬†Femme, je ne le connais pas.¬†¬Ľ

      Jean 18

      16 tandis que Pierre restait dehors près de la porte. Alors l'autre disciple, qui était connu du grand-prêtre, sortit, parla à la femme qui gardait la porte et fit entrer Pierre.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.