Matthieu 8.18

Now when Jesus saw great multitudes around him, he gave the order to depart to the other side.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

De nombreuses r√©solutions d‚Äôengagements dans le minist√®re √©manent d‚Äôune conviction h√Ętive, elles sont prises sans une r√©elle r√©flexion, qui cependant est n√©cessaire¬†: cela ne m√®ne souvent √† rien.

Quand ce scribe proposa de suivre Christ, on aurait pu penser qu'il aurait d√Ľ √™tre encourag√© par ce Dernier¬†; un scribe peut avoir plus de cr√©dit et rendre plus de services qu‚Äôune douzaine de p√™cheurs¬†; mais Christ a vu l‚Äô√©tat de son cŇďur, et Sa r√©ponse fut en rapport avec les pens√©es de cet homme¬†: en cela Le Seigneur enseigne √† tous comment venir √† Lui avec sinc√©rit√©.

La r√©solution de ce scribe semble avoir √©t√© le r√©sultat d'une pens√©e inconsid√©r√©e, guid√©e par la convoitise¬†; en fait Christ n'avait aucun endroit o√Ļ reposer sa t√™te, et si cet homme voulait Le suivre, il ne devait pas compter √™tre mieux loti. Nous avons des raisons de penser qu‚Äôensuite, ce scribe quitta J√©sus.

Un autre homme, voulant lui aussi suivre Christ, √©tait par contre, trop lent. Tarder dans l‚Äôex√©cution d‚Äôune t√Ęche, est en quelque sorte aussi n√©faste que de se pr√©cipiter pour l‚Äôex√©cuter. Cet homme demanda d'abord de pouvoir ensevelir son p√®re, pour se mettre ensuite au service de Christ. Cela pouvait sembler tout √† fait l√©gitime, cependant il n'avait pas raison. Il n'avait pas le v√©ritable z√®le pour ce travail. Enterrer un mort, en particulier un p√®re, est une chose respectable, mais ce n'√©tait pas le moment ad√©quat.

Si Christ nous demande d‚Äô√™tre √† Son service, notre affection, m√™me pour le plus proche de nos parents, et pour tout √©l√©ment hostile √† notre devoir, doit √™tre mise de c√īt√©. Un esprit peu dispos√© ne manque jamais d'excuses...

J√©sus lui dit¬†: ¬ę¬†suis-moi¬†¬Ľ¬†; sans aucun doute, une puissance √©manait de cette parole, pour cet homme comme pour les autres¬†; il a donc suivi Christ, et s'est joint √† lui. Le scribe, quant √† lui a dit¬†: ¬ę¬†je te suivrai¬†¬Ľ¬†; Christ lui r√©pondit, pour en quelque sorte¬†: ¬ę¬†suis-moi¬†¬Ľ.

La comparaison de ces deux hommes nous indique que nous sommes amenés à Christ, par la force de Son appel ! Romains 9:16.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Bethléem Batiment C Dans sa main
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...