Film "L'alliance" sur TopTV

1 Pierre 3.21

Il faut recourir à cette périphrase pour rendre d'une manière exacte et complète la pensée du texte grec, qui est extraordinairement concis.

La proposition commence par un pronom relatif ou neutre, que les uns rapportent à l'eau du déluge, (verset 20) les autres, avec plus de raison, à l'idée "d'avoir été sauvé dans l'arche au travers de l'eau."

Cela trouve son antitype dans le baptême qui vous sauve vous aussi maintenant. Les mots soulignés se lisent seuls dans l'original.

Les faits historiques rapport√©s par l'Ancien Testament √©taient rev√™tus, aux yeux des Juifs du si√®cle apostolique, d'un caract√®re proph√©tique¬†; ils constituaient des types ou des mod√®les de ce qui devait appara√ģtre aux temps du Messie. On appelait antitype l'√©v√©nement ou l'institution qui r√©alisait le type pr√©curseur.

L'ap√ītre voit dans le salut, dont le bapt√™me est le signe et le moyen, l'antitype, l'accomplissement parfait de ce qui √©tait pr√©figur√© dans la d√©livrance de No√© et de sa famille.

Ce ne fut pas seulement leur vie corporelle que Dieu pr√©serva de la destruction. No√© avait cru la Parole divine qui lui annon√ßait le jugement. "Par la foi" (H√©breux 11.7) il b√Ętit l'arche et "trouva gr√Ęce devant Dieu," tandis que le monde incr√©dule p√©rit. Cet √©v√©nement fut ainsi pour No√© une profonde exp√©rience spirituelle, une sorte de r√©g√©n√©ration. Il ressortit de cette √©preuve avec une vie nouvelle qu'il consacra √† Dieu, comme nous le montre son sacrifice. (Gen√®se 8.20,21)

Or, il y a de même, dans le baptême, un jugement exercé sur l'homme pécheur qui, s'unissant par la foi avec Jésus Christ meurt avec lui, est enseveli avec lui (baptême par immersion), se relève avec lui, pour vivre d'une vie nouvelle et consacrée à Dieu. (Romains 6.1-11)

Dans le rachet√© de Christ se r√©p√®te et se r√©alise tout ce qui s'est pass√© dans la personne du Ma√ģtre, "mis √† mort quant √† la chair mais vivifi√© quant √† l'esprit." (verset 18) Par l√†, il est s√©par√© du monde incr√©dule qui p√©rit sous le jugement divin.

Paul rapproche de m√™me le bapt√™me d'un autre fait de l'histoire sainte quand il dit¬†: (1Corinthiens 10.1,2) "Nos p√®res ont tous √©t√© sous la nu√©e, ils ont tous pass√© √† travers la mer¬†; ils ont tous √©t√© baptis√©s en Mo√Įse dans la nu√©e et dans la mer." Et ainsi, ils √©chapp√®rent √† la mort, tandis que les Egyptiens p√©rirent par leur aveugle endurcissement.

Afin que nul ne se glorifie d'avoir re√ßu le bapt√™me et ne se croie sauv√© par une c√©r√©monie tout ext√©rieure, l'ap√ītre indique en deux mots ce que n'est pas et ce qu'est le bapt√™me.

Il n'est pas l'action de d√©poser la souillure de la chair, c'est √† dire un simple lavage d'eau, comme l'√©taient les ablutions rituelles des pa√Įens et des Juifs, et comme le serait le bapt√™me, si l'on s'arr√™tait √† l'acte mat√©riel, qui n'est qu'un signe.

Mais il est la demande adressée à Dieu d'une bonne conscience. Le mot, que nous rendons ici par demande, ne se trouve pas ailleurs dans le Nouveau Testament. Il signifie, d'après l'étymologie, interrogation (version de Lausanne), ou examen (Calvin) ; mais on ne saurait y voir la mention des questions posées au catéchumène, car, dans notre contexte, c'est celui qui reçoit le baptême qui fait la demande.

