Crowdfunding TopMusic (campagne générale)

HĂ©breux 7.11

Si donc la perfection avait Ă©tĂ© possible Ă  travers le ministĂšre des prĂȘtres lĂ©vitiques – car c'est bien sur lui que repose la loi donnĂ©e au peuple – Ă©tait-il encore nĂ©cessaire que surgisse un autre prĂȘtre, Ă©tabli Ă  la maniĂšre de MelchisĂ©dek, et qu’il soit prĂ©sentĂ© comme n’étant pas Ă©tabli Ă  la maniĂšre d'Aaron ?
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

La loi qui Ă©tablissait le sacerdoce lĂ©vitique a montrĂ© que les sacrificateurs Ă©taient vulnĂ©rables, des crĂ©atures assujetties Ă  la mort, incapables de sauver leur propre vie, et encore bien moins de sauver les Ăąmes de ceux qui s’approchaient d’eux. Mais le Souverain Sacrificateur que nous confessons (Christ) remplit Son office par le pouvoir de possĂ©der une vie Ă©ternelle ; non seulement pour rester Lui-mĂȘme vivant, mais pour donner la vie spirituelle et Ă©ternelle Ă  tous ceux qui s'appuient sur Son sacrifice et Son intercession. Cette nouvelle alliance, dont JĂ©sus est le Garant, est opposĂ©e dans ce texte Ă  celle du salut par les Ɠuvres, par laquelle chaque transgresseur est « enfermé » sous la malĂ©diction. Cette alliance, dont bĂ©nĂ©ficie aujourd’hui l’Église, se distingue de celle reçue par IsraĂ«l au SinaĂŻ.

La nouvelle alliance a amenĂ© l'Église et chaque croyant dans une lumiĂšre spirituelle plus claire, une parfaite libertĂ©, avec d’abondants privilĂšges.

Au temps d'Aaron, de nombreux de sacrificateurs et souverains sacrificateurs se sont succĂ©dĂ©s ; mais dans le sacerdoce de Christ, il n'y en a qu'un, toujours le mĂȘme ! Ce Sacrificateur est la « sĂ©curité » du croyant, la source de sa joie ; il s’agit d’un souverain sacrificateur Ă©ternel, capable de sauver entiĂšrement l’homme pĂ©cheur, en tous temps et dans tous les cas !

Nous ne pouvons que désirer une telle spiritualité et une sainteté, supérieures à celles des croyants de l'Ancien Testament, grùce aux avantages que nous avons sur eux, par notre Grand Sacrificateur : Jésus-Christ !

    • Galates 2

      21 Je ne rejette pas la grùce de Dieu ; en effet, si la justice s'obtient par la loi, alors Christ est mort pour rien. »

      Galates 4

      3 Nous aussi, de la mĂȘme maniĂšre, lorsque nous Ă©tions des enfants, nous Ă©tions esclaves des principes Ă©lĂ©mentaires qui rĂ©gissent le monde.
      9 Mais maintenant que vous avez connu Dieu, ou plutÎt que vous avez été connus de Dieu, comment pouvez-vous retourner à ces principes élémentaires sans force et sans valeur auxquels vous voulez vous asservir encore ?

      Colossiens 2

      10 Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.
      11 C'est en lui aussi que vous avez été circoncis d'une circoncision qui n'est pas faite par la main de l'homme, mais de la circoncision de Christ, qui consiste à vous dépouiller du corps de votre nature pécheresse.
      12 Vous avez en effet Ă©tĂ© ensevelis avec lui par le baptĂȘme et vous ĂȘtes aussi ressuscitĂ©s en lui et avec lui, par la foi en la puissance du Dieu qui l'a ressuscitĂ©.
      13 Vous qui étiez morts en raison de vos fautes et de l'incirconcision de votre corps, il vous a rendus à la vie avec lui. Il nous a pardonné toutes nos fautes,
      14 il a effacé l'acte rédigé contre nous qui nous condamnait par ses prescriptions, et il l'a annulé en le clouant à la croix.
      15 Il a ainsi dépouillé les dominations et les autorités et les a données publiquement en spectacle en triomphant d'elles par la croix.
      16 Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou Ă  propos d'une fĂȘte, d'un nouveau mois ou du sabbat :
      17 tout cela n’était que l'ombre des choses Ă  venir, mais la rĂ©alitĂ© est en Christ.

