Le saviez-vous ?

Faites une Ă©tude biblique en un clic : quand vous cliquez sur un verset, un menu s’affiche. Vous accĂ©dez aux commentaires bibliques, aux diffĂ©rentes versions, Ă  la carte gĂ©ographique et Ă  bien d'autres fonctionnalitĂ©s (mise en favoris / surlignage, partage...).

Jean 3.18

Celui qui croit en lui n'est point jugé ; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Les diffĂ©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Qu’elle est grande la misĂšre des non-croyants ! Ils sont dĂ©jĂ  condamnĂ©s, de maniĂšre certaine. Le courroux de Dieu est dĂšs lors sur eux, leur propre cƓur les condamne. Il y a aussi une condamnation fondĂ©e sur leur culpabilitĂ© antĂ©rieure ; ils sont exposĂ©s aux rigueurs de la loi, Ă  cause de leurs pĂ©chĂ©s, parce qu'ils n’ont pas acceptĂ© le pardon de l'Évangile.

L'incrĂ©dulitĂ© est un pĂ©ché : elle jaillit de l'inimitiĂ© du cƓur de l'homme, envers Dieu, elle dĂ©coule en quelque sorte, de l'amour du pĂ©chĂ©. Nous pouvons constater le sort malheureux rĂ©servĂ© Ă  ceux qui ne veulent pas connaĂźtre Christ. Les Ɠuvres coupables proviennent des tĂ©nĂšbres. Le monde de la mĂ©chancetĂ© se tient aussi loin qu'il peut de la LumiĂšre cĂ©leste, de peur que ses actes soient rĂ©prouvĂ©s.

Christ est haĂŻ Ă  cause de l’amour du pĂ©chĂ©. Si les pĂ©cheurs n'avaient pas tant repoussĂ© la possibilitĂ© de salut en Christ, ils ne se complairaient pas ainsi dans cette ignorance volontaire qui en fait, les condamne.

Des leur cĂŽtĂ©, les cƓurs renouvelĂ©s accueillent cette LumiĂšre, (Christ). Un homme de bien agit toujours avec vĂ©ritĂ© et sincĂ©ritĂ©. Il dĂ©sire connaĂźtre la volontĂ© de Dieu et « dialoguer » avec ce Dernier, mĂȘme si cela va Ă  l’encontre de son propre intĂ©rĂȘt dans le monde. Un rĂ©el changement est opĂ©rĂ© dans la conduite et le caractĂšre d’un tel homme. L'Amour de Dieu est rĂ©pandu dans son cƓur, par le Saint-Esprit ; cet Amour est devenu le principe directeur de ses actes.

Aussi longtemps qu'une personne demeure sous le poids d'une culpabilitĂ© non pardonnĂ©e, elle ne peut avoir qu'une crainte servile de Dieu ; mais quand ses doutes sont balayĂ©s, quand elle voit le juste fondement sur lequel ce pardon est construit, elle s’appuie dessus et l’adopte : elle est alors unie Ă  Dieu, d’un amour sincĂšre !

Nos Ɠuvres sont bonnes quand la volontĂ© de Dieu en est le fil directeur et que Sa Gloire en est le but, quand elles sont accomplies par Sa force et pour son Nom, pour Lui et non pour les hommes.

La régénération, ou la « nouvelle naissance », est un sujet auquel le monde est trÚs opposé ; elle est, cependant, la plus grande des actions célestes, en comparaison avec les futilités de ce monde.

À quoi cela servirait-il, d'avoir de la nourriture en abondance et une grande variĂ©tĂ© de vĂȘtements, sans ĂȘtre nĂ© de nouveau ? Quelle tristesse serait la nĂŽtre, si aprĂšs quelque temps passĂ© dans une gaietĂ© insensĂ©e, le plaisir charnel ou des querelles, nous finissions par mourir dans nos pĂ©chĂ©s dans le malheur Ă©ternel ? À quoi bon, d’avoir rĂ©ussi dans la vie, en divers domaines, si Ă  la fin nous entendons le Juge SuprĂȘme nous annoncer : « Retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d'iniquité » Luc 13:27* ?

* Référence ajoutée par le traducteur pour faciliter la compréhension du texte.

Favoris

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Partager

Si vous avez aimé l'article, partagez le autour de vous

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
DĂ©couvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptĂ©s Ă  vos centres d'intĂ©rĂȘts. En savoir plus...