La plupart de nos versions portent¬†: l'engagement d'une bonne conscience, il s'agirait des r√©solutions prises par celui qui re√ßoit le bapt√™me, des promesses qu'il fait √† Dieu d'un cŇďur sinc√®re, de l'alliance qu'une bonne conscience fait avec Dieu. (Stapfer, d'apr√®s Luther)

Mais le sens d'engagement, contrat, alliance, est difficile √† prouver. Le mot de l'original ne se trouve, avec cette signification, que dans la langue juridique au temps de Justinien. L'usage que le Nouveau Testament (Matthieu 16.1) et les Septante (Psaumes 137.3) font du verbe de m√™me racine conduit plut√īt au sens de demande, requ√™te.

Une bonne conscience peut √™tre le sujet qui fait la demande √† Dieu¬†; il faut alors sous entendre comme r√©gime¬†: le salut, ou traduire par un terme plus vague¬†: l'aspiration d'une bonne conscience vers Dieu. (Oltramare.) Mais il nous para√ģt plus indiqu√©, dans notre contexte, de prendre une bonne conscience comme l'objet de la demande adress√©e √† Dieu par celui qui est baptis√©.

Dans la proposition correspondante, "les souillures de la chair" sont l'objet du "dépouillement ;" de même, la "bonne conscience" est l'objet de la "demande."

Demander à Dieu une bonne conscience, c'est pour le chrétien implorer le pardon de ses péchés au nom du sacrifice offert par Christ (Hébreux 9.14 ; Hébreux 10.22) et le secours du Saint-Esprit, qui lui permette de conserver une conscience sans reproche dans tout le cours de sa vie et spécialement en vue du témoignage qu'il doit rendre devant ceux qui "lui demandent raison de son espérance." (Comparer verset 16, note.)

Ainsi l'ap√ītre ram√®ne la pens√©e de ses lecteurs √† ce qui fait la signification profonde et vivante du bapt√™me¬†: la r√©g√©n√©ration par la r√©surrection de J√©sus-Christ. (1Pierre 1.3)

Mourir avec Christ au monde, au péché, à soi-même, ressusciter avec lui à une vie nouvelle, par la même puissance divine qui l'a ramené d'entre les morts, c'est là le vrai sens du baptême. (Romains 6.3 et suivants, note ; Ephésiens 2.5,6 ; Colossiens 2.12)


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Ez√©chiel 36

      25 ¬Ľ Je vous aspergerai d‚Äôeau pure et vous serez purifi√©s. Je vous purifierai de toutes vos impuret√©s et de toutes vos idoles.
      26 Je vous donnerai un cŇďur nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau. Je retirerai de votre corps le cŇďur de pierre et je vous donnerai un cŇďur de chair.

      Zacharie 13

      1 Ce jour-là, une source jaillira pour la famille de David et les habitants de Jérusalem, pour laver péché et souillure.

      Matthieu 28

      19 Allez [donc], faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit

      Marc 16

      16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.

      Actes 2

      38 Pierre leur dit¬†: ¬ę¬†Changez d‚Äôattitude et que chacun de vous soit baptis√© au nom de J√©sus-Christ pour le pardon de vos p√©ch√©s, et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

      Actes 8

      36 Comme ils continuaient leur chemin, ils arriv√®rent √† un point d'eau. L'eunuque dit¬†: ¬ę¬†Voici de l'eau. Qu'est-ce qui emp√™che que je sois baptis√©¬†?¬†¬Ľ

      Actes 16

      33 A cette heure-là de la nuit, le gardien les a emmenés pour laver leurs plaies. Il a immédiatement été baptisé, lui et tous les siens.

      Actes 22

      16 Et maintenant, pourquoi tarder ? Lève-toi, sois baptisé et sois lavé de tes péchés en faisant appel au nom du Seigneur.’

      Romains 5

      14 Pourtant la mort a r√©gn√© depuis Adam jusqu'√† Mo√Įse, m√™me sur ceux qui n'avaient pas p√©ch√© par une transgression semblable √† celle d'Adam, qui est l'image de celui qui devait venir.

