Luc 11.14

Jésus chassa un démon qui était muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet se mit à parler, et la foule fut dans l'admiration.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Le cŇďur de chaque p√©cheur non converti est en fait, de mani√®re imag√©e, la ¬ę¬†r√©sidence¬†¬Ľ du diable, un lieu o√Ļ il demeure et o√Ļ il peut gouverner. Une sorte de paix peut exister dans le cŇďur de celui qui n'est pas converti¬†: le diable, tel un homme en armes, en prend alors possession. Le p√©cheur se consid√®re souvent en s√©curit√©, il est persuad√© d‚Äô√™tre enclin √† la bont√©, et n‚Äô√©prouve aucune crainte du jugement √† venir.

Observons cependant le changement merveilleux op√©r√© lors d‚Äôune conversion¬†: quand une √Ęme se tourne vers Dieu, on assiste √† une victoire de Christ sur le diable et le pouvoir qu‚Äôil exer√ßait sur cette √Ęme, ramenant cette derni√®re √† la libert√©, avec tout l‚Äôint√©r√™t et l‚Äôagr√©ment que cela peut engendrer. Toutes les facult√©s de l'esprit et du corps sont alors employ√©es au service de Christ¬†!

Nous trouvons dans ce texte l‚Äôexemple d'un hypocrite¬†: sa maison semble propre, ¬ę¬†d√©barrass√©e¬†¬Ľ des p√©ch√©s courants¬†; on peut y trouver une fausse confession, comme celle de Pharaon, une contrition simul√©e, comme celle d‚ÄôAchab, ou une r√©forme partielle du cŇďur, √† l‚Äôexemple d‚ÄôH√©rode. Cette ¬ę¬†maison¬†¬Ľ est certes balay√©e, mais elle n'est pas lav√©e¬†: le cŇďur n'est pas sanctifi√©. Le ¬ę¬†coup de balai¬†¬Ľ a simplement d√©plac√© la poussi√®re, alors que le p√©ch√© qui assaille le p√©cheur, ce p√©ch√© tant aim√©, lui, n'est pas √īt√©.

Cette maison est orn√©e d‚Äôobjets plaisants, n'est pas v√©ritablement meubl√©e par aucune Gr√Ęce¬†; elle est couverte de peinture et de vernis, mais le support n'est pas solide, ni durable. Cette demeure n'a jamais √©t√© ouverte √† Christ, ni habit√©e par l'Esprit Saint.

Restons vigilants¬†: ne nous reposons pas sur ce qu'un homme peut poss√©der, tout en demeurant bien loin du ciel. Les esprits m√©chants entrent sans difficult√© dans la maison¬†du p√©cheur¬†: ils y sont bien accueillis, et ils y demeurent¬†; ils y sont op√©rant et gouvernent. Approchons-nous du Seigneur¬†pour qu‚ÄôIl nous d√©livre¬†: prions avec ferveur de ne jamais conna√ģtre un tel √©tat, aussi affreux...

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...