1 Samuel Introduction

Ce livre, d’auteur inconnu, qui, primitivement, ne constituait qu’un seul volume avec 2 Samuel, tire son titre de l’un de ses personnages principaux : Samuel, le dernier des « Juges », ces « chefs » que l’Eternel suscitait pour diriger son peuple en temps de crise. A l’époque de Samuel, la menace provenait des Philistins, peuple indo-européen un temps installé dans l’île de Chypre, qui avait occupé le littoral de Canaan vers 1200 avant Jésus-Christ.

Les principaux repères chronologiques approximatifs sont pour le premier livre de Samuel les suivants :

Trois grandes figures occupent le livre : Samuel, Saül et David. Samuel est le personnage central de la première partie : dès le début, l’attention se concentre sur lui. C’est Samuel qui notifie son rejet à Eli (3.11-18) à cause de la conduite éhontée des fils de celui-ci (2.27-36) ; c’est lui qui désigne Saül comme roi (ch.9 à 10) puis lui annonce sa mise à l’écart (ch.15) et qui, enfin, confère l’onction royale à David (ch.16).

David ne régnera pas avant la mort de Saül. Les chapitres 16 à 31 relatent l’histoire tourmentée des dernières années de la vie du premier roi d’Israël, en proie à certains moments à une sorte de démence qui le conduisit à poursuivre David de sa jalousie meurtrière.

L’instauration de la royauté en Israël est l’événement principal du livre. Elle ne se réalise pas sans réticences de la part de Samuel. Ces réticences sont confirmées par l’Eternel, qui demande cependant à Samuel d’accéder à la demande du peuple d’avoir un roi (8.6-9). Ces réticences tiennent à l’ambiguïté de la royauté. D’un côté, elle était prévue (Gn 17.6 ; Dt 17.14-20) et avait fait l’objet de promesses (Nb 24.7 ; 1 S 2.10). De l’autre, elle pouvait constituer un danger pour Israël : ne risquait-elle pas de représenter un rejet du Roi-Suzerain de l’alliance ? Dans le Moyen-Orient ancien, le roi était en effet un personnage semi-divin. Et il pouvait aussi devenir despote (8.10-22). Cette ambiguïté se retrouve dans les motifs invoqués par le peuple pour avoir un roi (8.5). La conduite répréhensible des fils de Samuel, qui auraient dû lui succéder, était certes un motif valable, mais le désir de ressembler aux autres nations était plus inquiétant. L’histoire de la royauté en Israël ne cessera d’illustrer cette ambiguïté.

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.