      Romains 6

      3 Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés ?
      4 Par le baptême en sa mort nous avons donc été ensevelis avec lui afin que, comme Christ est ressuscité par la gloire du Père, de même nous aussi nous menions une vie nouvelle.
      5 En effet, si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection semblable à la sienne.
      6 Nous savons que notre vieil homme a été crucifié avec lui afin que le corps du péché soit réduit à l'impuissance et qu’ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché.

      Romains 10

      9 Si tu reconnais publiquement de ta bouche que J√©sus est le Seigneur et si tu crois dans ton cŇďur que Dieu l'a ressuscit√©, tu seras sauv√©.
      10 En effet, c'est avec le cŇďur que l'on croit et parvient √† la justice, et c'est avec la bouche que l'on affirme une conviction et parvient au salut, comme le dit l'Ecriture¬†:

      1 Corinthiens 4

      6 Fr√®res et sŇďurs, c‚Äôest √† cause de vous que j'ai appliqu√© ces images √† Apollos et √† moi-m√™me, afin que vous appreniez par notre exemple √† ne pas aller [dans vos pens√©es] au-del√† de ce qui est √©crit et que personne ne s'enfle d'orgueil en prenant parti pour l'un contre l'autre.

      1 Corinthiens 12

      13 En effet, que nous soyons juifs ou grecs, esclaves ou libres, nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit pour former un seul corps et nous avons tous bu à un seul Esprit.

      2 Corinthiens 1

      12 En effet, voici notre sujet de fiert√© et le t√©moignage de notre conscience¬†: nous nous sommes conduits dans le monde, et plus particuli√®rement vis-√†-vis de vous, avec la sinc√©rit√© et la puret√© qui viennent de Dieu, non pas avec une sagesse humaine, mais avec la gr√Ęce de Dieu.

      2 Corinthiens 7

      1 Puisque nous avons de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de tout ce qui souille notre corps et notre esprit et poursuivons jusqu’au bout la sainteté dans la crainte de Dieu.

      Galates 3

      27 en effet, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous vous êtes revêtus de Christ.

      Ephésiens 5

      26 afin de la conduire à la sainteté après l'avoir purifiée et lavée par l'eau de la parole,

      Colossiens 2

      12 Vous avez en effet été ensevelis avec lui par le baptême et vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance du Dieu qui l'a ressuscité.

      1 Timothée 6

      12 Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle. C’est à elle que tu as été appelé et c’est pour elle que tu as fait une belle profession de foi en présence d'un grand nombre de témoins.

      Tite 3

      5 il nous a sauvés. Et il ne l’a pas fait à cause des actes de justice que nous aurions pu accomplir, mais conformément à sa compassion, à travers le bain de la nouvelle naissance et le renouvellement du Saint-Esprit
      6 qu'il a déversé avec abondance sur nous par Jésus-Christ notre Sauveur.
      7 Ainsi, d√©clar√©s justes par sa gr√Ęce, nous sommes devenus ses h√©ritiers conform√©ment √† l'esp√©rance de la vie √©ternelle.

      Hébreux 9

      24 En effet, Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait par la main de l'homme, dans une simple copie du véritable, mais il est entré dans le ciel même afin de se présenter maintenant pour nous devant Dieu.

      Hébreux 11

      19 Il pensait que Dieu était capable même de le ressusciter des morts. C'est pourquoi il a retrouvé son fils par une sorte de résurrection.

      1 Pierre 1

      3 B√©ni soit Dieu, le P√®re de notre Seigneur J√©sus-Christ¬†! Conform√©ment √† sa grande bont√©, il nous a fait na√ģtre de nouveau √† travers la r√©surrection de J√©sus-Christ pour une esp√©rance vivante,

      1 Pierre 3

      21 C'était une figure : nous aussi maintenant, nous sommes sauvés par un baptême qui ne consiste pas dans la purification d’une impureté physique, mais dans l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu. Il nous sauve à travers la résurrection de Jésus-Christ

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.