      HĂ©breux 5

      6 Il dit aussi ailleurs : Tu es prĂȘtre pour toujours Ă  la maniĂšre de MelchisĂ©dek.
      10 car Dieu l'a dĂ©clarĂ© grand-prĂȘtre Ă  la maniĂšre de MelchisĂ©dek.

      HĂ©breux 6

      20 lĂ  oĂč JĂ©sus, Ă©tabli grand-prĂȘtre pour toujours Ă  la maniĂšre de MelchisĂ©dek, est entrĂ© pour nous en prĂ©curseur.

      HĂ©breux 7

      11 Si donc la perfection avait Ă©tĂ© possible Ă  travers le ministĂšre des prĂȘtres lĂ©vitiques – car c'est bien sur lui que repose la loi donnĂ©e au peuple – Ă©tait-il encore nĂ©cessaire que surgisse un autre prĂȘtre, Ă©tabli Ă  la maniĂšre de MelchisĂ©dek, et qu’il soit prĂ©sentĂ© comme n’étant pas Ă©tabli Ă  la maniĂšre d'Aaron ?
      15 C’est plus Ă©vident encore quand cet autre prĂȘtre qui surgit est semblable Ă  MelchisĂ©dek,
      17 De fait, ce tĂ©moignage lui est rendu : Tu es prĂȘtre pour toujours Ă  la maniĂšre de MelchisĂ©dek.
      18 Il y a ainsi abolition de la rÚgle précédente à cause de son impuissance et de son inutilité,
      19 puisque la loi n'a rien amenĂ© Ă  la perfection. Mais par ailleurs, il y a l’introduction d’une meilleure espĂ©rance, par laquelle nous nous approchons de Dieu.
      21 En effet, si les LĂ©vites sont devenus prĂȘtres sans qu’un serment soit prĂȘtĂ©, JĂ©sus l’est devenu Ă  travers le serment prĂȘtĂ© par Dieu qui lui a dit : Le Seigneur l’a jurĂ©, et il ne se rĂ©tractera pas : ‘Tu es prĂȘtre pour toujours [Ă  la maniĂšre de MelchisĂ©dek].’

      HĂ©breux 8

      7 En effet, si la premiÚre alliance avait été irréprochable, il n'aurait pas été question de la remplacer par une seconde.
      10 Mais voici l'alliance que je ferai avec la communautĂ© d'IsraĂ«l aprĂšs ces jours-lĂ , dit le Seigneur : je mettrai mes lois dans leur esprit, je les Ă©crirai dans leur cƓur, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple.
      11 Personne n'enseignera plus son concitoyen ni son frùre en disant : ‘Tu dois connaütre le Seigneur !’car tous me connaütront, depuis le plus petit jusqu'au plus grand d'entre eux.
      12 En effet, je pardonnerai leurs injustices et je ne me souviendrai plus de leurs péchés [ni de leurs fautes].
      13 En parlant d’une alliance nouvelle, le Seigneur a dĂ©clarĂ© ancienne la premiĂšre. Or ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est prĂšs de disparaĂźtre.

      HĂ©breux 10

      1 La loi, en effet, possĂšde une ombre des biens Ă  venir, et non l'exacte reprĂ©sentation de la rĂ©alité ; elle ne peut jamais, par l’offrande annuelle et toujours rĂ©pĂ©tĂ©e des mĂȘmes sacrifices, conduire Ă  la perfection ceux qui y participent.
      2 Sinon, n'aurait-on pas cessé de les offrir ? Ceux qui rendent ce culte, purifiés une fois pour toutes, n'auraient en effet plus du tout conscience de leurs péchés.
      3 Mais en réalité, le souvenir des péchés est rappelé chaque année par ces sacrifices,
      4 car il est impossible que le sang de taureaux et de boucs enlÚve les péchés.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
DĂ©couvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptĂ©s Ă  vos centres d'intĂ©rĂȘts. En savoir plus

Valider