Jacques 5.12

Avant tout, mes frères, ne jurez ni par le ciel, ni par la terre, ni par aucun autre serment. Mais que votre oui soit oui, et que votre non soit non, afin que vous ne tombiez pas sous le jugement.
  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Les différentes versions
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Le Seigneur ne tiendra pas pour innocents ceux qui invoquent Son Nom en vain. En période de détresse, rien n'est plus raisonnable que de prier. L'âme est alors vraiment humiliée, et le cœur est brisé et contrit.

Il est essentiel de mettre en application notre foi et notre espérance, quand nous traversons les afflictions ; la prière est le seul moyen pour obtenir et faire croître les grâces célestes.

Il faut bien noter que la guérison d’un malade, lors d’une onction d’huile, n'est pas attribuée à cette dernière, mais à la prière. Une prière froide et cérémonieuse sera inefficace pour guérir une maladie, mais celle qui est animée par la foi sera agissante. Quand nous subissons la maladie, nous devons, avant tout, implorer Dieu pour le pardon de nos péchés. Que rien ne puisse différer cette repentance, sous prétexte que la confession d’une âme, la prière, l’exhortation d'un serviteur de Dieu, ou la consécration, mettront tout en règle devant le Seigneur, là où les devoirs d'une vie pieuse ont été négligés.

Confesser nos fautes les uns aux autres tendra grandement à la paix et à l'amour fraternel. Quand une personne vertueuse, croyante véritable, justifiée par Christ et marchant, dans une sainte obéissance, par la Grâce, présente une prière fervente, provenant du fond de son cœur par la puissance du Saint-Esprit, sa requête sera reçue par Dieu, pour le profit de tous !

Dans l'histoire d'Élie, la puissance de la prière est manifeste. Quand nous prions, nous ne devons pas regarder au mérite de l'homme, mais à la Grâce de Dieu. Il n'est pas suffisant d’adresser une simple prière à Dieu, nous devons le faire avec ferveur. Nos pensées doivent être « disciplinées », nos désirs doivent être ardents, en demandant d’être au bénéfice de la Grâce !

Ce texte, relatif à la prière, encourage chaque chrétien à s’adresser au Seigneur avec tout le sérieux que cela implique. Dieu ne dit jamais à Ses enfants, de la « postérité spirituelle » de Jacob : « Cherche Ma face en vain ». Là où il ne peut y avoir beaucoup de miracles, en réponse à nos prières, il peut y avoir cependant beaucoup de Grâce !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music BLACK & LIGHT
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...